11 juillet 2008

Un été autrement


Jeudi, dernière réunion du Conseil général, vendredi après-midi, dernière interview accordée à nos amis de Niceteleweb, vendredi soir, dernier rendez-vous de l’association « Gauche Autrement » au local de Cyrille-Besset.

Une trêve sans nuages pour un été de pré-congrès : voilà qui est insolite… C’est que ne plus faire partie de l’appareil n’est pas sans avantage. En effet, n’importe quel socialiste renonçant à la langue de bois pourra vous le confirmer : en ces périodes de division d’un PS sans projet ni leader, un été de pré-congrès, c’est l’horreur !

C’est un été à faire semblant de croire que les clivages artificiels imposés par les ambitions parisiennes correspondent à des positions de fond, à jouer à « plus-à-gauche-que-moi-tu-meurs », à se préparer à écouter sans broncher les pires inepties car… on ne sait jamais, à se résigner à subir une rafale de réunions-leurres longues comme des jours sans pain.

Un été à anticiper les coups fourrés, les trahisons et les petits meurtres entre amis, à calculer d’hypothétiques équilibres au sein d’instances locales qui, au final, n’auront aucun pouvoir, à juguler les effets du clientélisme galopant des représentants niçois de la Région, à faire semblant d’oublier l’affaire des faxs, les cotisations d’élus non payées et les libelles diffamatoires et anonymes envoyés à la presse.

Un été à admettre que des femmes et des hommes, souvent généreux dans leur vie quotidienne, reconnus dans leur vie professionnelle et associative, deviennent des hyènes d’appareil.

Un été à se voiler la face pour ne pas admettre qu’on peut être cette femme ou cet homme-là…

Décidément, cet été autrement sera un bien bel été. Un été pour rêver à une vraie alternative, un vrai projet, un nouvel Epinay…

10 commentaires:

Livio a dit…

Il y avait réunion Conseil municipal ce matin à 8 H à Nice.Vous l'ancien chef de file de la gauche, comment êtes-vous informé de ce qui s'y décide depuis que vous ne siegez plus ? Continuez-vous à assister aux séances dans le (petit réduit réservé au ) public ? Quel est votre regard sur les premiers mois de mandature d'Estrosi ? Voyez-vous quelque chose venir notamment en terme de politique culturelle ? Merci

Anonyme a dit…

Et quoi en conclure? que c'est inhérent à l'appartenance à un parti? C'est idem dans les syndicats! que faire? n'appartenir à rien c'est la vrai liberté! et cependant, on sait que c'est en se groupant que l'on peut être efficace...Alors que faire? Peut être que la vrai révolution au fond, c'est celle de l'esprit et du courage de se positionner uniquement en fonction de sa liberté à réfléchir et décider librement...
un trinitaire

bernard gaignier a dit…

Je partage l'analyse de Patrick bien sur!!! et l'avais même peut etre précédé!!Je me souviens n'est ce pas de certaines aventures NPSoises;...
Et depuis que je ne suis plus au PS mon jugement,et et de plus en plus sévère devant le triste spectacle donné qui permet à Sarkozy de faire toutes ses conneries sans grand risque, qui permet aux guignols allemanesques de se ridiculiser (je suis méchant pour guignol). Mais par ailleurs je reconnais un petit manque, qui rejoint la réflexion de l'anonyme précédent

Patrick Mottard a dit…

livio aucun problème j'ai mes réseaux et mon information est aussi bonne que pendant le mandat précédent...je m'exprimerai à la rentrée sur le début de mandat et notemment sur la politique culturelle ...
anonyme trinitaire je partage vos incertitudes...il va falloir inventer en attendant un nouvel Epinay
Bernard je le concède ces dernières années tu as souvent eu raison...

Laurent Weppe a dit…

Anonyme:

L'affaire Mugabe nous rappelle que même quand on fait la révolution, et qu'on la réussit, les choses peuvent mal tourner.

Et les appareils ont leur utilité, ils font eux aussi partie des institutions de la République. Ce sont ceux qui les occupent qui ne sont pas nécessairement au niveau.

alain a dit…

Ces histoires d'appareils me font penser qu'en partant par la gauche et en faisant un tour, on revient forcément par la droite! Clientèlisme, associations de gens rassemblés autour d'un flux d'idées, NABOS (Notables Agissants en bandes Organisées), arrangements entre politique et BTP, se voiler la face, ... finalement, le retour du Roi ne serait il pas plus simple et plus souhaitable?
On plaisante toujours à moitié.

Anonyme a dit…

Vivre autrement c'est le choix politique de la gauche autrement.
Y en a marre de l'hypocrisie de certains leaders de nos anciennes instances politique!
Moraliste,irresponsable et incompétent politiquement.
Un été autrement permettra à chacun de se ressourcer et de mieux appréhender la rentrée.
Patrick ,je partage ton analyse et ce constat qui devrait amener tous les socialistes à se poser réellement des questions sur les choix commandité par des appartchicks égoistes qui pensent uniquement à leurs petites carrières et avantages perso!
Martin

Laurent Weppe a dit…

"finalement, le retour du Roi ne serait il pas plus simple et plus souhaitable?"

Le retour du roi, c'est précisément la logique "NABOS" poussée à son extrémité: Plutôt que de demander l'avis du peuple sur qui dirige et comment il doit s'y prendre, on établit un système dynastique avec le rôle du chef d'état tenu à vie par un individu qui a hérité de son titre (ou qui a été élu par un collège d'aristocrates, ce qui reviens au même, sauf qu'on a 140 systèmes dynastiques au lieu d'un seul) et on se retrouve très vite avec, au choix, un incompétent, un adepte de la corruption, un cinglé, les trois à la fois, ou avec la Reine d'Angleterre, mais là, il n'y a plus aucun intérêt à restaurer la monarchie.

Je rappelle qu'on a DÉJÀ un président qui se prend pour le roi, et le resultat n'est pas triste.

alain a dit…

Les "familles" politiques sont issues de "courants" qui comportent des "éléments" de diversités idéologiques paradoxales et stupéfiantes.

Ces courants sont underground et l'agitation superficielle médiatisée cache les pouvoirs réels.

Ce n'est qu'à l'aboutissement de moment forts révolutionnaires que le peuple semble toucher du doigt le pouvoir, mais l'illusion retombe vite, et à l'instar des peuples colonisés, les colonisateurs partis, on s'applique à se coloniser en famille..

Enfin, c'est mon point de vue,celui d'un individu qui porte tendance à gauche à défaut de trouver une autre idéologie un tant soit peu éclairée.

ANTONIN a dit…

Génial! Nous allons pouvoir suivre toutes les intrigues et autres manigances du PS, tel un feuilleton estival, avec tout le recul et la sérénité nécessaires qui vont nous faire passer un excellent été à observer les petits tacles entre amis et autres phrases assassines, les "je t'aime moi non plus" qui vont s'échanger, la main sur le coeur et l'oeil langoureux, tandis que le bras arme d'un couteau sera caché derrière le dos.

Comme quoi, l'exclusion peu avoir du bon.

Hasard du calendrier, "Secret Story" va nous accompagner tout l'été par l'intermédiaire d'une grande chaîne privée, spécialisée dans le lavage de cerveau à grand coup d'émissions débilitantes.

J'y verrait presque une similitude d'état d'esprit avec notre feuilleton politique local et national, pas vous?

ANTONIN