07 septembre 2011

Le candidat anti-21 avril




Avec Jean-Christophe Picard, les élus du PRG et quelques amis, nous avons présenté à la presse la candidature de Jean-Michel Baylet aux primaires citoyennes de la gauche.

Membre du Parti Radical de Gauche depuis un an, il était normal qu’avec Dominique nous soutenions le candidat de notre parti. En fait, cet engagement va bien au-delà d’une question de principe. Les primaires à gauche constituent l’arme absolue contre un nouveau 21 avril. Chacun peut en effet s’exprimer et représenter sa sensibilité sans risquer, au printemps 2012 de propulser Marine Le Pen au 2e tour de la Présidentielle.

Pourtant, la quasi totalité des formations de gauche a refusé de discuter ne serait-ce que le principe d’une participation à ces primaires avec le Parti Socialiste. En fait, on retrouve la même démarche schizophrénique qu’aux élections locales ou, après avoir dénoncé tous azimuts le danger représenté par le FN pour le démocratie, on ne fait rien pour l’empêcher d’accéder au second tour.

Dans ce contexte, la candidature de Jean-Michel Baylet est un acte responsable. Tout en donnant l’opportunité aux Radicaux de développer les thèmes qui leur sont chers, elle permet d’esquisser le début d’un rassemblement à gauche.

Et de profiter de cette conférence de presse pour nous exprimer précisément sur des sujets sur lesquels nos concurrents socialistes ne sont pas toujours très clairs : l’Europe fédérale (les Etats-Unis d’Europe), la laïcité (pas de complaisance pour le communautarisme), la VIe République (retour à une République parlementaire) par exemple.

Qu’il est bon de se détacher de la tambouille sondagière pour faire un peu de Politique avec un grand P !!!

7 commentaires:

Emmanuel a dit…

En espérant que le meilleur sorte de ces primaires et qu'il y ait ensuite un véritable rassemblement de toute la gauche derière lui. La victoire en 2012 est à ce prix et il ne faut surtout pas revivre un 21 avril, cela serait une catastrophe...

Anonyme a dit…

Tout ça est bien logique… en même temps un parti politique a « un seul » programme, alors pourquoi plusieurs candidats ? Mais cela ne m’étonne pas des socialistes, ils sont tous « intelligents », des bêtes à concours… habitués donc à se mettre en concurrence (surtout entre eux) !
Quoi qu’il en soit, une élection présidentielle est une pyramide, toutes les sensibilités, chaque parti, et chaque candidat, sont utiles à sa structure ; et par ailleurs les électeurs seront sensés affiner cette imbrication - en espérant qu’ils se dotent de bon sens - pour désigner celui, ou celle qui arrivera au sommet…
@.@

Anonyme a dit…

Poussée de l'extrême-droite ? Pas sur….
Effondrement du vote socialiste ? peut être …
Record du taux d’abstentions ? surement …
Aussi Mobiliser Mobiliser
car cette fois ci on ne pourra dire que c’était imprévisible
Bonne chance avec un gran C
Pénélope

jean pierre a dit…

Quand moi je voterais pour MONTEBOURG au premier tour des primaires et a la plage si le temps le permet au 2eme tour.
Pour les présidentielles FRONT DE GAUCHE AU PREMIER TOUR.
Et je ne sais pas encore ce que je ferai au 2eme tour...

bernard gaignier a dit…

Jean Pierre, je connais beaucoup de gens qui raisonnaient comme toi en 2002 et qui après se sont retrouvés à manifester contre la présence de le pen au 2ème tour!

Anonyme a dit…

Ah ! Gare aux électeurs paresseux…
Le PS donne le choix à ses militants, et à tous les français qui le souhaitent, de choisir leur leader, c’est quand-même chouette non !? Il faut s’exprimer en allant voter… et surtout ne pas écouter les abstentionnistes ; leur façon de voir les choses et tellement simpliste…
Il faut voter, quitte à voter blanc…
C’est évident qu’en France, il y a fort longtemps que « l’espoir » de réaliser un projet jusqu’au bout, (quel qu’il soit.. études, emploi, logement, entreprise…) a foutu le camp, mais il faut s’accrocher, et écouter « très attentivement » ces hommes et ces femmes, pour arriver à déceler à travers leur discours et leurs tempéraments, celui qui a une REELLE VOLONTE de vouloir diriger la France, et qui propose un programme qui s’appuie sur « un seul et unique objectif » : que CHAQUE Français reprenne confiance en son pays et soit parfaitement rassuré sur son devenir personnel !
(c’est un exercice très subtil…) c’est une autre façon d’aborder la politique, en se responsabilisant soi même, et ne pas toujours attendre les résultats des sondages qui nous guident comme des moutons de Panurge !
Pour moi le Chef idéal, devra être : humaniste, passionné, sensible, généreux, courageux,honnête, pondéré, perspicace, visionnaire, diplomate, humble, charismatique, persévérant, et avec un fort tempérament ! J’ai le droit de rêver non ?
Je vais le chercher, et je vais le trouver :)
@.@

melting-pot a dit…

a