14 janvier 2012

En 2012, GA conserve son triple A



Pour la traditionnelle cérémonie des vœux, la petite république de Gauche Autrement, élargie à ses amis et sympathisants, s’est à nouveau réunie dans la permanence du 10, avenue Cyrille Besset.

Ce fut l’occasion de vérifier qu’elle conservait haut la main son triple A en restant ce qu’elle est depuis près de quatre ans : amicale, active, autrement.

Amicale, car, à partir du socle constitué par les anciens de l’aventure municipale, de nombreux petits nouveaux se sont agrégés au groupe en apportant leur enthousiasme et une approche différente. Et, loin des calculs de courants et des rapports de force, l’osmose est réelle et le plaisir d’être ensemble patent. On ne vient jamais au local de Cyrille Besset par intérêt ou clientélisme.

Active, car, au-delà de l’assistance à l’élu et à sa suppléante, le groupe est au centre de multiples réseaux générateurs d’expertises. Il va même renouer avec une de ses vocations premières, le débat, en organisant tous les vendredis une discussion à partir de la revue de presse que nous concocte Lucien Fouques depuis de nombreux mois.

Autrement, parce que, par nos centres d’intérêt, par notre façon d’appréhender le débat public, nous essayons de ne pas nous enkyster dans la politique politicienne. Nous le faisons en pratiquant une opposition décomplexée à la fois intransigeante, constructive et propositionnelle, sans jamais oublier de lier le local à l’Universel, la Gare du Sud à Obama...

L’objectif de la soirée était quand même de délivrer un certain nombre d’informations et de prises de position en direction de la presse. C’est ainsi que j’ai insisté, au cours de mon allocution, sur l’importance du débat concernant l’aménagement sur le 5e canton des terrains libérés par le stade du Ray (cf. ma carte de vœux). Ce fut aussi l’occasion de rappeler mon engagement en faveur de François Hollande pour la Présidentielle, en insistant sur le fait que cette candidature ne doit pas être « un moindre mal mais un meilleur bien » Eric Rohmer dans L’arbre, le maire et la médiathèque).

Et les bulles de champagne et de cidre qui accompagnèrent assez tard discussions et débats, loin d’amollir les volontés, ne firent que renforcer une belle détermination pour affronter les défis lancés pour l’année nouvelle.

PS : après vérification, ce billet n’est pas le 1000e du blog comme je l’avais annoncé mais le… 999e. Donc, rendez-vous au prochain pour ce que Manu appelle « les Masters » !

Nice-Matin 12/01/2012

20 commentaires:

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

AAA pour GA ça peut-être :
Améliorer Autrement l'Avenir !

Ana Sofia a dit…

Petit commentaire pour signaler que ça m'a fait très plaisir d'être parmi vous en 2012, pour la traditionnelle cérémonie des voeux! :-)

Bisous, bon w-e!!* :-)

Patrick Mottard a dit…

merci Ana Sofia,bravo Cendrillon...joli!

Tatiana a dit…

Cher Patrick,
Je regrette de n'avoir pu être présente pour cette cérémonie ! En tout cas, je te présente tous mes vœux pour cette année 2012 ! J'espère pouvoir être présente lors d'un prochain rendez-vous !!
Très sincèrement,
Tatiana

Anonyme a dit…

Ne faites vous pas de la spéleologie intellectuelle à vos temps perdus?

Emmanuel a dit…

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAh quelle sympathique soirée où nous avons pu nous consoler de la perte du AAA français entre amis et avec les traditionnelles galettes.
En espérant que GA puisse continuer encore très longtemps à porter et diffuser toutes les valeurs citées par Patrick.
Beau discours et bonne dégustation.
Penser global et agir local, cela pourrait être notre devise.
Je me prépare activement pour les Masters même si je sais que c'est loin d'être gagné.
Forza!

Antoine a dit…

En citant à la fois Woody Allen et Eric Rohmer dans ton discours, tu fais mieux que Laurent Fabius le matin même sur France Inter qui se contentait d'une allusion à Michel Audiard, sans le nommer (à propos des poissons volants qui n'étaient pas le gros de l'espèce).
Plus fort qu'un ancien premier ministre ? François Hollande devra s'en souvenir en mai prochain...

Emmanuel a dit…

Spéléologie intellectuelle ? Une nouvelle discipline olympique ?

jean pierre a dit…

bravo a tous pour cette trés agréable fin de journée.
et bonne année a tous
jean pierre

Le Mouton Enragé a dit…

Quelle sympathique façon de commencer l'année... Ca se fait si rare, l'amitié et la bonne humeur! Sans compter que ça n'exclut pas d'évoquer l'avenir dans une ambiance pour une fois constructive.

Après de longues recherches, je renonce à percer le mystère de la "spéléologie intellectuelle" (qui m'a causé le genre de mal de tête que n'infligera jamais un bon champagne).
Mais il est douteux que quelqu'un trouvant moyen de préparer des cours d'université, des dossiers concernant tous les domaines de la vie publique, des ouvrages littéraires et des compétitions sportives garde des "temps perdus" pour pratiquer la discipline -fut-elle olympique.

Clotilde a dit…

Belle assemblée, belle et riche intervention de début d'année, très belle carte de voeu, et très bonnes galettes!

cléo a dit…

Cette idée de frontale inversée qui sonderait les galeries parfois encombrées, parfois perdues, parfois même pas dessinées! me plairait bien si elle n'était pas accompagnée d'une dévalorisation systématique de l'intellect et de la perte de temps. A se demander même si ce n'est pas exactement la même chose.

bernard gaignier a dit…

Désolé de n'avoir pu être des votres!

bernard gaignier a dit…

Au fait Patrick est bien meilleur en patinage sur glace et plongeon intégré avec lissage de cote qu'en spéléo

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

Il y a un anonyme un peu perdu qui semble demander de l'aide : il veut faire de la spéléologie intellectuelle dans ses temps perdus... et personne ne le renseigne :/ Moi je ne connais pas cette activité, mais peut-être que quelqu'un connaît ce truc...Dsl

Claudio a dit…

Patrick, le journaliste de Nice-Matin semble te citer en écrivant que tu soutiens François Hollande "par nécessité et par passion".
Je me trompe ou quand on soutient "par passion" on ne précise pas "par nécessité" et vice-versa.
Mais j'interprète peut-être ou le journaliste a mal compris.

Patrick Mottard a dit…

en fait Claudio l'idée était la suivante :la candidature de Hollande s'impose si on ne veut pas Le Pen ou Sarko...mais je ne veux pas uniquement soutenir "contre"...c'est pour cela que j'ai mis en avant certains aspects du pg de Hollande qui me "passionnent" même si je te l'accorde le terme est un peu "too much"

Claudio a dit…

Merci pour ta réponse Patrick. Un peu d'amour dans un mariage de raison, donc.

alaind a dit…

Des vœux de santé, de forme et de réussite, du tonus dans les cotes (rôties) de la pêche et de la pertinence dans le verbe, de l'Amour de l'être avec trois A, de l'Amitié de même en AAA++.

Effectivement voter pour François, sera un choix, il faut aussi être conscient qu'il n'est pas la Fée Clochette!!

Et c'est parce que et c'est pourquoi, il faut miser avec lucidité sur le meilleur des choix; celui qui arrivera à un but et qui rassemblera une équipe parmi laquelle nous espérons trouver l'expression de ce qui nous correspond, ou ce qui s'en rapproche le plus.

Antoine a dit…

As-tu observé que l'article de Nice-Matin te nommait "Allemand" dans son dernier paragraphe ?
Les lecteurs les plus observateurs et les plus attentifs auront rectifié d'eux même !