31 août 2012

Drôle de tram




Le collectif anti-tracé (de la ligne 2) a déposé un recours gracieux auprès du Préfet et du Premier ministre pour faire annuler le projet de ligne 2 du tramway de Nice. Il faut reconnaître que les arguments développés par les opposants sont plutôt sérieux et qu’une annulation du tram-métro à la niçoise est toute à fait plausible.

Cette éventuelle annulation serait-elle pour autant un accident industriel pour le maire de Nice ? Je ne le pense pas. J’ai encore en mémoire la relative facilité avec laquelle il avait renoncé à son projet de tram sur la Prom. Devant la popularité supposée du tram, il s’est en effet engagé un peu précipitamment pour ce projet de ligne 2 qui ne figurait même pas dans la première version de son programme électoral. Mais devant la charge financière et le coût politique (le tram ne devient consensuel… qu’après les travaux !), il peut être tenté de se débarrasser de cette patate chaude. Dans ce cas, renvoyer le projets aux calendes grecques tout en accusant ses opposants de sabotage pourrait être un vrai bonheur...

Pour ma part, je me dis que, décidément, les 10 propositions de notre liste Gauche Autrement aux dernières élections municipales sont plus que jamais d’actualité (voir « Se déplacer autrement à Nice »)

14 commentaires:

Marianne ClaireObscure a dit…

Contrainte de prendre le bus pour aller bosser, je peux témoigner que ce n'est pas une partie de plaisir : on voyage quasiment toujours debout, secoué comme dans un panier à salade. Quant aux vélos bleus, sortis de la prom', on a l'impressi...
on de risquer sa vie à chaque carrefour. Pour moi la solution serait de limiter le plus possible l'usage de la voiture en ville, car elle est bruyante, polluante et dangereuse, et de multiplier les bus.

Anonyme a dit…

Le programme des 10 propositions de "se déplacer autrement" à Nice devrait être inscrit comme objectif dans l'agenda du maire !
Alice M.

Anonyme a dit…

Il n'y a pas que les projets et les travaux correspondants dans la ville/vie, il faut aussi avoir le temps d'en profiter...
Oui les voitures sont polluantes et bruyantes etc, mais parfois nécessaires pour les déplacements des personnes à mobilité réduite et des enfants .... Exemple : 2 fois par semaine, accompagner son gamin au sport, de libération à pasteur et revenir de pasteur à libération. En bus/ tram : 1h aller, en voiture 15mn.. Non au tout en voiture, non au tout sans voiture ! Perso j'ai un 2 roues et une voiture qui me sert rarement et qui du coup se fait verbaliser pour stationnement ... Pas les moyens de louer parking, pas les moyens pour auto bleue ou autre. Pascale Allegret

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

Le bus n'est pas très confortable aux heures de pointe certes, mais il ne coûte qu'1 euros, et ça il faut le rappeler... et n'oublions pas que c'est grace au Maire actuel.
Les 10 propositions sont d'actualité, encore que... Nice a aujourd'hui une circulation dense, digne d'une très grande ville, et une deuxième ligne de tram est plus que nécessaire, les ajustements en bus, navette ou autre me paraissent comme des solutions bricolées.
J'ajoute pour ma part que Nice étant une ville coincée en mer et collines (d'où le nombre excessif de voitures en ville...), l'investissement qui pourrait se faire en terme de bus et navettes mériterait de s'appliquer sur les lignes collinaires.
Il faudrait que les Niçois se mettent au diapason de l'évolution de leur cité...mais là, je crois qu'il n'y a aucun tracé à imaginer :)

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

Et comme c'est très sérieux, pour décider entre ligne tram-métro et la seconde solution (que je ne connais pas), les acteurs concernés n'ont qu'à se réunir pour départager en chantant :
Am, sTram, gram,
Pic et pic et colégram,
Bour et bour et ratatam,
Am, sTram, gram.

Anonyme a dit…

De tout évidence, conserver, améliorer l'existant est la meilleure solution en ces temps de "crise".
Donc oui, il faut privilégier des bus (améliorés) en site propre.
Pensons aussi à des taxis "civils?" afin de diminuer le + possible la voiture en centre ville.
AlexandreR

Emmanuel a dit…

Un tramway qui n'est déjà plus nommé désir ?
C'est drôle comme à Nice tout aménagement public arrive à créer des polémiques avant même le début des travaux.
C'était la même chose pour la ligne 1 alors qu'aujourd'hui tout le monde en est content.
A priori dans les autres villes de France la mise en place d'un tramway ne semble pas poser autant de problèmes...C'est donc cela la spécificité niçoise ?

Anonyme a dit…

Ce qui est terrible à Nice, peut-être plus qu'ailleurs, c'est le sectarisme de l'opposition qui ne trouve jamais rien de bon quand ce n'est pas elle qui présente le projet. La liste est longue. Alors bien faire et laisser dire. Les transports à 1 € ce n'est pas le CR, le tramway que vous avez tant décrié a plus de succès que personne n'avait imaginé. L'opposition systématiquement sectaire est d'un autre temps. Revenez à la réalité de votre "Normalité". Pour le moment pas grand chose de changé.Ou plutôt si. Ca s'aggrave plus vite qu'avant.

FB

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

Il faudrait que Charlie Townsend nous donne son avis sur cette délicate mission "tram-métro-bus-patate-chaude" :-)

Anonyme a dit…

@FB
Patrick Mottard ne fait pas d'opposition systématique mais constructive d'après ce que je lis sur son blog. Aucune agressivité et s'il y avait une opposition comme ça partout la démocratie porterait bien son nom !
##!/°*##!:

Pépito

Claude Raybaud a dit…

Ce tram souterrain semblait un beau projet au départ, mais c'est une folie financière. 850 millions d'euros qui s'ajouteraient aux 700 millions d'euros de dettes déjà contractées par la Ville de Nice et la Metropole réunies!

Anonyme a dit…

Et si on pouvait avoir des avis apolitiques tout en votant politiquement puisque les choses sont ainsi pour l'instant.
Donc je persiste pour dire que le bus en site propre reste à mes yeux la meilleure solution (rapidité de mise en oeuvre et moindre coût en sont les 2 principaux arguments).Maintenant au même titre que le tram, un tel choix amènerait certainement des polémiques avant et peut-être un consensus après, encore faut-il essayer.
Taxis civils ?
Il faut je crois réduire le nombre de voitures en ville tout en évitant les contraintes du transport en commun de masse.
Une solution ; permettre à des particuliers de remplir un service civique de transport avec leur véhicule personnel moyennant une rémunération à 1€ par l'usager et une autre à définir par la ville. Avec bien sûr pour contrainte de remplir le + possible le véhicule et puis toutes les autres modalités à définir ........Travail d'appoint à plein temps ?? tout est possible.
C'est du covoiturage, on a déjà essayé et ça ne marche pas ....pas tout à fait.
Concurrence pour les taxis privés ? et alors peut-être même tant mieux......
à développer....
AlexandreR

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

Les Américains sont en train de mettre au point " l'homme volant "... et nous ?
On a peuuuuur du Traââam ^0^

On pourrait aussi imiter les japonais du 19e siècle avec des hommes-pousse-pousse à 20cts l'aller-retour très écolo et fini les voiture les citrouilles et les carrosses !

why not ?

bernard gaignier a dit…

Je proteste; Patrick tu m'as piqué un de mes jeux de mot. Je réclame des droits d'auteur.
Sur le tram:
Je pense que le projet de deuxième ligne est un bon projet et qu'une fois réalisé tout le monde en sera enchanté (comme de la première ligne).
Mais c'est vrai que l'endettement de la Metropole va rendre ce projet difficile voir douloureux.
Ceci dit il aurait mieux valu faire capoter le grand stade qui lui, ne sera d'aucune utilité publique!
Et si le maire appliquait la même rigueur par rapport à la gestion de ses effectifs qu'il en exigeait de la fonction publique d'état...au lieu de se livrer à un clientélisme effréné il y aurait peut être des marges de manœuvre.
Qu'en pense FB??