25 septembre 2007

18 %

Malgré une très forte mobilisation de l’appareil fédéral, il n’y aura finalement eu que 372 militants sur les 2059 niçois régulièrement inscrits au PS pour apporter leurs suffrages au candidat officiel. Ce résultat consternant est notamment dû à la désaffection de plus en plus grande des militants pour une Fédération qui ne fonctionne que pour servir la carrière politique de son Premier secrétaire. Il sanctionne probablement la dureté des attaques personnelles dont j’ai été l’objet ces derniers temps.

Mais ce résultat est surtout l’envers inéluctable de cette dynamique qui fait que, toujours plus nombreux, des centaines de militants socialistes niçois adhèrent à ma démarche (une liste sera d’ailleurs publiée dans les prochains jours). Certes, dans un premier temps, ils ont été un peu surpris, un peu choqués, un peu bousculés, mais très vite ils ont compris que l’initiative prise le 7 septembre était la seule façon de préserver nos chances de victoire et d’être utiles à notre ville.

Je me réjouis d’un tel état de fait, car socialiste je suis, socialiste je demeurerai. Aussi, je ne conçois pas la liste de rassemblement et d’ouverture, à laquelle je suis en train de travailler avec mon équipe, sans une solide colonne vertébrale porteuse des valeurs de progrès social et de solidarité.

Cette primaire, je ne l’ai jamais souhaitée. Désormais, elle existe. Elle sera tranchée par les Niçois. Pas par 372 membres du Parti socialiste.

24 commentaires:

Pierre a dit…

Et oui! comme quoi on ne peut pas manipuler les militants comme on veut.Plusieurs membres du reseau Sd 06 sont avec vous Mr Mottard.

Nathalie a dit…

17 pour cent! avec tout l'appareil de la fédé et la région ce n'est pas glorieux. A réfléchir chers militants vers quel rivage va l'appareil du parti!!!!!

claudio a dit…

Je retiendrai l'élan perceptible derrière vos choix Patrick. Cela me réjouis.
Pour ce qui est des "performances" des autres, rappelons que nous ne récoltons que le fruit de nos comportements. Si seulement chacun savait tirer les leçons AVEC HUMILITE.

Clotilde a dit…

Oh punaise. (Aouch, ça doit faire mal).
Comme ça au moins, la situation est on ne peut plus claire.

Anonyme a dit…

La participation des militants socialistes hier soir est un camouflet pour le 1er fédéral. Oh bien sur, les apôtres de ce Monsieur diront qu'il n'y avait qu'un candidat c'est pour celà qu'il n'y a eu que 18% de votants. Moi je dis au contraire que celà marque le peu d'enthousiasme (et c'est un euphémisme...) que soulève la candidature de ce Monsieur qui n'a rien d'un leader charismatique. A titre d'exemple à Marseille, Jean Noël Guérini, seul candidat PS, a été investi par 97,2% des votants, la participation étant de 85%. Les chiffres valent parfois mieux que les discours...

lionel a dit…

Pierre,
On peut soutenir à titre personnel un candidat.Cependant, je n'ai pas le souvenir que le réseau se soit positionné pour P Mottard. A l'avenir, laissez la sociale démocratie à l'écart d'un combat personnel.
Lionel

chouk a dit…

En tous cas vous avez pu lire la déclaration d'intention de Patrick Allemand, nous attendons (enfin, moi en tous cas !) d'un dissident un programme qui ait l'ambition et l'audace d'un challenger. Une réelle alternative(en attendant l'alternance) à des propositions qui restent malgré tout, un ensemble de propos déjà lus et entendus. J'ai beau essayer d'y croire, je n'arrive pas à me convaincre qu'on peut changer d'ère ou d'air, sans rien annoncer de novateur, je ne peux pas me résoudre à croire à une rupture si je ne lis rien d'inédit... A propos de lecture, le cadre de votre programme commence à se faire vraiment attendre !

michel gros a dit…

Une colonne vertébrale comme une colonne Durruti ?
;-))

Patrice a dit…

l'atmosphère qui pesait hier dans la fédération du PS est le condensé de ce que les militants ne veulent plus : repli sur soi, comportements de cour vis à vis d'un chefaillon local par les sous-chefaillons et combinations de couloirs. Les militants qui se sont abstenus hier leurs ont signifié que ce socialisme là est en voie de dispariton et qu'ils ne participent pas à cette mascarade de la démocratie interne dans un champ de ruines. Désormais il est clair que salut du PS niçois ne viendra pas d'Allemand.

marion a dit…

Lionel, pourquoi toujours fonctionner en terme de "réseau"?

Je soutiens PM, je suis social démocrate.

Attendre que son "réseau" se positionne pour quelqun avant de se décider à le faire ou ne pas le faire, pour moi c'est de la politique politicienne, pas du débat d'idées.

bernard gaignier a dit…

Patrick allemand dit sur son blog qu'il regarde dans le rétroviseur Mottard de plus en plus petit!!!Le meilleur moyen de faire qu'il ne le voit plus du tout c'est de le dépasser!!!

Laurent Weppe a dit…

En attendant, le postulat "Mottard a la frousse du vote parce qu'il sait qu'il n'a pas assez de soutiens et qu'il est sûr de perdre" que j'ai entendu répété ad nauseum ces derniers jours et particulièrement hier tombe à l'eau.

Ceci dit, hier, certains ont dit que la faible participation était une preuve supplémentaire de l'état "lamentable" du PS niçois. À mon sens, le grand tort des partis politiques a longtemps été d'encourager la sujétion de leurs membres, de pratiquer une calamiteuse confusion entre discipline et docilité. Dans le cas du PS, les guerres de courants où les haines recuites des chefs finissent par contaminer la base, et cette mise en scène où on fait semblant de croire à l'existence de gouffres idéologiques infranchissables entre les différents courants sont la conséquence de cette confusion: au nom de la discipline partisane, on a demandé aux militants d'être obéissants.

Et bien hier soir, les militants du PS niçois ont été indociles. Certains parlent déjà de déchéance d'un parti, mais moi, je suis absolument certain que c'est la meilleure chose qui pouvait nous arriver: nous ne sommes pas des petites créatures serviles, et il ne suffit plus d'invoquer la coutume nous régenter.

KARIM a dit…

Après l'ETAT en faillite annoncé par Fillon lors de son déplacement en Corse ,nous assisstons à une fédé 06 du PS en faillite.Soyons responsable et objectif ,notre 1èr Fédéral doit quitter le navire immédiatement avant qu'il fasse un gros dégat sur l'election municipal de Nice!Pat MOTTARD fera mieux que l'Allemand et nous sauvera de la droite locale. mafieuse

Philippe a dit…

Mon cher Lionel plusieurs camarades du sd06 soutiennent P.Mottard. Vous en déplaise c'est votre problème . Quand on voit comment le mandataire se sert du reseau Sd06 depuis le départ a des fins personnelles pour etre sur la liste d'allemand ne vous pose apparement pas de problème ????
Quand cette personne est allée aux cantonales (avec le bouillon qu'elle s'est prise ) en avait 'elle demandée l'approbation de son réseau??? Si vous avez un peu de visibilité politique , ce dont je ne doute pas, essayez et réfléchissez par vous meme. Arretez de vous faire dicter votre conduite . Vous vous en sortirez grandi.......

Joël a dit…

Bonjour a vous tous, chères adhérentes et adhérents .

C'est celui qui s'est fait traiter de "trou du cul" par un adhérent bien connu de Nice 11 qui s'adresse à vous pour vous parler de son indignation.

Venu pour la première fois assister aux élections à la fédé, il a fallu s'imposer en haussant la voix car M. Bellec, secrétaire de la section Rive gauche, nous en refusait l'entrée.

Puis assistant à une fraude électorale par des personnes venant voter (à la section Rive gauche) avec une carte de bus et sans carte d'electeur ni pièce d'identité, je l'ai fait remarquer à M. Bellec.

C'est alors que je me fis à plusieurs reprises insulter et traiter de "trou du cul"par l'adhérent en question de Nice 11. En plus ce grossier personnage voulait en découdre par la force, m'invitant à le rejoindre dehors. Cela n'a pas empêché M. Bellec d'entériner ces votes.

Je remercie publiquement les gens sur place qui m'ont accueilli comme un simple militant, mais que dire de la violence des autres.

Où part notre sens de la démocratie et de l'équité si dejà entre nous on ne se supporte pas ?

ANTONIN a dit…

Dis moi Joël, celui qui t'a traité de "trou du cul", paradant à la fédé dans l'espoir peut être, comme beaucoup de prétendants ce soir la, d'arracher une petite parcelle de pouvoir, une petite place sur une hypothétique liste d'ouverture, dont on a pu voir d'ailleurs ce qu'il en sera aux infos à travers l'entourage de PA, n'est-ce pas le même qui, en 2001, a monté une liste de gauche au dernier moment?

N'est ce pas le même, tête de cette liste là, opportune pour les uns, inopportune pour les autres, qui a arraché les quelques pourcentages qui ont fait défaut à la liste Nice plurielle pour l'emporter en 2001?

Le même donc qui aurait fait le jeu de la droite cette année là?

Rafraichis moi la mémoire.
Et si c'est le cas, prévenons le 1er secrétaire fédéral, il ne sait peu être pas à qui il a à faire.

joel a dit…

Et oui mon cher Antonin, c'est bien la meme personne que P.allemand avait envoyé pour contrer P.Mottard.

Tietie007 a dit…

Pas évident d'être socialiste sur la Côte d'azur ...c'est un peu comme rentrer dans les ordres ...

Laurent Weppe a dit…

tietie: non, contrairement à l'église, l'infaillibité du pape n'a jamais fait partie de l'idéologie du PS, même si certains aimeraient qu'il en aille autrement...

Henri Cottalorda a dit…

Je milite à gauche depuis 1956 et j’ai eu le droit de vote en 1962 . J’ai participé à toutes les campagnes électorales. Je garde un souvenir particulier des Elections Présidentielles de 1969 où la gauche n’ayant pas de candidat au deuxième tour (POMPIDOU-POHER) des millions d’électeurs de gauche n’ont pas voté mais des milliers de militants de gauche ont contrôlé le déroulement du scrutin et ont même tenu les bureaux de vote (j’étais moi-même assesseur) ce qui est parfaitement légal et logique. Le résultat : POMPIDOU a été élu avec environ 37% des inscrits et pendant des années la gauche l’a affublé du sobriquet de Monsieur tiers. Toute ressemblance avec...

richard a dit…

"si je suis battu par PM, je demande au national d'envoyer quelqu'un". telles sont les paroles qu'auraient dites PA avant que PM ne se déclare.
Donc, pas de doutes il y aurait eu de toute façon deux candidats socialistes au premier tour: celui du parti contre le chef de l'opposition niçoise.

michel gros a dit…

Richard,
Tu confonds être socialiste et être membre du Parti Socialiste, c'est pas bien ça pour un membre éminent de Rénova(c)tion Socialiste.
;-))

richard a dit…

@ Michel
Je sais, mais c'est difficile de tout expliquer en 2 lignes.
Merci quand même pour l'adjectif "éminent".
N'oublie pas que l'on passe la soirée de samedi devant la télé avec moultes bières et croc-monsieurs.

Zineb a dit…

Je suis bien d'accord avec toi Antonin et je sais de qui tu parles (voir revue de presse que j'ai faite en 2001 pour ne pas oublier).
Je rajouterais que PA a tout fait pour me casser lors de l'investiture des législatives, d'abord en me destabilisant lors du débat avec ma concurrente, en se satisfaisant, elle et lui, des insultes qui fusaient contre JFK, qui n'en pouvait plus et a quitté la salle. Il m'a attendu dehors qq heures plus tard et m'a expliqué de quoi il s'agissait. Enfin, le jour du vote, le même chéquier a servi a régulariser les cotisations de plusieurs personnes sur la table où il y avait l'urne, devant tout le monde. Voilà cette belle FD, qui ne laissera jamais la place aux diversité et à la parité.
Alors PM a eu 1000 fois raisons.
Et franchement avec le score de PA lors de l'investiture, j'aurais démissionné du poste de 1er Fédéral....