26 août 2012

Sous les yeux du sélectionneur…


Didier Deschamps et un supporter...

Pour ma rentrée au Ray, je suis presque comblé : un match enlevé, avec du jeu et des buts et, au final, un score nul (2-2) presque flatteur  pour la grosse cylindrée qu’est le LOSC tant le Gym a bénéficié d’un grand nombre d’occasions franches. Le tout sous le regard attentif de Didier Deschamps himself, le tout nouveau sélectionneur de l’équipe de France qui avait fait le déplacement pour superviser joueurs lillois et, qui sait, niçois…

Du coup, il y a tout lieu d’être optimiste pour l’issue de ce championnat d’équipes à petit budget où tout sera possible entre la 5e et la 20e place. Sur ce que j’ai vu cet après-midi, le Gym a de quoi s’en tirer cette saison, une fois de plus, et Christian Estrosi ne connaîtra pas le désagrément d’inaugurer son Grand Stade avec un match de 2e division.

A propos du Grand Stade justement, je me souvenais être parti en vacances en pleine polémique (voir sur mon blog), le supporters rejetant violemment le nom d’Allianz Riviera donné à l’ouvrage par des assureurs allemands contre menue monnaie. A mon retour, quelle ne fut ma surprise de lire dans Nice-Matin que cette polémique avait été remplacée par un aimable débat entre supporters pour trouver des noms… aux tribunes. Il est vrai qu’entre-temps, le maire avait juré ses grands dieux qu’il n’était pour rien dans le choix honni (mon œil !) et qu’il allait lancer un grand débat sur le nom des tribunes. Bravo l’artiste ! Cela dit, si le mécontentement subsistait, je suggère qu’on donne un nom différent à chacune des 40 000 places d’Allianz Riviera. Quel beau débat en perspective !

9 commentaires:

bernard gaignier a dit…

C'est vrai t'as raison Patrick je suis également rassuré!
Non c'est vrai quoi que Nice ait fait match nul c'est extraordinaire!
Non c'est vrai quoi match nul non mais c'est incroyable!
heureusement que tu es rentré de voyage pour cet événement!

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

40 000 noms ? (rires) je suis candidate à ce sport "intellectuel" !

Anonyme a dit…

Le débat est lancé ?
Puisque pour le nom du stade, c'est déjà fait, allons-y pour le nom des tribunes.
1er Préalable ; combien y-a-t-il de tribunes?
4 ; Nord/Ouest/Sud/Est....
2eme préalable, il faut le remplir et il s'appelle RIVIERA.
Donc pour
Nord: Puget-Thénier
Ouest : Cannes
Sud : Nice
Est : Menton
et oui il faudra bien le concours de tous les MARALPINS et MARALPINES.........
AlexandreR

Emmanuel a dit…

Bernard, ne soit pas si dur avec nos amis footballeurs, ils font tous ce qu'ils peuvent pour nous rendre heureux en nous faisant rêver!
Patrick, à peine rentré et déjà sur le terrain à soutenir le Gym.
J'ai suivi le match à la radio, c'est moins fatigant, et il avait l'air bon mais c'est quand même dommage d'attendre la 3ème journée pour voir le premier but de l'équipe.
Cette équipe semble subir un syndrome, celui de la peur de gagner car au mieux elle fait match nul et parfois ce n'est pas uniquement au niveau du score!
Mais qui est donc ce supporter avec Didier Deschamps, je cherche...
Patrick, tu propose un nom pour chacune des 40 000 places, moi je propose que l'on numérote chaque brin d'herbe de la pelouse.
Etonnant, non !

Claude Raybaud a dit…

Christian Estrosi est vraiment le roi des illusionnistes!

bernard gaignier a dit…

Moi je propose que l'une des tribunes porte le nom Heysel en hommage à l'intelligence des supporters.

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

200 pays environ + 200 capitales ~ ça nous fait 400 noms... je suis encore loin du compte.. on peut ajouter les noms de sportifs connus, puis les noms des couleurs(important en sport les couleurs !), (les noms d'oiseau aussi ;)),... les grandes dates qui ont marqué le sport... + la liste d'AlexandreR.. bon après je ne sais pas...
désolée j'ai parlé trop vite :/

Jean-Christophe Picard a dit…

Plus d'audace dans le naming !

Je propose de débaptiser les joueurs de l'OGCN et de leur attribuer à chacun le nom d'une marque...

Anonyme a dit…

Soyons Ecolos façon MONTEBOUR(DE)G.
Lançons une campagne d'abonnement (reboisement) à chacun sa place (son arbre).
AlexandreR