15 février 2011

Il est cinq heures, Nice s'éveille...


Cinq heures du mat'. Hadrien et sa maman viennent me chercher : on nous attend à l'aéroport pour le déplacement des collégiens à Auschwitz.

Dans l'avenue Cyrille Besset, juste en face de notre permanence, deux voitures sont en train de brûler. Les pompiers et la police municipale arrivent sur les lieux. Une première dans le coin. Des images spectaculaires mais, heureusement, aucune victime à déplorer.



18 commentaires:

melodie06 a dit…

Ça me fait drôle de lire cela, j habitais au 3 cyrille besset, au dessus du magasin "Panara" juste en face le Resto , la donc ou la voiture a brulé! A Cette portion de la rue l endroit est étroit , les voisins ont du avoir chaud!!

Dominique a dit…

Non, Mélodie, c'est en face du 10 de l'avenue Cyrille Besset (le 3 était l'adresse de notre ancienne permanence). D'ailleurs au niveau du 3 il n'y a pas de stationnement, c'est trop étroit.

helyette.laborelli a dit…

Bonjour..Début de journée mouvementée.Enfin pas de blesses c est déjà ça.La façade de la permanence a t elle souffert?.Comme toujours,merci aux Pompiers qui font un travail formidable..

Sylvie a dit…

Mais que se passe-t-il à Nice-Nord ?
Les façades tombent ainsi que les réverbères, les commerçants se font braquer, les voitures brûlent...
Est-ce le tram qui a créé toute cette insécurité ?
Les caméras de surveillance ne servent à rien. Et le nouveau commissariat ????
La Madeleine va devenir un quartier résidentiel si ça continue... Il ne se passe pas tant de choses par chez nous... Pourvu qu'on ait jamais le tram ! Ni les caméras !

Dominique a dit…

Pas de problème pour la permanence Helyette : les voitures étaient stationnées de l'autre côté de la rue.

Clotilde a dit…

Holaholahola, "insécurité", ne nous affolons pas, c'est peut-être un fusible qui a décidé de se suicider.
Bon, ça puait bien par contre, c'est sûr...

Emmanuel a dit…

Il est vrai que le tram a beaucoup changé la vie du quartier. Le coeur du cinquième en feu, les images font frémir...Ah quand Patrick n'est pas là...

Dominique a dit…

Je reviens de faire quelques courses dans le quartier : plus aucune trace des véhicules brûlés... Comme si rien ne s'était passé. La commerçante juste en face n'était même pas au courant...

Richard a dit…

J'ai toujours dit que le quartier était mal fréquenté (lol). Je suis d'accord avec Clotilde, ça arrive des fusibles aux tendances suicidaires. Bravo aux pompiers...et aux photographes.

Emmanuel a dit…

Attendons plus amples informations dans notre journal préféré... C'est peut être une nouvelle façon de limiter le nombre de voitures dans le centre ville...Quoi, j'ai dit une bétise...

jean pierre a dit…

peut être aussi une envie forte pour un des propriétaire d'une des voitures de toucher l'assurance ???
et l'autre qui n'avait rien demandé va toucher aussi ???
je plaisante le 5eme canton est trop bien fréquenté pour que cela arrive... donc l'hypothése de clotilde doit être la bonne, un fusible qui en avait marre de stationner dans cette rue.
nous n'aurions pas du le laisser seul il avait besoin d'aide et nous n'avons rien fait pour lui.
dommage.
adieu fusible.

Anonyme a dit…

Nice matin en a parlé ?

Patrick Mottard a dit…

Rien aujourd'hui dans Nice-matin...

Cléo a dit…

Avec l’idée de Clothilde et les images du photographe, l'accord de Richard, on pourrait peut-être tourner : « C’est arrivé près de chez vous » ? Version locale... Emmanuel, le rôle de Poelvoord ?

Anonyme a dit…

Il y a visiblement une volonté de passer sous silence tout incident qui pourrait mettre en exergue l'inefficacité non discutable de la "haute lutte contre les flammes de l'insécurité" menée par la municipalité qui diffuse à l'envi des pages entières de statistiques en la matière, et d'éteindre avant qu'il ne s'enflamme tout brasier susceptible de nuire à une certaine candidate dans le cinquième canton. Au fait, j'ai beau chercher, je n'ai pas trouvé le mode d'emploi des caméras comme extincteurs de certaines voix et c'est bien dommage...

Emmanuel a dit…

Non absolument rien, silence total...

Anonyme a dit…

Souvenez-vous, dans un post estival, Sarko l'alchimiste transformait le plomb en or, c'était à propos du Tour de France. Par transposition je ne peux m'empêcher de sourire en me disant que si le silence est d'or... notre Maire semble enclin à un mimétisme certain. L'or du silence tentant de cacher tant bien que mal la chappe de plomb que font peser les candidats de sa majorité... tout un programme...

Claudio a dit…

En lisant certains commentaires, on ne sait plus que penser : Ici, comme ailleurs, un jour, on se plaint de l'exploitation de tout incident pour justifier une politique sécuritaire et le lendemain, on se plaint du silence qui voudrait cacher l'insécurité.
Décidément, l'esprit partisan aveugle.