08 juin 2007

Le gregario des Acacias


Vendredi, huit heures du matin, le soleil est déjà haut dans le ciel quand Dominique prend position près des feux tricolores du carrefour des Acacias, avenue Henry Dunant.

Sans le savoir, cette nouvelle opération militante va me permettre de réaliser un rêve d’enfance. Enfin, presque. Amoureux de la petite reine, j’aurais voulu être un champion cycliste professionnel capable de gagner le Tour de France. Plus modestement, c’est le rôle d’équipier que me permet de tenir ce matin la sémillante candidate de la 2e circonscription. En effet, me voilà transformé en porteur d’eau comme disent les amateurs, en « gregario » comme disent les tifosi…

En effet, Doms remonte inlassablement la file de voitures arrêtées au feu rouge pour se présenter, avec un petit document, aux automobilistes. Au bout de huit à dix voitures, elle est obligée de décrocher pour revenir à son point de départ. C’est à ce moment-là que, flanqué de Gérard et d’Henri, j’interviens, en lui tendant une petite bouteille d’eau qui lui permet de se désaltérer et de retrouver une voix claire. Un rôle, on le voit, très modeste.

Mes rêves de Copi, de Merckx ou d’Hinault en prennent un coup, mais c’est pour la bonne cause. Et si le maillot jaune (rose ?) est au bout…

5 commentaires:

Marion a dit…

Mais Dominique court plus vite que toi . . .

Guillaume a dit…

Tu as oublié le maillot de oro

Et l'année prochaine le maillot jaune sera pour toi...

ANTONIN a dit…

Et encore t'as du bol Patrick!
Tu imagines ton calvaire si l'Alpe d'Huez, le Tourmalet ou l'Izoart s'étaient trouvés dans la deuxième circonscription de Nice?

Allez, forza Patrick, plus qu'une semaine.

ANTONIN

Claudio a dit…

Quand le mottard fournit, la "petite reine" boy.

Dominique a dit…

Je ne suis pas une grande amatrice de calembours, mais celui-là, Claudio, j'aime bien !