21 septembre 2011

Qui va financer le mini Bercy du Ray ?



Le quartier rêvait d’un mini Central Park, il risque de devoir se contenter d’un mini Bercy… Après quelques mois de silence et en attendant la concertation qu’il m’a promise par courrier (voir « Contre la résignation citoyenne » sur ce blog), Christian Estrosi s’est prononcé pour la construction d’une grande salle omnisport sur les terrains qui seront bientôt libérés par le stade du Ray.

Je n’ai aucune objection de principe vis-à-vis d’une proposition qui semble faire reculer le spectre de la spéculation foncière rendue possible par le PLU voté en décembre par la majorité municipale.

Pour autant, des équipements sportifs légers et diversifiés, disséminés sur les 7 hectares de terrain et dédiés en priorité à la pratique amateur, ainsi que des équipements de loisirs continuent à avoir ma préférence.

Tout d’abord, parce que c’est la formule qui était plébiscitée par les habitants de Nice Nord. Ensuite et surtout parce que j’ai comme un doute : ce énième grand projet va devoir être financé dans un contexte plutôt difficile car les caisses de la ville sont vides. Il faudra donc faire appel, comme cela a été le cas pour le projet de la Gare du Sud, à un partenariat public-privé. Et, comme en la matière la philanthropie et le mécénat n’existent pas, il faudra bien donner des compensations immobilières et commerciales au partenaire privé (là encore comme pour le complexe de la Libération).

Du coup, j’ai bien peur que la spéculation foncière, chassée par la porte grâce à l’opiniâtreté des riverains, rentre par la fenêtre sous la forme d’un programme qui bétonnera un peu plus nos quartiers.

Cela dit, restons positifs : le maire est sensible au dialogue surtout quand il est sous-tendu par un rapport de force. Mettons la consultation promise pour la fin de l’année à profit pour faire évoluer le projet dans le bon sens. Celui qui – pour reprendre un terme à la mode – conduira à transformer ce vaste espace en éco-quartier.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Ma préférence a toujours été de mutualiser les équipements sportifs à l'échelle du département.
A défaut, si Nice doit être autonome, il manque c'est vrai, un équipement sportif d'envergure permettant de faire du Hand, du Basket, du Volley, du Tennis de table, du Tennnis, du badminton, etc, à un haut niveau.L'emprise du stade actuel est tel qu'il doit rester de la place pour de petits aménagements de proximité.
Alexandre

Emmanuel a dit…

Tout à fait d'accord avec des équipements sportifs sans oublier l'escrime...
Patrick, ce n'est qu'un début, continuons le combat....

zalain a dit…

Je préfère ne pas me prononcer, par pudeur et confidentialité, sur ce que je pense des éco quartiers et des espaces de projets. En plus je cherche du travail dans cette partie, alors évidement, sur un blog ouvert, ce n'est pas le moment de déballer mes salades, de style pourquoi des robinets s'ouvrent et d'autres se ferment, à l'orée de 2012. D'ailleurs les travaux, ça dépote en ce moment, est ce pour dorer le blason des résultats de la politique en vigueur ou par ce que les sous-marins "çà eut payé, mais çà paye plus"?

Joëlle a dit…

Espérons que le mini Bercy ne ressemble pas à un mini acropolis ! Tu as raison pour aboutir oeuvrons pour le dialogue : tendons le rapport de force, les élections approchent !

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

Alors si j'ai bien compris, on risque de consacrer 7 hectares à des équipements sportifs "légers et diversifiés" ???
7 hectares ?
c'est complétement zinzin!!!
pour la pratique des "amateurs" ??
Mais où sommes-nous ?
ça ne rapportera rien !
vous vivez encore dans les années 70 ?
faut se réveiller, se mettre au boulot ! il y a des chômeurs qui attendent...

pff mini Bercy...