05 décembre 2012

Les revenants




Je ne suis pas un admirateur inconditionnel des séries maison de Canal +, loin de là. A l’exception peut-être de la première saison d’Engrenages et des saisons 1, 3, et 4 de Mafiosa, je les trouve souvent peu imaginatives et très suivistes par rapport à la production américaine de type HBO (pour moi, par exemple, Bracco, l’œuvre vedette de Canal, n’est que l’imitation un peu caricaturale du formidable The shield).

C’est pour cette raison, qu’après avoir vu quatre épisodes des huit de la première saison, la série Les revenants m’est apparue comme une très belle surprise.

Dans une ville de montagne (style Vallée de la Maurienne) dominée par un grand barrage, plusieurs personnes d’âges et de milieux différents, hagardes et désorientées, cherchent à rentrer chez elles. En fait, elles sont mortes depuis plusieurs années et n’ont pas physiquement vieilli. Bien sûr, personne ne les attend et, tout en essayant de reprendre une place qui n’existe plus dans la cité, ignorant que leur cas n’est pas unique, ils vont semer le trouble parmi les vivants.

Dans des décors désespérants et une atmosphère qui rappelle plus De beaux lendemains, le magnifique film d’Atom Egoyan d’après le roman de Russel Banks, que La nuit des morts-vivants, l’errance des revenants au milieu de ces vivants qui le sont si peu nous bouleverse. Peut-être parce que nous comprenons que l’incommunicabilité n’a pas besoin de la mort pour se dresser entre les humains et que les revenants ne sont qu’un prétexte pour révéler le mal être des vivants.

Bien sûr, d’aucuns diront que la série n’est pas très joyeuse et, en tout cas, dépourvue totalement d’humour. Objection repoussée : en ces temps de « rigolomanie » télévisuelle obligatoire, ça repose !

N.B. pour avoir une idée de l'atmosphère, rendez-vous sur le site de Canal + consacré à la série et baladez-vous dans la ville en 3D.

12 commentaires:

Emmanuel a dit…

Je n'en reviens pas !
Malheureusement les séries, trop peu pour moi !
En parlant de revenants, je pense à Sarkozy. Oh non, quel cauchemar !

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

Que des titres qui font peur ces derniers temps...

Chuuut, vous entendez ce bruit... je crois qu'il y a un fantôme derrière vous... Oui je vois une ombre, oui oui il est là, il vous observe en train d'écrire et en plus il vous souffle des mots dans l'oreille... AAAAAAhhhh je me sauve !


(hihihihihi ! c'est rigolo ces histoires)

Michael Sineiro Jorge a dit…

Excellente série, une des meilleures que j'ai vu depuis longtemps.

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

Plus sérieusement, j'ai vu des extraits qui m'ont en effet donné envie de voir la série, mais je ne l'ai pas encore regardée...ça a l'air bien. il y a juste que c'est "étrange" comme ce thème me fait penser à un roman ou un film mais je ne sais plus lequel... Si quelqu'un sait...

Le Mouton Enragé a dit…

Mafiosa? MAFIOSA?? Et plusieurs saisons, encore?
Moi aussi j'aime bien le second degré mais enfin là, quand même!
Cette ignoble mascarade aussi crédible qu'une pizza surgelée et plus agaçante que la pire série pour ados qu'on puisse imaginer!
C'est sûr qu'on ne peut guère la qualifier de "suiviste" par rapport style HBO: on ne sombre que trop clairement dans les tréfonds insoupçonnés de l'amateurisme professionnel.
Ni de "peu imaginative": si quelque chose relève de l'exploit dans Mafiosa, c'est bien d'avoir réussi à fomenter un scénario (?) aussi pathétique assorti d'un casting si parfaitement adapté. On ne voit quand même pas ça tous les jours -est-il besoin de préciser que c'est heureux.

Je veux bien: on parle de séries. Mais quand même, un coup pareil d'un cinéphile, j'aurai du mal à m'en remettre.

Sauf si celui-ci estimait devoir à son fidèle lecteur, sournoisement éprouvé en cette période de fêtes, quelques dommages et intérêts pour le préjudice subi.
Par exemple, une livraison de figatelli accompagné de farine de châtaigne de Ghisoni (la meilleure) et de quelques bouteilles de Cap, le tout bien sûr couronné de clémentines du pays (celles à feuilles).
Là, on pourrait discuter de tous les goûts qui sont dans la nature, des erreurs de jeunesse, etc.

Enfin, ces Revenants ont quant à eux l'air bien intéressants. Mais tant que je n'ai pas de nouvelles de mon repas de Noël, je me méfie.

Laurent Weppe a dit…

"je les trouve souvent peu imaginatives et très suivistes par rapport à la production américaine de type HBO"

En parlant de séries HBO, je suis surpris de ne pas avoir encore vu de texte sur le Trône de Fer/Game of Thrones ainsi que sur ton inévitable adhésion au fan-club de Tyrion Lannister

Mikhal Benchimol a dit…

très bonne série!

Marianne ClaireObscure a dit…

Trop de meurtres sanglants : j'ai zappé !

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

Vous êtes le cinquième homme fort de Nice (d'après le magazine l'Expansion) et vous partagez vos séries préférées avec vos fans ! Je trouve ça trop sympa ! Moi je vous aurais classé comme le n°1 des élus politiques les plus proches des concitoyens - votre blog en est la preuve !
...un détail : il n' y a que 3 femmes dans ce top 15 !
c'est limite.. :-(

bernard gaignier a dit…

Moi je préfère plus belle la vie

Anonyme a dit…

Oh oui des primaires....vite !

Y en a un qui rigole, c'est Patrick....peut-être pas celui que l'on souhaite.

Wait and see .

Bettina a dit…

Mon dieu, ça faisait longtemps que je n'avais pas écris ici!
Je regarde un nombre impressionnant de séries,des plus "teenagers" aux plus fantastiques. Celle-ci je ne vais pas la louper. Je suis quasiment toutes les séries de Canal. HBO, Showtime, FX etc (oui, il y a les Sons of Anarchy et c'est à voir!) ne sont pas, à mon avis, comparables aux séries Canal ou les séries de France Télé ou celle de TF1. Je trouve que les américains (et même les anglais,Luther est une bonne série et Dead Set,original) arrivent à moins rentrer dans les stéréotypes concernant les persos ou en tout cas, à les rendre plus complexes à l’écran comme ils pourraient l’être dans la vie réelle. Bon après ça se discute!
Et pour rebondir sur le commentaire d'Emmanuel,y a un revenant ou plutôt une momie (selon Libé) qui a refait surface, Berlusconi!
Aller ciao a tutti