04 février 2010

Vichnievsky-Aschiéri : pour une PACA autrement



Ce matin, nos agendas le permettant enfin, j’ai rencontré pour la première fois Laurence Vichnievsky, tête de liste d’Europe Ecologie en PACA.

Le moins qu’on puisse dire est que le préjugé favorable que j’avais eu d’emblée à l’annonce de sa candidature s’est trouvé renforcé. Cette femme d’allure sportive a l’humilité des grandes, au physique comme au moral. Elle est tout simplement à des années-lumière de l’image d’ange exterminateur dont certains de ses adversaires ont voulu l’affubler.

Certes Laurence veut – avec ses amis – réformer certaines pratiques qui déshonorent la démocratie, lutter contre cette démagogie qui pourrit l’idéal républicain, mais pour autant elle ne poursuit pas un destin vengeur. Elle n’a rien d’une idéologue, ce n’est pas une donneuse de leçons, on la sent accessible au doute.

Ceux qui l’ont accusée d’être une parachutée en seront pour leurs frais, elle connaît très bien la région qu’elle veut désormais servir. Société civile, elle a un regard neuf tout en faisant preuve d’un indéniable sens politique.

Il émane de son équipe rapprochée un enthousiasme qui me rappelle celui qui était le nôtre au sein du PS… dans les années 80, quand nous étions à la veille de réaliser de grandes choses. Cerise sur le gâteau : Sébastien, son jeune directeur de campagne, est un de mes anciens étudiants (déjà apprécié à l’époque).

Si on rappelle que la tête de liste pour les Alpes-Maritimes n’est autre que notre ami André Aschiéri, on se dit que c’est désormais aux électeurs de jouer. Ceux-ci n’ont jamais de mots assez durs pour stigmatiser les affaires et le clientélisme du PS dans les fédérations du sud. Ils ont là, avec le ticket Vichnievsky-Aschiéri, l’occasion de donner un bon coup dans la fourmilière. Comme je l’écrivais ici même en novembre : plus de divorce entre l’efficacité et la morale. Le vote utile va changer de camp… et en plus il sera éthique.

C’est une occasion unique – et sans risque pour la gauche – que les électeurs doivent saisir. Ou alors, à l’instar de ceux de Beausoleil, ils auront gagné le droit de se taire pendant tout un mandat…

18 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Mr Mottard,
Je dis pourquoi pas, vue où nous en sommes dans le département et la région!!!!
mais la seule chose qui me chagrine c que l'on dit que Madame Vichnievsky est une libérale proche de sarko et ça pas trop bien!!!
bonne journée
cathy cg06

Patrick Mottard a dit…

Cathy je ne sais rien de ses amitiés par contre son programme (sur le dvlpt durable par exemple )n'est pas du tout libéral...

Anonyme a dit…

effectivement j'en ai vu les grands traits ça me plait.
cathy

Anonyme a dit…

Après une longue absence, indépendante de sa volonté,Ségurano revient.... sur : http://lebilletdesegurano.blogspot.com/

Salutations

Patrick Mottard a dit…

Bon retour sur la blogosphère, Ségurano !

Anonyme a dit…

Bonjour, Si vous aimez Laurence Vichnievsky pour son programme sur le développement durable, alors vous allez adorer le programme de Catherine LEVRAUD qui était présidente du groupe des Verts au Conseil Régional et qui a rejoint le modem comme tête de liste régionale ...

alaind a dit…

L'idée du développement durable est un concept de pureté, ou un choix d'aller vers un "meilleur monde". C'est bien, mais...

Mais je me méfie des concepts de pureté, nous avons vu ce qu'un concept de pureté a déjà fait comme dégâts le siècle dernier, et d'une manière générale, regardant l'histoire, l'homme n'a jamais fait autant de mal qu'au nom du bien.

Ceci dit, il est bien de réfléchir à donner un monde meilleur à nos enfants, mais de qui parlons nous? Le Darfour? L'Afghanistan? Les puissances qui viennent d'émerger dans la trentaine d'années?

Techniquement acteur de "projets" et de "réalisations durables" au sein d'un grand groupe national qui affiche sa réussite et ses grands projets façon "bling bling", j'ose affirmer que si autrefois les grands projets étaient sous la monarchie des architectes, aujourd'hui ils sont sous la tutelle des entreprises générales.

Avant c'était ce que c'était, maintenant c'est une catastrophe.

On presse le citron des bureaux d'études et des entreprises sous traitantes, puis on en retire l'huile des pépins. Exemple: une maison de retraite est ici budgétisée à 8M€, avec concept HQE bien sûr, la bagarre des entreprises générales amène l'heureuse gagnante à 6,9 M€. Les entreprise sous traitantes sont pas loin d'être chinoises!

Je vous assure que dans ce cas qui n'est pas isolé, le concept HQE faisant belle plaquette politique, ne va pas fonctionner, bien que la première pierre ai été posée par monsieur Mercier!

Le développement durable, c'est une étiquette politique permettant l'audimat et un nombre de voix dans les urnes.

Je ne prêche pas contre l'écologie, mais j'en attends les réels moyens de le faire.

Anonyme a dit…

Bonjour,je ne connais pas particulierement Madame Vichnievsky,mais je fais confiance a MR Mottard.De toute façon nous devons voter au premier tour.Faut vraiment éviter l abstention.Donc,pour moi pas de problème.Amitié Helyette.

bernard gaignier a dit…

Je suis de l'avis de AlainD le développement durable est aujourd'hui la dernière tarte à la crème qui sert d'alibi à tous les profits.
Ma fonction m'emmène à participer à un tas de réunions avec les socio professionnels "institutionnels" et et je n'ai jamais entendu autant parler de développement durable.
Dois je dire aussi que les écolos nouveaux "moralistes" à tendance hygiéniste m'ont souvent gonflé à l'instar de crétin qui propose de réduire les alloc à ceux qui ont 3 enfants, les enfants étant évidemment source de pollution.
Ce coup de gueule étant passé, je ne mets évidemment pas André Aschieri dans le même panier; et c'est sans état d'âme que je voterai pour le tandem Vichnievsky aschieri! Faire gagner une liste de gauche en flanquant une trempe aux nuisibles de la fédé PS 06!!! quel pied!!!

MD a dit…

J'ai déjà voté pour Europe écologie aux européennes et c'est avec d'autant plus d'enthousiasme que je vais renouveler ce vote pour les régionales que les têtes de liste tant au niveau régional que départemental me paraissent un excellent choix.

D'accord avec les commentaires d'Alain et de Bernard à propos de la récupération faite trop souvent à propos du développement durable et sur certains excès d'écolos hygiénistes dont les propos ont pour seule conséquence d'exaspérer ceux qu'ils sont censés convaincre. Mais veillons à ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain (ce que les deux commentateurs précédemment cités ne font pas). Je n'ai pas le sentiment que ce genre de débordements menace les listes d'Europe écologie, notamment dans notre région. Ni même les Verts, partie prenante dans le mouvement, qui, même s'ils m'agacent parfois (rarement sur l'écologie d'ailleurs), ont quand même le mérite d'avoir poussé les différents partis politiques (notamment de gauche) à intégrer les thèmes liés au développement durable dans leurs programmes.

A dire vrai, au-delà des préoccupations qu'il serait criminel pour les générations futures de ne pas prendre en considération (et il est déjà bien tard), c'est justement l'ouverture et l'honnêteté intellectuelle d'Europe écologie qui me séduisent. D'autant plus que cette honnêteté n'est pas forcément facile à tenir en période de crise quand nos concitoyens ont des besoins immédiats qui conditionnent leur vie quotidienne comme l'emploi et le logement.

Anonyme a dit…

Si je peux me permettre, j'ajouterais un bémol lié à la campagne actuellement menée par Europe écologie dans le 06. Il faudrait que les candidats arrêtent de répéter à l'envi qu'ils vont s'allier au PS au second tour. C'est quand même une curieuse façon de mobiliser leurs troupes. Elles pourraient en arriver à se demander s'il ne vaut pas mieux voter directement pour la liste Vauzelle. En plus, c'est la seule chose que répercutent les médias de leur campagne : sur les propositions, les candidats sont assez peu audibles. Et sur le terrain, on les voit assez peu (du moins à Nice).

Anonyme a dit…

c'est vrai à Nice on voit personne quand Vauzelle fait des distributions d'un luxueux catalogue

alaind a dit…

Je ne prêche pas contre l'écologie, mais j'en attends les réels moyens de le faire.

Relisant mon post et ressentant le doute qu'il engage, je me permets de préciser de comprendre "j'en attends un véritable mouvement", initié à la réflexion écologique depuis 1972 par mon prof de sciences, manifestant contre Franco dans l'année 1975, le coeur à gauche "autrement" depuis des lustres, je voulais juste préciser cette phrase tombant un peu dans le vide.

Cordialement.


Anonyme a dit…

Je partage tout à fait un des commentaires interrogateurs.
Pourquoi Europe écologie dit à qui veut l'entendre que de toute façon ils appelleront à voter socialiste au second tour.
Soit on souhaite exister en tant que tel et on ne donne aucune consigne de 2 tour.
Soit on fait comme d'hab on se présente au 1 tour, on s'allie ensuite au 2 tour pour soit disant faire barrage à la droite alors que la véritable raison est l'espoir, légitime après tout pour un parti politique, mais alors ne parlons pas de faire de la politique autrement, d'obtenir quelques sièges éligibles.

Anonyme a dit…

d'accord avec vous monsieur Mottard sur toute la ligne!

Anonyme a dit…

Bonjour.Et bien MR Mottard le débat est ouvert!!Helyette.

Anonyme a dit…

Je partage tout à fait un des commentaires interrogateurs.
..............d'obtenir quelques sièges éligibles.
Patrick j'avais oublié de signer le commentaire ci-dessus.
Ricciarelli

Anonyme a dit…

Bonjour, j'ai rencontré Monsieur Aschiéri il y a quelques jours, voila un homme vrai il ne change pas, la droiture même , je voterai au 1er tour pour sa liste car donner un mandat blanc à Monsieur Allemand dans les Alpes Maritimes, NON, nous savons que le deuxième tour nous voulons M Vauzelle malgré sont entêtement à monter sa liste avec des personnes qui ne sont pas représentatifs de son engagement.
Alors oui 1er tour EE