05 juin 2008

McCarthy à Biscara



Les militants socialistes des sections centre et nord de la ville de Nice (environ sept cents), non encore exclus du PS, car ne figurant pas sur la liste municipale que je conduisais, ont reçu la texte suivant du premier secrétaire fédéral du PS :




Clarification politique (sic)
à l'attention des militants des sections sous tutelle Nice Centre et Nice Mangion

Je soussigné, ........................................., militant(e) de la section ..............................., confirme mon souhait de continuer à adhérer au Parti Socialiste et à y militer avec fidélité et loyauté (re-sic).


Je condamne la démarche politique initiée par Patrick Mottard au moment des élections municipales de mars 2008 qui a conduit à son exclusion et à celle des militants socialistes qui ont suivi cette dissidence.


Je reconnais comme représentants du Parti Socialiste au Conseil municipal Patrick Allemand et les cinq colistiers socialistes désormais élus au Conseil municipal et je m'engage à soutenir leur action.


Date et signature :


Demande unanime du Bureau Fédéral réuni le 19 mai 2008

Condamnation des dissidents, allégeance au chef tout-puissant, tout y est...

Une seule question : et si ces gens-là avaient vraiment le pouvoir, que se passerait-il ?


Nice-Matin du 5 juin 2008


Sur le même sujet (parce que leur section est également concernée), on peut lire les billets des camarades de La Trinité sur leurs blogs : Jaky Delahaye et Jean-Paul Audoli.

Et, dans un style plus fleuri, le billet hilarant de Sijavessu (rajouté le 6 juin)

35 commentaires:

Anonyme a dit…

On se croirait revenu aux plus grandes heures des purges communistes. On a du mal à croire à de telles pratiques. le PS 06 est à l'image du PS national, un grans n'importe quoi !
Pas trop de regret d'avoir été exclu. Espérons que les militants et les électeurs sauront trier le bon grain de l'ivraie.

Laurent F

Dominique a dit…

Je reviens de faire quelques courses dans mon quartier. Ce ne sont pas moins de trois personnes qui avaient lu l'article de Nice-Matin et m'ont fait part de leur consternation. "Mais ça ne lui suffit pas d'avoir fait perdre la gauche ? Il veut être tout seul au PS ou quoi ?". C'était la tonalité dominante.

Bernanrd Gaignier a dit…

Non les Allemands d'aujourd'hui ne sont pas responsables du fait qu'un individu qui porte un nom à la même consonance se comporte comme un dictateur au petit pied !!
Mais je trouve néanmoins que son texte manque d'ambition!!!
Il aurait pu écrire que tout socialiste niçois doit allégeance et obéissance au grand timonier dont l'intelligence et la fulgurance éclairent la pensée de la gauche niçoise. Tout adhérent en désaccord avec cette allégeance deva se faire hara kiri sur la place Massena !!!
Faut vite envoyer ce texte au Canard enchainé pour donner enfin à cette (censuré) une dimension nationale.

Clotilde a dit…

Ils n'ont vraiment rien d'autre à faire? On voit où sont leurs priorités, question emploi du temps....

claudio a dit…

Ah Ah Ah...
Je n'en finis pas de rire depuis 5 bonnes minutes.
On a déjà tout dit sur les méthodes passées; aujourd'hui, c'est juste pour rappeler que le temps ne fait rien à l'affaire, qu'on n'est pas devenu plus intelligent et moins ridicule.
C'est vrai, ça fait froid dans le dos de penser que de tels individus pourraient avoir le pouvoir.
Brrr Brrr Brrr

Anonyme a dit…

Je vous le dit franchement, je ne vous ai pas suivi quand vous avez décidé de ne pas vous présenter au vote interne du PS. Mais là je trouve qu'il faut savoir tirer un trait : on n'arrivera à rien en excluant tous ceux qui vous ont soutenu. En plus le procédé est proprement scandaleux.

bernard gaignier a dit…

Le rêve de Patrick Allemand:

En fait maintenant tout le monde ne l'appelait plus Patrick mais Joseph (non pas en rapport avec le plus célèbre cocu de l'histoire mais avec le petit père des peuples qui en toute liberté a pu massacrer ou envoyer au goulag tous ses opposants).
Son bonheur aurait pu être grand, maintenant qu'il avait transformé son parti en équipe de supporters, et qu'il cogérait la ville avec son ancien adversaire. Maintenant qu'il avait soumis Leon Cuturello qui avait failli le faire emprisonner dans quelques geôles dans les temps anciens, maintenant qu'il avait acheté les groupuscules verts et communistes par quelques prébendes. Mais voila un petit village gaulois lui résistait au coeur de Nice!! et un homme le hantait, PatricK Cycliste, qui avait osé ne pas faire allégeance, et qui en plus pensait et avait des idées!!!
Que faire se demandait Joseph Allemand!!!dans son rève!! Mais oui faut les faire abjurer!!!!!!Et s'ils refsuent on m'a dit (je ne l'ai pas lu car j'ai qu'un livre chez moi et c'est pas celui là) que dans les temps anciens on brulait les hérétiques... Oh quelle joie un immense bucher sur la place Massena, allumé avec des pages d'un bouquin fragment de nice que j'ai pas lu (j'ai oublié comment on faisait) mais dont on m'a dit que c'était hérétique!!!!

Dring...Merde dit il je me suis endormi!!!! Va falloir que je fasse voter un bon texte au consil fédéral!!!

Irène a dit…

"la chasse aux sorcières" continue.. mais de quels côtés se trouvent vraiment les sorciers ????

P. GRIMAUD NOW a dit…

Borloo n'est pas ma référence, mais son projet d'étendre le principe du bonus malus à d'autres catégories mérite une attention particulière !

Laurent Weppe a dit…

Je confirme depuis Berlin ce que dit Bernard: Vivre au milieu de trois millions d'Allemands n'a rien d'une expérience traumatisante.

Mais bon, puisque je ne suis pas sur place pour répondre au Bunker, je vais mettre la réponse là, en espérant qu'elle soit transmise à qui de droit:

* * *


Clarification politique
à l'attention des militants des sections sous tutelle Nice Centre et Nice Mangion

Je soussigné, Laurent Weppe, militant de la section Nice Michèle Mangion (qui de son vivant n'avait pas une haute opinion de l'actuel premier fédéral), confirme mon souhait de continuer à adhérer au Parti Socialiste et à y militer avec fidélité et loyauté

Je soutiens la démarche politique initiée par Patrick Mottard, les membres de la liste Nice Autrement, les militants PS et d'autres partis de Gauche et du Centre au moment des élections municipales de mars 2008 durant lesquelles il fut exclu ainsi que les membres du PS qui ont fait partie de cette liste.
Je confirme avoir milité pour cette liste, ainsi qu'avoir été partie prenante dans l'écriture de son programme, ce qui ne provoqua pas mon exclusion, pas plus que celle des militants socialistes niçois qui ont, dans leur majorité, soutenu la démarche de Nice Autrement sans pour autant être colistiers de Patrick Mottard.

J'affirme que la démarche de Nice Autrement n'est pas et n'a jamais été une dissidence à l'égard du Parti Socialiste et rappelle à toutes fins utiles que ni moi, ni les centaines de millitants PS ayant signé l'appel au soutien de Patrick Mottard en temps que tête de liste de la gauche à Nice sans pour autant être colistiers n'avons enfreint la moindre règle interne de notre Parti.
Je réaffirme également avoir été présent quand des élus et des responsables du PS local ont ouvrtement affirmé qu'ils travailleraient à la victoire de Christian Estrosi si Patrick Mottard venait à être la tête de liste du Parti pour les élections municipalles à Nice.

Je me reconnais, en temps que militant socialiste, la liberté du choix des leaders de mon Parti, au niveau national comme au niveau local, et à la fois en temps que millitant et en temps que citoyen d'une République démocratique la liberté absolue d'opinion à l'égard des dirigeants actuels, passés et futurs du PS. Aussi j'affirme que Patrick Mottard, ses colistiers, les millitants et citoyens qui le soutiennent sont plus à même de représenter l'idéal socialiste que Patrick Allemand et ses cinq colistiers adhérents au PS désormais élus au Conseil municipal de Nice.

Je m'engage plus que jamais à rester fidèle à mon parti et rappelle que celui-ci n'a jamais eu vocation à être monolitique et qu'il existe une immense différence entre la discipline partisane et la lâche soumission au chef du moment.

Paul VAUTEL a dit…

Je tiens à porter plainte auprès du commissaire du peuple de ma division territoriale à savoir Nice ouest.
En effet Mireille mon épouse et mes deux filles encartées au PS et ayant soutenu P.M. n'ont pas été comptabilisées dans les renégates n'ayant pas voté pour le camarade Staline-allemant et n'ont donc pas reçu l'oukase.
L'injustice du bureau fédéral 06 est elle la même sur tout le térritoire Niçois ?

Anonyme a dit…

irene a dit...

dis moi Bernard, à ce train (tram) là ... pour le prochain carnaval de Nice, P.ALLEMAND va certainement demander que le " Roi Mottard" soit brûlé en plein coeur de Nice devant des milliers de spectateurs....en murmurant je l ai eu je l ai eu.... ( just a dream ... )))))))))))))))hihi

Matabienri a dit…

Nouveau culte de la personnalité !! Voilà où il en est le "camarade"...
c'est à la fois pathétique et hilarant... "reconnaitre Allemand comme représentant du PS"... hmm on est sensé convaincre qui là? on a du mal à s'imposer au CM Iznogoud?
Et pourquoi on exclurait pas les 8000 qui ont voté Mottard? sont pas tous au PS? pas grave, y va trouver un moyen de les expulser "autrement"...
Mais là ça va peut-être pas se passer sans dégâts, parce que ça va un peu loin... les militants Mottard ne sont pas des moot-moot qui broutent la loi du Talion sous de mièvres tentatives de manipulations et de pseudo oppression... on a inventé le siège éjectable pour sauver la vie des pilotes... mais ça ne sert pas qu'à cela... dont acte !!

Anonyme a dit…

Mais qu'espérez vous tous encore de ce parti devenu Stalinien? A quand un grand rassemblement de Gauche vraiment à Gauche?

Un ancien militant ravi de ne pas avoir repris sa carte

Enora a dit…

c un gros nul !!! je dis kil na pas le droi de faire sa et qu'il est tro mechan !!!

Anonyme a dit…

Bonsoir...
Finalement il n'y a rien de rare chez ce monsieur. Il est dans la droite ligne de sa campagne électorale.
C du grand n'importe quoi. On s'en doutait mais à ce point là ça en devient risible.
Je suis de plus en plus fier d'avoir apporté mon soutien à Monsieur MOTTARD.

Richard a dit…

Je crois que sur le pauvre Allemand tout a été dit. Mais, il ne faudrait pas oublier le soutien certain d'une partie importante des socialistes niçois et nationaux.
Je veux parler des futurs tuteurs et tutrices de nos sections. De celles qui ont signé les lettres d'intimidation aux 500 signataires qui ont apporté leurs soutiens à PM pour l'élection municipale. A toutes celles et ceux qui continuent à affirmer que les défaites électorales accumulées sont des victoires prometteuses. A tous ces faux jetons qui nous déclaraient et qui nous déclarent encore que si PM était allé à l'investiture, ils lui auraient apporté leurs soutiens. Mais que dans les conditions du moment c'est Allemand qui aura leurs voix. A tous ces hypocrites d'élus nationnaux et même locaux, qui ne veulent pas se mêler de la guerre des 2 Patrick. En sachant parfaitement que ne pas intervenir favorise Allemand, qu'ils condamnent par ailleurs et en catimini.
Alors quoi, on est quelques uns à être rentrés en dissidence avec ces pratiques. On a été viré, et c'est tant mieux.
En revanche la question qui sert de conclusion pourrait faire un excellent sujet de sondage pour Nice Autrement.

Anonyme a dit…

Cher Patrick,

je ne vous connais et a fortiori je ne vous ai jamais soutenu.

Je pense que votre lutte fratricide avec Patrick Allemand est non seulement nuisible à la gauche mais aussi juste disproportionnée. Je ne prends pas partie, je pense que l'un et l'autre avez chacun votre part de responsabilité.

Néanmoins, je dois dire que cette purge dépasse les bornes et je désapprouve les méthodes de Patrick Allemand.

J'espère qu'un militant au moins aura le courage de se présenter face à Patrick Allemand au prochain congrès avec comme seul but de rétablir un climat apaisé parmi les militants et de réunir de nouveau l'ensemble des militants au sein de la fédération.

Stéphane, militant socialiste

ANTONIN a dit…

Voilà enfin une clarification qui "clarifie clairement les choses".

Dorénavant, la nouvelle ligne politique de la fédé sera:
"La diversité UNIQUE!", ou même mieux, "La diversité c'est MÔA".
Le militant doit devenir un sujet, le doigt sur la couture du pantalon et je ne veux pas voir une tête qui dépasse!


Un peu comme dans ces contes pour enfants où il est question d'un "miroir mon beau miroir, dis moi que je suis le plus beau".

Mais attention, le roi se meurt et la cour va suivre.

Il est vrai que lorsque l'on ne pèse que 33%, on est prêt à tout pour exister encore un peu.
Qu'est ce que se sera lorsqu'ils en seront à 15%? (Et encore je suis sympa à ce score là.)

Estrosi doit s'en frotter les mains car pendant ce temps là, elle grimpe, elle grimpe la droite locale.

Mais finalement, toute cette histoire me flatte profondément.

Je suis flatté car, pendant qu'au plan national les problèmes s'accumulent pour l'ensemble de la population, pendant qu'au niveau local, les belles promesses illuminées de notre maire, égrenées la main sur le coeur et la larme à l'oeil, tendent à se transformer en citrouilles (la situation catastrophique laissée par mon prédécesseur...), que fait la fédé?

Organise-t-elle une riposte constructive et à la hauteur face au maire et à sa majorité?

Organise-t-elle des débats ou autres tables rondes ouverts à tous pour penser et imaginer notre devenir ensemble?

Fait-elle preuve "d'audace" (très à la mode) pour proposer des améliorations dans notre quotidien de citadins?

Non.
Pendant tout ce temps, elle ne pense qu'à moi.
Qu'à moi et à mes 47 camarades exclus.
Elle en pense jusqu'à l'obsession.
A en devenir folle.
Plus rien d'autre n'existe.
Aujourd'hui, je suis, nous sommes le centre du monde Biscarrien.

A chacun sa façon de jouir, à chacun sa quête du Graal.
Et pendant ce temps, à l'UMP...

"Reveille toi Staline, ils sont devenus fous!"
On pourrait rire de cette formule, mais l'attitude des responsables de la fédé mais parait très dangereuse pour la gauche en général, et tous les militants en particulier.
Leur avenir risque d'être un champ de ruines fumantes.

Anonyme a dit…

A lire le BLOG de JAKY DELAHAYE et Jean Paul AUDOLI sur le même sujet

Anonyme a dit…

Alors là, c'est vraiment trop fort! Comme si essayer d'instaurer la dictature de l'autosuffisance allait leur permettre d'avoir meilleure image et de convaincre les électeurs! Mais ils veulent être tournés en ridicule par tout le département? A moins que ce soit par toute la France?

Vraiment n'importe quoi!

Valérie

claudio a dit…

J'aime beaucoup cette partie d'un commentaire sur le blog de Jaky Delaye :
"une vraie bande de disjonctés!!!!"

On imagine bien un scanner du grenier qui laisserait apparaître des fils déconnectés.

Sylvie a dit…

Pendant ce temps, j'imprime des bulletins "Rejoignez-nous" du nouveau site "Gauche Autrement" et je les distribue autour de moi... petite participation à votre démarche bien courageuse.

Henri Cottalorda a dit…

Je sais que ce texte est destiné aux non-exclus du PS et qu'il ne me concerne pas mais je ne peux pas résister à l' envie de répondre : " et si c'était à refaire je referai ce chemin ". Cette initiative fédérale , ou disons plutôt allemanesque ne me surprend pas elle est conforme à la conception "démocratique" du personnage, éliminer pour tenter d'exister. Elle me conforte, dans l'idée, qu'il est grand temps, pour la gauche, dans notre département , de faire de la politique Autrement. Comment convaincre, ma femme, mes enfants, mes amis que pour qu'ils puissent militer dans mon Parti il faut qu'ils commencent par me désavouer et me condamner. Comique ou navrant ?

Sami a dit…

Les "dissidents" sont les méchants qu'il faut vite éliminer!
Aucun mea culpa de la part des dirigeants socialistes azuréens aprés les élections locales et la défaite annoncée.
Circuler y a rien voir : c'est la politique du PS niçois!
N'y a t il pas d'autres combats à mener face à certaines décisions aberrantes prise au quotidien?
Triste affaire non!!!!

patrick mottard a dit…

merci Sylvie il y a ceux qui detruisent et ceux qui construisent...

Henri COTTALORDA a dit…

Clarification.
Oui je désire clarifier ma situation. Je suis quotidiennement harcelé dans mon quartier, en ville, dans les milieux associatifs, syndicaux et politiques que je fréquente et que j'ai toujours fréquentés, par des amis qui m'interpellent sur les dérives actuelles de la fédération des AM du PS. Je veux leur dire que je ne suis plus membre du Bureau, ni du Conseil Fédéral puisque j'ai été exclu du PS depuis plusieurs mois. Je ne suis donc en rien responsable des pratiques et des agissements actuels de cette fédération. Je souhaite que l'on rende à César ce qui appartient à César et à Allemand ses initiatives à la con.

:( a dit…

Contente de ne pas avoir reçu ce torchon ! (une exclue et heureuse de l'être)
Je trouve que cela donne une très mauvaise image du PS06, c'est décevant, c'est du grand n'importe quoi !
Allemand : un mélange de jalousie et de haine brrr
Je suis très fière de faire partie de votre liste M. MOTTARD.

Nicolas Knecht a dit…

J'espère vivement être destinataire de ce courrier. C'est pas tous les jours que le premier fédéral nous écrit, surtout pour nous demander de lui répondre ce que l'on pense.

Par contre le texte qu'il a gentillement préparé en guise de cadre de réponse risque d'être légèrement "amendé" par mes soins.

Nicolas Knecht


PS : Patrick, tu avais bien reçu mon mail envoyé en commentaire? il était relatif à l'évolution de la Canca ;)

Michel a dit…

Je suis sympathisant de gauche depuis toujours.
J'aime votre façon de faire de la politique monsieur MOTTARD. Il y a d'abord des idées, de la culture, des propositions.
Je n'aime pas la façon de faire de la politique de monsieur ALLEMAND, il a avant tout le gout du pouvoir.
J'ai l'impression que monsieur ALLEMAND confond la lutte des classes avec la lutte des places, surtout la sienne et celles de ses lieutenants.
Etre élu c'est pour être au service d'une politique et non l'inverse. Comme disait l'autre "quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt".
J'admire votre ténacité, votre engagement, monsieur MOTTARD.
A votre place, beaucoup auraient tourné leur veste ou bien abandonné.
Vous êtes là, debout,vous résistez, bravo.
Courage, nous avons besoin d'hommes politiques comme vous. Tenez bon.

serge a dit…

pour ma part mon Cher patrick et bien que je ne sois plus au PS tu as eu ma réponse et le texte amendé

Je te félicite à nouveau sur ce blog de la position que tu as eu pendant la campagne municipale, tu n'as pas été un mouton mais un BERGER

Continues

bien à toi

Serge t

Anonyme a dit…

zineb.....
on croirait que nous sommes toutes et tous des ânes, car nous avons suivi , merci à la FD, c le temps de la chasse aux sorciéres.
la prochaine fois on va nous brûler sur le bucher.

Alain a dit…

Alain Magurno a dit...
Je ne sais pas pourquoi mais,écoutant un "vieux" Aufray chantant Dylan, j'ai reconnu le pauvre fédéral des A.M. dans le fermier de "cauchemar psychomoteur".Tout y est; et je ne suis pas certain que cela soit flateur pour le fédéral qui risque fort de ne plus avoir grand chose à fédérer à force d'exclure...Je suis de plus en plus conforté par mon choix, à savoir d'avoir et de toujours soutenir Patrick Mottard.J'aurais eu honte d'être associé à Allemand.Mais j'ai la faiblesse de croire en l'homme, aussi j'espére que "ses amis" auront le courage(ce qui devient une denrée rare)de lui rappeler quelques notions des plus élémentaires valeurs attachées au P.S. cela dit,je suis très fier d'avoir renvoyé ma carte à la rue de Solférino avant d'avoir été exclu. Pauvre P.S...Bien évidemment je reste fidéle et confiant à Patrick et Dominique et à tous ceux qui ont soutenu leurs actions.

Alain Magurno a dit…

Je ne sais pas pourquoi mais,écoutant un "vieux" Aufray chantant Dylan, j'ai reconnu le pauvre fédéral des A.M. dans le fermier de "cauchemar psychomoteur".Tout y est ; et je ne suis pas certain que cela soit flateur pour le fédéral qui risque fort de ne plus avoir grand chose à fédérer à force d'exclure... Je suis de plus en plus conforté par mon choix, à savoir d'avoir et de toujours soutenu Patrick Mottard. J'aurais eu honte d'être associé à Allemand. Mais j'ai la faiblesse de croire en l'homme, aussi j'espére que "ses amis" auront le courage (ce qui devient une denrée rare) de lui rappeler quelques notions des plus élémentaires valeurs attachées au P.S. Cela dit, je suis très fier d'avoir renvoyé ma carte à la rue de Solférino avant d'avoir été exclu. Pauvre P.S... Bien évidemment je reste fidéle et confiant à Patrick et Dominique et à tous ceux qui ont soutenu leurs actions.

Chantal Maimon a dit…

Bonjour à vous tous,
je ne viens pas souvent sur ce blog , mais les événements m'y on conduit et la stupéfaction de lire ce torchon.
Jaky a raison "ils ont osés...."
Comme vous le savez je suis loin de Nice , mais dans le même bateau avec 8 camarades, oui à coté des 700 c'est pas beaucoup, mais quand même.Sachez chers camarades que nous avons mis tous en œuvre pour démonter cette machination qui c'est mise en route depuis quelques mois.Le dossier lourd et au National nous continuons à œuvrer pour la gauche , car pour nous elle n'est pas à la Fédération 06. je ne sais pas quel camarade a dit il faut présenter un candidat fasse à Allemand, ne craint rien tout est prêt , mais de leur cotés comme dab tout se prépare à l'avance.
Il faut sortir toute cette pourriture de béni oui oui qui forme Bureau et conseil un grand coup de pieds dans cette fourmilière.
Et continuons de travailler pour la gauche que nous voulons "ensemble"