01 août 2009

14 – 8 : le score s’aggrave

La nouvelle sera officielle à la rentrée : les deux élus communistes du Conseil municipal ont décider de changer d’air en quittant « Changer d’ère » pour construire un groupe autonome. Cette information confirme l’efficacité politique et les qualités de rassembleur de Patrick Allemand…

En ce qui me concerne, j’ai eu le bonheur de présider pendant sept ans le groupe « Nice plurielle » qui réunissait quatorze élus appartenant à pas moins de quatre sensibilités politiques. Côte à côte, on retrouvait socialistes, communistes, verts et un représentant de la gauche de la gauche en la personne du combatif et loyal Bruno Della Sudda. J’avais d’ailleurs personnellement beaucoup insisté pour que les Alternatifs soient en position éligible au moment de la constitution de la liste.

Pendant ces sept ans, de l’Europe aux Présidentielles, cet équipage n’a pas été souvent d’accord sur les thèmes nationaux. Pourtant, grâce à un travail d’équipe auquel participaient également des militants de quatre formations et des associatifs, nous sommes restés unis jusqu’au bout, présentant un front uni au Conseil municipal. Les rares votes différenciés étaient collectivement gérés et des efforts étaient faits par tous pour qu’ils soient les plus résiduels possibles. Par exemple, Simone Monticelli exprimait parfois un désaccord à la réunion du lundi avant de se rallier à une solution consensuelle le vendredi après discussion. C’est ainsi que Nice Plurielle fonctionnait malgré les tentatives de déstabilisation du Vice Président de la Région qui se mit à agir dans l’ombre, surtout à partir de 2003.

En comparaison, le bilan de Changer d’ère, après à peine un an et demi d’existence, apparaît comme pitoyable au grand dam des électeurs de gauche qui, pour beaucoup, regrettent leur vote pseudo utile en faveur de la liste Allemand. Et on les comprend :

14-3= 11 : les résultats médiocres aux élections municipales ont réduit d’emblée la représentation du groupe d’opposition de 14 à 11. En fait, cette perte de trois élus ne traduit qu’imparfaitement la gifle électorale car le mode de scrutin « lisse » les résultats des groupes d’opposition.

11-1= 10 : quelques mois après les élections, l’icône de la société civile imposée sur la liste par le chef de file de Changer d’ère, Sophie Duez, accepte de rejoindre le staff de Christian Estrosi sur les questions culturelles.

10-2=8 : le compte est bon, avec le départ des deux excellents élus communistes, le débateur Bob Injey et la très active Emmanuelle Gaziello.

Mais le pire reste peut-être à venir. Interprétant… très librement les consignes de rassemblement de la gauche de Martine Aubry, Allemand a eu la bonne idée de présenter un permanent de la Région dans le 6e canton de Nice, provoquant à juste titre l’ire des Verts dont le candidat avait représenté les partis de gauche lors du dernier scrutin. Du coup, il se dit que si le PS maintient son candidat apparatchik, un autre nouveau groupe pourrait voir le jour au Conseil municipal.

Par ailleurs, il est admis qu’en cas de défaite de la gauche aux prochaines régionales, Allemand se présenterait l’année suivante dans le 3e canton (après avoir démissionné du 12e pour cumul). Une vraie stratégie de conquête pour la gauche ! En effet, depuis 1998, l’élu du canton n’est autre que le communiste Jacques Victor. En 2004, il avait d’ailleurs fait le deuxième meilleur score de la gauche après – ma modestie dut-elle en souffrir – le 5e canton.

Des élus comme Paul Cuturello, Yann Librati ou Pascale Gérard ne peuvent pas ne pas se rendre compte de ce bilan catastrophique et de la démarche suicidaire du leader du PS 06. Notamment dans la perspective des Régionales. Auront-ils le courage de s’y opposer ? Cela est une autre histoire, le passé – sauf peut-être pour Pascale – ne plaide pas en leur faveur et en leur courage…

17 commentaires:

Anonyme a dit…

Monsieur MOTTARD,

je lis toujours vos écrits, et bien souvent partage le contenu et la finesse de l'analyse.
Par contre, celui-ci me semble un peu léger en terme d'analyse de l'évolution politique, et laisse tranparaître un brin d'aigreur, ce qui peut se comprendre, mais ne vous ressemble pas!
Les 2 élus communistes quittent le navire qui coule, soit! Mais cependant, c'est ce navire qui leur a permis d'être élu, car tous seul, sans le PS malade, ils n'existeraient plus!!! Et rappelons que c'est pour cela ques les socialistes trinitaires ont été sacrifiés!
Mais de toute façon le problème est plus vaste, et il faut bien se l'avouer le PS et le PC n'ont plus rien en commun!On le vérifie à CARROS, LA TRINITE, ou AIX EN PROVENCE, ou le pc a favorisé l'élection de l'UMP, contre la liste >PS-MODEM!
Donc soyons clair, et ne vous inscrivez pas dans des comparaisons qui n'ont plus cour,au regard des évolutions des uns et des autres.
Quant au grand malfaisant( expression que j'ai lu sur un blog trinitaire), on sait très bien que seil compte l'alimentaire, et la gestion du recul électoral, sauver ses potes après la débacle...
Et la candidature ps du 6ème canton fait partie de ce dispositif!
Espérer que l'entourage fédéral se dresse contre le fossoyeur, c'est comme espérer qu'Hortefeux se dresse contre sarkosy!
Alors dans tout ça, il existe des gens comme vous qui veulent agir dans le bon sens, cependant, et je suis avec intérêt votre action,que comptez vous faire vous même pour rassembler? Chacun peut mesurer que vous êtes dans une impasse, alors quelles initiatives comptez vous prendre?
Le BISCARRA LIBRE

lolo a dit…

Bella tchao!
La gauche est K.O
Merci Patrick Allemand
Pour cette démonstration de rassemblement .
A ce rythme ,comme au foot le match s'arrétera faute de joueur,les amateurs de foot connaissent cette règle.
Mais à la différence d'un match ,c'est l'arbitre qui exclu et les joueurs subissent ,mais dans ce cas ils s'auto excluent pour se distinguer et ne pas cautionner les erreurs de leur mauvais et incompétent capitaine.
Aubry-Vauzelle je vous en supli,arréter ce massacre ou sinon la gauche sera disqualifiée pour les matchs à venir et pour longtemps!!!

Patrick Mottard a dit…

Réponse au "Biscarra libre"

Nous avons créé l'association Gauche Autrement, un espace de liberté pour ceux qui refusent le statu quo. En l'état actuel des choses, il est difficile d'aller au-delà tant que les formations politiques classiques n'auront pas évolué... ou disparu du paysage politique. Nous observons et nous sommes disponibles. Enfin, nous prêchons par l'exemple en essayant d'être des élus irréprochables et imaginatifs.
P.S. Je ne suis pas aigri... mais triste !

Anonyme a dit…

PS : le terme "aigri" ne se voulait absolument pas comme une pique, mais comme le constat de la sensibilité d'un homme maltraité, avec des reflexes humains! vous dites triste, je n'en doute pas!
le biscarra libre

Anonyme a dit…

Jacques Victor est très très apprécié dans son canton, ce ne sera pas facile pour le PS, je sais de quoi je parle, j'y ai vécu longtemps, mais le pire à venir pour Allemand, ce n'est pas ses bourdes politiques, c'est d'un tout autre registe que je ne peux vous écrire... j'ai beaucoup apprécié le soutien de deux élus communistes qui, eux, me connaissent et qui savent que ce je traverse est beaucoup trop injuste pour rester insensibles ;
Monsieur Mottard, j'ai été témoin de "faits discutables" lors de l'investiture interne, et, pourtant, j'ai fait mine de ne rien voir, j'ai été lâche et je m'en veux, vous n'imaginez pas à quel point, il a fallu que je sois moi-même confrontée aux manoeuvres d'Allemand et de ses apparatchiks pour me rendre compte de l'effet dévastateur de leurs mensonges, mais je me bats, j'irai jusqu'au bout de mes droits, quoiqu'il m'en coûte, l'immunité pénale ne concerne que les agents dilpomatiques...

bon weekend

Claudio a dit…

Excusez mon commentaire décalé : Moi je trouve un point commun à Allemand et Victor (lui, c'est mon canton)... Je les ai vus l'un et l'autre rouler en voiture... SANS CEINTURE. Et on me dira ce qu'on voudra, JAMAIS je ne voterai pour quelqu'un qui ne met pas sa ceinture, qui ne respecte pas la loi et les règles.

Anonyme a dit…

1 à 1 = 1 mensonge à 1 mensonge = 1 promesse à 1 promesse = score des dernières municipales à Nice
Oui, la liste changer d'ère se vantait d'avoir rassembler la gauche (je n'y ai jamais cru et surtout j'ai toujours pensé que ce n'était pas de circonstance) la liste de droite son futur maire surtout se vantait de vouloir se consacrer 100 % à Nice (j'y ai cru).Pour ma part seule une modification profonde des frontières politiques localement et nationalement peut amener quelque chose.Les électeurs, c'est à dire la partie la + influente et pas les militants la partie la - influente lors des élections est soit à gauche soit au centre soit à droite, donc il faut répondre politiquement à ce découpage avec un partie de gauche réunissant depuis la gauche actuelle du PS vers l'extrême gauche, un parti du centre réunissant la droite du PS et le centre.Tout autre montage politique n'a pas de sens, sinon effectivement vouloir préserver des postes.Alors osons faisons disparaitre ces sigles PS, Modem et créeons un parti socialement de gauche et civiquement de droite porteur d'idées pragmatiques utiles et non idéologiques.Qui peut le faire et pour quand ? C'est malheureusement là toute la question mais pourtant.........
ricciarelli

Anonyme a dit…

Suite au message précèdent.
mais monsieur Alleman a un chauffeur et une voiture de fonction !

j ai la preuve, regardez !

http://www.m6replay.fr/#/emissions/enquete-exclusive/14400048/hotspot/2

certes, il a du prendre le volant car son chauffeur s est fait retirer le permis sur le champ !
100 klm en ville, moi personnellement, ca me choc.

moi aussi,je ne voterai jamais pour quelqu un qui ne respecte pas la loi et les règles.

BipBip___Pfuiiitttt a dit…

Mouhahaha, merci à l'anonyme précédent pour ce grand moment de plaisir !! Le kékéboy obligé de reconduire son chauffeur... y va compter ça en heures sup vous croyez ??
Péhèm, énorme ton post !! J'adore ces petites phrases au vitriole dont tu as le secret...
T'as raison !! faut secouer parce que là, la pulpe elle est collée au fin fond !!

Anonyme a dit…

je suis d'accord avec ricciarelli et le biscarra libre,la question n'est plus comme tu le développe d'essayer de réunir tout le monde en terme d'étiquettes partisanes, ça ne marche pas, ou pas longtemps, en pratique, très vite les idées divergentes prennent le dessus, et c'est l'échec, et la déception pur les électeurs de gauche! L'union ne peut se résumer à un regroupement électoral!
Et de cet aspect patrick, tu ne me semble pas très clair, voire enfermé dans des conceptions idéalistes dépassées. d'autre part, ton positionnement en tant qu'ancien PS, et tjours socialiste de coeur par rapport aux débats qui agitent le ps, tu ne le développe jamais....j'attends
LUC G

PhLB a dit…

Patrick,

Tu exprimes ici les raisons pour lesquelles j'ai pris du recul vis à vis de la Fede.
Le côté alimentaire de certain entraîne ces compromissions qui frise une forme de corruption.

Ce sont ces attitudes qui font que le PS a perdu toute crédibilité et qu'il ne fait vraiment rêver plus personne.

PhLB

JEAN PIERRE JPL a dit…

même si nous nous voyons plus souvent.
je lis avec toujours autant de plaisir ton blog et la variété des articles me font toujours du bien.
merci
jean pierre

Anonyme a dit…

Merci à l'anonyme pour le lien sur M6. Effectivement le kékéboy en prend en coup !!
Vidéo à diffuser, au vu de la désinvolture avec laquelle Patrick Allemand prend la chose.
Blague à part, il continue de plus belle à enterrer la gauche locale. Il va y avoir du pain sur la planche pour renflouer le navire, la tâche risque d'être rude !
Laurent F

Anonyme a dit…

A lire un commentaire sur le blog de Jaky DELAHAYE.

Anonyme a dit…

Courage Patrick !

La roue est en train de tourner... du bon côté. :)

Amitié.

Dikran

ANTONIN a dit…

Une lente et inéluctable descente aux enfers?

Le type qui tombe du 30èm. étage et qui, voyant défiler les niveaux les uns après les autres se dit "jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici..."?

Ou alors une alliance "OBJECTIVE" et à l'insu de son plein grès du PS local à l'UMP?
(D'ailleurs, ces derniers doivent se tordre de rire.)

Rien de nouveau pour la gauche, hélas, sous le soleil estival.

ANTONIN

alain a dit…

Bonjour Patrick, en illustration de l'échec du pourtant incontournable rassemblement des sensibilités de gauche, un ami très longtemps à gauche de la gauche et militant au point d'échapper de justesse à "Ordre Nouveau" d'un côté et aux "Mao" de l'autre (de justesse signifie le presque lynchage, au bas mot...), en illustration disais je, cet ami, à ce jour attend... le retour du Roi.