07 juin 2009

Le 21 avril du 7 juin


Cela a commencé comme un dimanche d’élection ordinaire, avec la rituelle et sympathique tournée des bureaux de vote du 5e canton… à pied s’il vous plaît !

Par contre, la soirée fut plus inattendue, avec un tsunami électoral qui emporte le Parti socialiste. Absence de choix européen clair (les tenants du oui et du non se sont neutralisés), promotion des apparatchiks (la défaite de Benoît Hamon est symbolique à cet égard), guerre des courants et des présidentiables, discours oppositionnel sectaire, ont aggravé la situation d’un parti sans projet affaibli par la chute du militantisme et la notabilisation des élus.

Au coude à coude avec les Verts d’Europe Ecologie (ils ont osé se revendiquer de l’Europe, eux !), le PS a perdu le droit d’invoquer à tout propos le vote utile.

Désormais, le PS n’est plus « la Gauche », comme il a voulu le faire croire pendant des années, se dispensant d’être présent dans le mouvement social et d’ouvrir les voies de l’avenir avec un projet mobilisateur.

Le paradoxe est que cet effondrement intervient dans un contexte global plutôt favorable à la gauche de gouvernement : l’UMP fait un beau score mais reste largement minoritaire, le MoDem subit un indiscutable revers, l’extrême gauche piétine…

Moralité : si on ne veut pas désespérer Billancourt et les progressistes de ce pays, il faut que ce parti que nous avons tant aimé en finisse avec la vieille politique. A supposer que ce ne soit pas trop tard.

Commentaire des résultats de l'élection européenne à Nice et dans les Alpes-Maritimes.

16 commentaires:

Clotilde a dit…

Mais non ce n'était pas "inattendu"...

J'aimerais simplement qu'au bout d'un moment les électrochocs réveillent le malade qui l'a bien cherché.

Anonyme a dit…

Juste un Constat!
Le score d'Europe écologie est très surprenant et l'UMP réalise une percée impressionnante en envoyant près du double de députés par rapport à 2004.
L'abstention était également très importante et en nette progression par rapport à 2004 ce qui n'est pas rassurant pour la politique en général.
Quand au PS il me rappelle une autre formation politique de gauche il y a de très longues années, où à force de toujours contester sans proposer et en restant fermée sur elle même, elle s'affaiblit et risque de ne plus prétendre à cette grande force de gauche.
Sarkosy à encore de beaux jours et de belles années devant lui et peut prétendre à sa réelection sans aucun problème pour 2012.
L'hémoragie au PS n'est pas encore soignée!!!

Henri COTTALORDA a dit…

Patrick je partage totalement ton analyse et Je pense que ce n'est pas trop tard.
En ce qui me concerne, je donne encore une chance au PS, mais c'est peut-être la dernière, car si les choses ne rentrent pas rapidement dans l'ordre, j'irai voir ailleurs. Je ne demande rien, je n'ai besoin de rien, Je désire simplement, avec d'autres, être utile. Ma patience a des limites et les sollicitations nombreuses et intéressantes. Je souhaite, plus que jamais, changer la société, changer la vie. Je crois être très clair.

Dominique a dit…

A l'anonyme précédent, je ne trouve pas surprenant le résultat d'Europe Ecologie. La liste a fait une vraie campagne européenne et avait le programme le plus élaboré sans faire de démagogie. Moi, c'est que qui avait fini par me convaincre.

Anonyme a dit…

Je ne voulais pas voter mais finalement je l'ai fait.
Le PS me fait vraiment de la peine !!!! J'espère que les Socialistes ont enfin vraiment compris le message des Français et qu'ils vont tout faire pour redevenir un vrai parti avec des idées et sans guerre de clans. On verra...

Anne-Marie Kounga

Anonyme a dit…

IRENE A DIT...

D ACCORD AVEC TOI DOMINIQUE CAR FINALEMENT C EST LE VOTE QUE J AI CHOISI... NON NON JE N AI PAS ETE INFLUENCEE PAR LE FILM " HOME "
(c est la dernière polémique pour expliquer le résultat d EUROPE ECOLOGIE... )

Lucien FOUQUES a dit…

Ce n'est pas de mea culpa ou de "je vous l'avais bien dit", encore moins de commisération que nous recherchons, quand on est à peu près sûr que ceux qui sont les plus écrasés par le système n'ont pas été voter. Les analyses définitives sur la santé du PS sont à prendre avec des pincettes.Un peu de temps ne sera pas un luxe, en tous cas pas pour attendre la réaction des classes populaires et classes moyennes laminées par la crise. La question est: seront nous au rendez-vous et avec qui?
Lucien Fouques

bernard gaignier a dit…

Lucien tu as raison les classes poulaires ne sont pas allées voter. Mais la faute à qui???
D'accord avec Dominique Europe Ecologie a récolté les fruits d'une campagne européenne, et ne s'est pas trompée d'élection!! Elle a été la première a engager la campagne sur ce thème.
La campagne européenne du PS a été nulle, inaudible; Ridicule la constitution des listes avec le "malgré nous " Peillon venu faire don de sa personne au sud.
Ceci dit le PS n'est pas le seul Perdant. Bayrou s'est vu infliger une grosse claque, et je pense que sa stratégie aura du mal à s'en remettre: Avec sa campagne uniquement centrée sur Sarkozy, il s'est trompé d'élection et a largement contribué à ce qu'il n'y ait pas dé débat européen; et sa "sortie de route" lors du dernier débat a été sévèrement condamné par le vote.
Michel Rocard avait vu ses ambitions présidentielles s'échouer sur une élection européenne il n'est pas impossible que ce soit le tour de Bayrou.
Dernier commentaire, le score misérable du PS dans le 06, qui atteint à peine 10%. En plus des causes nationales l'effet Allemand continue! les municipales, les cantonales les européennes.... iL est vrai que la présence de Librati sur la liste a fait fuir un certain nombre d'électeurs potentiels... dont moi!

Anonyme a dit…

Sans revenir sur l'analyse des résultats que maintenant chacun a pu lire, entendre (à ce propos l' émission du matin sur France-culture était excellente), je voulais simplement exprimé mon contentement à la lecture des bons résultats d'André Aschieri (4ème sur la liste d'Europe écologie). Cet élu local (sans étiquette maintenant ?) a été la locomotive de la liste dans notre région, en montrant simplement ses réalisations, ses projets (je l'ai entendu à Acropolis avec les têtes de listes d'Europe écologie). Finalement ce que recherche les l'électeurs c'est un peu de cohérence.
PS : Pas grand chose à propos du Modem ici, j'attendais une suite à "la route est longue" ... Joëlle

Patrick Mottard a dit…

Pour Joelle : la route est longue...

clotilde a dit…

oui bon, ça m'agace un peu cette histoire de classes popus qui ne sont pas allées voter et qui auraient voté à gauche. Faut que je vous dise que dimanche, à un tournoi de foot, j'ai mangé avec une tablée de gens (popu? pas popu? peu importe) qui ne sont pas allés voter. Mais on en a quand même parlé. Vous savez quoi? Les 3/4 auraient voté UMP. Ben oui, qu'est-ce que vous voulez que je vous dise.
L'abstention est largement autant à droite qu'à gauche.

Richard a dit…

@ Clotilde

C'est normal car l'UMP gauchit vachement son discours, parle des réformes des services publics comme un futur progrès social. De toutes façons les gens dont tu parles détestent la poste, l'école, les hopitaux, bref les fonctionnaires.
Ce qui est inquiétant c'est que les socialos n'ont plus de thèmes qui leur sont propres, alors ils sont inaudibles.
Enfin, après tout, si les gens qui fréquentent les stades de foot aiment Sarko c'est que tout ne va pas si mal non ?

Dominique a dit…

@ Richard, tu me sembles légèrement de mauvaise foi quand tu parles des "gens qui fréquentent les stades de foot"-))) Clotilde parlaient des parents qui amènent leurs enfants à un tournoi de foot (rien à voir avec les spectateurs des matchs de L1).

@ Lucien et Bernard, vous avez raison tous les deux. Rien n'est irréversible pour le PS, surtout si la perte de crédibilité de Bayrou se confirme pour la présidentielle. Le PS a de la chance : les Verts n'ont pas de personnalité susceptible d'occuper ce créneau...

Mais il faudra rapidement :
1) Que le PS se trouve un vrai leader susceptible d'être accepté par un large électorat,
2) Et qu'il soit capable d'éclaircir ses choix pour l'avenir afin de proposer aux Français une ligne politique cohérente (Coppé disait le soir de l'élection - et il n'avait pas vraiment tort - que chaque fois que l'UMP débattait avec un représentant du PS, il se trouvait confronté à des gens qui avaient des positions différentes les uns des autres).

Anonyme a dit…

Je me méfie des commentaires d'une presse de plus en plus à sensation, la prise en considération de la menace qui pèse sur notre planête est certainement une trés bonne chose, cependant je ne fais aucun investissement idéologique sur un tandem DCB-BOVE,l'écologie n'a pas besoin d'un parti mais plutôt d'une politique sociale qui préserve notre planête.
Je suis et reste Socialiste, ce n'est pas parcequ'une fédération départementale m'a exclu (provisoirement) que je me détournerai des valeurs que je défends depuis bien longtemps, je contribuerai donc de l'extérieur puis de l'intérieur à son renouvellement.
Enfin, attention à la lecture des résultats dans ce type d'élections et souvenons nous du score impréssionnant de B. TAPI il n'y a pas si longtemps....

Paul Vautel

bernard gaignier a dit…

Pour Clotilde

Bon evidemment.... si tu fais des sondages chez les supporters de foot!!!! (parce que Dominique, si on accompagne ses enfants à ce gebre d'activité c'estqu'on est complice!!!).
Trêve de mauvaise foi, d'accord avec toi Clotilde, l'abstention est très largement partagée. Par ailleurs vote populaire n'est pas égal à vote de gauche.... loin de là.

Anonyme a dit…

GAG: le seul dirigeant du PS battu perso Dimanche se voit offrir une promotion à la direction du parti...étonnant! comme dirait Desproges...