23 février 2006

Ilan

Dégoût
La bête immonde a encore frappé, son ventre sera-t-il éternellemnt fécond ?

Découragement
La mémoire d'Abraham bien évoquée par Marek Halter est-elle comdamnée à errer à la surface des malheurs du monde ?

Détermination
Ilan est victime de l'antisémitisme de la nuit des temps, celui des ghettos et des pogroms, celui que Lénine appelait "le socialisme des imbéciles". Mais ne nous y trompons pas : antisémitisme religieux, antisémitisme idéologique, antisémitisme mondain, antisémitisme négationiste, antisémitisme tiers-mondiste, tous les antisémitismes se valent, mieux, ils se nourrissent.
C'est pour cela qu'il faut tous les affronter avec la même détermination. Sans exception.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

dans cette affaire nous avons surtout un sadique qui s'est éclaté sur un jeune homme. pas forcément parce que la victime est de religion juive; n'importe qui à sa place aurait peut-être subi le même calvaire.

la question que personne n'aborde pour le moment, c'est le rôle de la police; entre l'enlèvement et la découverte du corps, elle foutait quoi la police ?
pourquoi a-t-elle interdit à la famille d'entrer en contact avec les ravisseurs ?

Anonyme a dit…

dans cette affaire, laissons d'abord les enquêteurs faire leur boulot;
ensuite, on peut se demander se que foutait la police entre le jour de l'enlèvement et la découverte de la victime ? Pourquoi a-t-elle refuser à la famille de répondre aux messages des ravisseurs?

par ailleurs, visiblement il s'agit d'un sadique qui s'est éclaté sur un jeune homme. Il se peut sans doute que le sadique aurait agit de même envers une victime de religion non juive.
voir à ce sujet les réactions de théo klein, ancien du crif.

Chouk a dit…

Je ne peux que je vous encourager à ne pas jouer à ce jeu mortifère de la surenchère... au moment où nous parlons, rien n'a permis de classer cet abonimable assassinat dans la longue liste des crimes commis au nom du rejet de la différence. Cette récupération fait monter en moi d'un degrès la nausée déclenchée par cet acte innommable. Respectons la distance, n'attisons pas la haine.

Anonyme a dit…

j'ai lu dans un journal l'article suivant :...Le choix final de la juge Goetzmann ne tranche cependant pas définitivement la thèse du racisme, qui peut être abandonnée si l'enquête l'infirme....
Cela voudrait-il dire que pour apaiser les consciences on veut nous faire croire qu'il ne s'agit pas d'un crime raciste ? j'en doute et j'ai hâte de voir "revenir" en France la tête mal pensante qui a tout organisé.

chouk a dit…

En fait moi je vois les choses un tout petit peu différemment, j'ai l'impression que oui, Ilan a été choisi parce qu'il était juif, mais pas au nom de sa religion , au nom des représentations qui sont véhiculées autour des mots, à savoir en l'occurence que les juifs sont tous riches. Et c'est là, comme ailleurs qu'il faut agir et n'avoir de cesse de casser les représentations, toutes les représentations qui sont dans 99% des cas des stéréotypes hurlants de mensonges mis en place pour arranger quelques-uns. Mais pourquoi travaillons nous, tous, à les péréniser ? Les séniors ne sont pas productifs, les femmes sont passionées, la vérité sort de la bouche des enfants, et les juifs sont riches. La vérité est ailleurs !