10 août 2012

Missouri breaks

Coucher de soleil sur le Missouri, à Pierre (SD)

Tu es Pierre et sur cette pierre nous bâtirons un Etat... Le moins qu'on puisse dire est que les Pères fondateurs du Dakota du Sud ont fait preuve d'originalité en faisant de cette petite bourgade endormie sur la rive du Missouri la capitale de leur Etat, la plus petite après Montpellier.

C'est qu'il n'y a rien à Pierre si ce n'est le sempiternel capitole copié sur celui de Washington, quelques fast food, deux ou trois cabinets d'avocats (nous sommes en Amérique...) et une statue de John Wayne, l'enfant du pays dont la famille a rapidement émigré en Californie. Son prestige de capitale est d'ailleurs si mal assuré que le village voisin situé de l'autre côté du fleuve n'a pas la même heure !

Mais si Pierre n'est pas une grande métropole, elle a quand même un atout de taille avec la somptueuse complicité d'un Missouri à l'élégance indolente. Ce fleuve superbe, nous l'avons remonté toute la journée grâce à une petite route qui épousait la plupart de ses courbes à travers les collines du sud de ce Dakota du sud. Un fleuve, comme me l'a fait remarquer ma coéquipière toujours assoiffée de justice, victime du culot de son faux-frère de Mississippi. En effet, quand les deux fleuves s'unissent à St Louis, le Missouri prend le nom de la Old Man River, alors que leur force, leur dimension, leur beauté sont tout à fait similaires. Natif de Mâcon (Saône-et-Loire et non Géorgie), je n'ai jamais jamais accepté que ma Saône s'efface devant le Rhône... Les géographes pourront donner toutes les explications du monde, il n'y en a pas moins pour moi une petite indélicatesse !

Cela dit, deux journées entières de voyage ont été nécessaires pour rejoindre Pierre. L'occasion d'apprendre que l'Etat de l'Iowa, célèbre pour ses caucus, n'est qu'un très long champ de maïs de 500 kilomètres et de vivre une jolie émotion. Pendant quelques dizaines de kilomètres, nous avons emprunté la route 90. Comme en 1998, l'année de mon élection dans le 5e canton de Nice. Quatorze ans et deux réélections plus tard, je suis toujours conseiller général, mais bon sang, que le temps passe vite...


Sur les bords du Missouri, c'est à Pierre, la minuscule capitale de l'Etat du South Dakota que Gump renoue avec la course à pied avant de se rafraîchir avec une somptueuse margarita !

7 commentaires:

Patrick Walz a dit…

Dans le genre "Capitale-Beau port de pêche" je recommande également Carson City - Nv

Même le Capitole ne ressemble pas au Capitole...

alaind a dit…

Un film qui m'est apparu nul au prime abord est RRrrr; il est devenu culte avec l'aide de ma nouvelle génération d'enfants et ma foi avec l'appel de "Pierre" ou chacun s'appelle Pierre à l'age de Pierre, et où arrive l'expression: Vous connaissez ma femme, elle est belle hein...!!!Nous plongeons dans le non-culturel avec délice. Bon, ... hum...

Je ne te connaissais pas cet aspect défenseur de la Saône, on en aura jamais fini de cerner le personnage de Forrest... Et mon avis, étant presqu’ilien des monts de derrière la Croix Rousse où naquit un esprit révolutionnaire, à latitude égale, en avis neutre et frontalier, c'est qu'à traverser, l'un est tout de même plus conséquent, plus large, plus tumultueux que l'autre... qui est d'une nonchalance plutôt nénuphardeuse.

Ensuite bien évidemment outre les questions de longueur géographiques, existe l'opposition de souveraineté territoriale entre les Nantuates et les tribus Éduens, tout comme la lutte sempiternelle entre l'ASSE et L'OL résidu de ces conflits entres autres Allobroges et Arvernes. S'il nous faut maintenant rebaptiser le Rhône, ce sera un sacré b..... , sans parler des départements et autres communes qui le jalonnent à renommer, la guerre de Gaules sera de retour! Il y aura les Bouches de la Saône (13) Saint Clair et Serezin de la Saône etc...

Merci d'être où vous êtes, et de nous faire partager à nous, non-vacanciers, votre voyage.

Claudio a dit…

Prendre la pose sans que les pieds touchent le sol, c'est fort. Bravo.

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

Le Missouri...ça laisse rêveur... nous sommes si loin...
Sur les photos on vous reconnait à peine... on pourrait croire que vous êtes des "américains" sortis tout droit d'un tournage de film !

En clin d'oeil aux rivières et fleuves ; au Mississipi (demi-frère) et à La Saône (cousine éloignée), voici un générique connu...

Tom Sawyer

{Refrain:}
Tom Sawyer c'est l'Amérique
Pour tous ceux qui aiment la vérité
Il connaît les merveilles
Qui sont dans la forêt
Les chemins les rivières et les sentiers

Il a dans ses poches des objets fabuleux
Qu'il emporte avec lui
Trois bouts de ficelles
Quelques pierres et du bois
Il les partage avec tous ses amis !

Tom Sawyer c'est l'Amérique
Pour tous ceux qui aiment la liberté
Il est né sur les bords du fleuve Mississipi (ou La Saône s:-D )
Tom Sawyer c'est pour nous tous un ami !

Anonyme a dit…

Les relations entre les fleuves sont semblables à celles des êtres humains, il y a toujours ceux qui dominent, et les autres qui n'ont d'autre choix que de se soumettre s'ils veulent survivre, et doivent s'effacer, voire se sacrifier, sur l'autel des plus forts, "Heureux-malheureux, triomphants-humiliés, bourreaux-victimes", pour reprendre les mots d'un auteur bien connu sur ce blog.
Le temps qui passe s'égrène selon l'idée que l'on s'en fait, trop vite pour les uns, interminable pour d'autres, à l'instar du confluent de nos états d'âme, le temps coule et s'écoule pour trop souvent perdre la beauté de sa source dans les eaux plus ou moins troubles de son delta ... ainsi va la vie, loin d'être un long fleuve tranquille.
" Et le soir vient et les lys meurent
Regarde ma douleur beau ciel qui me l'envoies
Une nuit de mélancolie " (Allons plus vite - Guillaume Apollinaire)
Décidément ce billet est propice à la réflexion ...
WJ

Emmanuel a dit…

Alors on doit y être heureux comme un pape dans cette ville où il n'y a qu'un seul problème, la statue de John Wayne. Celui là je ne l'aime pas du tout, mais alors pas du tout, et pour moi il représente ce qu'il y a de pire dans ce pays. Alors, si tu peux Patrick...déboulonne là!
@Alaind, super le rappel sur le film des Robins des Bois...
Bon allez Pierre qui roule n'amasse pas mousse! Fallait la faire !
On the road again et le voyage continue...vers un avenir radieux !

Cléo a dit…

C'est le tee-shirt du semi! Qui appelle la crânerie. Trop modeste, Gump...