13 mars 2007

Fluctuat nec mergitur

Quatre. Ce ne sont pas moins de quatre candidats différents que soutiennent les élus de Nice Plurielle présents ce soir à la traditionnelle réunion de préparation du Conseil municipal avec les militants et les sympathisants au CLAJ, avenue Scudéri, au cœur de ce 7e canton si cher à Dominique.

Avec Michèle, Paul et Jean-François, je soutiens Ségolène ; Mari-Luz et Rémy, quant à eux, militent pour Dominique Voynet, Simone pour Marie-Georges Buffet, et Bruno pour José Bové.

Et pourtant, le navire de Nice Plurielle vogue sans jamais être submergé. La diversité de l’équipage n’entame en rien la sûreté de la navigation. C’est ainsi que, d’emblée, nous actons avec fierté notre victoire commune dans le dossier Sulzer. Mais l’autosatisfaction n’étant pas le genre de la maison, nous nous sommes plongés avec sérieux dans l’ordre du jour. Nous avons précisé nos positions sur, successivement, le quartier de la Libération et sa rénovation chaotique, le Palais de l’Agriculture et l’absurde OPA de la mairie, les réserves foncières de la CANCA dans la plaine du Var, la rénovation de l’Ariane, l’éventuel et désastreux raccordement de la Voie rapide à l’A8… et bien d’autres sujets.

Ainsi, une fois de plus, grâce à cette réunion (et à celle que nous tiendrons mercredi en mairie, comme d'habitude, entre élus), nous pourrons, au Conseil municipal de vendredi, faire preuve de pertinence et de cohérence. Au service de la cité.

9 commentaires:

Clotilde a dit…

Sais-tu que lorsque je parle de la toujours possible gauche plurielle à des gens qui habitent ailleurs en France, et bien je cite toujours Nice en exemple?
(les esprits chagrins diront que oui, bon, un pays n'est pas une ville. Soit. Mais tout de même, quelle réussite).

claudio a dit…

oui, bon, un pays n'est pas une ville.

esprit chagrin

Anonyme a dit…

Il n'y a rien d'étonnant Monsieur Mottard à ce que l'équipe de "Nice Plurielle" s'entende très bien malgré des choix partisans et politiques différents. En effet, vous respectez les gens, les écoutez et faites un travail de proximité remarquable. Un hommage particulier doit vous être rendu car vous "dirigez" cette équipe avec une grande intelligence sans tirer la couverture à vous. Un exemple à méditer pour quelques apprentis sorciers autoritaires et distribuant quelques sucettes à leurs fidèles... Vivement l'année prochaine que vous accédiez à la tête de la mairie.

Sijavéssu a dit…

Le raccordement de la pénétrante à l'A8 c'est le truc monstrueux prévu sur le païoun? Ces travaux à la con qui par leurs vibrations ont généré des fuites de canalisations dans les résidences avoisinantes? Ces travaux dirigés par des chefs de chantiers pas fichus d'arroser le sol pour éviter les nuages de poussières désastreux pour la population ambiante? ces travaux saccageurs qui déplacent les canards et autre faune locale (à grand renfort de pancarte pour bien expliquée qu'ils sont protégés - les coin coin hein pas les con con) tous les 15 jours et surtout au moment de la reproduction...
c'est ça le super projet?
Kw1Kw1WillSurvive

ricciarelli a dit…

Dans l'ensemble je me retrouve souvent dans les positions prises par Nice Plurielle.
Pourtant l'une d'entre elles m'a toujours chagrinée.
En quoi, le raccordement de la voie rapide à l'A8 serait-il à ce point désastreux ?

Patrick Mottard a dit…

Sijavéssu, il ne s'agit pas d'un raccordement de la Voie rapide à l'A8 à l'est mais à l'ouest...

Ricciarelli, si Nice plurielle s'oppose à ce raccordement c'est parce que nous pensons qu'il produirait un effet d'aspirateur des véhicules qui, au lieu de prendre l'autoroute de contournement (payante...), viendraient gonfler le nombre de voitures sur une Voie qui serait encore moins rapide qu'aujourd'hui, en occasionnant des nuisances supplémentaires dans un quartier qui en supporte déjà beaucoup.

Anonyme a dit…

gré à gré : nouveau terme magique qui permet au maire de se sortir momentanément du bourbier dans lequel , une fois de plus, il s'était isolé ... sur les deniers des niçois ! Merci à jfk en particulier et à toute l'équipe en général de nous défendre !

claudio a dit…

Sans vouloir réveiller les vieux débats (contournement de Nice gratuit sur l'A8), il suffirait de relier la Voie Rapide à l'A8 QUE dans un sens.Mais, c'est peut-être une grosse bêtise, je ne sais pas.

ANTONIN a dit…

Si les affaires qui éclaboussement la majorité municipale n'étaient pas si graves, je dirait que la façon de faire de cette équipe oscille entre les gags à la Gaston Lagaffe, les bourdes des Pieds Nickelés ou la distraction des 4 frères Dalton.
Encore que ces personnages de bandes dessinées me paraissent autrement plus sympathiques.

La réalité c'est que l'on joue d'abord et avant tout avec de l'argent public, c'est à dire l'argent du contribuable, le votre et et mien.

Ensuite, et si tant est qu'il faut le rappeler, cela met à nouveau en lumière la légèreté, pour ne pas dire autre chose, avec laquelle cette majorité assure la gestion de l'intérêt public des Niçois qui, pour une majorité d'entre eux leur ont confié ce mandat.

Une Publicité figure en dernière page du dernier numéro de Nice Magazine: "A Nice les projets poussent... pas les impôts!".
Ne soyons pas tenté de dévoyer cette formule en écrivant: "A Nice les affaires poussent..."

ANTONIN

Ps: au sujet du grand stade stade, l'entreprise Cari réclame 40 millions d'euros de dommages et intérêts à la ville de Nice.
40 millions d'euros, combien d'équipements de proximités pour les Niçois?