07 octobre 2011

L’indigné de Mouans-Sartoux

Avec Stéphane Hessel


La petite République des lettres a installé ses quartiers d’octobre à Mouans-Sartoux et, une fois de plus, je participe à la fête avec bonheur.

Mouans-Sartoux, cette année encore, ce sont des grandes causes, des débats, des rencontres, des dédicaces et ces dizaines de bénévoles qui témoignent de la solidité du lien social qui unit les citoyens de la ville d’André Aschiéri.

Et quand un invité de marque arrive, il y a toujours des moments un peu spéciaux, des séquences un peu magiques. C’est ainsi que, ce matin, j’ai pu m’entretenir un petit moment avec Stéphane Hessel l’indigné, ce jeune homme de 94 ans devenu le symbole d’une révolte.

L’homme est chaleureux, le témoin est passionné, le militant est déterminé. Ne m’a-t-il pas confié que la révolte était certes nécessaire mais loin d’être suffisante. Ce qu’il fallait, c’est qu’elle suscite voire provoque l’action.

Et pour cela, il m’a dit attendre beaucoup de nos participants à la primaire. Le message sera-t-il entendu ?


4 commentaires:

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

Quelle chance !

…Je suis tout à fait d’accord, l’indignation doit provoquer l’action, bien qu’étant elle-même une action ; une action de révolte, une révolte noble qui dénonce l’injustice…

J’espère que ces prochains mois - politiquement remués - seront une occasion à saisir par tous les indignés, pour exprimer leur ras-le-bol, leur souffrance, leur lassitude, leur désarroi, de la manière la plus ‘’digne’’… soit, en faisant entendre leurs ‘’cris’’ par la voie (ou la voix) électorale, afin de rendre victorieux ceux qui entendent redonner ‘’de la dignité aux indignés’’ !

Emmanuel a dit…

Tu as bien de la chance de faire d'aussi belles rencontres. L'indignation et la révolte peuvent aussi très bien exprimées par un bullletin de vote...

Anonyme a dit…

Je profite de ce blog ouvert pour dire ce message :
Demain c’est une étape importante pour l'avenir de notre pays,
Nous devons nous mobiliser pour choisir le meilleur, celui qui sera capable de battre son adversaire en 2012 !
Le taux de participation sera significatif, alors allez-y nombreux pour voter !
Il ne faut pas les laisser gagner cette fois !
Il en est hors de question !

Le Mouton enragé a dit…

...retour au salon :)

J'en reviens et, pour une fois, je n'enrage pas.
Mais alors pas du tout.
C'est si rare que j'en profite pour un petit mot.

Merci à l'auteur de ce blog d'être également un auteur tout court -que dis-je, un si délicieux auteur.
Mais même le plus délicieux des auteurs gagne souvent à rester dans l'ombre. Quelque merveilleux idéal qu'il ait éveillé en s'effaçant, il lui est si facile de décevoir par sa présence.
Alors, merci également à ce délicieux auteur-là de n'être pas décevant. Une belle rencontre, c'est un si rare point d'orgue à une belle lecture.
Et, last but not least, merci d'avoir été l'instrument hasardeux (!) d'une autre rencontre avec un autre auteur, dont le sourire ensoleillé et les mots émouvants ne laissent eux non plus présager aucune déception.

En somme, un très joli moment, de ceux qui font le bonheur d'être au monde...