08 septembre 2007

Premiers messages d'outre Rubicon

Suite à la décision que j'ai prise de me présenter à la mairie de Nice, j'ai fait parvenir deux messages à la presse. Le premier me semble être la suite logique de mon choix, car il respecte la liberté de chacun. Le second est une réponse à tous les militants socialistes qui souhaitaient me manifester publiquement leur soutien au travers de communiqués à la presse. Je les en remercie mais ce n'est pas la démarche que j'ai l'intention d'adopter.

1) Ma candidature à la mairie de Nice étant difficilement compatible avec l’animation et la coordination d’un groupe issu de la précédente élection, j’ai décidé de démissionner de la présidence de Nice plurielle. Je ne le fais pas sans regret, eu égard aux six années passées, mais la clarté politique l’exige. Cette décision a effet immédiat et sera donc effective dès le prochain conseil municipal. Bien entendu, en tant que conseiller municipal, je suis plus que jamais déterminé à défendre les principes qui nous ont permis de gagner la confiance d’un grand nombre de Niçois, et cela jusqu’à la fin de l’actuel mandat.

2) Par ailleurs, je demande instamment aux militants, aux élus et aux responsables socialistes qui soutiennent ma démarche de ne pas participer à une guerre de communiqués dans la presse. Quelles que soient les inexactitudes et les outrances de certaines affirmations, répondre serait contradictoire avec ma volonté – avec notre volonté – de sortir des querelles subalternes pour aborder essentiellement les questions engageant l’avenir de notre cité.

21 commentaires:

jean a dit…

Cher Patrick,
c'est une décision courageuse et nous sommes nombreux à être à vos côtés. Un coup de vent salutaire! Il faut commencer dès demain à lancer des discussions, pétitions, souscriptions, tracts etc... Et surtout déloger le maire et sa méchante droite.
Bonne chance

ANTONIN a dit…

Patrick à raison de ne pas donner suites à toutes ces querelles et polémiques subalternes et insignifiantes.

Il nous prouve encore une fois avec cette action que la politique n'est pas un vain mot.

qu'elle est faite pour les citoyens, entièrement tournée à leur service, et pas autre chose.

Tu a toujours porté haut les débats, quels qui soient, tu nous le prouve encore aujourd'hui.

ANTONIN

Anonyme a dit…

Cet article était prêt pour figurer sur mon blog. D'aprés votre dernier billet vous semblez dire qu'il faut "se calmer" dans notre exaltation ... Je vous donne la copie ci dessous de cet article et une fois lu, vous me direz si vous acceptez qu'il soit publié.

La décision prise par Monsieur Mottard de se passer de l’investiture du Parti Socialiste (enfin ce qu’il en reste), a été accueillie par les niçois, militants PS ou non sans grincements de dents, je dirai bien au contraire. Ce fut un beau pied de nez à Patrick Allemand qui, depuis ne décolère pas.
Elle a eu le mérite de jeter un pavé dans la marre du clan d’en face, qui pensait que les dés étaient jetés, que Patrick Mottard était déjà « roulé dans la farine » « enterré » par le vote des « sympathisants » socialistes visant a faire élire Monsieur Allemand.

J’ai quand même envie de parler, non pas politique, mais . . . éthique.

Patrick Allemand a soutenu Ségolène Royal. La candidate avait largement expliqué l’idée selon laquelle un homme (ou une femme) politique ne doit pas cumuler les mandats, pour de multiples raisons. Ce n’est même pas une idée politique, c’est simplement une question d’intégrité. On se demande alors pourquoi Monsieur Patrick Allemand veut être le candidat socialiste, alors qu’il est déjà Vice-président de la Région Paca et Conseiller Général des Alpes Maritimes, et qu’il s’était également présenté dans la 1ère circonscription lors des dernières élections législatives pour tenter de devenir député.
Qu’en est il du non cumul des mandats?

Ce qui m’interpelle aussi, ce sont les interrogations à propos de la cohérence politique de ce qui a déjà été fait par l’équipe municipale de gauche, Nice Plurielle, dirigée par Patrick Mottard. Pour en juger, peut être faut il y prendre part.
Déjà, lors des législatives, j’avais été très surpris et étonné par les propos de Monsieur Allemand, glorifié par son arrivée au second tour, qui proposait de fonder l’avenir sur ces résultats exceptionnels.

Patrick Allemand se présente à l’investiture pour la Mairie de Nice uniquement pour flatter son ego et son orgueil. C’est à mon avis peu judicieux de sa part, mais c’est son droit. Ce qui est embêtant, c’est qu’il fasse d’une désignation interne, une affaire politique, en convoquant la presse pour l’annoncer publiquement.

Je n’ai connu Patrick Mottard qu’au travers des ses interventions souvent houleuses lors des conseils municipaux, dans quelques réunions publiques, au travers de ses billets sur son blog, en lisant des articles de presse, et en visionnant des reportages TV.

Patrick Mottard est le plus à même d’endosser cette candidature. Conseiller Municipal, leader de Nice Plurielle, il connaît tous les dossiers et leurs rouages pour y avoir le nez dedans depuis des années.
La ville de Nice ne se gère pas comme un Clos de boules ou d’une association régie par la loi 1901.
Dans le bunker trouble de la rue Biscarra, Patrick Mottard ne disposait pas des mêmes moyens que Patrick Allemand pour aborder les militants puisqu'on n’a jamais voulu lui transmettre les listes nominatives de ces derniers et dont se sert Allemand pour sa promotion interne. Pour rencontrer les militants, il faut aussi les
connaître.

Patrick Mottard a dit…

Dans la mesure où il s'agit d'une libre expression sur un blog personnel, je ne vois pas au nom de quoi j'empièterais sur votre libre-arbitre...

Au fait, de quel blog s'agit-il ?

Karine a dit…

Belle décision, Patrick... Une de plus à ton actif!!! Il es bien dommage que je sois trop loin pour participer à cette aventure qui s'annonce passionante. Il n'empêche que je suivrai ta campagne avec beaucoup d'intérêt. Bon courage, face à toi et à tous ceux qui te soutiennent, j'en connais un qui n'a qu'à bien se tenir...

Anonyme a dit…

bonsoir monsieur mottard c' est une décision courageuese de votre part. si vous lancer des discusions et votre programme je vous conseillerez d utiliser le canal 99 de la freebox ( si vous en avez ou un de vos ami) pour mieux faire connaitre votre projet . ET un autre conseil prenez contact ac le modem de françois bayrou . CE SONT QUE DES AVIS ; car vraiment je vous apprecie ( un ancien etudiant la fac de lettre de nice en section ethnologie)et bonne chance

jean françois a dit…

Chapeau Patrick !

Mais que devons-nous faire, nous socialistes de coeur qui te soutenons ?

Quelle doit être notre position vis à vis du P.S local.

Qu'attends-tu de nous ?

J'attends tes consignes, ou plutôt tes conseils avisés avec impatience.

Sincères salutations.

Anonyme a dit…

Monsieur Mottard Le blog ou doit paraitre l'article est
"radioscopies.blogspot.com"

Anonyme a dit…

vichnou a dit ...

une décision courageuse qui semble tellement vous soulager...une certaine sérénite dans vos propos plutôt rassurant pour la suite...

" on avance on avance c est une évidence..."

ricciarelli a dit…

Patrick(s)
La seule surprise pour moi de cette décision est le moment. Depuis que je lis vos deux blogs d'ex-candidats à l'investiture j’avais la conviction que, quelqu’aurait été le résultat, vous vous seriez présentes. S’il devait en être autrement dans votre esprit, vous auriez immediatement fait cesser les propos inadmissibles qui y sont tenus.
Maintenant, je lis ici ou là que la décision de PM est méprisante pour les militants socialistes,Et bien pour moi il y a 3 catégories de militants. Les pro(voire plus)-PM, les PRO(voire plus)-PA et tous les autres que je vais appeler les militants de base et ce sont ces derniers qui pour moi ont été méprisés ou oubliés depuis le début par les deux candidats. Ce mépris ou simplement oubli a à mes yeux engendré la situtation actuelle. Nous militants de base rêvions de beaux débats contradictoires où on allait enfin pouvoir construire notre choix objectivement et bien non. Encore que, du coup, le 1er tour sera un beau débat contradictoire et à plus grande échelle puisqu’avec tous les niçois. Donc au final la démocratie niçoise, pas celle du PS, a tout à y gagner. Alors messieurs, penser à nous et soyer simplement convaincant par vos projets le reste, on s’en "fout".

Patrick Mottard a dit…

Ricciarelli, tu as raison. Le premier tour sera l'occasion d'un beau débat contradictoire (pas seulement entre les deux listes de gauche) et le reste on s'en "fout". C'est d'ailleurs pour éviter que "le reste" perdure que j'ai renoncé à cette primaire et diffusé le communiqué que tu viens de lire ci-dessus.

Marie-Anne M. a dit…

Patrick,
Je ne sais pas m'exprimer en termes politiques.
Je voudrais simplement te dire que je suis heureuse de ta décision et que tu auras mon soutien. Elle est complètement dans le sens de la vie politique de Nice aujourd'hui (et dans huit mois).
Bravo pour ta lucidité qui a demandé un certain courage.A très bientôt
MA

Léopold_II a dit…

Je pense que je vais me rallier à tous ces jugements. Comment pourrait on penser que tant de gens se trompent ? Vous êtes l'homme qu'il nous faut pour sauver Nice du naufrage. Tel le sphinx qui veille sur la vallée du Nil, vous saurez nous montrer le chemin à suivre.

Patrick Mottard a dit…

Léopold, être l'animateur de l'équipe qui veillera sur la Vallée du Paillon me suffit largement...

Laurent Weppe a dit…

3ème hypothèse: les gens qui ne sont pas d'accord ne viennent pas donner leur avis ici, il vont dans els commentaires du Nice Première, de Nissa 2008, etc....

valérie a dit…

Votre décision : votre émancipation (j'ai bien relu la définition ds le dico) est la première bonne nouvelle venant de gauche depuis longtemps, avec le bon rétablissement de Roccard! mais bon là c'est nous, c'est Nice!!

J'ai fait un ptit tour sur le blog du légitime: ça fait bizarre, je ne me sens à première vue aucune affinité avec eux, bien au contraire.

Si on entend bien les commentaires de Dominique, cette forte décision semble entériner une situation insupportable depuis déjà longtemps. Alors on se sent tout de suite mieux et bientôt plus forts!

Laurent Weppe a dit…

nikopol: Il y a une troisième possibilité: les personnes qui ne sont pas d'accord vont déverser leur mécontentement sur d'autres sites: dans les commentaires de Nice-Première, sur Nissa 2008....

Patrick Mottard a dit…

Laurent a raison. En fait je dois surtout supprimer des messages de partisans excessifs dans leur expression vis-à-vis d'autres.

PENELOPE a dit…

A la façon de Yasmina REZA «ce qui me touche » est votre prise de risque aussi je me lance et vous propose ma participation a cette grande et belle aventure.
Vous suivre dans votre campagne électorale, ? NON …je ne suis pas une star de la scène parisienne, ni romancière et auteur de pièces de théâtre à succès.
J’ai un certain sens dit-on de la communication, l’organisationnel est dans ma nature et j’ai surtout un énorme enthousiasme communicatif, une vision décalée des événements qui me permettent d’être ancrée dans la réalité.

Je vous ai suivi a travers votre blog d’une région chère à Marion et me rapproche professionnellement a partir du 1er octobre encore plus de Nice, ville à laquelle je suis très attachée. Mais assez de mots, vive l’action ! vous me feriez un grand honneur en m’intégrant à votre équipe. Et tant mieux pour Nice si cette nouvelle équipe est composée d’hommes et de femmes qui brisent les vieilles lunes, les vieilles rengaines pour lui donner la voix et la place qu’elle mérite.

Anonyme a dit…

c'est qui Nikopol ?

Patrick Mottard a dit…

Nikipol est quelqu'un qui avait fait le commentaire que je reprends ci-dessous et que j'ai effacé par erreur en voulant supprimer l'un des deux commentaires identiques de Laurent Weppe.

"Je m'étonne d'une chose, je ne lis que des messages de soutien. Je ne doute pas que vous ayez en grand nombre des supporteurs, mais de là à ne pas avoir un seul avis contradictoire m'interpelle.
Deux hypothèses à cet état de fait. La première votre décision fait l'unanimité, il est alors normal de constater que sur votre blog, personne ne vous reproche votre décision de présenter une liste dissidente au PS. La seconde hypothèse est de supposer que vous ne publiez que les messages de soutien.
Laquelle des deux hypothèses dois-je poser ?"
Nikipol