09 novembre 2012

A propos des municipales



 Suite à l’article de Nice-Matin du 8 novembre 2012 (Municipales : vers des primaires à gauche ?), il semble bien que le débat sur les prochaines élections municipales à Nice soit lancé.

Pour ma part, je fais le constat suivant, en partant du principe que, dans un contexte national difficile, le rassemblement sera plus que jamais nécessaire. 

- Si rien ne change par rapport aux procédures actuelles, il est évident que la tête de liste sera un socialiste désigné par son appareil. C’est la logique du système.

- Par contre si, comme le demande Marc Concas de l’intérieur du PS, il y a des primaires, le jeu est forcément plus ouvert puisque des milliers de citoyens pourront s’exprimer et affirmer leur choix. Cette formule a par ailleurs l’avantage de créer une dynamique pour l’élection elle-même, la victoire de François Hollande en étant la preuve.

Les partenaires du PS sont forcément favorables à cette option, mais c’est au parti le plus important de franchir cette étape indispensable pour la démocratie locale pour que la victoire demeure possible.

Affaire à suivre.

39 commentaires:

Anonyme a dit…

Cher Patrick,

Les chiffres sont têtus! Tu es et de loin le meilleur candidat pour porter le fer à Estrosi et sa clique aux municipales à la tête d'une liste de la gauche rassemblée.

La bêtise est têtue aussi! Les soultiers de la rue Biscara préfèreront toujours perdre en étant leaders que gagner en étant "simples" colistiers.

Tant que le PS 06 sera dirigé par cette équipe de loosers, point de souci pour Estrosi... sa préoccupation majeure sera d'avoir l'unité derrière lui.

André Louis.

Stéphane a dit…

Que dire de plus derrière cet irréfutable commentaire ?

Anonyme a dit…

Une primaire ? CHICHE -:)

C'est le meilleur moyen pour avoir ESTROSI pour un mandat de plus.

Merci.

FB Contes

Emmanuel a dit…

A Nice, il n'y a pas de victoire possible de la Gauche sans un large rassemblement.
Alors vive les Primaires et en route pour l'union la plus large possible !

jacobsen henri a dit…


Une primaire ? pourquoi pas. Mais, dans l'esprit 2012, avec un FH largement soutenu, pas dans l'esprit 2007 , avec une Sego isolé.

la gauche niçoise en est elle capable. Le premier commentaire permet d'en douter. La réconciliation des 2 patrick , indiquée par NM est elle effective ? je n'en sais rien. Elle est impérative.

En tout cas, il faut faire vite. Face à estrosi, On a un besoin d'un candidat, d'un programme solide, d'une liste cohérente et d'une équipe de combattants . Tout ca n'est pas qu'une histoire de primaires.

le peuple nicois attend, lui, une victoire de la gauche. Rien d'autre.

Marie-Christine a dit…

Ce serait trop beau si le peuple niçois attendait vraiment une victoire de la gauche. Si c'était le cas, peut-être qu'il se bougerait un peu plus... Et justement, l'organisation de primaires pourrait être une bonne chose en créant une dynamique (même si, bien sûr, il faut un programme, une liste...) comme ça a été le cas pour les présidentielles.

Vu de l'extérieur, on ne voit pas très bien ce qui s'y oppose étant donné que dans le Nice-matin de ce jour le 1er secrétaire fédéral du PS semble lui-même d'accord.

Anonyme a dit…

Il ne faut pas confondre "Primaires" et "Election Municipale".(gagner les élections et désigner un candidat sont deux histoires différentes, même si le candidat est choisi pour gagner...)

1) Dans tous les cas de figures il y a un rassemblement de la gauche.(et c'est là que les soucis commencent pr la droite...!)

2) Point positif de la primaire, c'est la dynamique et Nice en a besoin...

3) S'il n'y a pas de primaires on revient au rassemblement de la gauche qui est le point essentiel pr gagner.

(je préfère voir Patrick Mottard Maire, mais ! s'il est 1er adjoint c'est mieux ! que de ne pas le voir du tout ! et s'il est dans l'opposition aussi...BREF vous avez compris unissez-vous !)

Pépito

Richard a dit…

@ FB Contes,

Je ne comprends pas votre argumentation. Une primaire serait pire qu'une investiture PS classique ?
Merci pour votre réponse.

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

Des primaires vont avec l'état d'esprit de la gauche, alors why not ???
en plus à Nice ça permet de faire... d'une pierre deux coups !

David Nakache a dit…

Quelques arguments pour les primaires locales : http://didr06.blogspot.fr/2012/09/pour-des-primaires-ouvertes-aux.html#more

David Nakache a dit…

Quelques arguments pour les primaires ouvertes aux élections locales : http://didr06.blogspot.fr/2012/09/pour-des-primaires-ouvertes-aux.html#more

Béatrice De Dominico a dit…

Oui pour des primaires

Paul Vautel a dit…

D'abord, et c'est le plus importantant, comme on dit à Nice "Bouan natalici !" Ensuite, la seule option valable c'est une liste de gauche menée par Patrick Mottard. Une intégration dans la liste du "Looser" assurerait peut être une ou deux place d'élus mais ne représenterait aucune perpective d'avenir pour espérer changer la vie politique Niçoise. Hug !

Céline Fiorentino a dit…

Je ne suis pas persuadée qu'il y ait des candidats plus ou moins "carriéristes". J'ose naïvement croire qu'ils poursuivent tous le même objectif : faire enfin gagner la gauche à Nice.

Béatrice De Dominico a dit…

On a aucune chance avec Patrick Allemand

Marianne ClaireObscure a dit…

Tous derrière Patrick Mottard, un homme cultivé, réfléchi, humain, et pas carriériste

Anonyme a dit…

Une petite adaptation d'une phrase de AL ; "La bêtise est têtue aussi ! Les .....préfèreront toujours perdre en étant leaders ET DONC PRESERVER LEURS PLACES D'ELUS que gagner PEUT-ÊTRE en étant "simples" colistiers. Tout cela parce qu'on permet indirectement à certains d'être des professionnels de la politique (cad : je calcule le nombre de voix qu'il me faut pour préserver mon poste et pas plus) et que donc comme tout employé ils craignent de se retrouver au chômage.
AlexandreR

Anonyme a dit…

@ RICHARD

Les primaires à Nice, le scénario est simple : PS + FG + EELV + PRG. C’et l’équation de départ. Il suffit de mettre en face les pourcentages représentatifs de ces différents courants, de mettre le tout dans le shaker, et de bien secouer. Le PRG en veut à EELV (on se rappelle pourquoi) . PS et PRG sont obligés d’être alliés de circonstances, mais ils se détestent profondément. EELV sera totalement fâché avec le PS d’ici pas longtemps car ils se sont fait roulés dans la farine par FH. Quant au PC et au FG ils ne s’allieront pas non plus car ils s’aperçoivent que l’union de la gauche dont ils rêvaient était une utopie. Donc tout le monde va tirer dans tous les sens. Il y aura des morts, ou des blessés. Quid des primaires dans cette configuration. Si par miracle elles étaient malgré tout possible, c’est le plus fort, et qui n’est évidemment pas le meilleur, qui les remportera. C’est pourquoi Allemand attend sereinement ces Primaires. Il en sortira vainqueur. Perdra l’élection , comme d’habitude. Il retournera pantoufler au CR, où il pourra continuer à s’opposer systématiquement au Maire de Nice. CQFD. Bon courage.

FB Contes

Anonyme a dit…

Patrick + (Eric - Christian) + Patrick = Nice avec Patrick ! Mottard j'espère !!!

OUIIII pour des primaires !!!

Dites nous quand, nous sommes prêts ;-)

Pépita

Anonyme a dit…

@FB de Contes
Votre dernier commentaire me fait penser à "Twister"... ce jeu où il faut se tordre dans tous les sens...pour avancer...puis faire tomber les autres...pour gagner !
C'est un peu trop compliqué je trouve (pas tout compris et je ne chercherai à pas comprendre) mais presque marrant votre raisonnement :))

http://fr.wikipedia.org/wiki/Twister_(jeu)

Pépita

Dominique a dit…

Pepita, votre enthousiasme pour les primaires fait plaisir à voir (ou plutôt à lire...). Très drôle la référence à Twister ;-)

Pour répondre à FB de Contes, je ne pense pas (mais peut-être fais-je preuve d'un optimisme exagéré ?) qu'elles seraient susceptibles d'envenimer les choses. Pour l'élection présidentielle, on sait tous que ce n'était pas l'amour fou, loin de là, entre les différents candidats. Et ça s'est pourtant bien passé. Vraisemblablement grâce à Hollande d'ailleurs qui a su ne pas réagir trop vivement aux critiques de certains de ses concurrents

Olivier a dit…

Bonjour,

Y a-t-il des propositions de méthode pour ce projet de primaires?

Car pour la présidentielle il s'agissait de désigner un seul candidat alors que pour les municipales il faut établir une liste de personnes dont l'ordre a une certaine importance et certaines contraintes (parité)

Anonyme a dit…

Pour moi il n'y a pas de problème et je persiste: des primaires....CHICHE !!!!!

FB Contes

Anonyme a dit…

@Dominique

Merci Dominique, c'est sincère ! :))

euh, au fait j'ai :

main droite sur pastille rose,

main gauche sur pastille bleue,

pied gauche sur pastille jaune,

et pied droit sur pastille verte,

mais ne vous inquiétez pas, je ne tomberai pas !!!

(un peu d'humour ça fait du bien...)

Pépita

bernard gaignier a dit…

Sans avoir de raisonnement primaire, je souhaite évidemment des primaires seul moyen pour tenter de trouver un leader qui ne sera pas Patrick Allemand.
Même si avec une autre tête de liste la bataille sera difficile , Patrick Allemand a lui démontré son incapacité à créer une dynamique susceptible d'élargir la base électorale de la gauche à Nice, condition obligatoire pour tenter de battre Estrosi.

Anonyme a dit…

Faut pas se prendre la tête s'il y a des primaires c'est les niçois qui votent. S^il n'y a pas de primaires c'est la gauche qui est unie.Je ne vois pas pourquoi PA ne voudrait pas gagner avec toute la gauche. c'est n'importe quoi ce que je lis ici.
celui qui ne va pas partir comme ça c'est CE il a fait la métropole NCA,le stade,la coulée verte,ça va être difficile.

Emmanuel a dit…

La droite divisée (voir la une du Nouvel observateur de cette semaine qui titre : "Nice, les dessous de la guerre Estrosi/Ciotti), un possible retour d'une candidature de Jacques Peyrat, un Front national à un niveau élevé, un PS sans vrai leadership fort et une Gauche très éparpillée donnent à une candidature aux primaires de Patrick Mottard une chance de rassembler une large majorité et de transformer l'essai de 2001 où il n'avait manqué que 3500 voix pour faire basculer Nice à Gauche.
C'est une possibilité, ne ratons pas cette chance historique!!!

Claudio a dit…

Un commentaire sur les commentaires.
C'est mignon cette façon de se faire rêver ou plaisir. J'avoue que ça me plait bien. Mais chacun de nous sait très bien que dans tous les cas de figure Estrosi sera réélu. on est trop loin du compte. Et puis, comme disait FB je crois, d'ici là ça va être coton et comique de faire se cotoyer le FG et le PS, EELV et PRG...
Bon, pour le jeu, c'est rigolo tout ça.
Ah j'oubliais que la Gauche n'oublie pas de faire monter le FN, parce que ça c'est la première condition pour avoir le début de l'ombre d'une chance de gagner. Mais je ne m'inquiète pas, elle sait très bien le faire.
Moi j'aurais plutôt organisé une primaire des démocrates (du PS au Modem pour faire vite) et ostracisé l'extrême gauche. Quoi qu'il en soit je serai là pour jouer le jeu à demi, c'est-à-dire voter pour Patrick Mottard et personne d'autre. A condition que ce ne soit pas plus qu'un euro quand même (Valls ne m'a toujours pas rendu l'Euro que je lui ai réclamé pour cause de déception- ça va commencé à coûter cher ces kermesses)

Richard a dit…

@ FB Contes

Merci pour cette analyse. Je vois que vous connaissez bien la politique locale. Je ne suis pas loin de la partager en totalité. Donc puisqu'au bout du compte c'est Allemand, donc Estrosi qui gagne, pourquoi ne pas tenter des primaires ?

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je souhaiterai comprendre comment peut-on passer de 22.3 (P.Allemand) et 6.48 (P.MOTTARD)en 2008, à être majoritaire en 2014 ?

A savoir que J.Peyrat avait fait : 25.50 , P.Allemand 33.17 , et C.Estrosi 41.33 au second tour (c-a-d la droite avait fait un score de 66.38 ! )

Je conçois que tout est possible, mais j'aimerai comprendre comment peut-on faire croire aux électeurs de gauche que la victoire à Nice - territoire hostile et sectaire -est possible ?

Est-ce ne pas leur mentir un peu...?

Ne faudrait-il pas afficher clairement les erreurs de la majorité et dénoncer leurs méfaits, plutôt que de rester dans l'ombre avec juste des "slogans" en faisant du bluff, afin d'élargir justement votre électorat ?

Dans mon arrière pensée, j'ai envie de vous poser cette question:
Ne faudrait-il pas "mélanchoniser" votre discours dans "le style"? en le rendant plus "agressif" pour attirer plus de "monde" ?

Sachant que votre article axe sur d'éventuelles primaires -ce qui me parait être une excellente chose pour la gauche niçoise c'est évident- ma question est peut-être hors sujet.

Merci pour votre réponse.

(étudiant en droit - Nice)

Patrick Mottard a dit…

Ce n’est pas à l’étudiant en droit que je vais apprendre que les résultats électoraux ne sont pas toujours les mêmes. Et qu’on ne peut reprendre les scores des différents candidats lors d’un précédent scrutin pour les reporter sur le scrutin suivant. Sinon, ça ne servirait à rien d’aller voter. Il n’y a qu’à comparer les résultats de 2001 avec ceux de 2008 : la liste de gauche que je conduisais avait été tout près de l’emporter avec 41, 31 % (pratiquement le score d’Estrosi en 2008). Ce n'était plus la même chose en 2008...

D’autre part, il ne sert à rien de totaliser les voix de la droite et de l’extrême droite : le mode de scrutin des municipales permet assez facilement les triangulaires voire les quadrangulaires au second tour et la liste arrivée en tête a obligatoirement la majorité absolue des sièges au Conseil municipal.

Quant à « mélenchoniser » mon discours, justement, ce n’est pas mon style (ni mes valeurs). Manifestement, ce n’est pas non plus celui d’une très grande partie de l’électorat…

Merci en tout cas pour votre question constructive ce qui – mon expérience parlant – est rarement le cas sur le Net.

Anonyme a dit…

Merci Mr MOTTARD pour votre réponse.
Je vois beaucoup plus clair.
Je ne suis qu'en première année et j'ai encore beaucoup de choses à apprendre.
Cependant, je suis loin d'ignorer que ce n'est pas votre style de "mélanchoniser" les discours. J'entends juste (ou je constate, mais je peux me tromper) que les promesses "agressives" sont plus (ou mieux) entendues dans les oreilles des niçois, ce que je regrette, mais c'est une réalité il me semble.

Mais, je suis heureux qu'il existe à Nice des hommes politiques comme vous.

Encore Merci.

Anonyme a dit…

Mr Mottard, si vous me le permettez, je souhaite vous préciser que je suis moi-même centriste - ni de gauche, ni de droite - il est donc incommode pour moi de choisir le meilleur candidat.
Le vide politique dans l’idéologie que je pourrais défendre est tel que je suis astreint à observer les politiques comme un tailleur de diamants.
La droite locale est visiblement contrainte à élargir son discours vers l’extrême pour plaire, ce qui pour moi la rend insupportable. Je me disais alors, pourquoi la gauche n’en ferait-elle pas autant car, après tout l’extrême gauche n’est pas aussi désagréable que l’extrême droite.
Mais vous avez surement raison, il vaut mieux s’en tenir à ses propres valeurs.
Je resterai très attentif à votre discours lors de la campagne électorale pour les prochaines municipales. Vous êtes peut-être le candidat qui se rapproche le plus de mes valeurs ou qui s’en éloigne le moins.

Merci
( suite - étudiant en droit Nice)

Arnuf Paca a dit…

Bien sur......il serait temps

Pierre Fiori a dit…

Cher Patrick, des primaires pour ton anniversaire ! ..et si tes pas te conduisent en corse d'ici la, fais le moi savoir

Anonyme a dit…

@Patrick Mottard

de fil en aiguille je suis tombée sur ce site par hasard...

http://www.ville-fleurylesaubrais.fr/index.php/Conseil%20municipal?idpage=72

et entre nous, je me suis dis que ce lien peut vous servir à faire "dégager" de futurs "éventuels" colistiers un peu trop...disons "collants" ?

mais bon, c'est à vous de voir...

;-)

Pépita

Jean-Christophe Picard a dit…

Pour exiger une primaire, à gauche, pour l’élection municipale de Nice de 2014 :

Groupe Facebook :
http://www.facebook.com/pages/Pour-une-primaire-ouverte-%C3%A0-gauche-pour-Nice-2014/378331585575357

Pétition en ligne :
http://www.mesopinions.com/petition/politique/primaires-ouvertes-gauche-municipales-nice-2014/9295

;-)

Sylvie a dit…

Peut-être rien à voir mais j'étais hier au monument aux morts pour les cérémonies du 11 novembre et j'ai été étonné de ne voir aucun représentant de la gauche à Nice.
Etait-ce à cause de la présence de Jean-Marie Le Pen ? Si oui, je trouve cela un peu idiot de refuser de se tenir aux côtés de ce vieil homme qui n'a plus guère de pouvoir.
C'est un ancien combattant. Je comprends qu'il ait voulu être là. C'était dommage de ne voir aucun socialiste ni communiste venu honorer la mémoire de nos grand-parents qui ont donné leur vie pour leur pays.

Anonyme a dit…

Les municipales, la gauche va dérouiller, n'en parlons pas à Nice.

Pourtant Estrosi est une burne de première.