23 octobre 2011

La première salve de « Fragments… »

Bernard Gaignier et Peggy Précheur

Vendredi, samedi et dimanche a été tirée la première salve des nouveaux « fragments » au nouvel Alphabet.

Un public nombreux (deux soirées à salle pleine), participatif et, semble-t-il, heureux, des acteurs au top de leur forme, autant de raisons pour que – comme on dit dans le pays de mon enfance – l’auteur « biche »…

Dans les petits dialogues d’après spectacle, j’ai pu vérifier que les spectateurs avaient apprécié l’abattage de Bernard (notamment ses numéros désormais classiques comme « le bain », « on a gagné ! », ou « souffle, souffle ») et la capacité de Peggy à créer une complicité avec la salle.

Pour ma part, je n’oublierai pas la présence émouvante dans le public le premier soir de la fille de Georges de Nice qui nous a quittés il y a quelques jours.

A toux ceux (il doit bien y en avoir encore quelques uns…) qui n’ont pas encore fait un détour par le 19, rue Delille, je donne rendez-vous le vendredi 28 (21 h), le samedi 29 (21 h) et le dimanche 30 octobre (16 h 30) en leur disant, comme Zaz dans la chanson interprétée par Peggy à la fin du spectacle :

« Allons ensemble découvrir ma liberté, oubliez donc tous vos clichés, bienvenue dans ma réalité ». Qu’on se le dise !


14 commentaires:

Emmanuel a dit…

Belle soirée en effet et grande performance des acteurs sur un texte de qualité.
Des paroles illustrées par des chansons.
A voir et à entendre...
Encore bravo!

Marianne a dit…

Dans mon sud-ouest natal on "biche" aussi, et j'ai lu ce terme également dans Colette la bourguignonne :)

Anonyme a dit…

J’avais lu le livre il y a quelques temps, et j’avais vraiment aimé le déroulement de «Fragments de Nice» à travers la vie d’un homme qui raconte des instants qui ont comptés pour lui, en des lieux,
avec des personnes,
dans des moments qui raisonnent dans son esprit,
mais aussi dans l’esprit du lecteur, car nous avons tous connu un jour ‘’un‘’ «Vrai niçois» de Nice, le bain dans l’eau froide de la plage du Castel ou du Beau Rivage…, l’ambiance des sprints dans les stades niçois… etc..
C’est cette connexion qui m’a plu.
J’ai donc tenu à assister à la mise en scène, et je n’ai pas été déçue, j’ai retrouvé la même émotion du livre, avec le rire en plus !
(même en lisant le livre on rit, et on sourit…beaucoup)
Bravo et Merci à Peggy, Bernard, et Patrick !
ALB

cléo/véro a dit…

C’est le spectacle du double qui moi m’émeut le plus. Je trouve que c’est très beau, ce qu’un ami fait ici d’un ami. Et du texte au jeu, du jeu au texte, de factures et de sensibilités différentes mais semblables, naît cet entre deux : le jeu ( celui dont on parle entre deux pièces pour dire qu’il y en a !) qui n’a pas d’autre nom que liberté.
Dans la veine qui est la mienne, j’ai ainsi pu assister à deux spectacles différents: d’abord parce que c’est du théâtre ! Puis, parce que Cléo était là le vendredi soir et Véro le samedi…

Chantal Maimon a dit…

Mon compagnon et moi même n'avons pas regrettés notre déplacement et comme le dit Dominique nous venons de loin et même de très loin...(la colle sur loup) et bien nous avons passé un très bon moment ou étaient mélangé , la réflexion , le rire et le souvenir.
Merci Patrick de ce moment et de ton accueil

Ridha BouBou a dit…

J'ai passé un très bon moment au théâtre de l'Alphabet à Nice pour la pièce "Les Fragments de Nice" écrite par Patrick Mottard. Une pièce, où l'émotion et le rire font bon ménage et qui nous fait voyager dans nos souvenirs par le biais de ceux de M.Mottard.

Ceux et celles qui souhaitent assister à cette pièce, les trois prochaines représentations sont le Vendredi 28 Octobre, le Samedi 29 à 21h et le Dimanche 30 à 16h30.

josé a dit…

J'avais lu le livre, et je me demandais bien comment le mettre en scéne.. Une seule façon de le savoir, aller voir la piéce. C'est ce que j'ai fait. Résultat : j'ai passé une excellente soirée. Rires, émotion, nostalgie et souvenirs m'ont accompagné tout au long de ce spectacle, interprété par un magistral Bernard et sa complice Peggy.
Vraiment un grand moment de bonheur à ne surtout pas manquer

Anonyme a dit…

Superbe soirée, le talent de l'Auteur et des Acteurs est remarquable. Une pièce exceptionnel, je n'ai plus qu'un mot à dire:
Bravo !

BRYAN.M

Patrick Mottard a dit…

voir aussi le sympathique commentaire d'Antoine Vissuzaine sur son blog( référencé sur ce blog)

Christine Ehrwein a dit…

Super belle performance d'acteur, trés bonne interprétation des chansons et ... très bon texte, les ingrédients du succés!

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

Il peut bicher l'auteur...
C'est bien mérité !
- Biche, Patrick, biiiche !
...clin d'oeil à "souffle, sooouffle" de Marcel...si bien interprété par Bernard,acteur formidable, et Bravo à Peggy pour sa touche d'humour en chanson.
Magnifique spectacle !
Bonheur garanti !

Le Mouton Enragé a dit…

Bluffé! Ca me défrise un peu de l'admettre mais je suis bluffé.
Moi qui redoutais quelque chose de trop différent du livre que j'avais aimé... C'est différent et j'ai aimé!
Les émotions qui n'appartiennent qu'à l'oeuvre écrite, je ne les regrette pas: elles sauront revivre entre les pages... Ici d'autres sont nées, que j'aurais ignorées en ne me risquant pas à venir en (sa)voir plus.
Quels acteurs en effet, à la juste mesure de la beauté du texte!
Lui, impérial, spectacle vivant pour lequel un décor eut été de trop. En un mot: incroyable. Sur un fond couleur d'encre, sans autre son que celui de sa voix, éclairé d'une loupiote pour tout jeu de lumières... Et la scène est remplie, plus vivante que nature dès qu'il y paraît. C'est jusqu'au point final qu'on a les yeux rivés aux mille et un tableaux qu'il fait surgir d'un geste, d'une simple inflexion.
Et elle, si discrètement indispensable à cette poétique alchimie, parsemant de sourires tendres ou amusés chacun de ses passages comme une brise légère, et régalant l'oreille de sa voix si chaude...
Quel beau duo ils font dans leur si harmonieux contraste!
Merci à tous deux de si bien rendre la finesse de ces Fragments si subtils.
Et bien sûr, merci à l'auteur d'avoir initié, après le bonheur de son oeuvre, celui de cette création... Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre, elle est parfaite ainsi.

Anonyme a dit…

Imagine... Un acteur à la hauteur de l'auteur unissant leurs talents.....Une actrice qui nous fait vibrer au son de sa jolie voix.....Une grenouille verte qui tarde à s'épanouir dans l'eau de mer qui n'est pas vraiment son élément... D'l'amour, d'la joie, de la bonne humeur papalapapapala.... Un grand moment d'émotion.... La continuité d'un livre magique à redécouvrir sous un autre jour.... C'est Fragments de Nice.... On a gagné... un merveilleux moment de rêve dans la réalité et …. le droit de revenir juste pour le plaisir et vous dire merci..

bernard gaignier a dit…

Merci à tous pour ces messages!J'ai les chevilles qui enflent
Il y a encore de la place les 28 29 30 alors n'hésitez pas!