07 septembre 2006

Le projet d'Antonin

« Le futur maire devra susciter l’envie d’aimer à nouveau sa ville, de se la réapproprier… ». Ainsi commence le projet d’Antonin. Vaste programme !

Chaque semaine, presque chaque jour, je suis "bombardé" à l’approche de l’échéance de 2008 de fiches, de rapports, de propositions programmatiques… et d’offres de services. Aujourd’hui pourtant, le document que j’ai sous les yeux a une valeur particulière. C’est le fruit des réflexions du militant-citoyen Antonin pendant ses vacances.

Ce cadre du BTP, qui habite avec sa famille dans les quartiers Est, a un statut à part dans l’équipe qui m’entoure. Il restera toujours pour moi cet homme qui a poussé, il y a quatre ans, la porte de mon bureau en mairie, pour me dire simplement : « Monsieur Mottard, je n’ai jamais fait de politique, je ne vous connais pas, mais j’aime la façon dont vous vous adressez à vos concitoyens et j’apprécie le programme et l’action de Nice Plurielle. J’aimerais m’engager à vos côtés ». Et d’insister sur le fait que cet engagement restera plus pratique qu’idéologique et que, de toute façon, il avait tout à apprendre en politique.

J’ai immédiatement été séduit par cette humilité et cette modestie. De fait, à partir de là, Antonin ne nous a plus jamais quittés, ne nous a jamais manqué.

Avec opiniâtreté, en autodidacte de la politique, ce citoyen actif a utilisé notre groupe et notre parti comme une sorte d’université populaire afin de devenir un citoyen engagé puis un militant, au sens noble du terme, et de s’intégrer parfaitement dans notre intellectuel collectif.

Et pour moi, le document que j’ai sous les yeux, par son enthousiasme et sa pertinence, illustre la réussite de ce parcours.

Notamment quand il prône la « démocratie d’amendements » comme étape intermédiaire entre la démocratie représentative et la démocratie participative. Une démocratie participative qui, selon lui, ne doit pas dénaturer la fonction de l’élu « qui doit rester le décisionnaire final, celui qui s’engage, prend le risque et l’assume… ». Mais aussi quand il prône ouverture et échanges, afin « de ne pas s’enfermer dans une identité nissarde antirépublicaine ».

Sans parler des nombreuses propositions programmatiques qui, n’en doutons pas, animeront les prochaines réunions de la permanence de l’avenue Cyrille Besset…

Que la démocratie serait belle, forte et vivante avec plus d’Antonin…

9 commentaires:

Clotilde a dit…

Non mais c'est pas gentil d'exciter notre curiosité comme ça! :)
Je sens que cet intermédiaire entre démocratie représentative et participative va m'intéresser. mais je sens qu'on en reparlera.

Dominique a dit…

Toujours prompte à la détente Clotilde !

Antonin aimerait bien pouvoir développer ses idées et les confronter à celles des autres. Dans la lettre qui accompagne ses propositions, il cite un certain nombre de personnes en exemple... et tu en fais partie. Donc pas de doute, on va bien en reparler !

patrice a dit…

J'imagine que c'est d'Antonin Colombo dont il est question. Je ne sais pas si il existe une descendance mais dimanche dernier se tenait en la Synagogue de Nice, une conférence sur l'Histoire des juifs à Nice de l'historienne Joelle Valente qui a fait allusion à... la amille Colombo.
La famille Colombo étaient des petits boutiquiers du ghetto juif niçois des Rues Benoît Bunico et Droite. En 1792, l’entrée des troupes révolutionnaires en 1792 mit fin au ghetto, aux interdictions professionnelles et d’acquisition de biens fonciers.
La Famille Lascaris de la haute noblesse niçoise émigre en 1806 et le l’actuel Palais Lascaris, fait propriété de l’Etat, est acheté par José Colombo.
Fait marquant, alors que rien l’y contraint, Colombo tient à dédommager la Famille Lascaris.

Pour l’anecdote, le Palais Lascaris était le seul immeuble à pouvoir installer des fenêtres donnant vue sur le ghetto et la famille Lascaris voulait adopter un enfant juif. Malgré l’opposition du père de l’enfant, la mère accepta en fixant l’indemnité. Cet enfant fut baptisé catholique, en grande pompe, en la Cathédrale Sainte-Réparate.

Colombo achètera en outre, les champs situé au dessus des Arènes de Cimiez où il y élira domicile. Ces terres seront léguées à la Ville de Nice qui donnera le nom de l’actuelle Avenue Colombo.

Escoffier Gilbert a dit…

Comme tous les "fans" des Mottard j'ai hate d'en savoir un peu plus sur les propositions d'Antonin pour en débattre avec lui et les camarades. A bientôt donc.

GILBERT

P.GRIMAUD NOW a dit…

Quel plaisir de savoir que des citoyens "non professionnels de la politique" retiennent l'attention d'élus. Il est important qu'ils ne soient pas déçus.
P. GRIMAUD NOW
Millenium Graindesel

ANTONIN a dit…

Eh bien me voila surement (mais bien malgrè moi), faché durablement avec tous ceux qui te "bombarde" de fiches, rapports, propositions et autres offres de services. Là n'était pas mon but.

Loin de moi même l'idée d'être mis en lumière d'une telle façon.
Dans ma démarche, ce n'est pas d'Antonin dont il doit s'agir, mais des quelques pistes de reflexion que j'ai émises et qui demandent encore à êtres développées.

Je suis heureux (fier aussi je doit le dire) de voir que tu y a prété une attention particulière
(au risque encore une fois d'une brouille durable avec certains?), et que cette démarche va peut être permettre d'élaborer un travail collectif.

En fait, plus que de moi-même, ce travail est aussi le fruit des personnes de qualités que sont tous les militants de la section, avec qui les débats sont toujours passionnants, et trés enrichissantrs car ils me permette de nourrir et faire murir toutes les interrogations et pensées qui m'habite.

Par aileurs, tu a parfaitement raison de parler d'universtité populaire en désignantle groupe, mais si je l'ai utilisé en tant que tel, c'est bien parce que la qualité intellectuelle des personnes qui le compose en fait
une vrai, une grande universtité qui nous permet une incomparable ouverture d'esprit.
Ce que tu a sous les yeux, c'est aussi un peu à ce groupe que tu le doit.

P.S. Au risque de décevoir Patrice
qui évoque un lien éventuel
avec une famille juive niçoise
je suis pour ma part Niçois
d'adoption, et d'une autre
confession.

ANTONIN

Henri COTTALORDA a dit…

Je partage totalement ta conclusion il nous faudrait un plus grand nombre de militants comme Antonin mais je suis plus optimiste car je constate , comme responsable à la formation, que notre problème actuel est la dimension de notre local. En effet nous avions dédoublé la Section pour pourvoir accueillir correctement et débattre efficacement avec tous les militants et nous nous retrouvons aujourd'hui devant le même problème mais sur les deux Sections. Je suis optimiste surtout car tu as su regrouper à tes côtés un très grand nombre de camarades et amis( et j'en fais partie ) qui veulent avec toi réaliser ce grand dessein " donner à NICE un autre visage ". Nous avons en commun une grande ambition pour le futur, nous partageons : les mêmes valeurs, une volonté collective, une immense persévérance et une grande capacité à rêver. De plus nous sommes heureux d'être ensembles et nous sommes convaincus,comme disait l'autre, que la Politique est un égoïsme intelligent et socialisé. Nous faisons un placement sans risque car nous savons aussi que le bénéfice individuel de l'action collective n'est pas la différence entre le résultat espéré et l'effort fourni, mais la somme de ces deux grandeurs.Nous sommes déjà beaucoup ( je n'ai pas dit trop ) et j'ai la certitude que nous allons être encore plus nombreux. A nous de donner à chacun comme disait K.MARX ( et oui encore ) " l'espace social nécessaire à l'épanouissement de sa vie". Henri COTTALORDA.

Serge a dit…

Aujourd'hui j'ai regardé Canal+ où passait DSK.
Je pense que tu as eu connaissance de l'incident où le Directeur de sa com donne l'idée à DSK pensant être seul avec lui d'acheter pour son petit fils un cd pour faire plus prôche du peuple.
Malheureusement il avait oublié la présence du micro qui était resté dans la pièce.
Je trouve que ce passge est bien triste pour la politique et la démocratie et il ne va que confirmer au peuple que la politique n'est qu'un boulot comme un autre ou il faut séduire pour arriver à ses fins.
Qui gagnera le prochain CDD de 5 ans pour l'Elysé ??????

e.massuelle a dit…

blog passionnant

j'espère n'avoir pas manqué d'épisodes cet été: j'ai trouvé par concours de circonstances votre envoi de septembre dans mes "éléments indésirables".

wanadoo l'avait catalogué comme spam !

j'espère que vous allez bien tous les deux

eric