03 juillet 2008

Yitzhak Rabin parmi nous

Au coeur du désormais square Yitzhak Rabin (Photo Joël Simon)


Après avoir longuement admiré la collection annuelle des travaux d’élèves de l’école municipale d’Arts plastiques de la Villa Thiole dirigée avec passion par Martin Caminetti et où je compte tant d’amis parmi les professeurs, j’assiste, avec Dominique, en ce jeudi 3 juillet, à l’inauguration du square Yitzhak Rabin au cœur du Jardin Albert 1er.

Tournant le dos à une conception ethnocentriste et desséchante de l’attribution des noms de rues ou de lieux, la nouvelle municipalité semble vouloir honorer des grands personnages qui n’ont pas forcément de lien avec la ville de Nice elle-même.

Que le premier d’une série que j’espère longue soit le travailliste Yitzhak Rabin me va droit au cœur. D’où ma présence un peu exceptionnelle car, en général, je fuis les cérémonies officielles. C’est que j’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour ce soldat à l’israélienne devenu partisan et surtout artisan de la Paix. Ce Premier ministre qui a dit un jour : « Il faut combattre le terrorisme comme s’il n’y avait pas de négociation ; il faut négocier comme s’il n’y avait pas de terrorisme ». Les extrémistes de son camp l’empêchèrent de mener à bien sa mission. Ce qui prouve que l’intégrisme s’est insinué partout.

Il faut dire que mon ami David Leffler était un de ses proches collaborateurs. Et quand David passe à Nice, il accepte toujours d’animer, à ma demande, des débats passionnants où souffle très fort l’esprit de Rabin. C’est un peu à cause de cela que nous avions créé, avec mon futur colistier de Nice Autrement, Joël Simon (11e sur la liste), et quelques amis, le Comité «Yitzhak Rabin pour la paix», qui s’était assigné la lourde mission de réconcilier la gauche militante niçoise avec Israël.

C’est dire si, à deux pas de l’espace Jacques Cotta, je me sens à l’aise en suivant cette cérémonie. Si l’ambassadeur d’Israël fut parfait – il lira une lettre extrêmement émouvante adressée par Rabin aux parents des victimes des guerres – le Maire sortira un peu des clous en apportant un soutien sans nuance à la politique gouvernementale israélienne actuelle. Une politique qui n’est pas sans zone d’ombre notamment avec les implantations nouvelles de colonies.

A signaler enfin l’étrange absence des élus et responsables de la Fédération PS, alors qu’il n’est pas si fréquent de voir une personnalité socialiste honorée à Nice. Il est vrai qu’au même moment se tenait l’incontournable réunion de présentation des «contributions au Congrès». Appareil, quand tu nous tiens…

Sur le sujet, voir aussi sur ce blog Kyriat Shemona.

22 commentaires:

Respectdetouslesvivants a dit…

En vous lisant, je pense au peuple palestinien , broyé, humilié, oublié et qui survit on ne sait comment, vraiment on ne sait comment..Si Rabin l'ancien soldat et socialiste mérite sans doute un hommage , ces 2 peuples ont besoin de bien d'autre chose , de concret.Pourquoi ne pas dire aussi un simple mot de compassion pour le peuple palestinien ? Pourquoi ne pas mentionner ce nouveau et tragique mur de la honte construit par l'etat israélien ? Je rappele que tous les humains sont censés être libre et égaux en droit...J'aurais préferé qu'on érige à Nice un hommage aux Justes israéliens ET palestiniens, ceux qui créent depuis longtemps des passerelles communes qui dépassent les clivages et dont on entends si peu parler...artistes,journalistes,petites gens de la société civile...Par exemple les soldats israéliens objecteurs de conscience et emprisonnés par l'etat d'Israël.... ça ça aurait eu du sens Mr Mottard...On ne peut plus en 2008 choisir un camp en méprisant l'autre en feignant de proner la Paix (ou plutôt le Respect) alors qu'on choisit simplement la loi du plus fort ou du plus proche de soi...Le symbole fort à mon sens aurait eté d'associer un (les) Juste(s) de chaque pays pour montrer que les hommes de bonne volonté sont partout et pour abattre les frontières créés par les imbéciles et les faibles ou les puissants (qui sont en fait des faibles quand ils laissent la vengeance les diriger)....

Anonyme a dit…

le Comité «Yitzhak Rabin pour la paix», qui s’était assigné la lourde mission de réconcilier la gauche militante niçoise avec Israël....?

Et pourquoi pas réconcilier la droite israélienne avec la France ?
C'est un langage qui ne tient pas...en tout cas c'est un langage nationaliste.Je préfère qu'on parle des gens ! Et qu'on favorise et qu'on accepte ce qui les unit...! Il y a plein d'israéliens et de palestiniens qui sont prêts à vivre ensemble...Un pays n'est qu'un symbole abstrait ! On ne peut pas réconcilier de vrais gens avec un symbole, il faut aiser les gens à se parler pour regler les problèmes politiques et pratiques de territoires......Il faut arreter d'avoir peur de l'autre et vouloir partager la terre...Les USA entretiennent l'armée israèlienne chaque année à coups de millions de dollars et je suppose que certains pays entretiennent aussi le Hamas...mais..Si tu veux la Paix, prépare la Paix...voilà le chemin.

Patrick Mottard a dit…

Je suis désolé mais tout cela ce sont des lieux communs... La région n'a pas besoin de prose pour adolescents sentimentaux mais d'un processus de paix réaliste et efficace. Les choses sont plus compliquées que quelques banalités de circonstance sur "les petites gens de la société civile" : prenons l'exemple du Mur, oui c'est une ignominie, mais d'après la représentante de "La paix maintenant", il a réduit de 90% le nombre d'attentats et de victimes... Alors que faut-il faire ?
Ensuite, je ne laisserai personne dire que je n'ai pas de compassion pour les populations palestiniennes coincées entre le bellicisme de la droite israélienne, la corruption du Fatah, l'intégrisme du Hamas et l'instrumentalisation par les pays de la région. L'ironie de la géopolitique fait que l'espoir d'un processus de paix passe aujourd'hui par la bonne volonté d'un Etat dictatorial et corrompu : la Syrie et non par "la société civile". Mais s'il faut en passer par là, il faut rendre le Golan le plus vite possible pour permettre la création de cet Etat palestinien qu'on peut espérer stabilisateur.

Anonyme a dit…

Apparemment, "respectdetouslesvivants" ne sait pas lire...

Laurent Weppe a dit…

de 1.

"Et pourquoi pas réconcilier la droite israélienne avec la France ?"

Très franchement, la droite israélienne a surtout besoin de se réconcilier avec l'état de droit et la probité en politique (voire les affaires à répétition qui touchent les notables du Likoud et ses transfuges "centristes")

de 2.

Je lis:
"Les extrémistes de son camp l’empêchèrent de mener à bien sa mission. Ce qui prouve que l’intégrisme s’est insinué partout."

Pardon? Il y avait des intégristes "dans le camps" de Rabin? "dans le camps" d'Israel?
Est-ce qu'on considère que l'OAS était "dans le camps" de De Gaulle?
Est-ce que les ultra-nationalistes hindoux étaient "dans le camps" de Gandhi?
Est-ce que les nostalgiques de l'esclavage étaient "dans le camps" de Lincoln?

Franchement, j'ai du mal à considérer des individus d'extrême-droite, favorables à une politique de colonisation, de toute évidence racistes au dernier degrès, et déloyaux envers le pays qu'ils prétendent défendre au point d'assassiner (ou d'essayer d'assassiner) des dirigeants bien plus légitimes qu'eux comme faisant partit d'un "camps" autre que le leur, et je ne peux considérer les adeptes et admirateurs de l'assassin de Rabin comme autre chose que les pires ennemis d'Israel.

Patrick Mottard a dit…

Qu'est ce que ça veut dire "plus proche de soi"??? voilà du racisme à rebours...moi je suis humaniste et je suis proche de tous les hommes...comme dirait Audiard j'ai juste un problème avec les c...

Patrick Mottard a dit…

Laurent( un non anonyme ça fait du bien) je te concède que ma formule est un peu simpliste...cela dit il est bon de faire ce simple rappel:c'est un juif qui a assassiné Rabin!

Anonyme a dit…

Vous ne m'avez pas bien compris...Ce qui est réaliste à mon sens c'est de ne pas compter les victimes d'un seul coté...ce que vous faites encore dans votre dernier post. Vous avez sans doute de la compassion mais ça ne ressort pas dans votre discours et de toute façon je n'ecris pas pour vous attaquer.Quand on éprouve de la compassion , on ne distingue pas entre les victimes sinon est-ce encore de la compassion...(ou de la politique politicienne) ?

Il faut être pragmatique en effet, c'est pour cela qu'il faut commencer par s'etablir soi-même dans une forme de paix si on prétends favoriser la paix ou que ce soit.Et je maintiens qu'une statue pour le seul Rabin à Nice, dans le contexte politique global actuel c'est une opération qui me semble une illusion en vertu de la valeur " Paix", vu que ça ne peut qu'irriter de la part du bras droit de l'atlantiste Sarkozy et que ça ne surprendra personne...A mon sens il n'y a aucune sincérité la-dedans.. Si Bush et ceux qui l'ont précédés et ses amis dirigeants israéliens voulaient la Paix pour les palestiniens, mon sentiment est que les palestiniens vivraient trés bien aujourd'hui...et donc les israéliens aussi...

Alfred Nonyme a dit…

Un "processus de paix" Mr Mottard ,vous croyez que ça s'impose d'en haut ? Vous ne pensez pas que ce sont les déserteurs israéliens qui en ont montré l'exemple, trés concrètement.. ? Si vous prétendez faire croire à vos lecteurs qu'il y a de "bonnes ignominies", c'est que les mots que vous employez n'ont plus beaucoup de sens...Il faudrait revenir aux fondamentaux du langage : si c'est une ignominie , ça ne peut pas être bon....Si vous prétendez nous "éclairer" et vous savez parfois le faire, vous vous devez d'employer une pensée claire.C'est justement parce que ces choses sont complexes ou embrouillées dans les esprits qu'il me semble qu'il faut retrouver une pensée claire pour les aborder sans se noyer dans les détails. Il faut creuser dans le langage et au-delà de l'intellect pur....La guerre ou le dialogue ,pour moi ,c'est un truc qui se joue dans chaque instant...Bonne soirée.

Laurent Weppe a dit…

Pendant un instant, j'ai eu peur qu l'expression "racisme à rebours" m'ai été destinée... ce qui n'était pas le cas, ouf.

Pour l'expression "Les extrémistes de son camp", je comprends bien entendu le sens voulu de cette expression, à savoir qu'il n'existe pas de religion ou de communauté à l'abris de l'extrémisme et que la vigilance contre cette perversion doit être l'affaire de tous, et je dis Amen à cela. Mais l'hypocrisie, l'imposture manifeste des intégristes, toujours prompts à faire couler le sang et à soutenir les tyrannies qui se cachent derrière les oripeaux qui leurs conviennent, m'excède tellement que je ne peux m'empêcher de dire que dès que l'occasion se présente qu'un intégriste n'est jamais, ho grand jamais, loyal à la cause qu'il prétend défendre.

Sinon, deux choses me viennent à l'esprit:
Premièrement, depuis quelques temps déjà, mais avec une intensité accrue, un autre citoyen Israélien, ex-officier de Tsahal devenu l'un des principaux porte-voix du camps de la paix par son travaille de journaliste, est la cible d'une campagne de diffamation et fait l'objet de menaces de morts: je parles bien sûr de Charles Enderlin, accuser de complaisances pro-palestinniennes par les bellicistes "pro-israéliens" de de complaisance "pro-sioniste" par les bellicistes "pro-palestiniens" (Pensez-donc: un journaliste qui ose montrer les dégâts de l'occupation ET ceux des attentats ainsi que les délires haineux des extrémistes se prétendant d'un camps comme de l'autre).

Deuxièmement, je me disais que le jour où, Patrick, tu fera un blogage sur le sort des Palestiniens, attends toi à voir apparaître quelques commentaires indignés du type "et les souffrances des Israéliens, vous en faîtes quoi"

Anonyme a dit…

Si nous pouvons contribuer à la paix des peuples au quotidien avec notre entourage ,nos voisins ,cela serait une exellente chose!
Le moyen orient reste très complexe ,commençons à être tolérant les uns et les autres et la paix viendra surement et je l'espère un jour!
quil repose en paix!
Rabin ,symbole de la paix

Alfred Nonyme a dit…

Et puis entre nous, on a tous un ado sentimental en nous (et c'est tant mieux) comme on a beaucoup d'autres sous-personnalités en nous (relisez JUNG) et c'est pas la peine de l'etouffer au nom de notre spécialiste expert prof bien conforme...D'ailleurs Estrosi vient de faire un Conseil des Enfants....ce qui n'est peut-être pas qu'un gadget dans ce sens-là....y'a peut-être un lien entre les deux observations.....:-)

Patrick Mottard a dit…

Havel,Mandela;Lula ne sont pas des ados sentimentaux mais ils ont fait preuve de réalisme et d'expertise pour aller au bout de leurs rêves

Patrick Mottard a dit…

Havel,Mandela;Lula ne sont pas des ados sentimentaux mais ils ont fait preuve de réalisme et d'expertise pour aller au bout de leurs rêves

Alfred Nonyme a dit…

En effet Mr Mottard.Qui en douterait ? Ne caricaturons pas l'autre, l'internet est déja une première source de mauvaise comunication car il n'y a pas le ton. Mon ton avec vous n'est pas indigné, c'est juste l'expression d'une différence d'appréciation, ça s'appele simplement le dialogue me semble-t-il......Par ailleurs je remercie Laurent pour ses excellentes analyses, trés complètes.

Anonyme a dit…

irene a dit...

vous avez dit sujet sensible!!!
en tout cas un sujet qui à travers le temps provoque toujours autant de réactions, d interprétations, de contradictions, tant de polémique... tout en espérant la PAIX ???!!!

Alfred Nonyme a dit…

msg perso : Mr Mottard je vous lis régulièrement car pour moi vous etes sçimplement un homme politique niçois qui retient mon interêt.Je ne viens pas sur votre Blog pour polémiquer en public ni pour me faire traiter d'ado attardé.Cela ne me touche pas car de tte façon je fais la différence entre les mots, les pensées émises et la vérité intérieure profonde de chacun de nous.... .Je ne suis ni un ennemi ni un béni oui-oui mais un citoyen critique et majeur qui a dépassé la quarantaine et si j'ai l'occasion de vous croiser je vous parlerais une nouvelle fois trés cordialement et en vis à vis.. Belle journée à vous et à votre webmaster

Alfred Nonyme a dit…

Re msg PERSO :Qu'est ce que ça veut dire "plus proche de soi"??? voilà du racisme à rebours...moi je suis humaniste et je suis proche de tous les hommes...comme dirait Audiard j'ai juste un problème avec les c...<<< Moi aussi justement je suis humaniste et ***dans l'absolu *** proche de tous les hommes....jolie formule....c'est justement ce qui m'a fait réagir a votre post....Aimer juste les gens "proches de soi" c'est la préférence nationale à la Pen et la politique d'immigration de Sarko-Estrosi....être réaliste c'est peut-être même expulser certains etrangers mais le faire en âme et conscience d'une façon beaucoup plus intègre, claire, transparente et responsable que ce qui se pratique actuellement, ou le mépris rejoint souvent l'arbitraire (cf les communiqués RESF notamment)......

joël a dit…

Nous avons créé en 1997 le Comité Yitzhak RABIN pour la Paix à Nice avec la participation active de Patrick, afin de perpétuer la mémoire de celui qui avait permis en 1993 la signature des accords d'Oslo, mais également afin de rassembler les hommes et les femmes avides de paix dans cette région hautement symbolique de spiritualité qu'est le moyen orient.
Aujourd'hui un hommage est rendu par la ville de Nice. Nous ne pouvions pas cacher notre satisfaction d'une telle reconnaissance d'un ancien membre de l'Internationale Socialiste, Prix Nobel de la Paix.
Nous avons reçu il y a un mois Hagit OFRAN responsable de Shalom Arshav, la Paix Maintenant, mouvement qui se bat depuis plus d'un quart de siècle en Israël afin de promouvoir une paix juste entre 2 peuples que l'environnement mondial n'a fait qu'opposer et inciter à la haine.Nous savons que de plus en plus nombreux sont ceux, que ce soit en Israël ou en palestine, qui souhaitent contrecarrer les extrémistes de tout bord.
Aujourd'hui tout doit être fait afin de permettre la constitution de 2 états séparés mais travaillant ensemble au plan économique et culturel dans un respect mutuel ainsi que les Nations Unis l'avait voté le 29 novembre 1947. Ce deuxième état, l'Etat palestinien, aucun des pays environnant n'en avait voulu, au point d'annexer les territoires qui devaient le constituer. Ce n'est en définitive que la guerre des 6 jours en 1967 qui a permis un espoir pour ce peuple cantonné, par la volonté des fonctionnaires de l'organisme qui distribue les fonds affectés à ces populations, l'UNWAR, dans les camps que ce soit dans les territoires ou les pays de la région.
Pour revenir à cette inauguration, j'ai trouvé totalement anormal qu'aucun représentant de la fédération départementale du parti socialiste n'ait jugé opportun d'être présent à une cérémonie où s'exprimé l'ambassadeur d'Israël à prpos d'un socialiste.
Joël SIMON

KissakRabin a dit…

Franchement c'est pisser dans le desert pour faire pousser des orangers...
elle est où la polémique là? on reconnait l'action d'un homme de paix dans un endroit E à un moment M... on honore sa pensée, ses actions et inversement... point barre... on le fait tout naturellement pour tous les "grands" de ce monde, où est le pb? est-ce que ça implique pour autant que l'on oublie le reste du monde? à quel endroit dans le post vous lisez ça? Dans la série "j'me bats contre des moulins à vent" faudrait pas se tromper de moulin au moins... Pour faire court, Patrick & Dominique ont assisté à une cérémonie dont la symbolique et leur motivation sont un désir non simulé pour la paix, une ferveur en celle-ci et ce de façon ioncontéstée... incontestable...
y a pas de quoi fermifuger un abri-bus hein...

KissakRabin a dit…

Franchement c'est pisser dans le desert pour faire pousser des orangers...
elle est où la polémique là? on reconnait l'action d'un homme de paix dans un endroit E à un moment M... on honore sa pensée, ses actions et inversement... point barre... on le fait tout naturellement pour tous les "grands" de ce monde, où est le pb? est-ce que ça implique pour autant que l'on oublie le reste du monde? à quel endroit dans le post vous lisez ça? Dans la série "j'me bats contre des moulins à vent" faudrait pas se tromper de moulin au moins... Pour faire court, Patrick & Dominique ont assisté à une cérémonie dont la symbolique et leur motivation sont un désir non simulé pour la paix, une ferveur en celle-ci et ce de façon ioncontéstée... incontestable...
y a pas de quoi fermifuger un abri-bus hein...

ANTONIN a dit…

Le problème, sur la question brûlante de cette partie du monde, c'est que quoi qu'on dise sur le sujet, on sera taxé tour à tour de pro ou anti-israélien, ou alors de pro ou anti-palestinien.

Pour ma part, je pense que bien souvent, la vérité, la voix de la raison, ne peu se situer seulement que d'un côté ou d'un autre.

On va trouver mon propos consensuel, mou, ou bien sans risque, mais c'est un fait, les meilleures rencontres se font toujours à mi-chemin, lorsque chacun en fait un bout, aussi petit soit t'il, pour accepter d'aller au-devant de l'autre.

N'est ce pas le but recherché par les diverses associations qui oeuvrent avec abnégation dans le but d'une paix réelle et durable?

Mais hélas, et depuis la nuit des temps, rares sont les fois ou les groupes religieux ont oeuvré pour la paix.
La passion et la ferveur de certains annihile souvent la raison et le bon sens de certains dirigeants politiques, plus prompt à les suives dans leurs positions extrêmes, qui sont autant d'impasses sanglantes, plutôt qu'à écouter les voix de la raison venant de la majorité d'un peuple souvent plus raisonnable.

La réponse à ce problème complexe appartient d'abords aux peuples Palestinien et Israélien dans leur capacité à faire émerger de grands leaders politiques qui seront de vrais artisans de la paix.
Des leaders qui auront le courage d'aller à rebours des positions des extrémistes religieux de tous bords.
Des leaders qui auront également la capacité d'influencer les positions de certains grands dirigeants occidentaux qui ont une capacité d'action prépondérante.
Des leaders qui aurnt la force de stopper l'implantation de nouvelles colonies.
(Et ce sont bien des colonies, non pas de simples implantations.)

C'est l'état Israélien, et son peuple, qui a les meilleurs moyens pour y arriver.

Le peuple Palestinien lui se trouve dans un tel état de désespérance qu'il en est à porter le Hamas au pouvoir, c'est pourquoi ils ont besoin qu'on leur tende la main et ne peuvent faire qu'un effort très limité dans ce sens.

ANTONIN