07 mai 2007

Monsieur X

A la permanence de Cyrille Besset, les résultats viennent de tomber...

53,2% : Nicolas Sarkozy, Président de la République.

Le coup est rude.

Le candidat le plus contesté et le plus contestable de la droite réalise au final le rassemblement de sa famille le plus large depuis le Général De Gaulle (bien sûr, on excepte 2002).

Mes premières pensées vont à tous ces militants, à tous ces sympathisants qui se sont dépensés sans compter depuis plusieurs mois.

Elles vont également à tous ceux, habitants des banlieues, chômeurs, travailleurs précaires, homosexuels, qui attendaient que la gauche leur rende la vie meilleure.

Elles vont bien sûr aussi à Ségolène Royal qui n’a cessé de s’améliorer tout au long de la campagne, payant de sa personne avec une volonté qui force le respect.

Le temps viendra, et il faudra qu’il vienne le plus tôt possible, où nous aurons à nous interroger sur notre campagne, notre stratégie, notre programme, en n’oubliant pas qu’il y a trois ans, avec les mêmes médias, le pays nous avait offert un grand chelem régional.

Mais, ce soir, nous devons immédiatement nous remobiliser. En effet, si le militant a le droit d’être déçu, voire un peu désespéré (au diable la langue de bois), il n’en a pas le temps.

C’est que sous la Ve République, le pouvoir est bicéphale : mi-présidentiel, mi-gouvernemental. Nous venons de perdre la première mi-temps, nous devons, si nous ne voulons pas d’un Etat UMP, rééquilibrer les choses au cours de la deuxième.

Il faut être clair. Même si le résultat de ce soir est loin d’être un atout, gagner les Législatives n’est pas hors d’atteinte et nous permettrait quand même de mener notre politique. Comme Jospin a pu le faire de 1997 à 2002.

C’est dire si le choix de la personnalité qui va devoir mener bataille avant de diriger éventuellement un gouvernement de cohabitation est crucial. Pour ma part, les péripéties de ces derniers mois, les rapports de force issus du premier tour, rendent le nom d’un camarade particulièrement évident. Pensez-vous au même Monsieur X que moi ?

64 commentaires:

Clotilde a dit…

Ce matin, le poisson zèbre décerne la palme de la connerie à José Luis Zapatero qui a estimé que Sarkozy incarnait "une droite ouverte et moderne capable de canaliser les désirs de changement d'un pays appelé à retrouver sa confiance en lui et à continuer à faire partie de la locomotive de l'Europe".

La droite moderne incarnée par un pote d'Aznar et Finni, fallait oser.

serge a dit…

tout d'abord mes amis je tiens à rendre hommage à mes camarades du blog qui avaient tous trouvé que Ségolene avait dominé la campagne et surtout le débat du 02 juin, elle fût tellement bonne qu'elle ramena après une prestation nulle pas mal d'electeurs à Sarkosy.
Lorsque j'ai dit sur ce blog que nous allions à la cata mes amis bloggeur m'ont parfois secoué et pourtant j'avais raison.
Lorsque le PS comprendra que les Français surtout au niveau de la sécurité ont ras le bolle d'entendre que tout le monde est beau et tout le monde est gentil (explique cela aux ouvriers dont les voitures furent brulées) et bien peut être accederont -ils à nouveau aux responsabilités.
Quand la gauche comprendra également ce qui nous avait opposé Patrick que les 35 heures furent une mauvise chose pour les ouvriers et que beaucoup veulent travailler plus pour gagner plus, car j'avais donné comme exemple ma profession où les salaires furent nivelés par le bas pffffft nous aurons fait un grand pas.
Lorsque je t'écoute feliciter ségolene Royal pour sa campagne je me dis que toi aussi tu es adepte de la langue de bois car souviens toi de du commentaire de ton épouse sur ton bloget de sa légere amertume lors du vote des militants pour Ségo, le seul à féliciter aujourd'hui outre Sarko qui sut s'adresser aux Français c'est Dominique Straus khan que j'aurais embrassé hier soir pour sa prise de position franche et pertinente, un sarko de gauche avec ce qu'il faut dans le pantalon pour dire ce qu'il pense un soir d'éléction et même si c'est à la veille de legislatives.
Je sais que tu es triste pour les 47 pour cent de perdant mais tu dois être heureux en bon républicain pour les 53 pour cent de gagnant.
Quand aux homos, s'il te plait laisses nous le droit de parler et à titre personnel et pas mal de mes amis aussi préferent peut être un président compétent pendant 5 ans qui a donné son opinion sur le mariage homo qu'une cruche compatissante qui aurait surement réuni les partenaires sociaux afin de savoir si nous pouvions nous marier, partenaires sociaux qui furent la grande réponse aux questions de sarko lors du débat.
Quand aux legislatives, là encore tu pratiques non plus une langue de bois mais d'acier, le président aura une large majorité car les français ont voté un projet et un homme à une large majorité ce qui est différent des autres élections, il faut donc dire la vérité aux militants que peut être nous allons essayé de limiter la casse.
Pour le reste j'attends de la gauche un projet point par point qui tienne la route, des prises de positions sur l'immigration, la sécurité, les mariages blancs, les retraites et bien d'autres sujet. J'attends également un leader ayant du carisme et surtout ne nous entetons pas sur Ségolene Royal ou alors il faudra une refonte du PS avec une alliance centre, centre gauche pour gagner les prochaines elections mais le tout sur un projet concret.
Bon courage je garde quand même l'espoir

Bien amicalement

ricciarelli a dit…

Nous sommes le 7 mai 2007.
Les élections législatives sont le 10 juin 2007.
Arithmétiquement cela fait 34 jours d'écart entre ces 2 dates.
Faut-il penser actuellement à un Monsieur X alors que l'on a choisi pour ces élections (présidentielles et législatives) une Madame R, qui au fur et à mesure de la campagne, semblait faire l'unanimité ?
Ne faut-il pas plutôt, jusqu'aux législatives, simplement essayer d'améliorer le pacte présidentiel et voir quels sont les points du programme de SARKOZY qui lui ont permis de l'emporter.
Ne serait-ce que pour remercier tous ces militants, tous ces sympathisants qui se sont dépensés sans compter depuis plusieurs mois et à qui on a dit et redit, mais bien sûr, nous sommes tous derrière notre candidate.
Maintenant, c'est vrai que les lendemains de défaite, plusieurs stratégies sont possibles .
En sport :
On change l'entraîneur (à faire après avoir essayé les autres stratégies).
On change les joueurs (attendre la période des transferts (juillet/août/décembre)).
On change le fond de jeu de l'équipe (la première des choses à faire).
En politique :
Je ne sais pas.
Ce que je sais pourtant : évitons toute diabolisation.

martine blaszka a dit…

déçue, très déçue!Rendons au PS ce qui a fait sa force c'est à dire sa cohésion.Un mouvement fort est un mouvement d'hommes et de femmes unis.Ségolène a été exemplaire et j'admire sa sérénité face à la défaite.Alors pourquoi Mr X? Pourquoi pas Ségolène Royal!Elle vient de nous prouver qu'elle pouvait rassembler.Ah oui, j'oubliais c'est une femme!Messieurs les machos de la politique française vous ne pourrez plus nous "égratigner".Mon voeu:Dominique Boy Mottard à la tête de la ville de Nice.Ségolène et Dominique: 2 superbes "bonnes femmes"

Di Pietro a dit…

Quels que soient les mérites de Ségolène, on ne repart pas à la bataille avec un général vaincu...

chris a dit…

sarkozy, dine au fouquet's avant d'aller rejoindre ses électeurs, ça donne le ton!!!
Pour une rupture, c'est une rupture, mireille mathieu qui chante les milles colombes, voila du renouveau!!!!!

marion a dit…

Déçue et démoralisée, c'est une énorme geule de bois ce matin.
Mais je sens que quelque chose doit se passer au PS, quelque chose que j'éspèrais vraiment. Ségolène a fait plus en quelque jours, que beaucoup d'autre avant elle. Elle a mené une campagne honorable. Elle a su remobiliser les jeunes, les gens. On a mené une vrai campagne. Elle n'a pas montré ses états d'ames hier soir en pleurant et en s'imaginant revenir plus tard au bon moment. Elle a respecté ses militants et a montré sa stature. C'est le début de quelque chose, j'y crois fort. Les 75% des plus de 65 ans qui ont voté Sarkozy ne continueront pas à me voler mon vote à moi.

Quant aux donneurs de leçons, aux puristes de la gauche, ils faut qu'ils comprennent qu'ils n'ont pas le droit de refaire le destin de la gauche depuis les primaires, c'est tellement méprisant face aux militants qui se sont investis pour Ségolène. Ils n'ont rien compris. Qu'ils prennent le meme chemin que Claude Allègre. Quel panache ! Au moins Besson assume sa mesquinerie la tete haute. Avec de tels amis, Ségolène n'a pas eu besoin de Sarkozy. Avec des amis qui ne peuvent s'empecher de revetir leur veston de charognard le soir meme, Ségolène n'a pas besoin d'ennemis.
"Je suis disponible". ALlons, DSK, on le sait que tu es disponible, on t'a entendu trépigner pendant toute la campagne de Ségolène, on t'a entendu renifler à chaque faux pas. Le bal des vautours commence déja, mais quelle indécence.
On m'a volé la victoire pour les présidentielle 2007, c'est démocratique, soit.
Mais on ne nous volera pas le reste, et je me battrais pour ça.

Anonyme a dit…

C'est à cause de personnes comme DSK, Serge et biens d'autres que Sarkozy avec un S a gagner, je ne suis pas fier de ce futur Président car dans son électorat il y a 20% du FN qui pour moi est un parti raciste, je trouce ça très inquiètant. Maintenant pour les législatives, elles sont à portées de main et avec un tel Président c'est une cohabitation qu'il faut à la France dés juin prochain.

Claudiogène a dit…

Je ne veux pas en dire trop, mais...
Kouchner a dit hier "tout le monde savait". Des mois et des mois que tout ça est une évidence pour tous ceux un peu sérieux.
On a laissé faire (y compris Fabius et DSK) et maintenant on ressort les discoursqu'on aurait du tenir toujours.
Mais, il en est encore qui veulent s'enfoncer dans l'erreur.
Toutes ces stratégies de maternelle ont fair élire Sarkozy et Serge le savait, Claudiogène le savait, beaucoup d'autres aussi. Mais les 2 cités, eux, ont eu le même discours AVANT, PENDANT et APRES.

Anonyme a dit…

C’est la première élection où je vote au centre puis finalement sarko au deuxième tour !.
Après 20 ans de vote à gauche !
Il faut arrêter de rêver ! Beaucoup de personne de mon entourage (dans l’enseignement) ont boudé Ségo car elle n’a pas convaincu : un programme illisible (pourtant je suis syndicaliste !), une sémantique quasi biblique parfois ( France se lève , mouvement,…), un grand écart à faire frémir les plus grandes danseuses ( C’est soit Bové soit Bayrou il faut choisir !), une liberté avec le parti socialiste donnant une impression de grande confusion ( Hollande fait une annonce, Ségo repart en sens inverse !).
Bref une campagne à vite oublier, mais beaucoup de leçons à tirer tout d’abord évidemment en changeant immédiatement celle par qui la défaite énorme est arrivée ( 53 versus 47 avec une participation record !!!).
Quant on regarde les scores à l’ariane (57 % Sarkozy au Comte vert !!) , aux Moulins ou à Bon voyage, soit on se dit « tutti va bene »,viva Estrosi, soit on branche le cerveau et DSK ou d’autres prennent le relais !
J’enrage qu’à cause d’ineptie nationale, notre ville corrompue risque de rester aux mains de l’UMP aux prochaines municipales. J’ai peur que les électeurs ne fassent pas de distinguos suffisant entre cette erreur de casting nationale et le travail fait localement par Nice pluriel en générale et par votre équipe, Monsieur Mottard, en particulier.
Mais lorsque l’on note 65.34 % Sarko à Nice, je me dis que, localement, cette élection nationale n’est pas de très bon augure pour l’échéance municipale de Mars 2008 !

marion a dit…

Mais biensur, tout le monde savait. Biensur, Allegre, Besson, ils le savaient, ils ont été clairvoyants. Biensur, DSK et Fabius savaient, eux ce qu'il fallait faire. Ils savent pour nous, qui sommes dans l'erreur. Biensur les vieux de la vieille de gauche savent, c'est bien connu, ils n'ont jamais perdu d'éléction, ils n'ont jamais perdu d'élécteurs.

richard a dit…

Si l'échec à la présidentielle est collective, la responsabilité de l'échec ne l'est pas.
Aujourdh'ui une nouvelle campagne commence : celle des législatives. Sarkozy a toutes les cartes en main pour faire un raz de marée. Pour résister,il n'y a pas 50 solutions.
D'abord Ségolène Royal doit assumer sa part de responsabilté qui est grande dans cette déroute. Elle ne devra pas conduire la campagne des législatives. Le PS devra se retrouver autour de son permier secrétaire François Hollande qui portera la camapgne autour du projet socialiste et devra faire oublier, le pacte présidentiel, sorti de nulle part. A la suite de ces élections, il faudra organiser un congrès, et définir ce qui aurait dû l'être après 2002.
Je ne suis pas de ceux qui pensent qu'après trois défaites à zéro, on puisse dire : "balle au centre".
Amitiés socialistes

henri COTTALORDA a dit…

La FRANCE a voté, le résultat est sans appel. Nous avons un nouveau Président de la République pour cinq ans. Nous sommes collectivement responsable de cette défaite et je partage le point de vue de Patrick quand il dit que :" Ségolène ROYAL n'a cessé de s'améliorer tout au long de la campagne, payant de sa personne avec une volonté qui force le respect". Maintenant il nous faut aborder les Elections Législatives dans les meilleures conditions et pourquoi pas les gagner . Si notre candidate avait gagné, il ne fait aucun doute pour personne que Dominique STRAUSS KHAN aurait été désigné pour mener cette bataille. Pour moi, Monsieur X, c'est lui.

jean françois a dit…

Bravô pour Ségolène qui a fait tout son possible pour barrer la route à Sarko !

Force est de constater qu'elle n'a pas beaucoup été soutenue par les éléphants du P.S.

Et notamment, D.S.K qui a dit n'importe quoi hier soir à la télé, comme si ce monsieur n'avait pas digéré sa non-sélection lors des primaires.

Alors oui Ségolène, tu as raison de continuer le combat. Toi seule est légitime au P.S et il est tout à fait normal que tu mènes la bataille des prochaines législatives.

Oui, le P.S doit sortir de sa tour d'ivoire.

Oui, le P.S doit faire son examen de conscience.

Oui, le P.S doit enfin prendre en compte le problême bien réel de l'insécurité et défendre avant toute autre choses les victimes, qui bien souvent sont des gens pauvres, pas des bobos habitant Cimiez, et qui ne comprennent pas du tout pourquoi le P.S s'acharne en priorité à trouver des circonstances atténuantes à des individus ne respectant pas La République Française.

Oui Ségolène, tu as bien fait de te raprocher de Jean-Pierre CHEVENEMENT, très à gauche économiquement parlant, mais à qui on ne la fait pas sur la délinquance.

Alors Patrick, je sais que tu as défendu le projet de Laurent, et il y a beaucoup de bonnes choses là dedans, mais je t'en prie, défendons jusqu'au bout Ségolène, qui est la seule à incarner un P.S moderne, pas forcément blairiste comme on l'a annoncé à la cantonnade, mais simplement débarrassé de ses scories les plus grossières.

Tout le monde l'admet, les thèmes de gauches avaient la faveur des Français. Et si Ségolène avait vraiment été soutenue, elle l'aurait vraissemblablement emporté.

Je fais la proposition suivante afin que les cadres du P.S prennent la pleine mesure des difficultés qu'il y a à habiter dans, j'utilise volontairement cette langue de bois, "les quartiers"( expression d'une hypocrisie incroyable qui sous-entend implicitement qu'il s'agit de lieux formidables ou tout le monde devrait rêver d'y habiter ).

Alors oui, que les dirigeants du P.S assumment!

Qu'ils aillent pendant 1 an habiter "les quartiers"! afin de prendre le poul de la population !

Qu'ils quittent leurs appartements bien protégés afin de vivre au quotidien l'insécurité "des quartiers" comme ils disent !

Et alors, il se rendront vite compte que cela n'est pas du cinéma !

et très vite, ils retourneront dans leurs pénattes afin de mieux disserter sur le bien et le mal, et à l'éducation nationnale si possible, millieu privilégié par excellence !

Non, je ne suis pas blasé !

Mais enfin, arrettons de nous voiler la face !

Nous ne sommes plus crédibles.

Peut-être penserez-vous que je suis un sous-marin du front national ?

Pas du tout !

Je suis pour l'augmentation des salaires, pour la nationalisation des secteurs indispensables à l'indépendance de La France: Energie, Autoroutes, Nucléaire ( je suis à 100% pour, uniquement parce qu'il s'agit de l'énergie la pluis rentable et la moins polluante ) , armées........

Dernier point, les régimes de retaite particuliers:

Le régime de retraite le plus scandaleux n'est pas celui des profs ou celui des agents SNCF, mais bel et bien celui des hommes politiques qui cumulent, sans vergogne, salaires et retraite, et la pluspart du temps plusieurs salaires et plusieurs retaites.

Et maheureusement de nombreux élus P.S en bénéficient sans trouver ça anormal !

En totale contradiction pourtant avec les principes qu'ils sont sensés défendre !

Alors, si le P.S veut gagner les prochaines élections, ce que je souhaite du fond du coeur, qu'il mette un peu d'eau dans son vin.

Jean-François NELIS.
délégué syndical CFTC SEMIACS.
militant socialiste.

Socrate a dit…

Le responsable de la mauvaise préparation de la gauche me semble François Hollande qui dirige le PS depuis des années...C'est en interne que le PS aurait du faire son programme, se serrer les coudes ,désigner son leader et éviter l'affrontement des primaires. Souvenez-vous que c'est le système de nouveaux adhérents Internet et la soumission aux sondages du moment qui a produit la désignation de Royal qui me semblait plus compétente à cette époque .La grosse bourde pour moi ce fut l'idée de racccompagner les femmes flics chez elles, qu'elle a sorti de son chapeau au début du débat et qui me semble assez farfelue...Ségolène ne m'apparait ni comme une candidate nulle (elle avait de vrais atouts), ni une candidate vraiment susceptible de battre l'illusionniste Sarkozy, ce grand comédien...Ségolène mérite un 13/20, ni satisfecit , ni indignité. C'est la direction du PS ,trop autocentrée et son manque de vision d'avenir et d'action claire et concertée en phase avec la socièté qui est responsable de cet échec.
Quand à Mr X, dites-nous à qui vous pensez Mr Mottard (DSK ? Fabius ?), tout le monde ne sait pas deviner vos pensées....Pour ma part il y a des gens qui me fatiguent au PS.Il y en a qui passent trés bien et qu'on ne voit pas assez : des personnalités comme Vincent Peillon, Jean-Louis Bianco, Rebsamen..

serge a dit…

Marion,
LE FAUX DEBAT DE LA DROITE QUI GOUVERNE AVEC L'extrême droite, argument qui date de la résurection du christ, dans le temps la droite accusé François Mitterrand de vouloir gouverner avec le ¨PC et les grands themes de la droite étaient de dire qu'il y aurait des goulagues à la Française.
Trêve de conneries Marion, aux actes et pas de faux débat, tout le monde sait qu'avant François Mitterrand Le PC était aux alentours des 15% et le front national pur et dur à 4%.
Alors ras le bol de ces arguments à 2 balles Marion.

Anonyme a dit…

zineb
oui Marion gueule de bois ce matin, c'est trés trés dur de continuer, mais on va le faire, tu as raison et je prend tout ce que tu a dit pour mon compte,et de rajouter en accord avec patrick ( sauf sur Mr x cela doit etre Mme R)
LES JEUNES DES QUARTIERS POPULAIRES qui se sont mobilisées-és et qui sont encore plus déçues-s que nous, car pour certains ils votaient pour la 1ére fois,et ont votés massivement pour Segoléne, car elle leur a donné un grand espoir, espoir d'une vie meilleure faite de respect, d'égalité des droits, du droit au travail et au logement sans délit de faciés,
cela m'a fait trés mal pour eux, car j'ai pensé à mes enfants a mes
6 neveux et3 niéces qui sont français et pour qui cela va être difficile, je vais essayer de passer ce moment d'abattement, et je continuerais le combat.
ALORS NE LES OUBLIONS PAS CES JEUNES, zineb

Clotilde a dit…

Il y en a par ici qui deviennent de plus en plus pontifiant, et c'est non seulement très fatigant mais de plus en plus ridicule (enfin...sauf pour "ceux qui sont un peu sérieux et qui savaient", évidemment).
En plus s'ils commencent à parler à la troisième personne, c'est pas bon signe.

Marion, on n'a pas toujours été d'accord mais tu as tout mon respect. Je n'ai pas regardé DSK, Fabius ou qui que ce soit d'autre hier, parce que je ne POUVAIS pas, mais s'ils ont mal agi hier, il faudra leur demander des comptes en temps utile, ou en tout cas exiger de leur part un peu de tenue et de conscience politique. En même temps, il faut peut-être aussi leur laisser un peu le temps de se retourner car lorsqu'on perd une élection contre un dingue avéré, ça fait forcément des ravages dans le cerveau à mon avis. ça ira sans doute mieux dans quelques jours.
Gardons confiance et ne nous laissons pas emmerder par les sirènes des "je vous l'avais dit" (à ceux-ci, je dirais que même Saint Bayrou n'avait pas toutes les chances vu le fantastique report des voix de Le Pen que Sarkozy a magistralement joué+ les voix des chasseurs+ les voix des UDF de droite/droite + les voix de De Villiers etc).

Gromit a dit…

Dès septembre 2006, DSK et Fabius ont instruit, jour après jour, un procès en incompétence envers Ségolène Royal, doublé d'attaques machistes et sexistes inacceptables (comment, mais comment les femmes du PS, militantes, responsables, élues, candidates) ne se sont-elles pas levées unanimement contre ces attaques qui n'avaient rien d'arguments politiques ? Autant d'attaques reprises par la Droite, trop contente de cette aide objective venant des rangs même du parti de la candidate de gauche. On lui servait un "argumentaire" tout fait ! Cette accusation d'incompétence, notamment, a agi comme un véritable poison.

On le sait, on l'a toujours su, DSK et Fabius ont joué la défaite car ils ont joué 2012. Tout sauf Ségo afin de pouvoir être, après sa défaite, le candidat de la gauche en 2012 contre le président de droite sortant. Pas besoin d'avoir fait de hautes études d'analyse politique pour comprendre leur stratégie. D'où le déficit abyssal de soutien de ces deux éléphants qui ne trompent personne et de leurs partisans envers Royal. Même toi, Patrick, dont je sais la très grande honnêteté, "oublie" de citer ne serait-ce qu'une fois le nom de Ségolène Royal, dans le compte-rendu du dernier meeting niçois, 48 heures avant le vote ("68 chandelles") ! Plusieurs noms sont cités, la France justement évoquée, mais pas la candidate en soutien de qui pourtant le meeting se tient. Pas une seule fois citée.

Même si Ségo a commis des erreurs dans la façon de mener sa campagne (et des erreurs, il y en a incontestablement eu plusieurs), la manière dont DSK puis Fabius se sont immédiatement rués comme des vautours hier soir à la télé, tentant de récupérer la mise et de faire une OPA sur le parti, m'a écœuré.
Le malheur pour ces éléphants est que les électeurs de la Gauche (quelle que soit la place où ils se situent sur le spectre de celle-ci) qui ont cru et vraiment souhaité la victoire de Royal car entre son projet - même très imparfait - et celui de Sarkozy, il n'y avait pas photo, ces gens de gauche ont de la mémoire et n'oublieront pas qui, par leur sabotage politique bien organisé depuis 8 mois, ont objectivement contribué à sa défaite et, par conséquent, à la victoire de Sarkozy.

Pour DSK et Fabius, cinq ans de Sarko ne représentent que cinq ans d'attente. Ni l'un ni l'autre ne souffriront dans leur chair, ça c'est certain. Pour la majorité des Français (même ceux qui ne le savent pas encore), ce sont cinq années de souffrances et de désespérances qui s'annoncent. Avoir joué cela au profit de leur stratégie personnelle, je crois que nous sommes très nombreux qui saurons nous en souvenir.

Anonyme a dit…

Je suis déçue ... dene pas avoir de Présidente, de ne pas avoir une présidence à gauche! Mais maintenant ? la faute à qui? A mon avis pas à Mme royal qui s'est battue dignement mais plutôt à ce Parti qui, quoi quel'on puisse dire, n'a pas retenu lesleçons de 2002! Ils n'ont pas compris que les promesses et les belles paroles, plus personnes n'y croient! Les français voulaient du concret, et non plus du "tout le monde il est beau tout le mondeil est gentil"! Monsieur Sarkozy a gagné non pas grâce à son programme mais grâce à des phrases types qui ne pouvaient que plaire aux français car bien évidemment tout le monde sait que beaucoup profitent du système de la CAF, des ASSEDIC, ... que beaucoup préfèrent rester au chôame (mais je ne dis pas tous bein évidemment!) Il n'a pas gagné parce qu'il avait les meilleures idées mais parce qu'il a su parler aux français dans des domaines qui les touchent, les révoltent et dans lesquels ils demandent du changement! alors oui ils seront déçus ar Fillon et MAM et Borloo vous parlez d'un changement et d'une rupture !
Mais plutôt que de se dire "c'est la faute à Ségolène" que le PS fasse une auto-critique et se modernise pour tenir des discours plus parlants, dans lesquels les français se reconnaissent, plus proches d'eux et surtout qu'ils apprennent que les français ne veulent plus de l'utopie mais juste un renouveau!

Anonyme a dit…

il manquait un nain de jardin dans les jardins de l'élysée !! ben voila les français ont remédié à ce manque !!

Anonyme a dit…

Il y en a assez de ces fuites devant les responsabilités. Les sondages d'opinion qui, entre nous soit dit, ne se sont pas trompés tant que ça lors de ces élections, nous ont montré que l'électorat qui a voté Sarkozy l'a fait très majoritairement (plus de 70%) POUR ses propositions, alors que les électeurs qui se sont prononcés sur Ségolène Royal l'ont fait à 50% CONTRE Sarkozy. Il a manqué dans cette campagne une adhésion à la fois à une candidate et à un programme. Les responsabilités sont partagés également entre tous. Mais le capitaine, c'était Ségolène et elle a suffisamment tenu à montrer qu'elle était indépendante du parti pour en assumer la plus grande part. Je vois mal dès lors comment elle pourrait conduire la bataille pour les Législatives. Cela ne veut pas dire qu'elle n'ait plus d'avenir, mais là, c'est trop frais, me semble-t-il. Je ne pense pas qu'on puisse attendre grand-chose de ces législatives, mais autant éviter de rajouter des obstacles. Henri a raison : DSK avait été pressenti pour être premier ministre ; si Ségolène avait gagné, il aurait conduit la campagne. Nous avons tous entendu ces dernières semaines les électeurs de gauche qui n'étaient pas satisfaits de la tournure des événements (et encore plus après le catastrophique débat) dire "Ah, pourquoi n'avez-vous pas choisi DSK ?". Alors, Patrick, pour moi Monsieur X c'est lui.

PatrickB a dit…

Dure défaite. Très dure. Mais je suis en admiration devant Ségolène. Elle arrive à me redonner le courage d'y croire, d'y croire encore, un soir de défaite. Elle me redonne l'envie, l'envie de me battre pour faire changer les choses et les mentalités. Le désespoir fait place à l'énergie, au besoin de contiuer dans ce mouvement. C'est CA être un leader politique.

"On ne repart pas à la guerre avec un général vaincu"... quelle blague ! Pas de Mitterand en 1981 dans ce cas. Bien sûr c'est une plus large défaite. Mais excusez moi, ni DSK, ni Fabius ne me donne l'énergie et l'envie de me battre que me donne Ségolène. Seule elle peut perpétuer l'élan qu'elle a engendré chez les jeunes, notamment dans les quartiers et a peut être ainsi commencé à apaiser certaines tensions. Je n'ai pas envie de refaire le débat interne, et je crois que ces querelles sont pire que tout.

marion a dit…

Serge,

Je ne saisis pas bien le sens de votre commentaire. J'ai parlé de droite et d'extreme droite?
Parlons en des arguments à deux balles (et puis ça m'évitera de parler de votre ouverture d'esprit comme ça). Il est évident que ce sont souvent les donneurs de leçons et les Cassandre de tout bord qui viennent nous dire aux actes. Moi j'y étais aux actes, et je n'ai pas lesiné pour la campagne de Ségolène, tout comme je l'aurais fait si un autre avait été désigné à sa place. Je ne fais pas partie de ceux qui en guise d'actes ont fais des choses à reculons, n'attendant que les faux pas, pour maintenant se précipiter avec plein d'indécence et balancer des "je vous l'avais dit".

Alors permettez moi de vous renvoyez la balle: "treve de conneries".

Gromit a dit…

La dernière fois où la gauche socialiste a parlé d'un "Monsieur X", c'était en 1965. Il s'appelait Gaston Deferre (de triste mémoire, une sorte de Jacques Médecin de gauche, oui, je sais, l'accolement des deux termes est surréaliste...). L'opération était menée par le journal L'Express et visait à envoyer par le fond le socialisme français en fusionnant SFIO et MRP afin de créer un nouveau parti à l'Américaine, fasciné par les Démocrates de J.F. Kennedy. Avec, bien sûr, Deferre en Président de la République, au lieu de de Gaulle.

Cette opération "Monsieur X" fut une déconfiture totale ! Et quand, en 69, Deferre sera enfin candidat (au lieu de Mitterand qui avait poussé de Gaulle au ballotage en 65, mais se retrouvait sur la touche après sa mauvaise gestion de mai 68), le maire-parrain de Marseille fera un super glorieux 5%...

Anonyme a dit…

à PatrickB
Je ne pense pas que Ségolène ne puisse plus jamais mener des combats pour représenter la gauche. Au contraire, je crois à la nécessité de l'implantation. Mitterrand a effectivement eu raison de se représenter... mais c'était tous les sept ans (ou tous les trois-quatre ans si on compte la conduite des législatives en plus des présidentielles). Là, il s'agirait de partir à la bataille avec celle qui, à tort ou à raison, est assimilée à la défaite cuisante que nous venons de subir. Ce serait une attitude suicidaire. Elle donne sans doute à certains l'envie de se battre, mais elle n'a malheureusement pas assez donné envie de voter pour elle. Et il y a peu de chances que ça change du jour au lendemain.

Patrick Mottard a dit…

Bravo à Gromit ! Je me demandais si quelqu'un se souviendrait (ou avait eu vent pour les plus jeunes) de cette opération menée par l'Express en 1965. Il s'agissait là d'un clin d'oeil et j'attendais la première réaction. Merci à vous.
Après, il ne faut pas oublier que Gaston Defferre est à 'origine des premières lois de décentralisation de 1982-1983.

PatrickB a dit…

A Anonyme

L'attitude suicidaire de mon point de vue est de partir avec une gauche divisée. Je suis d'accord, pour les législatives, ce sera difficile. Je suis d'accord elle n'a pas assez réussi à donner envie de voter pour elle.

Mais, à mon avis, elle sort grandi de cette campagne aux yeux de nombreux français. Pendant des mois, elle a du lutter pour prouver sa crédibilité, d'abord au sein du parti puis face à tous les électeurs français. Bien sûr, une auto critique est à faire, mais je crois que sa stature est aujourd'hui beaucoup moins contestée. Qu'elle soit contestée, le soir même de la défaite à 20h30, par DSK et Fabius fait davantage penser à une curée pour récuperer la précieuse place, qu'à la préoccupation de faire gagner la gauche aux législatives et aux élections suivantes.

Qu'il y ait un débat sur la stratégie à adopter au PS pour les prochaines échéances est nécessaire et tous les courants doivent avoir leur mot à dire. Mais rappelons que Jospin ayant perdu en 1995, a finalement fait gagner la gauche en 1997. La division, les rancoeurs du débat interne et les querelles de personnes sont clairement à éviter.

Ségolène a perdu cette élection, mais je ne crois pas qu'elle a amoindri le parti et la ferveur militante derrière elle. Est ce que sa position future de leader du PS doit être contestée ? Je ne crois pas que ce soit la solution, bien au contraire.

Anonyme a dit…

Le poids de l'échec est lourd à porter mais il rend plus fort!
Rassemblons-nous afin de remporter les législatives et les municipales avec Patrick!
Un homme qui gagne est un homme qui ne trahit jamais ses objectifs et qui ne s'égare jamais sur son chemin... Un mal pour un bien, un échec pour une prochaine victoire et le Ps ne cesse de grandir à cause de ses défaites et grâce à sa perpetuelle remise en question!!!!!!
Et pour les desillusionés ou les pessimistes, c'est maintenant qu'il faut que l'on bouge pour raffermir la gauche (locale) et faire gagner Patrick Mottard.
Donc qu'en pensez vous: ON pleure après et on agit maintenant? ou l'on pleure d'abord et les legislatives approchent, les autres se seront bien préparés, et nous tout penauds on encaissera encore une défaite... AH ça NON pour rien au monde.
Je nous fais confiance et nous allons y arriver!!!! youpi youpi youpi.
A mon PAT DE NICE que j'adore futur MAIRE DE NICEEEEEEEEEEEEEEE

le dernier ouvrier de gauche! a dit…

Bad Godesberg vous connaissez?

je crois qu'il est temps de mener une reflexion sur les valeurs de la gauche sans anathèmes de la part de la "vrai" gauche ou archaique (selon) soit de la part de la gauche moderne ou des sociaux traitres (selon)! Soit on continue avec des discours incantatoires dans l'opposition et on fait une politique de gestion décevante une fois arrivé aux affaires, soit on refonde le parti en choississant une ligne claire, sans tatonnement, et sans gadget du genre démocratie participative et jury citoyen sinon dans 10 ans on aura le destin du PCF en france.. 1500 brut dans 5 ans quel programme pour un ouvrier qui comme moi se lève à 4heure du matin pour 1150 euros net/mois, et qui est de surcroit imposable sur le revenu!!!

Serge a dit…

Ma pauvre Marion avec des gens comme vous qui sont bornés ou aveugle le PS ne sera plus aux affaires avant plusieurs années.
La campagne legislative doit être mené par un leader, je pense à DSK et si François Hollande avait un peu de dignité politique face à la défaite de son camp il donnerait sa demission au plus vite, un nouveau leader conduirait le PS à une victoire plus certaine qui efface la petite PME que voulait monter HOLLANDE-ROYAL.
La liberté de penser Hollande l'a détruite lorsque Fabius qui avait le droit de se positionner à tort ou à raison conte la constitution (il fut d'ailleurs largement suivi par les Français)fut exclu du bureau politique, belle exemple de modernisation et d'esprit républicain plus prôche des agissements despotiques de Peyrat que du débat d'idée.
Pour en revenir aux différentes presences à l'election presidentielle de François Mitterrand, celui-ci comme Bayrou ou Sarkosy savait s'adresser au peuple de France avec amour, il ne faut donc pas confondre une 2chevaux et une Rolls.
Aprés 12 ans de droite, un gouvernement inutile (Raffarin, De Villepin) perdre une telle élection releve de la débacle, ne pas le dire releve de l'inconscience. Alors gloire au PS avec un nouveau secrétaire et un nouveau leader pour conduire les legislatives et l'espoir sera permis.
Mais Hollande s'accroche à sa soupe et je crains le pire

serge a dit…

Ma chère Marion peut être que mon ouverture d'esprit est restreinte mais ce blog prouve que j'ai été clairvoyant quand à vous, vous restez dans vos chiméres et franchement au lieu d'écrire des sottises il vous faut observer, plus de 50% d'electeurs dont des electeurs de gauche ont tiré les mêmes conclusions, vous êtes le passé Marion et j'espère que la nouvelle vision du P que moi même et d'autres avont seront l'avenir e cette idéal

ANTONIN a dit…

En réponse à Serge, je persiste et je signe.

Oui Ségolène Royal a fait une bonne campagne, originale, qui peu à peu est montée en puissance au point de remplir plus que de raison les salles dans lesquelles elle tenait ses meetings, et dont le dernier, à Charlety, en a été l'apothéose.

Oui sa prestation a été bonne lors du débat, mais la différence ne se joue pas là, ou alors à 1 ou 2 points.

Oui l'accueil que nous recevions sur le terrain lors des tractages était souvent bon dans une région qui est pourtant une véritable terre de mission pour un parti de gauche.

Un constat que l'on peu faire aujourd'hui c'est que nous sommes dans un pays parfois étrange.
Tout à la fois capable de se faire la peur de sa vie en plaçant un candidat du front national au deuxième tour d'une présidentielle, et d'envoyer à la magistrature suprême le candidat sortant d'un gouvernement qui n'a cesser pendant ces 5 dernières années de précariser nombre de citoyens qui pourtant leur ont apportés leur voix.
Les voies de l'électeur sont parois impénétrables.

Pour les reste, et à la lecture des différents commentaires plus ou moins amers, que l'on peu comprendre, je vous dit simplement ceci: si nous devons être en colère, soyons le vis à vis des candidats UMP et UDF qui vont affronter les nôtres au prochaines législatives.

Cette colère que nous auront sera un véritable stimulant sur le terrain et rendra service à nos camarades pour la conquête de la députation afin garnir un maximum de sièges à l'assemblée pour que la droite ne s'en donne pas à coeur joie.

Cette "saine colère" nous permettra de positiver les choses afin de rester dans l'action et la dynamique qui cimentera la mobilisation de ce nouveau combat qui s'engage.

ANTONIN

serge a dit…

Post pour le le dernier ouvrier de gauche! a dit...

Mon ami comme je te comprends.

Le salaire minimum à 1500 euros revenait à se moquer des ouvriers.

Ma proposition est simple, Mme royal aurait du prendre à son compte la libéralisation des heures supplémentaires sans taxation toutefois contrôlée par l’inspection du travail afin que les entreprises ne priviligient pas que certains salariés à leurs bottes, mais en contre partie elle aurait du proposer aux entreprise une hausse du salaire minimum à au moins 1300 euros net.
Pour ce faire et pour ne pas avoir la grogne des entreprises, il suffisait de proposer l’exonération totale des charges patronales et salariales pendant au moins 5 ans sur la différence entre le salaire minimum actuel et celui qui devait être imposé, 400 euros d’augmentation tout bénéfice pour le salarié et l’entreprise, hausse de salaire qui serait injecté dans la consommation et donc la croissance, bien entendu cette augmentation ne devait pas être imposable sur le revenu ni pris en compte par la CAF afin que ce qui est donné d’une main ne soit pas repris de l’autre.
En ce qui concerne les quartiers difficiles, il est impératif d’inciter les citoyens moyens avec des revenus faibles à retourner habiter ces quartiers pour les dynamiser, là aussi quelques mesures simples et payantes, exonération des droits d’enregistrements pour les nouveaux propriétaires qui souhaitent si établir et pas de taxe foncière ni d’habitation pendant 5 ans.

Concernant le fiscalité je ne suis pas contre un bouclier fiscal à 50% mais il fallait revoir également l’imposition des célibataires qui est trop élevé, en effet il est plus facile de vivre à deux les frais étant les mêmes (loyer, gaz, électricité, téléphone, taxe d’habitation et autres) que lorsqu’on vit seul, ce poste est à remettre à plat pour ne pas décourager les jeunes de gagner plus ou de se limiter dans le travail afin d’avoir de l’assistanat.

Concernant les jeunes des quartiers difficiles qui sont une poignés à jeter l’opprobre sur toute une communauté digne et j’en connais, le débat aurait du porter sur les choses essentielles, la sécurité des Français et la répression pour cette poignée de délinquant qui mettent le feu au voitures de leurs propres voisins qui triment au travail, je ne suis pas persuadé qu’un encadrement par l’armée soit la bonne solution mais au lieu de cela un travail obligatoire rémunéré dignement pour des entreprises (poste de livreur, aide aux hôpitaux ou bien d’autres pistes à réfléchir, la répression par le travail mais avec une rémunération et un encadrement de la police et des assedics ou du chômage

Enfin il y a des impôt perçus par les collectivités locales qui sont très injustes. Le propriétaire de sa petite résidence principale est taxé deux fois, une fois par la taxe d’habitation et une fois par la taxe foncière, il y a un impôt de trop, la taxe d’habitation pour les locataires et uniquement la taxe foncière pour les petits propriétaires uniquement pour leurs résidences principales.

En ce qui concerne les loyers abusifs sur des studios à 600 euros dont notre jeunesse fait les frais, et bien une commission devrait statuer si le bien proposé est conforme au loyer, nous avons bien une loi carrez et bien créons une loi pour la dignité du logement, j’irai plus loin dans le cadre de marchand de sommeil, la possibilité pur et simple par une loi de saisir le bien et d’en destituer le propriétaire, bien sur pour les cas extrêmes.

Voici quelques pistes simples et je sais qu’en collectif bien d’autres peuvent être explorés.Voilà quelques propositions pour les législatives.


Votre ami, un petit militant inculte

Serge

serge a dit…

Non antonin pas une bonne campagne méconnaissance des dossiers, erreur sur l'energie nucléairenecessaireen france et la seule réponse je pense à la remise à plt de la loi fillon était de dire "partenaires sociaux", pourquoi ne pas avoir developper les points de la loi fillon à modifier, le débat aurait gagné en clarté.

serge a dit…

Pour moi aussi Monsieur X est soit DSK soit Kouchner car j'ai trouvé laurent fabius à qui pourtant je porte un grand respect trop de consensus avec François hollande le soir de l'election, l'occasion était de faire la rupture avec le Louis XXVI hollande

Florence a dit…

Pour citer deux personnes :
["On ne repart pas à la guerre avec un général vaincu"... quelle blague ! Pas de Mitterrand en 1981 dans ce cas. Bien sûr c'est une plus large défaite. Mais excusez moi, ni DSK, ni Fabius ne me donne l'énergie et l'envie de me battre que me donne Ségolène. Seule elle peut perpétuer l'élan qu'elle a engendré chez les jeunes, notamment dans les quartiers et a peut être ainsi commencé à apaiser certaines tensions. Je n'ai pas envie de refaire le débat interne, et je crois que ces querelles sont pire que tout.]

Général vaincu est devenu président... (Mitterrand - 1965/1974 pour 1981 et Chirac avec une cuisante défaite en 1988 : 46%... contre 54% pour Mitterrand...)
Donc, cela ne veut rien dire, sinon la politique à l'américaine (les américains vaincus ne se représentent plus de nos jours..) Quant à Ségolène, elle a fait une merveilleuse campagne.
Qu'elle continue et qu'elle réussisse à rassembler.
Ce n'est pas le moment de se disperser !!!
Dominique, on compte sur toi !

Anonyme a dit…

Faut arrêter avec les éléphants: ils n'ont pas cessé de proposer leurs services mais la madone des sondages devait rénover la politique toute seule..... on a vu le résultat , notamment au cours de ce catastrophique débat.

Patrick Mottard a dit…

Bon, on est tous très énervés par le résultat d'hier, mais il ne faut pas oublier que ce qui rapproche, par exemple, Marion et Serge, est plus important que ce qui les sépare. Alors pas d'anathème et réfléchissons au meilleur moyen de nous sortir de la position délicate qui est la nôtre. Et ça ne va pas être simple... Même avec Monsieur X ou Madame Y.

JMLL a dit…

Un élément de réflexion sur les raisons de la victoire de la droite, dont je crains qu'elle ne tienne à des raisons bien plus profondes que les insuffisances de la gauche.


Alexis de Tocqueville
Extrait de De la Démocratie en Amérique, Livre II, 1840 (10/18, 1963).

« Il y a un passage très périlleux dans la vie des peuples démocratiques.

« Lorsque le goût des jouissances matérielles se développe chez un de ces peuples plus rapidement que les lumières et que les habitudes de la liberté, il vient un moment où les hommes sont emportés et comme hors d’eux-mêmes, à la vue de ces biens nouveaux qu’ils sont prêts à saisir. Préoccupés du seul soin de faire fortune, ils n’aperçoivent plus le lien étroit qui unit la fortune particulière de chacun d’eux à la prospérité de tous. Il n’est pas besoin d’arracher à de tels citoyens les droits qu’ils possèdent ; ils les laissent volontiers échapper eux-mêmes(…)

« Si, à ce moment critique, un ambitieux habile vient à s’emparer du pouvoir, il trouve que la voie à toutes les usurpations est ouverte. Qu’il veille quelque temps à ce que tous les intérêts matériels prospèrent, on le tiendra aisément quitte du reste. Qu’il garantisse surtout le bon ordre. Les hommes qui ont la passion des jouissances matérielles découvrent d’ordinaire comment les agitations de la liberté troublent le bien-être, avant que d’apercevoir comment la liberté sert à se le procurer ; et, au moindre bruit des passions politiques qui pénètrent au milieu des petites jouissances de leur vie privée, ils s’éveillent et s’inquiètent ; pendant longtemps la peur de l’anarchie les tient sans cesse en suspens et toujours prêts à se jeter hors de la liberté au premier désordre.

« Je conviendrai sans peine que la paix publique est un grand bien ; mais je ne veux pas oublier cependant que c’est à travers le bon ordre que tous les peuples sont arrivés à la tyrannie. Il ne s’ensuit pas assurément que les peuples doivent mépriser la paix publique ; mais il ne faut pas qu’elle leur suffise. Une nation qui ne demande à son gouvernement que le maintien de l’ordre est déjà esclave au fond du cœur ; elle est esclave de son bien-être, et l’homme qui doit l’enchaîner peut paraître. (…)

« Il n’est pas rare de voir alors sur la vaste scène du monde, ainsi que sur nos théâtres, une multitude représentée par quelques hommes. Ceux-ci parlent seuls au nom d’une foule absente ou inattentive ; seuls ils agissent au milieu de l’immobilité universelle ; ils disposent, suivant leur caprice, de toutes choses, ils changent les lois et tyrannisent à leur gré les mœurs ; et l’on s’étonne en voyant le petit nombre de faibles et d’indignes mains dans lesquelles peut tomber un grand peuple…

« Le naturel du pouvoir absolu, dans les siècles démocratiques, n’est ni cruel ni sauvage, mais il est minutieux et tracassier. »

Claudiogène a dit…

IL EST VRAI BIEN CE SERGE et courageux d'argumenter encore à ce point.

jean françois a dit…

C'est vrai que DSK aurait été plus avisé de soutenir réellement Ségolène pendant sa campagne et pas seulement du bout des lèvres comme il l'a fait !

quant à ses paroles avant-hier à la télé, elles prouvent à ceux qui en doutaient encore que DSK a misé sur la défaite de Ségolène pour mieux jouer sa carte personnelle en 2012.

Pas très classe tout ça !

jean françois a dit…

Et la même remarque peut être faite au sujet de Laurent Fabius.

Vas-y Ségolène !
La rénovation du P.S passe par toi.

Anonyme a dit…

Sondage "Libération" d'après scrutin : confirmation des précédents : seulement la moitié des électeurs de Ségo ont voté par adhésion ,on peut donc parler d'un vote Royal par défaut pour contrer Sarkozy....

Claudiogène a dit…

jean-françois, en deux mots c'est exactement le contraire.
L'erreur de DSK et de Fabius aura été de parler trop tard. Ils n'auraient jamais du cesser de parler. Lorsqu'on sait, on dit. Ce qu'ils ont dit à 20 h ils auraient du le dire des mois avant.
Mais, c'est la politique parait-il ? Et malgré la défaite, Hollande nous dit encore qu'on s'engueulera après les législatives, que pour l'heure il faut atténuer au maximum la victoire de la droite.
Toujours rien compris. NOUS attendons un langage franc et sincère, un langage de vérité et masquer la réalité des divisions, c'est encore servir la Droite.
Continuez, continuez.
Ne le prenez pas mal, mais, c'est vrai qu'on ne demande pas à un moribond d'arrêter de fumer pour préserver sa santé.
Secouez le cocotier au lieu d'être frileux ; ça ne marche pas !
Combien d'expériences faudra-t-il encore pour comprendre ?
En novembre, j'avais dit que j'étais fier de ne pas être socialiste et depuis le Parti socialiste me démontre qu'il est fier que je ne sois pas des leurs.
Mais, de quoi je me mêle, moi ?

marion a dit…

Avec des gens du passé comme moi le ps ne sera pas aux affaire avant plusieurs années ?




Mais Serge, je crois que vous ne vous rendez pas bien compte, mais le PS n'est déja plus aux affaires depuis plusieurs années ! Moi je n'ai connu que ce PS la, celui qui n'est plus aux affaires ! Je n'ai connu que les éléphants, qui ne m'ont pas donné envie de militer. Et je crois que je peux m'épargner la responsabilité en ce qui concerne 2002, puisque cette année la j'avais 13 ans.
Alors ne me parler pas de passé, ça me donne envie de sourire.

Et vous vous dites clairvoyant? Alors que le PS se débat dans les conflits internes et externes depuis des années, que les petites guerres d'égo sont plus importantes que mener la campagne, alors que celui qui avait été un bon premier ministre n'a pas été capable de se qualifier au second tour? Et la débacle, vous dites, elle est ici, en 2007 ?

Ce que vous ne comprenez pas je crois, c'est que la débacle et la perte des élécteurs, c'est la conséquence de ce qui se passe depuis des années déja au PS.

Ségolène a fait évoluer la vision du PS ces derniers jours comme le parti ne l'a jamais fait depuis des années. Les jeunes se sont massivement mobilisé pour elle, autant pour militer que simplement pour s'inscrire sur les listes éléctorales. La campagne que l'on a mené, meme localement était rajeunie (dans les ages mais surtout dans les idées) et pleine d'espoir.
Ségolène a donné un élan à sa campagne, et une ferveur militante, que je ne me souviens pas avoir connu en 2002.


Le PS doit vraiment évoluer vers un parti social démocrate, et évidemment DSK y a sa place. Mais celle qui a su remobiliser en faveur du PS, c'est Ségolène Royal.

serge a dit…

Pour les législatives la gauche devrait penser également à une autre mesure sur les retraites.
Lors du décés d'un des conjoints et lorsqu'il s'agit d'une petite retraite la reversion au conjoint survivant devrait être faite en totalité car les deux je pense surtout aux femmes qui sont restées aux foyers pour élever les enfants se sont sacrifiés pour payer les cotisations.
Alors Messieurs les Elus à quand une retraite dont el minimum pour nos vieux serait équivalent au moinssalaire minimum et une reversion totale en cas de décés au conjoint survivant?????

Voilà un débat à proposer à la droite et pitié par l'eternelle question "comment financez vous" qui bloque les projets.
Mitterrand lorsqu'il créa le RMI ne se posa pas la question, alors de l'audace

serge a dit…

Mon cher Patrick, Je ne suis pas du tout en colére mais j'en ai simplement marre qu'au lendemain de défaite on dise que tout est bon et que d'une défaite sort un nouvel élan politique sans changement profond.
Tu es responsable, tu le sais comme moi mais peut être que tes responsabilités t'empêchent de dire que toi aussi tu en as gros sur le coeur. Pour le reste je te assure je n'ai rien contre Marion seul la passion du blog et du débat nous anime

Bien à toi

serge

Socrate a dit…

" Fier de ne pas être socialiste " ? Quel drôle de langage...tu dois bien constater qu'il y a plusieurs manières d'être ou plutôt de se dire socialiste.

Il ne faut pas s'enliser dans les mots, tout ce qui nous éloigne du concret.Nous vivons une crise des mots et du sens...encore accentué par ceci : Sarkozy veut occuper tout le terrain des idées , il s'evertue à reprendre des symboles de gauche et même tiers-mondistes, c'est une stratégie trés habile qui vise à déposséder complètement la gauche de son héritage culturel.Il a fait la même chose avec le FN ! C'est à mon avis la VRAIE RAISON DE SON ELECTION et l'époque se prétait parfaitement à cela dans la mesure ou nous vivons dans l'ère de la COMMUNICATION PUBLICITAIRE...La publicité nous fait prendre nos désirs pour des réalités..
Les discours de Sarkozy nous manipulent comme les autres marques le font...c'est une manipulation soft ,plus ou moins consentie..
Moi, sans parti, humain conscient en évolution, je me sens proche de tout ceux qui contribuent à éclairer et à améliorer le fonctionnement de la Machine à Vivre Ensemble, l'Etat, les institutions, les rouages du pouvoir...Grâce à la campagne ,un peu de pédagogie s'est faite à ce sujet, par exemple hier avec l'excellent documentaire de Serge Moati sur la campagne qui permet de voir à quel point la reine (la démocratie) est nue...

Ce qui peut changer la vie, ce n'est pas les partis mais c'est la capacité des français à être plus lucides et plus clairs dans leurs aspirations...Ce mouvement a lieu , à sa mesure...Penser globalement, agir localement.

Les pb du PS ? Y a -t-il encore un PS ? Y-a-t-il des gens qui sont capables à tous les niveaux de se réunir et de se parler dans l'amitié non feinte, d'analyser la situation de façon globale et pertinente comme on le fait dans une entreprise, de se RECREER, d'être un parti politique qui s'adresse aux français et de mettre sur la table un programme clair ?
Comment fera -t-on de la politique dans 5 ans ? Dans 10 ans ?

Isabel a dit…

Bonjour à tous,

Bonjour Patrick

tu m'as dis de laisser des com l'autre jour...
Ben voilà je laisse un com!!

Je veux juste dire que je suis plus que choquée de la propagande dangereuse et la manipulation "des foules" menée par la gauche perdante (mais la manipulation avait commencé avant la défaite) auprès d'une catégorie de la population très facilement manipulable parce qu'affaiblie socialement!!
Je savais la gauche mauvaise perdante et mauvaise plein d'autres choses mais alors là franchement je suis sidérée.
Je trouve que c'est Madame Royal qui est dangereuse et ses méthodes (enfin bon si on peut dire qu'il y a une méthode en filigrane de ses discours!!) Moi j'ai toujours pas compris son programme et pourtant je me suis interessée autant à ces interventions télévisée, ses écrits et tout ce que je pouvais pour comprendre.
Certe je ne suis pas de gauche. Elevée par un socialiste, dans un famille de gauche je me suis positionnée très tôt à droite. Ca ne m'a pas empéchée d'être à l'écoute des propositions de la gauche parce que je ne veux pas tomber dans le manicheisme.
Bref!!! Sur la segosphere il traine des vidéos de propagandes honteuses et je ne comprends pas que les responsables de ce site ne les censure pas tellement ils sont dangereux, calomnieux et difamatoires... C'est sans doute voulu. Comment on peut dire qu'on aime sonpays et qu'on le servir et servir les français quand on souhaite le chaos juste par dépit et vengeance?
Je ne suis pas dangereuse. J'ai voté pour Sarkozy et je n'ai pas peur de lui. Pas plus que je n'ai peur de certaines valeurs morales qui donnent une cohésion à une société, comme au sein d'une famille dailleurs.
J'ai une question :
est ce que si dans quelques temps, il s'avère que la politique mise en oeuvre par le gouvernement Sarkozy (parce que faut quand même être réaliste, on va lui donner une majorité à Sarkozy!!! on a pas voté juste pour qu'il profite du confort de l'Elysée... On a voté pour un programme), je disais donc, si la politique de Sarkozy porte ses fruits et que les gens (les travailleurs comme vous dites), les djeunes, les Yeuv'... ,et globalement, la majorité sont satisfaits et que la France redécolle!! vous admettrez qu'il est pas dangereux et que son programme etait pas si mal? ou vous utilisez les méthodes "Royal" de la mauvaise foi et du mensonge (confère sa colère juste et feinte sur le problème des places pour les handicapés...) et vous direz que les chiffres sont trafiqué et que c'est graceà des éléments extérieurs à la politique qu'il mène que la situation s'est améliorée... Saperlipopette!!!
Je salue Serge, il me semble le plus réaliste de vous tous.
A aut' choz : J'aime pas particulièrement Mireille Mattieu moi je sais danser tant la valse, que le paso doble, la bourrée auvergnate, las sevillanas que la salsa, le rap, le rock et j'en passe. et je suis pas ringarde... tout ça pour souligner que c pas parce qu'on fait venir "DIAMS" à son meeting qu'on incarne la modernité surtout avec le style de Madame Royal je pense pas que ce soit sa "modernitude" qui frappe quand on la voit..
Voilà, ben tout ça évidemment en toute amitié, c'est juste que ça me démangeait de dire ce que j'ai sur le coeur. C T mon droit de réponse à moi, ben ça change du droit public ou du droit international!!!
Isabel

jean françois a dit…

Claudiogène, je te rejoints sur un point:
DSK et LF auraient bien fait de s'exprimer un peu plus pendant la campagne et en faveur de Ségolène.

Ils ne l'ont pas fait, et ce n'est pourtant pas Sarko qui les a muselés !

Ils portent une responsabilité majeure dans l'échec de Ségolène, qui s'est démenée comme elle a pu, avec talent et combativité.

Mais seule, face à la machine UMP, parfaitement huilée, la tâche n'était pas facile du tout !

Je reste sur mes positions, seule Ségolène est à même d'incarner un nouveau PS, à condition que ses alliés potentiels ne lui mettent pas des bâtons dans les roues, et qu'ils acceptent enfin son leadership.

Socrate a dit…

C'est facile Isabelle de dire que la ségosphère calomnie Sarkozy..Pour qu'on puisse te répondre il faudrait citer des points précis, Sarkozy n'est pas tout blanc ,je ne suis pas la ségosphère mais je suis prêt à faire avec toi le travail de discernement pour voir à froid ce qui lui est reproché.Il y a des choses qu'on ne peut pas nier notamment l'éviction de l'ex-directeur du Figaro qui témoigne lui-même sur le Net, celle de l'ex-redacteur de Paris-Match, tous les témoignages du Réseau Educationsans Frontières sur les résultats des expulsions d'enfants et d'étrangers...Il y a beaucoup à dire, hélas, qui ne sont pas des "calomnies" mais des faits...

Isabel a dit…

Socrate,
je vais pas me faire le relais des vidéos que je trouve dangereuses!! Va sur la segosphere tu verras des vidéos fictions dans le forum. Ce sont des vidéos qui il me semble ne devraient pas être relayées par un site clairement identifié comme celui de la candidate PS et qui cible un public de jeunes. Je le redis, je trouve ces vidéos et les discours sournois pour inciter à la révolte civile. Il y a tout de même 53% de français qui ont souhaité faire confiance à Sarkozy, ça ne représente rien?? il me semblait pourtant que la démocratie c'était ça!
Après tu me parles de l'éviction du type du Figaro, bon d'accord on va pas dire que c bien, mais non plus on va s'y attaché de trop parce que c pas sur ce point précis que se joue l'avenir de la France. Il y a des choses bien plus concrètes pour lesquelles on a donné mandat au nouveau Président (je crois me souvenir, j'avais 16 ans en 81, d'une gigantesque chasse aux sorcières à l'arrivée de Mitterand... c'est pas là dessus que les socialiste se sont arretés à l'époque, ils ont même approuvé).
En ce qui concerne les explusions, c'est un sujet plus délicat, puisque l'on parle de destinées et de vies humaines. Mais objectivement n'est il pas difficile de garder tous ceux qui viennent en France, donc en Europe, clandestinement en considérant que parce que l'enfant va à l'école ici on doit garder sa famille?? c'est une question pour toi, Socrate!
Je suis d'autant plus à l'aise pour parler de tout cela que je suis fille d'immigré et marié avec un étranger non européen (je précise qu'il n'a été pratiqué aucune enquete sur la sincérité de notre union) mais je crois qu'il faut des règles en la matière. Je reconnais aussi qu'il y a un équilibre à trouver entre une politique pas trop laxiste et une politique humaine et que c'est difficile. En tout état de cause c'est à Sarkozy que je fais, comme une grande majorité de français, le plus confiance pour trouver cet équilibre.
Amicalement, Isabel

Claudiogène a dit…

Chère isabel,
votre témoignage est TRES INTERESSANT.
La Gauche a poussé par ses méthodes et ses aveuglements beaucoup de gens ailleurs, vous chez Sarkozy et moi chez Bayrou. Et ce serait encore de notre faute.
Le pire : Même au vu des résultats, certains continuent les mêmes méthodes qui les ont affaiblis.
Les procès anti-Sarkozy primaires sont pour moi de la propagande anti-productive et pis sans finesse et sans raffinement (et ça là qu'on va me répondre : et lui, il en a de la finesse ?) Voyez, cercle vicieux.
On a été jusqu'à trouver moins légitime le vote des + de 65 ans, de traiter de "boeufs" les électeurs d'en face, de trouver scandaleux que Kouchner face à la bise à Rachida Dati. Certaines argumentations semblent délirantes.
Chère Isabel, fils d'immigré comme vous et une femme maghrébine, j'ai le sentiment que ce n'est pas à nous qu'il faut faire la leçon.
Vous faites confiance à Sarkozy. Pour ma part, je m'en tiens aux résultats des urnes et j'espère, même si je me sens loin de lui, que son action sera positive. Je ne fais pas de procès d'intention. Et qu'il mange au Fouquet's ou bronze sur un yacht ne me fait ni chaud, ni froid.
Vous avez tout mon respect chère Isabel

jean françois a dit…

Moi aussi, je suis fils d'immigrés.
Oh, pas de bien loin, La Belgique !

Hier, j'ai regardé avec attention l'émission "C dans l'air" sur la 5.

Emission de qualité dans laquelle les opinions sont libres et non censurées. Ce qui est rare aujourd'hui !

Jean-François KHAN y était invité hier, et j'ai bu du petit lait quand il a expliqué que si La Gauche avait perdu, c'était avant tout parce que le problême de l'insécurité avait complètement été occulté par le PS.

En effet, de nombreuses couches de la population, votant habituellement à gauche, voir à l'extrême gauche, n'admettent pas qu'on puisse faire l'impasse sur ce point qui les touchent au quotidien.

Il faut que le PS cesse son angélisme au sujet de l'insécurité s'il entend un jour revenir aux affaires.

Et si bien sur, je suis le premier à reconnaitre des circonstances atténuantes aux délinquants, ce n'est pas pour autant qu'il faut accepter l'innacceptable.

La République Française, ça se respecte, et défendre les voyous avant les victimes me semble être un non-sens évident.

Coment voulez-vous expliquer à un ouvrier payé au smic, que si sa voiture a brulée, c'est parce que La France est raciste ?

Ca ne marchera jamais !

Alors, bon Dieu, un peu de bon sens!

Oui, bien évidemment, des mesures sociales !

Oui, bien sûr, une politique volontariste pour réduire le chômage !

Oui, certainement, un plan national afin de lutter contre la hausse innacceptable des loyers !

Mais, par pitié, pas d'accès privilégié pour les femmes musulmanes dans les piscines publiques, pas de voiles à l'école, pas de fatwas contre les caricaturistes, pas de mariages forcés, pas de polygamie même si se mode de vie est courant dans les pays du sud, pas d'excision non plus.

La tradition de peut pas faire office de loi.

Je suis désolé, mais le pays des droits de l'homme et des lumières a toujours lutté contre "les traditions", et c'est pour ça que je me sens Français.

C'est à l'honneur de La France d'avoir lutté contre ces idées rétrogrades qui ont fait le malheur de nombreuses personnes ( inquisition catholique, guerres de religion, antisémitisme......).

Vive Le PS.
Vive La France.

jean françois a dit…

Et non content d'être un Français naturalisé, j'ai épousé une Togolaise qui a toujours travaillé depuis qu'elle habitte sur le sol Français.

En plus, dans des secteurs pas évidents: toilettes des dames agées, parkings, repassage.

Donc, si on veut travailler, c'est possible !

Le souci, ce sont les salaires, bien trop bas, et qui ne permettent pas souvent d'accéder à la location, et encore moins à la propriété !

Alors oui, il faut nationnaliser, en partie du moins, le logement.
On ne peut plus payer 500 euros par pois pour un studio, ou 700 euros par mois pour un 3 pièces.

Et c'est à nous socialistes, de faire en sorte que cette situation innacceptable change !

serge a dit…

Isabel
non seulement tu as raison mais ces incitations à une révolte civile ne feront que conforter l'élection de Sarkosy et lui faciliteront les législatives.
a quand un grand du Ps pour appeller au calme est dire aux jeunes, je suis socialiste et vous me decevez vos agissements sont inacceptables et ils sont tous ce que nous combattons

Serge

Clotilde a dit…

l'incitation aux émeutes... vous croyez pas que vous y allez un peu fort? Il étaient 150 hier à Bastille.
Cent cinquante. Cent-cin-quan-te (mais on en parle douze fois par jour). Non mais c'est bon là....

Excusez-moi mais la révolte "civile" menée par des extrémistes qu'on connaît bien ne profiterait certainement pas au PS dont les représentants seraient les premiers à être pendus par les boyaux, socio-traitres que nous sommes. Non mais franchement, y en a marre...

serge a dit…

ils n'etaient pas qu'à la bastille

ricciarelli a dit…

Je ne me prénomme pas Jean-François, mais comme KHAN ou le JF de ce blog, je redis que l'insécurité a été comme en 2002 une raison essentielle de notre défaite.

Socrate a dit…

Isabelle, ceux qui se sont penchés sur le dossier des expulsions d'etrangers savent
que ce dossier a eté extrèmement mal géré par le Ministre de l'Intérieur qui a fait des promesses, a donné des conditions à remplir et et ne les a pas respectées.A l'heure actuelle les arrestations et les expulsions continuent et de nombreux citoyens tentent avec le RESF d'aider ces familles déboussolées, c'est souvent leur premier engagement..

Les pb avec les évictions de responsables de Presse (j'ai appris aujourd'hui celle de l'ex-directeur de France-Soir) et les menaces contre les médias (France 3 et autres) ça n'est pas anodin mais ça montre quand même la vrai nature du candidat-président...

Vous avez le droit de faire vos propres choix mais pour ma part , voilà deux exemples qui font que l' homme de Neuilly, au grand talent de comédien, de stratège politique et d'illusionniste, n'aura jamais mes faveurs.

Socrate a dit…

En ce qui concerne les vidéos en question , je pense en avor vu certaines, j'y suis sensible parce que je ressens que Sarkozy menace réellement nos libertés (cf la loi trés prochaine sur la responsabiité des hébergeurs qu'il va faire passer.) Visiblement vous n'y croyez pas ou bien cela ne semble pas compter pour vous. Barrière de génération ? Votre jeunesse vous donne peut-être l'illusion que la liberté est un acquis. Je ne supporte pas la façon dont Mr Sarkozy occupe tout le terrain depuis des mois, j'ai une réelle overdose, je me sens manipulé par ce type de discours qui cible à droite, à gauche...
Quoi qu'il en soit, votre façon de défendre votre choix me semble respectable, celui-ci me semble motivé par un espoir de changement et par rien d'intrinsèquement "mauvais" , ce qui n'est pas toujours ce que je ressens chez ceux qui ont fait le même choix que vous.Il est possible que NS réponde en partie à ce désir de changement. Pour moi il lui manque l'essentiel mais il possède bien l'accessoire des hommes de pouvoir : une immense roublardise..Amicalement aussi donc. ;-)

Socrate a dit…

Lu sur un autre Blog :

"Quand Jospin s'est fait recaler, j'ai jugé qu'il n'avait que ce qu'il méritait, et voir Chirac élu par la gauche avec 80 % des voix, j'ai trouvé ça plutôt cocasse. Il est vrai que feu le Président de la République n'était pas un mauvais bougre (cf le "portrait d'un animal politique" que Patrick Rotman lui a consacré sur France 2) et que son idéologie restait à peu près présentable. Précisément deux points qui marquent la différence avec l'animal qui vient d'être élu: c'est un mauvais bougre et il n'est pas présentable. Et c'est ça qui me frappe et qui m'affecte.

Je m'explique: je ne crains pas le Hitler qui sommeille en lui, parce que la marge d'autonomie d'un dirigeant politique est extrêmement limitée. Limitée pour faire le bien public. Limitée aussi pour faire le mal. Or le complexe militaro-industriel qui tire les ficelles n'a pas besoin aujourd'hui de mettre les Français sous la botte, pour la simple raison qu'ils ne présentent aucun danger pour le capitalisme global. Les soixante-huitards sont papies et mamies, et les derniers à toucher une retraite convenable, et puis, pour la plupart, ça fait déjà un bout de temps qu'ils ont oublié 68 (hein, July?). Les jeunes n'ont plus l'ombre d'une idée politique, ça ne les concerne pas, c'est caca, résultat d'une éducation ratée et d'un chômage éhonté. Les quadras se disent: profitons des bonnes années qui nous restent, avant de nous retrouver sur le pavé. Le taux de syndicalisation est tombé en dessous de 8 %, comme au début du siècle et du syndicalisme. Les Français sont devant leur télé, chaque jour, en moyenne, pendant 3 heures et 24 minutes.

On va écoper d'un gouvernement plus à droite que jamais. Il ne fera pas bon être basané et rôder en banlieue. Mais ça peut changer dans cinq ans, si ce qu'il est convenu d'appeler "la gauche" se refait un lifting. Ce qui ne changera pas et risque même de s'aggraver – et que je ne suis pas près d'oublier, après ces élections 2007 –, c'est l'inconsistance intellectuelle d'une masse de Français qui ont porté à "la plus haute charge" un type bas du front, sans scrupule, dont la vulgarité suinte du moindre propos, du moindre geste. Vous l'avez vu, hier soir, bras à la portière, tapotant le toit de la bagnole? Quelle honte!

J'ai rencontré des gens de droite parfaitement respectables, plus respectables que des "gauche caviar" ou des staliniens bornés, j'en compte même parmi mes amis proches (1!), mais ce... machin (son nom m'écorche, je ne peux pas le dire sans vomir) n'est pas seulement un type de droite, c'est un dévoyé, limite psychopathe. Que 19 millions de Français lui aient "accordé leur confiance", comme on dit, j'en ai honte. J'ai honte pour eux et honte d'eux, car ils sont mes concitoyens, que je le veuille ou non, nous sommes tous français. Et pourtant, je n'ai rien à voir avec eux. Ce n'est pas seulement qu'ils auraient des idées différentes des miennes et qu'ils auraient gagné contre les miennes; ma réaction n'a rien à voir avec le dépit du mauvais perdant. C'est qu'ils n'ont aucune idée, ces 19 millions de personnes d'apparence normale, qu'ils pensent avec leurs pieds, qu'ils n'ont pas les yeux en face des trous, et que, de ce fait, ils sont absolument manipulables. Et manipulés. La démocratie nouvelle manière. Elle ne s'oppose plus à la dictature, c'en est une. Mais une dictature par la ruse, quand la dictature tout court, qu'on connaît bien dans l'Histoire, Chili etc., était une dictature par la force. C'est ça, le progrès!

Les journalistes ont une lourde responsabilité dans cette dégénérescence du cerveau du citoyen moyen. Souvenez-vous de la pub Danone: "Tous debout!" Eh bien, chez les journalistes, c'est: TOUS COUCHÉS! Après le 11 septembre, ils étaient à genoux. Au moment du referendum sur l'Europe, ils rampaient. Aujourd'hui, ils sont à plat ventre. En France et ailleurs. La presse américaine, longtemps réputée pour son objectivité et sa déontologie, a été écrasée par Bush. Bush qui vient de féliciter le Machin élu hier. Nous sommes tous américains, comme l'a jappé Colombani, le directeur du Monde, en 2001. Et russes avec Poutine. Et italiens avec Berlusconi. Et mexicains avec Fox. Après la démocratie, la voyoucratie. Elle est en marche, la révolution internationale que j'appelais de mes vœux dans ma jeunesse. Mais pas dans le bon sens.

J'ai honte."

Isabel a dit…

Mais alors Socrate, ça veut dire que les seuls dont le cerveau n'a pas subit de détérioration sont ceux qui ont voté à gauche au deuxième tour?? Je n'avais pas envisagé ça sous cet angle en fait!!!
Après tout peu être. Disons que les cerveaux éclairés sont à gauche et que les autres pensent avec leurs pieds. Ca ne me dérange pas que vous le pensiez, mais c'est un peu radical quand même.
Peu être que cela tient tout simplement au fait qu'il y a des sensibilités, des vécus et des aspirations différentes pour la société, non? ça serait pas possible ça???
Je ne crois pas qu'il faille avoir honte de vivre dans un pays ou d'autres ne pensent pas comme soi et peuvent l'exprimer librement.
Isabel