07 avril 2007

Les pas japonais

Vendredi, dans le cadre du très branché Hi-Hotel de l’avenue des fleurs, l’association « Nice - Côte d’Azur, Capitale Européenne de la culture », qui s’est substituée à la ville de Nice pour assurer la promotion de la candidature, a tenu sa réunion constitutive.

Ma présence, ainsi que celle de Simone Monticelli, atteste de l’engagement de Nice Plurielle dans cette aventure susceptible de déboucher sur le titre… en 2013 ou, plus prosaïquement, sur des projets donnant un coup de fouet à la culture niçoise.

Un conseil d’administration d’une quinzaine de membres est élu par l’assemblée. Je fais partie de cette structure présidée par la star de l’architecture Jean Nouvel et vice présidée par Cédric Teissère, l’homme de la Station, et Albert Marouani, le Président de l’Université.

Sur le fond , vis-à-vis des artistes, la démarche de Bernard Faivre d’Arcier, le directeur artistique, est celle des « pas japonais », ces pierres plates qui suggèrent dans les jardins nippons, un chemin sans jamais l’imposer ; il s’agira donc pour l’association de proposer des pistes sans jamais être directive.

De nombreux pré projets sont ainsi suggérés : un immense bateau en… papier qui pourrait parcourir le littoral en défiant les cabines-cruisers des anciens et nouveaux riches, des cadrans solaires réglés sur les autres régions du monde, des morceaux de littoral offerts aux artistes des pays européens enclavés, un arc en ciel permanent de cent mètres de haut (proposition du scientifique Pierre Coulet), …

Bernard Faivre d’Arcier se félicite par ailleurs de l’engagement de l’opposition municipale, n’hésitant pas à dire que c’est un atout pour la candidature. Fort de ce patronage prestigieux, j’en profite pour regretter l’absence du cinéma dans cette première phase, Simone plaide quant à elle pour une présence renforcée des artistes dans la structure : nous serons rassurés et l’un et l’autre.

L’affaire semble mieux engagée que la conférence de presse inaugurale pouvait le donner penser (Il faut soutenir la candidature de Nice). Cela dit avec cette majorité municipale, on a le droit d’être sceptique. Wait and see.

6 commentaires:

Clotilde a dit…

aaaah, Pierre et ses arc-en-ciel! ;)

Clotilde a dit…

Dites les jeunes, je repense à un truc. ce n'est pas que je ne crois pas aux chances de Nice. Mais comme tu l'as dit, il faut surtout saisir l'occasion pour donner un grand coup de peps à la culture dans notre ville. Alors on attend aussi des projets pour ouvrir la culture aux enfants et aux jeunes, pour leur donner l'envie. ;)
Non pas que les bateaux en papier et les arc-en-ciel (que j'adore, vous l'aurez compris) ne puissent pas leur donner envie, mais je verrais bien des espaces tournés plus particulièrement vers eux, sans tomber dans le "bêtifiage" , sans tomber non plus forcément dans le rap ou autres choses un peu éculées (encore qu'il faille les laisser décider, eux, de toutes façons). Alors pourquoi ne pas alterner les zones de la promenade affectées aux artistes étrangers avec d'autres réservées aux gosses, sur TOUS les thèmes de la culture? Ou d'autres endroits dédiés? Donnez une caméra à des gamins en leur demandant un court-métrage, vous allez être surpris...
La culture c'est bien sûr l'ouverture sur le monde extérieur mais c'est aussi les petits d'aujourd'hui, à qui nous devons donner une base pour se construire harmonieusement.

Anonyme a dit…

Ah yesss what a goudidi!!! un mur géant à tagger, ça l'fait !!!
Et pendant qu'on y est, un tit projet avec la fac (en plus Marouani est dans l'AG), genre multi-culturel, les chinois, bulgares, africains, russes, portugais, US, français etc tous sur une même réalisation... ça donnerait un truc de fou j'parie...
UnitedOfNice

Anonyme a dit…

C'est pas que ça m'ennuie ce genre de choses mais j'espérais un commentaire sur l'actualité politique locale ou nationale (quid des présidentielles, des législatives 2007 ou des municipales 2008?)
une sympathisante

Patrick Mottard a dit…

Chère sympathisante, petite question impertinente : pour vous, c'est quoi la politique locale ?

Anonyme a dit…

Il faudrait peut-être remettre les choses dans le bon ordre ! Avant de dépenser des milliers d'euros dans cette candidature loufoque, il faudrait d'abord que la Ville de Nice ait un réel contenu à proposer ! Un contenu sèrieux et régulier, et non pas des évènements éphémères qui ne cherchent qu'à cacher le vide permanent !
Cette candidature aurait puêtre crédible avec une politique culturelle réelle ! Ce n'est pas le cas ! Et la majorité d'entr'e nouis le savons bien !
On a l'impression qu'une 2CV veut rouler au mileu de la F1 !!!
L'argent dépensé pour cette farce devrait être utilisé autrement ! Surtout lorsqu'on constate l'état déplorable de la plupart des institutions culturelles de notre ville au niveau des conditions de travail, de la baisse incessante des budgets, et de la réduction des effectifs !...et je ne parle même pas de la pauvreté de la programmation !!!