14 décembre 2008

Eric déborde Juninho



Dimanche 22 heures. Un œil sur l’écran de l’ordinateur, je suis paresseusement l’évolution du match Lyon-Marseille tout en préparant l’emploi du temps de la semaine, quand un tourbillon d’informations vient troubler la quiétude du foyer. Messages téléphoniques multiples, mails et portage à domicile : la nouvelle est brutale à défaut d’être inattendue. Nous aurons dès jeudi un nouveau Président du CG 06 et ce sera Eric Ciotti. Notre Noël de conseillers en quelque sorte.

Immédiatement, j’abandonne Juninho et Ben Arfa à leur triste 0-0 pour réviser ma géopolitique du 06. C’est bien plus rigolo : Christian, qui était président, député et maire, ne veut plus être président et va peut-être redevenir ministre, Eric, qui était 1er adjoint, député et, depuis dimanche, conseiller général, ne veut plus être 1er adjoint pour devenir président.

Bon, finalement, ce n’est pas si compliqué le jeu des chaises musicales… Reste simplement à savoir ce que va faire dans tout ça le 1er vice président, conseiller général, conseiller municipal, conseiller communautaire et premier secrétaire fédéral… A Gauche Autrement, on prend les paris. Quel suspense haletant !

10 commentaires:

bernard gaignier a dit…

Et bien moi je regardais Leicester Perpignan en Rugby et je ne me serai pas laissé troublé par cette "non nouvelle", tellement le match était passionnant!!

Anonyme a dit…

Petite charade : 1-la mairie hérite d'un nouveau chargé de mission
2- qui émarge à...de quoi encore augmenter la masse salariale de la municipalité,
3-Il vient de la montagne
....Qui c'est?

Anonyme a dit…

le plus drôle effectivement, même s'il n'y a pas de quoi rire en fait, est la réaction de vierge ébourrifée de Patrick Allemand qui ne manquera pas de crier au scandale, lui le super cumulard et qui ne démissionnera du CG (mais quel suspense, il l'a déjà annoncé) qu'à la dernière heure du dernier jour du délai légal (30 jours après le dernier recours judiciaire, soit dans 6 mois au moins). Il y en a un autre aussi qui est pas mal c'est l'inimitable R Salles qui est contre le cumul des mandats, lui qui est député, adjoint au maire, conseiller communautaire et conseiller régional! J'en suis presque à regretter des personnalités politiques de haut vol qui s'assument pleinement comme André Barthe lâchement abandonné par les siens...

Anonyme a dit…

Heureusement, on n'aura pas à regretter trop longtemps A. Barthes, car il est déjà de retour à la mairie de Nice...A l'urbanisme, je crois...

Sylvie a dit…

Réponse à la charade d'Anonyme :
C'est un barbu...

alain a dit…

Bonsoir,
Chaise musicale ou jeu de la patate chaude?

Anonyme a dit…

Réponse à la charade***

Le LOUP DU MERCANTOUR!!!!

Anonyme a dit…

C'est affligeant les Alpes Maritimes otage de l'UMP.
Quand au PS on les voit tellement qu'il faut bien qu'ils est des étiquettes pour que quelquefois les journalistes s'intéressent à eux.
Pouvoir, oh mon pouvoir quand tu nous tiens.
En tous les cas Européenne et régionale, législatives il ne faudra pas compter sur moi pour voter à gauche.

Anonyme a dit…

Ouiiiiiii, bravo c'est le loup... Dans le même temps nous avons les annonces d'augmentation d'impôts assorties de non remplacement du personnel et l'arrivée de G. F. ainsi que le retour de A.B. au service de la Voirie, lui qui a tant fait pour la culture niçoise (tous deux émargent largement au-dessus du salaire minimum ).

Anonyme a dit…

enlevons les trois petits points de la charade... : 8 000/mois !