31 mai 2011

Et pourtant Claude Puel était le n°1



Comme on pouvait s’y attendre devant l’opposition hystérique de certains supporters lyonnais, Claude Puel ne sera plus entraîneur de l’OL l’an prochain. Certes, pendant les trois années durant lesquelles il a entraîné l’équipe, celle-ci n’a pas remporté de titre et son jeu n’a pas toujours été à la hauteur. Mais il n’en demeure pas moins que pendant que la presse n’en avait que pour Bordeaux, puis Marseille et aujourd’hui Lille, que L’Equipe saluait l’éternel retour d’un PSG qui n’a jamais rien prouvé, c’est Lyon, demi-finaliste de la Ligue des Champions, qui a obtenu les meilleurs résultats.

Pour faire la démonstration objective de cette évidence, j’ai concocté un petit instrument de comptage qui me semble difficilement contestable. Ainsi, j’attribue 4, 2 et 1 points aux trois premiers de la Ligue 1 en 2009, 2010 et 2011 (les années Puel à Lyon) ; 2 points pour la Coupe de France, 1 point pour la Coupe de la Ligue. Enfin, je donne 2 points pour une qualif en huitième de finale de la Ligue des Champions, 4 points pour un quart de finale et 6 points pour une demi-finale qui signifie que vous êtes parmi les quatre meilleures équipes du continent.

Le résultat est le suivant :
1. O.L. 14 points
2. O.M. 12 points
3. Bordeaux 9 points
4. Lille 6 points
5. PSG et… Guingamp 2 points
7. Auxerre 1 point

Donc, Puel le Lyonnais, plus fort que Laurent Blanc le Bordelais, Didier Deschamps le Marseillais ou Rudi Garcia le Lillois ? En tout cas, les supporters lyonnais auraient peut-être mieux fait de réfléchir avant de demander sa tête.

PS : Il va de soi que je partage entièrement l’avis exprimé su un blog voisin à propos de la saison du Gym. Dans la logique de ce billet, félicitations à Antonetti, Ollé-Nicole et Roy, les entraîneurs de cette période.

7 commentaires:

Emmanuel a dit…

Alors là tu m'épates, intellectualiser le football avec des statistiques aussi compliquées, ce n'est pas une mince affaire et sans mauvais jeu de mot Lyon se retrouve a Puel....
Attention il y a une petite erreur sur le nom de l'ancien entraineur de Nice. Il s'agit de Didier Ollé-Nicole. On parle foot sur le blog, j'en connais un qui va être heureux, pas vrai Bernard ?

alaind a dit…

Bonsoir,
Je suis lyonnais d'adoption depuis 35 ans et mon accent est plus que révélateur, je suis de là, de la colline des canuts.
Sauf que le foot ne m'amène pratiquement aucune "émotion" et je suis parfois amusé parfois atterré de la virulence de l'industrie manipulatrice de "l'appartenance à" une ville, une équipe. C'est pour moi le côté "clôtures et barbelés" qui ressort, avec certes, ses beaux moments d'enthousiasme, mais aussi avec ses débordements et préjugés. Il me manque peut être une case, l'option n'était pas disponible, mais surtout mon père m'a trop traîné sur les stades étant petit et je m'y suis plus gelé la couenne et ennuyé qu'enthousiasmé.
Il y a le jeu, il y a le sport, le ballon rentre ou ne rentre pas, c'est la classe ou la baraka, point barre. Le reste, c'est du baratin, de l'argent et de la manipulation.

Anonyme a dit…

Dans la configuration actuelle des clubs de foot, il faut juger le staff technique dans sa globalité.
Qu'est-ce qu'un bon staff ?
Il faut un entraîneur principal compétent et charismatique, mais surtout un entraîneur adjoint compétent, charismatique et surtout dénué de toute ambition personnelle de devenir un jour entraineur principal.
Il faut aussi débusquer dans l'organigramme du club tous les anciens joueurs au caractère bien trempé qui ont pour seule ambition de devenir calife à la place du calife.Donc le principe de recruter un staff complet plutôt qu'un entraineur à qui on adjoind des personnes du cru (ex Tigana + Pavon +...ou Puel+Lacombe + Garde + ...ou Antonetti+Cobos+...)me semble indispensable et l'assurance d'une stabilité "toute relative".

Claudio a dit…

Passons sur "la démonstration objective" On dirait un Président du Conseil qui fait ses lois pour aboutir au résultat escompté ;-
Félicitations pour l'autorité du "difficilement contestable" qui ne donne aucune envie de le contester ;-)
Pour Lyon et Puel, j'aime bien les deux, comme toi. Si je peux me permettre le parallèle, on vit dans le foot ce qu'on vit dans la société. Tous les jours, on voit nos politiques céder à l'opinion publique aussi primaire, instinctive et animale qu'une horde de supporters.
Alors bien sûr, chacun d'entre nous demandera du COURAGE à nos dirigeants ; le malheur c'est qu'en même temps, la plupart amplifiera la réaction commune, désespérément commune.

Anonyme a dit…

mélanger toutes les compétitons poue faire en sorte d'arrivée a la conclusion que lyon est la meilleur équipe de france ... je trouve cela un peu démagogique.
quand au rôle de l'entraineur ma fois personne les obliges a faire ce job,les entraineurs les présidents de club les journaleux et canal+ et TF sont comme les politiques et les journaleux ils sont la pour amuser le peuple et prendre notre pognon..ils mangent tous dans la même gamelle celle du pouvoir et de l'argent.
la position du suporter est differente ils paient sa place luiil n'est pas réguliérement inviter en tribune officiel.
il me semble qu'il y a des choses plus importante dans le monde et à nice que de s'amuser a faire des state qui n'ont pas grand intérêt me semble t il .

Emmanuel a dit…

Lyon se retrouve à Puel et tes statistiques sont dignes des meilleurs analystes sportifs de Canal Plus. Du foot sur le blog, il y en a un qui va être content...pas vrai Bernard ?
Attention il y a une petite erreur sur l'orthographe de l'ancien entraineur de Nice, Didier Ollé-Nicole. Ce n'est pas très grave et il n'a pas laissé un grand souvenir...

Patrick Mottard a dit…

Merci Emmanuel pour ton attention, en fait, c'est Ollé-Nicolle.