03 août 2011

La cithare au Carlone

Une heure et demie d'entretien au Pub Carlone près de la Faculté des Lettres avec Pascal Gaymard à propos de la publication de Sur un air de cithare cela donne, dans le Petit Niçois : "Patrick Mottard, l'éternel mélancolique". A vous de juger !


13 commentaires:

Claudio a dit…

Après la nostalgie, la mélancolie. Brrrr !
J'ai garde un excellent souvenir de cette représentation au Théâtre de l'Alphabet. Merci.

bernard gaignier a dit…

Pour paraphraser Desproges, dans mélancolique il y a mélan.(dans l'original c'était dans pinochet il y a hochet!)
Ceci dit je suis d’accord avec Claudio cette représentation était excellente. parce que servie par d'excellents acteurs!!

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

J'espère qu'il y aura une autre représentation pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'assister à la première...
J'aime ce soupçon de mélancolie chez les personnes sensibles. Elle les aide à savourer chaque instant de leur vie. Cet état donne un sens profond et authentique à l'existence.
Paradoxalement la "petite" mélancolie inoffensive, peut nous rendre joyeux, créatif, joueur, voire même téméraire...
C'est un point de vue.

"la mélancolie, c'est le bonheur d'être triste"
Victor Hugo.

Pour Patrick : pourquoi la liberté et l'amour peuvent effrayer...?

Emmanuel a dit…

Pinochet l'ami des enfants....Ah Bernard il est tiré par les cheveux celui là....
Mieux vaut cithare que jamais... ouh lala
Mélancolique ou nostalgique, le principal c'est qu'on puisse revoir cette pièce jouée par ces magnifiques acteurs.

cléo a dit…

Si une nouvelle édition de Nice insolite est amenée à voir le jour, je suggère qu'y figure la mention suivante : Pub Carlone, la nouvelle adresse de l’éternelle mélancolie.

Patrick Mottard a dit…

pour Cendrillon: parce que c'est tout sauf confortable ça nous oblige à marcher le long de la falaise...

bernard gaignier a dit…

Tu as raison Cleo, en plus Carlone, ça rime avec alone...encore plus mélancolique!
Cendrillon, il y aura surement une autre représentation d'un air ce Cythare, mais plus tard.. par contre en Octobre il y aura une nouvelle représentation de fragments de Nice!! pour te faire patienter!

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

Merci pour la réponse.

...et ce n'est pas simple, on pourrait tomber sur "les rochers" et se faire très mal.
Je comprends.

On ne soulève que les meilleurs aspects de la liberté ou de l'amour, et on en oublie les risques et les sacrifices que ça suppose.

Pourtant quelle belle image "fiction" de voir un être s'élancer -avec grâce et sans danger- de la plus haute des falaises, juste par Amour, ou pour sauver sa Liberté...
Waouh !

cottalorda henri a dit…

Je partage totalement ta conclusion.
Henri COTTALORDA

bernard gaignier a dit…

Pas de problème Cendrillon, Patrick a déjà guéri les écrouelles, marché sur l'eau. Voler de la falaise sera pour lui un jeu d'enfant!

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

Merci Bernard pour les infos... :)

J'ai hâte de découvrir "Fragements de Nice" joué sur scène !

Emmanuel a dit…

Bernard dans fragments de Nice en octobre tu es seul acteur ou avec d'autres ?
Seras tu mélancolique ou nostalgique?

bernard gaignier a dit…

Pour te répondre Emmanuel, je serai seul acteur mais avec une autre.
Quant au choix entre la mélancolie et la nostalgie.. tout dépend de l'importance du cachet