03 avril 2007

Une première dans la deuxième


Ce soir, au Splendid, la salle est pleine pour accueillir une réunion « du changement » de la deuxième circonscription. Ce rassemblement correspond également à l’entrée en campagne de Dominique Boy-Mottard, candidate du PS aux Législatives. Une première, en quelque sorte.

Monsieur Loyal de la soirée, j’ai tout d’abord le plaisir de présenter les trois premiers orateurs : Mohamed Rafaï, Pierre Laigle, et Ladislas Polski du MRC. Ils ont la particularité de ne pas avoir de responsabilités électives. Il est bon que le syndicat des élus ne monopolise pas complètement les estrades et les tréteaux surtout lorsqu’il s’agit de présenter le pacte présidentiel de Ségolène Royal.

Puis, c’est au tour de Dominique, que je présente sobrement (forcément sobrement…). D’emblée, elle explique que l’UMP locale, c’est à la fois Estrosi et Peyrat. Celui qui préfère subventionner les futurs propriétaires aisés plutôt que les jeunes dans le besoin et celui qui veut voter FN au deuxième tour en affirmant que l’extrême droite fait partie de la grande famille de la droite. Mise en garde de la candidate de la gauche dans la deuxième circonscription : être candidat UMP à Nice signifie qu’on est frère (ou sœur en l’occurrence) idéologique d’Estrosi et de Peyrat. Il ne sera pas possible, le moment venu, de réfuter un membre du fan-club pour témoigner de sa respectabilité républicaine.

Au-delà de cette entrée en campagne, Dominique choisit de défendre le Pacte présidentiel à travers les propositions de notre candidate sur l’Europe, cette Europe qui a tant divisé la gauche. En quelques minutes, elle fait la démonstration que le Pacte peut réconcilier ceux qui voient dans l’Europe une machine de paix au service du dépassement des Etats Nations et ceux qui voient cette même Europe comme une machine de guerre contre la mondialisation libérale.

Ce n’était pas la plus mauvaise nouvelle de la soirée.

8 commentaires:

Sijavéssu a dit…

SuitéFin Dakoté
l'était grave bien la réu, trop bonne oratrice Domik... grave... je serais dans le camp des ennemis, j'aurais le trouillomètre en négatif... sérieux... j'ai vaguement connaissance d'un kékéboy qu'à plus qu'une chose à faire... 'fin moi à sa place en tous cas c'est ce que je ferais heing... y's'rhabille et y va danser Pulp Fiction dans un autre monde... ou alors y tente la manœuvre "draguouille"... mais comme il a des gouts de chiottes et qu'il aime que les pouffes peroxydées décérébrés genre Barbie pouffe, bah c'est mort... Heu...
chers lecteurs, je tiens à préciser OFFICIELLEMENT que les lignes qui précèdent viennent de surgir instantanément de mon pauvre esprit enrhubé et que toute ressemblances avec des personnes de votre entourage... arf nan c'est pas ça... des personnes publiques... heu... 'fin bref, vous savez quoi... c'est du pipo... c'est pas pour de vrai hein...
Mais Domik killeuz politiko-culturo-linguisto-terminator ça c'est vrai !!
PaLaTêteNon

Sijavéssu a dit…

Han pavé !!!

Dominique a dit…

Bon, je ne suis pas sûre d'avoir tout compris, mais... merci !

Clotilde a dit…

en tout cas, merci d'élargir le débat à des choses moins ... "nationales"...

Anonyme a dit…

Plus sobrement, tu as été parfaite. Même si on a quelques états d'âme, parfois, il n'en reste pas moins que nous sommes socialistes et entendre un vrai discours socialistes, de temps en temps, fait du bien. Il n'a manqué que l'International.
Alex06.

bernard gaignier a dit…

Et bien Dominique tu en fais de l'effet en fait de l'effet aux spectateurs!!! Ils en perdent meme leur expression!!
Remarque je les comprends.....
Bonne chance et vive la nouvelle député de la deuxième!!!

Anonyme a dit…

allez les hommes vous avez été bien, trés bien même
mais DOMINIQUE "splendide"
a nous la 2eme.

eh oui c'est Zineb

Clotilde a dit…

Pour reparler d'identité nationale, et notamment de cette idée carrément folle d'en faire un ministère, nous avons, avec une vingtaine d'amis, fait un petit clip collectif en dessins et photos pour répondre à la question "c'est quoi un français ou une française?"
Apparemment, la réponse est qu'il y a bien au moins 60 millions de façons d'être français!
le clip est ici, et si le lien n'est pas "cliquable", cliquez sur mon nom ci-dessus.
http://lepoissonzebre.wordpress.com