06 avril 2008

Qué hacer ?

La permanence est presque trop petite pour accueillir les colistiers et quelques uns de leurs compagnons de route pour la première réunion post électorale de Nice Autrement. En fait, il s’agit, avec le recul que donnent quelques semaines de réflexion, d’envisager l’avenir. Que faire ?

D’emblée, je cadre la réunion en analysant la situation politique locale et le potentiel matériel du groupe. Il se trouve que l’une et l’autre nous encourage à continuer de porter le message fort qui fut le nôtre pendant la campagne. Encore faut-il que chacun – comme dirait Johnny – ait envie d’avoir envie.

Tour à tour, en s’exprimant, Céline, Laurent le chtimi, Paul, Jean-Pierre, Lucien, Christian, Henri, Sami, Dominique, Maurice, Anik, Corinne, Zineb, Claudie, Albert, Laurent le cycliste, Bernard, Clotilde, font la démonstration qu’ils ont envie.

Chacun voit l’avenir en commun. A partir de là, il est facile de définir le cadre juridique, les actions politiques et les ambitions électorales de Nice Autrement.

Une association sera créée dans les plus brefs délais. Elle organisera deux cellules de surveillance, d’analyse et de propositions des politiques municipale et départementale. Elle sera aussi la matrice d’une série de réflexions, débats, séminaires portant aussi bien sur les problèmes nationaux que locaux. Les perspectives électorales seront également évoquées en temps voulu dans le cadre du collectif.

Deux petites heures suffiront pour dégager ces perspectives et il est à peine 19 heures quand nous traversons la rue pour investir, le temps d’une soirée fraternelle et joyeuse, le « petit restaurant » qui est en face de la permanence.


Après le pique-nique de dimanche, après la réunion de l’après-midi, une nouvelle occasion d’être ensemble. Ensemble et autrement.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Très belle soirée où après avoir échangé très sérieusement dans l'après midi ,je vous avoue que j'ai bien rigolé et l'ambiance était sympa.
Les quelques absents de cette soirée le regretteront.
Sami

Anonyme a dit…

J'avais "raté" le "dimanche à la campagne" pour raisons professionnelles, et je suis heureux de na pas avoir raté l'après-midi et la soirée d'hier. Effectivement l'envie est toujours là, et nul doute que nous serons encore quelques unes et quelques uns à apporter notre grain de sel au débat politique municipal et départemental.
Merci pour les instants d'humour partagé avec Mme Martin (elle se reconnaitra !)et les autres.

Laurent F (Le Ch'ti)

Clotilde a dit…

c'est vrai que madame Martin était déchaînée hier!

Anonyme a dit…

Un peu de respect pour les anciens s'il vous plait.
Je n'était pas déchainée hier soir ,mais je suis rentrée dans la dynamique de la soirée avec tous ces jeunes et la moins jeune qui m'ont fait très rire.
C'est comme çà que je conçois la vie politique,c'est comme même plus drôle et plus sympatique non!
Mme MARTIN

Richard a dit…

Figurez vous que pour finir mon Week-end commencé avec vous, je suis allé en famille au Mont Vinaigrier. Trop fort non ?

Anonyme a dit…

RICHARD
Tu relance une nouvelle campagne?
Sans nous dire avec qui et pour quelle élection?
C'est le 12ème la bas?

Laurent Weppe, Berlino-Nissarto-Chtit a dit…

Je m'insurge: on parle d'un Laurent le chtit, mais pour cause d'immigration berlinoise, je n'étais pas là... OR: je m'appelle Weppe (Nom du nord s'il en est -> http://fr.wikipedia.org/wiki/Weppes )

La famille de mon grand père paternel est, comme le nom l'indique, originaire du nord, et je revendique ma part de chtimitude, alors, je demande, non, j'exige que l'équipe reconnaisse la présence de DEUX Laurent Chtimi, sinon... sinon... sinon... je fais un communiqué de presse, NA!

Marion a dit…

Plein de projets en perspective ... Ca fait plaisir de voir que Nice Autrement continue son chemin !