16 février 2008

Que la politique est belle…




A la permanence de Risso, ce samedi était celui de la présentation à la presse de nos « 110 propositions », clin d’œil légèrement appuyé en direction de ceux qui avaient l’âge de raison… en 1981.

Ces 110 propositions constituent en fait la mise en perspective des programmes thématiques que nous présentons depuis l’automne. 110 propositions qui s’appuient sur l’expérience et le travail accompli pendant sept ans au sein du Conseil municipal et qui doivent beaucoup à la compétence de Laurent, notre coordonnateur programme.

Mais si le précieux document fut livré à temps, nous le devons à la force de travail de Clotilde et de Dominique. La version définitive n’a-t-elle pas été mailée par cette dernière à 3 h 50 du matin dans la nuit de vendredi à samedi ?

110 propositions ambitieuses : il suffit de les parcourir pour s’en persuader. Mais 110 propositions réalistes : nous connaissons bien l’état des finances de la ville. Aussi nous avons préféré faire preuve d’imagination là où d’autres cédaient au « toujours plus », symbole récurrent de la « vieille politique ».

Illustration : les trois autres têtes de liste s’engagent à construire sans délai la deuxième ligne du tramway. C’est tout simplement démagogique. Le dernier rapport de la Chambre Régionale des Comptes insiste sur le fait que la ligne 1 est loin d’avoir été financièrement digérée et que l’endettement de la ville (premier pourvoyeur de fonds de la CANCA) sera fort en 2008 et en 2009. Par conséquent, si mes concurrents tiennent leur promesse à propos du tram, ils ne pourront pas honorer leurs autres promesses électorales…

Nice Autrement propose de différer la construction de la ligne 2 jusqu’à ce que la ville retrouve l’équilibre financier, mais ne reste pas les deux pieds dans le même sabot pour autant. Nous préconisons une audacieuse politique alternative moins coûteuse et probablement plus efficace : tram-train, busway, lignes expresses transversales…

Des exemples comme celui-ci, on peut en trouver de nombreux tout au long des 110 propositions, que ce soit en matière de développement durable, de sécurité, de nettoiement, de culture ou d’administration…

Le programme de Nice Autrement n’a rien à voir avec les lourdes usines à gaz de ses concurrents ; le programme de Nice Autrement, c’est « l’imagination au pouvoir ».

Dans notre belle permanence (merci Richard), tout le monde semble fier du travail accompli.

Que la politique est belle quand elle s’éloigne des petites phrases, des médiocres ambitions et des « pipoleries ».

Que la politique est belle quand elle sert avec modestie et respect l’intérêt général et la démocratie.

Reportage de France 3 du samedi 16 février.

video


10 commentaires:

Anonyme a dit…

Beau reportage sur FR3 ce soir, une fois n'est pas coutume....
Ségurano

Dominique a dit…

J'ai oublié de regarder le reportage... Je verrai ça sur le site de France 3. Mais je vous trouve un peu injuste, Ségurano : j'ai trouvé qu'ils avaient fait des trucs plutôt pas mal pendant cette campagne, non ?

maxence a dit…

l’intérêt général ...

Je dois justement réaliser un
exposé en Com' sur cette
notion pour après les vacances, J'y voyais pas très clair
avant et je dois dire que depuis mes recherches et mon action pour N.A cela devient plus facile ...

Nos actions et leurs symboliques le montrant bien depuis quelques mois déjà !

"l’intérêt général qui, dépassant chaque individu, est en quelque sorte l’émanation de la volonté de la collectivité des citoyens en tant que telle. " vie-publique.fr

La politique, un outil de choix
et incontournable à cette notion.
Elle passe aussi par nos actions personnelles de tous les jours mais en politique on semble toucher plus de monde, plus de problèmes ...

J'espère que mon excellente note :) suivra avec le résultat de l'élection ... pour l’intérêt général ;)

Qui vivra ...

Amis de la blogosphère au revoir !

max !

chanj2Facetairayai a dit…

Il y a un truc qui me chiffonne là... Estrosi se balade en jet au prix de l'uranium enrichi, et là notre "concurrent" sort un CD... il est pas gratos je suppose ce CD... les gros distributeurs niçois vont bien inonder la ville de ce navet, bien que nous ne soyons plus en période d'halloween (pour la tite histoire avant la citrouille on utilisait des navets en guise de lampion, ceci expliquant cela...) Ma question est : ça va rapporter des tunes tout ça... à qui? et qui finance ce projet? le PS?
Moralité, pour faire de la politique, on prend nos 110 propositions, on part dans l'arrière pays, on met les 69 co-listiers dans un pré, quelques beat à la Marly-Gomont et boom on a un tube qu'on fait payer aux niçois en leur disant "c'est pour vous qu'on a fait cette chôooose"!!! nan? pas une bonne idée? normal viens de me lever, faut pas trop m'en demander...

Anonyme a dit…

J'ai lu votre programme et je le trouve cohérent et pas démesuré.Bravo c'est ça la politique autrement non!
tous les jours à la télé ou sur la presse on entend dire par vos adversaires qu'ils feront tout et toute de suite!
Cela m'inquiète car par ailleur on nous confirme que Nice va payer encore quelques temps des dettes et au même moment on nous promet tout et n'importe quoi !
que cela est triste car le dernier candidat à la Présidence de la République et qui à tout promis sur notamment le pouvoir d'achat,on regarde malheureusement impuissament la faillite de notre Pays.
Votre rôle Mr Mottard est de continuer comme vous l'avez toujours fait de dire la vérité au niçois pour éviter la Faillite des caisses niçoise.

Sylvie a dit…

Sur le site de France 3, je n'arrive pas à revoir intégralement le 19/20 de Vendre di soir spécial municipales. L'enregistrement commence à la publicité après l'intervention de M.Peyrat. Impossible de revoir l'intervention de Patrick Mottard. Quid?...

Anonyme a dit…

HONTEUX, SCANDALEUX, GROTESQUE


Cher Monsieur Mottard,

Je souhaite attirer votre attention sur le cas de Jean Pierre MANGIAPAN qui figurera vraisemblablement, mardi, en très bonne place, sur la liste que le maire Gérard GROSGOGEAT conduira pour les municipales à Villefranche.

Jugez plutôt ! Mr Jean Pierre MANGIAPAN domicilié à Peille, Conseiller Régional à Marseille et Conseiller Général (Nice 6) perçoit près de 5 500 euros par mois au titre de ses indemnités d'élus :

Conseiller Régional : 2500 euros

Conseiller Général : 2000 euros

Vice- Président du SDIS (Service Incendie et Secours des Alpes Maritimes) : 1000 euros

Le problème, c'est que cet élu est inscrit en tant que demandeur d'emplois à l'agence ANPE de la Trinité… Un comble !

Il se murmure que si M Grosgogeat est de nouveau élu, Mr MANGIAPAN serait alors 1er adjoint avec un revenu de 1000 euros auxquels s'ajoutent 1000 euros pour une délégation à la CANCA.

En additionnant le tout, on obtient un revenu mensuel de 7500 euros pour Mr MANGIAPAN.

Il est proprement scandaleux qu'un élu se « sucre » ainsi sur le dos de l'Etat alors que la majorité des contribuables français ont de plus en plus de mal à boucler leur fin de mois…

alain a dit…

"Le bon, la brute , et le truand"... certes la brute s'est déguisée, mais tout le monde l'a bien reconnue! C'est un remake? Z'êtes pas obligé de le porter à votre blog celle ci, monsieur Mottard... Modération?

Anonyme a dit…

OUS ETES LE SEUL CANDIDAT DE LA GAUCHE A POUVOIR FAIRE BASCULER LA VILLE JE NE COMPRENDS PAS VOTRE EXCLUSION CAR VOUS AVEZ UNE LISTE SOCIALISTE ALORS QUE LE CANDIDAT OFICIEL A UNE LISTE DE DROITE, C'EST POUR CA QU'IL VEUT SE RAPPOCHER DE PEYRAT AU 2E TOUR IL EST COMPLETEMENT FOU OU IL A PEUR DE VOUS IL NE PENSE QU' A REGLER DES COMPTES ET IL NE PENSE PAS A LA POPULATION QUI VEUT QUE CA CHANGE.

Testard a dit…

Vous avez fait un travail de longue haleine, vous avez pris un risque, en décidant de continuer votre chemin sans l'aval de votre parti. Mais continuez, allez de l'avant, avec des idées concrètes, des projets sages. Vous devriez trouver votre place, sinon la première...