31 décembre 2011

Pace é salute, que vive 2012 !



Haute-Corse. Ciel bleu et soleil d'hiver, entre Rutali et le col Santu  Stefanu, en plein maquis, sur le promontoire en pierre où l'ami Bernard aime à méditer le reste de l'année, nous pouvons apercevoir le golfe de Saint-Florenl, l'étang de Bigluglia, l'île d'Elbe et, un peu comme un cadeau inattendu, sur la ligne d'horizon, la côte italienne.

Un rapace brun survole ce lieu chargé d'Histoire et d'aventures humaines. Il est 11  heures 30 et 2011 n'en a plus que pour quelques heures.

Pace é salute pour tous les lecteurs de ce blog. Et que vive 2012  !

23 commentaires:

Emmanuel a dit…

Pace e salute a tutti
Auguri et à bientot en 2012!

Anonyme a dit…

bonne et heureuse année 2012...
issa Nissa
Sami

Anonyme a dit…

"Pace é salute, que vive 2012"
Respect total (brrr!!)
Alexandre un Pinzuttu.

cléo a dit…

Beaux... les fratellu insulaires. Un grand air de Vincent, François, Paul et les autres ou de nous nous sommes tant aimés. Belle année à tous!

bernard gaignier a dit…

C'est vrai que cette année s'est mal terminée.
Le Rugby club toulonnais a perdu et j'étais en mauvaise compagnie. On a pu quand même faire une belle photo!

Anonyme a dit…

Belle année à toi, Dominique,Bernard et les autres... je ne vous oublie pas , même si l'ile de Beauté est bien loin de mes rivages océaniques!
Marief

Les Brouillons de Cendrillon a dit…

Belle photo..naturelle, fraîche, vraie, dépourvue de fioritures... c'est surement ce qu'on appelle des gens bien (-.-)°°°
"En 2012 dialectes, Très Heureuse Nouvelle Année à tous"

Richard a dit…

Un réveillon de quatre nuits, ça fatigue un peu, mais ça détend.
Pour poursuivre jeux, quiz, karaokés, et contrepèteries toutes pourries de Bernard, j'ouvre un nouveau débat de haute tenue par la question : Que veut dire Biguglia en Français ?
Heureuse année à tous...
PS : Si vous passez à Rutali, arrêtez vous chez Geneviève et Bernard, je crois qu'ils vont bientôt faire "table d'hôtes".

Jean Montoya a dit…

Vous étiez à quelques km de mon village natal, Rapale !
Si je l'avais su, je vous aurais donné quelques bonnes adresses...
Alors, pace e salute a tutti, et à bientôt.

cléo a dit…

De la très haute tenue lorsqu'on doit chercher une réponse à la question de Richard, à jeun, en ayant bien dormi et, hors contexte: "bibuglia"..., cela pourrait être: une excuse? Une traduction de la recette de casimir dans l'île aux enfants mais pour les adultes dans l'île de beauté? Un virus informatique aux préférences sexuelles multiples?

Anonyme a dit…

Pour Richard :
Biguglia : (2) aiguilles à tricoter ? Tricotée ? Aiguille ?
@.@

bernard gaignier a dit…

Pour le moment vous êtes loin du résultat!!
Une piste.... cherchez dans le phonétique....
A jean Montoya.. A midi, je mangeais chez des amis à Rapale...

bernard gaignier a dit…

Pour Cleo...
Il ne s'agit pas de bibublia... Et peut être que ton mauvais esprit te mènera sur la vraie piste surtout si, pour compléter mon indice précédent je vous dis que phonétiquement en Corse Biguglia se prononce "bigoulia"

Richard a dit…

@Bernard, Merci pour ton aide. J'ai cherché sur internet quelques pistes pour aider. Mais je n'ai pas trouvé.
@Jean Montoya. Garde tes secrets car je ne crois pas que Geneviève et Bernard aient envie d'agrandir encore leur maison.
@Cléo et Anonyme. Aucun rapport avec le gloubiboulga de Casimir. Encore moins avec des aiguilles à tricoter.

cléo a dit…

Bon alors...la publication de la bible.

cléo a dit…

Bigou: bijoux (de famille je ne sais pas)et lit... Ah! Parce que... pour plein de raisons.

Anonyme a dit…

...au hasard et on ne se moque pas svp :
le père de Guilia ? Bi(père) de goulia... :p
ou l'île des bigoudis ?
ou un rapport avec un fruit qui a du goût ? ex : "bigaro" (cerise) ?
ou c'est anglo-corse : grande île "big île" big-ulia ?
ou la picoleuse ?
ou la menteuse ?
Au fait... BONNE ANNEE !
@.@

cléo a dit…

Je ne voudrais pas dire mais...c'est pas parce qu'il y a un nouveau post qu'on oublie aussitôt que la solution de l'énigme de Richard n'a pas été donnée.

Richard a dit…

@Cléo Tu as raison.
Je donne donc la solution. Il faut savoir, quand même, que l'énigme vient de BG (qui tient à garder l'anonymat). Pour ma part, je n'ai pas réussi à vérifier l'info. Mais tout le monde connait le sérieux de BG. C'est donc sur parole que je le crois. Cela voudrait dire... PAIRE DE COUILLES... Désolé pour Anonyme qui a vraiment joué le jeu, mais qui ne fera jamais partie du concours de celui qui met le plus de commentaires, s'il n'apprend pas à les signer. Double bravo à Cléo pour avoir pratiquement trouvé la solution, mais dont la pudeur l'a obligée à employer une métaphore, et pour son classement de ceux qui ont laissé le plus de commentaires en 2011 (voir billet suivant).
Enfin, étant donnée la longueur de ce commentaire qui se rapporte à deux billets, je demanderai à PM de bien vouloir me compter deux commentaires au lieu d'un pour 2012, car j'ai l'intention d'améliorer mon score de 2011 et peut-être faire partie du TOP 10 en 2012. Bravo à Emanuel pour son record.

Le Mouton Enragé a dit…

La seule origine de Biguglia dont j'aie jamais entendu parler évoque une pointe rocheuse située à proximité (latin aguglia, guglia: aiguille).
Mais ça ne me disait pas d'où venait le "Bi" que personne n'a jamais pu m'expliquer.
A force d'enrager, j'avais fini par chercher un peu.

Et là, ô joie, pas une mais deux pistes (ce qui fait donc trois avec l'explication la plus courante).
-Ce que Biguglia possède en double, ce sont les carrefours qui y mènent. Piste 1: bivium (latin toujours: "lieu où deux chemins aboutissent").
-Plus simplement, on peut aussi imaginer une simple évolution phonétique de "agulia" vers "Biguglia". Piste 2 donc, mais j'aime moins: la phonétique n'est pas très poétique.

Enfin, Biguglia est connue pour son concours annuel de tir à l'arc. En utilisant l'italien "guglia" (flèche) et en mixant un peu "pointe" et "aiguille", on voit sortir de son shaker une belle flèche (voire deux avec le "Bi"). Piste 3 qui ne tient pas trop debout mais l'image me plaît bien.

Bon, je m'égare et c'est l'heure de rentrer à la bergerie...
Pace e salute!

cléo a dit…

Je suis très entraînée, non pas à la traduction, mais à l'explication de texte (mon mérite est donc moins grand) et on ne met pas ce genre d'expression dans une copie d'agrégation sauf si on veut retenter sa chance l'année d'après. D'où, Richard, l'usage de la métaphore et l'absolue nécessité de surveiller mes fréquentations,au moins jusqu'à la fin du mois. Je ne connais d'ailleurs aucun BG!

Richard a dit…

@ mouton enragé

Merci pour ces explications quasiment scientifiques sur l'origine du nom BIGUGLIA. Ceci redonne le niveau et la décence que ce blog mérite.

PM, un commentaire de plus!

Le Mouton Enragé a dit…

@Richard: Ce n'est pas très gentil de se moquer d'une bête curieuse... dont la curiosité reste encore et toujours sur sa faim!