21 novembre 2006

Les trente glorieuses

Dans sa livraison de novembre, le magazine Première fête ses trente ans. Pour célébrer l’événement, il a demandé aux lecteurs de classer leurs trente meilleurs films sur la période 1976-2006. Ce palmarès, qui fait la part belle au cinéma américain et au film de genre (science-fiction, policier « branché »…) est à l’image du lectorat du mensuel : un public urbain post ado et jeune adulte. Ce classement (pour mémoire 1- Pulp fiction, 2- Le seigneur des anneaux, 3- Star wars, 4- Amélie Poulain, 5- Apocalypse now) en vaut bien d’autres, mais on peut ne pas le partager. Il peut donner aussi l’envie de réfléchir à son propre choix. C’est ainsi que je vous propose mon propre classement, même si l’entreprise est périlleuse. En effet, certains réalisateurs (Almodovar, Allen, Rohmer, Bergman…) accomplissent une œuvre où il est parfois difficile de choisir tel ou tel film. Ce palmarès, je vous le propose tel quel, en étant persuadé que demain ou après-demain, en fonction de l’humeur du moment, j’en proposerais un autre.

Mais ces trente films, je les ai aimés. Ils m’ont tous apporté du plaisir, parfois du bonheur. Certains ont même un peu changé ma vie. Voilà, je me jette à l’eau. A vous, Vincent, Philippe, Jean-Louis, Daniel, Aurélien, Alain et les autres, d’en faire autant et de relever le défi.

30- Milou en mai (Louis Malle, Fance)
29- Nostalghia (Andrei Tarkovski, URSS)
28- Journal intime (Nanni Moretti, Italie)
27- Le mauvais fils (Claude Sautet, France)
26- Blue velvet (David Lynch, USA)
25- Le pas suspendu de la cigogne (Theo Angelopoulos, Grèce)
24- Bleu – Blanc – Rouge (Kristof Kieslowski, Pologne)
23- Un dimanche à la campagne (Bertrand Tavernier, France)
22- L’été de Kikujiro (Takeshi Kitano, Japon)
21- Eyes wild shut (Stanley Kubrick, USA)
20- Van Gogh (Maurice Pialat, France)
19- Le rayon vert (Eric Rohmer, France)
18- Le déclin de l’empire américain – Les invasions barbares (Denys Arcand, Canada)
17- L’humanité (Bruno Dumont, France)
16- Identification d’une femme (Michelangelo Antonioni, Italie)
15- Nous irons tous au paradis – Un éléphant ça trompe (Yves Robert, France)
14- The full monty (Peter Cattaneo, G-B)
13- Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman, Suède)
12- In the mood for love (Wong Kar-Wai, Hong-Kong)
11- Gangs of New York (Martin Scorsese, USA)
10- Faux semblants (David Kronenberg, Canada)
9- Parle avec elle (Pedro Almodovar, Espagne)
8- La double vie de Véronique (Kristof Kieslowski, Pologne)
7- Manhattan (Woody Allen, USA)
6- La guerre du feu (Jean-Jacques Annaud, France)
5- Underground (Emir Kusturica, Yougoslavie)
4- Smoking, no smoking (Alain Resnais, France)
3- Apocalypse now (Francis Ford Coppola, USA)
2- Le voyage d’Ulysse (Theo Angelopoulos, Grèce)



1- Les ailes du désir (Wim Wenders, Allemagne)

32 commentaires:

Dominique a dit…

Commencer après le milieu des années 70, fait mettre de côté quelques merveilles que l'on doit au cinéma italien. Mais il faut bien une règle du jeu.

Pour ma part, j'aurais choisi L'éternité et un jour d'Angelopoulos (mais aussi Le pas suspendu de la cigogne, le voyage d'Ulysse...!). Je n'aurais pas laissé de côté - notamment parce que les acteurs y étaient magnifiques - Sur la route de Madison (Clint Eastwood) et Out of Africa (Sydney Pollack).

J'aurais sans doute retenu, sans pouvoir expliquer pourquoi sinon qu'ils m'ont touchée et que je les ai vus et revus, toujours avec un égal plaisir, Les chariots de feu (Hugh Hudson) et Thelma et Louise (Ridley Scott).

J'aurais sans aucun doute mieux classé le Nanni Moretti (un pur moment de bonheur que son Journal intime) et j'aurais fait figurer en bonne place au palmarès Rosetta (frères Dardenne), l'un des films qui m'a le plus marquée (ébranlée) de toutes ces dernières années.

Et puis j'aurais sûrement trouvé le moyen de retenir un film de Chabrol (je sais qu'il est loin de faire l'unanimité mais je l'aime... souvent) et un film avec Isabelle Huppert (une actrice que j'adoooore !) : peut-être la Cérémonie, pourquoi pas ?

Mais je ne sais pas ce que j'aurais ôté de ta liste...

Claudiogène a dit…

et "Mon oncle d'amérique" ?
et "La vita è bella" ?
et "1900" ?
et "Midnight Express" ?
et "Vivement Dimanche" ?
et "Gandhi" ?
et "Garde à vue" ?
et "Le bal" ?
et "Une journée particulière" ?

merci pour cet article, Patrick
et "merci, pour le chocolat", Dominique

Anonyme a dit…

le choix de sophie !!
( la meilleure interprétation féminine de tous les temps..)

Je rejoins donc Dominique pour Out of Africa "(Sydney Pollack).
Ceux sont surement plus ds films de filles !!

Ceci dit excellent choix et dans les fims à émotions fortes,(n'est ce pas ce qui c'est ce qui marche le mieux au cinéma)
la leçon de pianio de jeanne Campion
Dancer in the dark de lars Von trier
une urbaine post Ado (mais sans boutons ) Penelope

Dominique a dit…

Claudiogène,
"Merci pour le chocolat", j'aurais pu le retenir aussi (typiquement "chabrolien"), c'est pour Claude ? Isabelle (royale et dérangeante à souhait) ? les deux ?

Claudiogène a dit…

Chère Dominique, je m'apprêtais à écrire banalement : "Les deux ma capitaine".
Et, voilà que cela me fait penser à :
"Capitaine, Ô Capitaine !"

Nous avons oublié "Le cercle des poètes disparus"

Chabrol : intelligence, acuité, dérision, humour...
Isabelle : supérieure, intérieure, dérangeante, oui.
Royale ? Je n'ose l'écrire, allez savoir pourquoi.

Dominique a dit…

Claudiogène, j'ai failli ne pas l'écrire non plus, mais je n'ai pas voulu m'autocensurer... pas déjà !

Clotilde Gimond a dit…

alors moi, j'enlèverai bien gangs of new York (auquel je n'ai pas cru une seconde), pour y mettre, en poussant un peu:
"La ligne rouge" (Terrence Malick), "Signaux de fumée" (de Chris Eyre, mais d'après le scénario de Sherman Alexie), "Fresa y chocolate" (Tomas Gutierrez Alea), et mon dernier film culte, que bcp de gens n'ont pas aimé, mais moi je l'ai vu trois fois: "Trois enterrements", de Tommy lee Jones.

On a droit à un dessin animé? Allez, "le Tombeau des Lucioles" (Takahata).

Clotilde Gimond a dit…

je me suis trompée, c'est pas "Signaux de fumée" en français, c'est "Phoenix Arizona".

Bobby d'Epernon a dit…

Merci à Patrick pour la double vie de Véronique et à Dominique pour Thelma et Louise, pour moi il y a (mais je ne suis pas sur des dates:

Un thé au Sahara

Marius et Janette

Les dernières saisons du plaisir

Vol au dessus d'un nid de coucou

Le poulpe

1 2 3 Soleil


Bises à tous les deux, une de plus pour Patrick car si ma mémoire est bonne le mois de novembre est particulier.

Robert

Escoffier Gilbert a dit…

"la grande illusion"
"manhattan cow boy"
"1900"
"l'argent de la vieille"
"i veteloni"
"cinéma pardisio"
"le voleur de bicyclette"
"macaroni"
"le gout du pouvoir" avec une Isabelle Huppert magistrale
"Flandre"
voilà quelques films que je placerais en haut de l'affiche.

Gilbert

Patrick Mottard a dit…

Merci à tous ceux qui jouent le jeu en proposant d’autres films. Je souscris à la quasi totalité des propositions, même si dans le souci louable de faire plaisir à Dominique, certains d’entre vous se transforment en groupies d’Isabelle Huppert !

Cela dit les copains (et les copines), c’est facile de rajouter sa petite touche personnelle, mais jouer le jeu en proposant une liste complète de trente, là vous verrez, c’est moins facile car il faut CHOISIR… Non mais !

Par ailleurs, je rappelle à Gilbert qu’il s’agit de la période 1976-2006 et que beaucoup de ses films sont hors jeu. Heureusement, Gilbert, tu te rattrapes avec Flandres, pour moi quasiment ex æquo avec l’Humanité.

Patrick a dit…

J'aurai aussi mis 2 films récents que j'ai beaucoup aimé : CRAZY et Little Miss Sunshine, et un autre un film un peu plus ancien que j'ai beaucoup aimé : Will Hunting. Et comme film français j'aurai choisi Le gout des autres dans lequel Agnes Jaoui et JP Bacri sont formidables.
J'ai vu qu'il y avait, dans la liste de Premiere, Edward au mains d'argent : j'aurai aussi mis un film de Tim Burton, mais alors j'aurai surement plutôt choisi Big Fish.
Mais que c'est dur, au final, de se remémorer tous les films qui marquent vraiment !
Ah oui, ça me revient au dernier moment, j'aurai aussi mis American History X que j'ai adoré et qui m'a vraiment marqué.

Sijavéssu a dit…

1- Comme un chien Enragé (James Foley)
2- Un Neveu Silencieux (Robert Enrico)
3- Chronique d'une Disparition (Elia Suleiman)
4- L'Homme sans Passé (Aki Kaurismaki)
5- Faux-Semblants (David Cronenberg)
6- Les Frères Falls (Mark et Michael Polish)
7- La Belle Verte (Colline Serreau)
8- Holly Smoke (Jane Campion)
9- Dogma (Kevin Smith)
10- Jesus de Montréal (Denys Arcand)
11- Cadence (Martin Sheen)
12- Le vent se Lève - Ken Loach
13- Peewee (Tim Burton)
14- Fucking Amal (Lukas Moodysson)
15- Powder (Victor Salva)
16- Créatures Celestes (Peter Jackson)
17- Abre los ojos! (Alejandro Amenabar)
18- Cookie's Fortune (Robert Altman)
20- The Big Lebowski (frères Coen)
21- Harry dans tous ses états (Woody Allen)
22- Minuit dans le jardin du bien et du mal (Clint Eastwood)
23- Eternal sunshine of the spotless mind (Michel Gondry)
24- Beaucoup de Bruit pour rien (Kenneth Brannagh)
25- The Hours (Stephen Daldry)
26- Looking For Richard (Al Pacino)
27- Tampopo (Juzo Itami)
28- Les Grands ducs (Patrice Leconte)
29- Boys don't cry (Kimberly Peirce)
30- American History X (Tony Kaye)

Patrick Mottard a dit…

Sijavessu, bravo pour le défi relevé et la qualité de la sélection !

philippe a dit…

1 LES YEUX NOIRS
2 GADJO DILO
3 CHAT NOIR CHAT BLANC
4 BIG LEBOWSKI
5 GUANTANAMERA
6 BRAZIL
7 BILLY ELLIOTT
8 CATCH 22
9 SALE SUCRE
10 LE GOUT DES AUTRES
11 AMERICAN BEAUTY
12 LA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE
13 THELMA ET LOUISE
14 LA VIE AQUATIQUE
15 GOOD BYE LENINE
16 LES SENTIERS DE LA GLOIRE
17 MISSION
18 GHOST DOG
19 LE FESTIN DE BABETTE
20 TALON AIGUILLES
21 FEMME SOUS INFLUENCE
22 PHILADELPHIA
23 THE FULL MONTY
24 MY NAME IS JOE
25 UNDERGROUND
26 ANNIE HALL
27 SMOKING NO SMOKING
28 BENNY AND JOON
29 NOUS NOUS SOMMES TANT AIMES
30 SNATCH

j'ai essayé de répondre aux contraintes du jeu et c'est très difficile. Non pas tant de retrouver les titres et de les classer mais surtout au regard de cette liste de se poser des questions : pourquoi avoir choisi ces films, qu'est-ce que cela révèle de la personnalité ?
La réponse me frappe aux yeux : c'est la liste d'un esthète individualiste, qui préfère l'humour et la dérision à la conviction militante et qui pour ces raisons n'est pas encarté au PS mais vote socialiste par construction intellectuelle. Chez lui pas de Dardenne, Moretti, Dumont ou Pialat, parce qu'il n'est pas militant de base mais plutôt un "petit bourgeois décadent" (qui d'ailleurs contradictoirement, se permet de vilipender Tarantino et encenser Ken Loach). Bref : "dis-moi ce que tu va voir au cinéma et je te dirai où tu te situes", le périlleux exercice proposé par Patrick m'a occasionné bien du tracas.

Anonyme a dit…

Sijavessu il vous manque le numero 19

Amadeus de Milos Forman
Ca va vous va!!!

gilles lm a dit…

Ma sélection :

Camping
Le bonheur est dans le prè
Brice de Nice
Amélie Poulain
Les bronzès font du ski
Lé vélo de Ghislain Lambert
La crise
Une époque formidable
Podium
Le père Noel est une ordure
Astérix chez Cléopatre
La vie est un long fleuve tranquille
Ma vie est un enfer
Rasta rocket

marion a dit…

-La collectionneuse d'Eric Romer
-A bout de souffle et Le mépris de Godard
-Mulholand Drive de David Lynch
-Pulp Fiction, Kill Bill de Tarentino
-Virgin Suicide et surtout Lost in translation, de Sofia Coppola
-Une femme sous influence, de ... ????
-Kids et Wassup rockers, de Larry Clark

J'en ai forcément oublié qui me reviendront une fois que le post sera publié...

Dominique a dit…

Une femme sous influence... de John Cassavetes

Sijavéssu a dit…

Je vous remercie "utilisateur anonyme" de votre proposition mais je remedierai à l'absence du n°19 en citant plutot "Japon" (Carlos Reygadas)

Anonyme a dit…

Salut Patrick !

Comme promis lors de la journée des associations, je viens apporter ma contribution à ce petit jeu.
Mais, j'espère que tu ne m'en voudras pas, je ne classerai pas mes 30 choix par ordre. D'une part, car ce classement change tous les jours ou presque, d'autre part car je n'aime pas trop les classements en matière cinématographique (et artistique d'une manière générale).
Donc... sans ordre particulier (et en étant certain d'en oublier...) :

- Eraserhead (David Lynch)
- Stalker (Tarkovski)
- Fanny et Alexandre (Bergman)
- Le Père Noel est une ordure (JM Poiré)
- La Rose Pourpre du Caire (Woody Allen)
- Mon Voisin Totoro (Miyazaki)
- Le Tombeau des Lucioles (I. Takahata)
- Edward aux Mains d'Argent (Tim Burton)
- Nos Années Sauvages (WKW)
- Adieu ma Concubine (Chen Kaige)
- Alien (Ridley Scott)
- Mulholland DRive (D. Lynch)
- Sacré Graal (Monty Python)
- Epouses et Concubines (Zhang Yimou)
- Kagemusha (A. Kurosawa)
- Annie Hall (Woody)
- In the Mood for Love (WKW)
- Raining Stones (Ken Loach)
- Au loin s'en vont les nuages (Aki Kaurismaki)
- Cria Cuervos (Carlos Saura)
- Honkytonk Man (Clint Eastwood)
- La Comédie de Dieu (Joao César Monteiro)
- Amélie Poulain (JP Jeunet)
- Le Temps des Gitans (Emir Kusturica)
- Les Ailes du Désir (Wim Wenders)
- Distant Voices, Still Lives (Terence Davies)
- Un Ange à ma Table (Jane Campion)
- Vivre ! (Zhang Yimou)
- Le Voyage de Chihiro (Miyazaki)
- Wallace et Gromit (The Wrong Trousers + La Malédiction du Lapin-Garou)

Sur ta liste, je salue bien volontiers la 1ère place du splendide film de Wenders ! Par contre, je suis assez allergique à Angelopoulos, j'avais mis Smoking/No Smoking dans ma préselection des 40,
Sinon, belle liste même si je suis assez rétif à Scorsese, Kieslowski (à part 3 couleurs : Rouge et Brève Histoire d'Amour), beaucoup à Rohmer, totalement à Bruno Dumont (nous avions découvert le film ensemble à Cannes, tu l'avais effectivement adoré et moi détesté !), et au Eyes Wide Shut de Kubrick (pour moi un vrai raté, pas loin du navet ringard... oui, je sais, je suis sans pitié !).

Et s'il me faut vraiment mettre un numéro 1, ce sera sans doute Fanny et Alexandre (version longue, bien sûr !). Quoique Wallace et Gromit.......

Amicalement,
Philippe

Anonyme a dit…

Les ailes du désir... on reconnaît bien là Patrick. C'est un choix excellent.
Bon anniversaire !

fab a dit…

J'ai l'impression que le cinéma russe n'est pas trop représenté.
Il me vient tout de suite un des plus beau et plus terrible film sur la guerre :
réalisateur Elem Klimov:
"Requiem pour un massacre"

Rappelez vous, il était passait sur arte il y a quelques années, aujourd'hui il est disponible en DVD.
synopsis:
Pendant la Seconde Guerre mondiale, Fliora, jeune garcon d'un village de Bielorussie occupé par les troupes nazies, s'engage, bien que trop jeune, chez les partisans. Il va decouvrir l'amour, la fraternite, la souffrance, la guerre. Grand prix du festival de Moscou juillet 1985.

Comme dans "les sentiers de la gloire" de Kubric, il y a des travelings d'enfer. Mais ce qui le place au dessus des autres c'est le réalisme terrible des scènes de violence. On y retrouve tout le lyrisme, la dureté et l'apreté de l'ame russe.

fab a dit…

J'oubliais, 10 minutes de "requiem pour un massacre" sur youtube, pour l'ambiance.
http://www.youtube.com/watch?v=W6L1Pa8Ks0Q

Un film en souvenir des 800 villages biélorusses qui ont été massacrés entre 41 et 44

Anonyme a dit…

Une véritable bouffée d'air frais que ce post et les commentaires qui le suivent... Merci, monsieur Mottard pour cette détente.

Clotilde a dit…

Je me suis réveillée ce matin, et, très bizarrement, la première chose à laquelle j'ai pensée, c'est "comment avons-nous pu oublier Jarmush!!!!!!"
La question serait d'ailleurs plutôt "comment ai-JE pu oublier Jarmush?", car grâce à Philippe, il a été classé avec Ghost Dog (j'ai relu tous vos classements quand même, pour être sûre). Peut-être pas le film que j'aurais choisi, mais ouf, le principal c'est qu'il y soit!

marion a dit…

broken flowers oui !

Clotilde Gimond a dit…

yess, et puis Mystery train, et Down by law (Come and ite ze rabite zat I have catched..., j'adore)

TARTOPOM a dit…

Mon top 30 :

L’exercice est ardu et il faut dire que la lecture préalable de ta liste conditionne un peu la suite
Ceci dit :

1- LES AILES DU DESIR
2- LE VOYAGE D’ULYSSE
3- LE TEMPS DES GITANS
4- APOCALYPSE NOW
5- PROVIDENCE
6- LA JOURNEE PARTICULIERE
7- BLEU BLANC ROUGE
8- LA GUERRE DU FEU
9- IDENTIFICATION D’UNE FEMME
10- LA DOUBLE VIE DE VERONIQUE
11- LE PAS SUSPENDU DE LA CIGOGNE
12- FANNY ET ALEXANDRE
13- IN THE MOOD FOR LOVE
14- TAXI DRIVER
15- JOURNAL INTIME
16- ANNIE HALL
17- LE DECLIN DE L’EMPIRE – LES INVASIONS
18- BREAKING THE WAVES
19- BLUE VELVET
20- HANA BI
21- 1900
22- NOSTALGHIA
23- LE MARIAGE DE MARIA BRAUN
24- LA LIGNE ROUGE
25- L’HOMME SANS QUALITE
26- BRAZIL
27- LE COUP DE TORCHON
28- FAUX SEMBLANT
29- PARLE AVEC ELLE
30- MANHATTAN

frey a dit…

Classer 30 films préferés n'est pas évident car cela oblige d'écarter de nombreux films qui nous ont touchés. Et à les classer parfois à l'intuition mais je me jette à l'eau :

30. eraserhead de d.lynch.
29.la chambre du fils de n.moretti.
28.les évadés de f.darabont.
27. in the mood for love de w.k.wai.
26.gladiator de r.scott.
25.moulin rouge de B.luhrmann.
24.seven de d.fincher.
23.manhattan de w.allen.
22.gandhi de r.attenborough.
21.videodrome de d.cronenberg
20.shoah de c.lanzmann
19.brazil de t.gilliam
18.cinemaparadiso de g.tornatore.
17.taxi driver de m.scorsese.
16.jfk de o.stone.
15.impitoyable de c.eastwood.
14.shining de s.kubrick
13.elephant man de d.lynch
12.breaking the waves de l.v.triers.
11.ring de h.nakata
10. big fish de t.burton.
9.le voyage de chihiro de h.miyazaki.
8.eyes wide shut de s.kubrick.
7.kill bill 1 et 2 de q.tarantino.
6.mulholland drive de d.lynch
5. lost higway de d.lynch.
4.history of violence de d.cronenberg.
3. danse avec les loups de k.costner.
2. blade runner de r.scott
1. bamako d'a.sissako.

Anonyme a dit…

Je me permets de rajouter, sans donner de classement précis, quelques autres films intéressants (du moins à mon sens).

- L'arbre aux sabots (E. Olmi)
- Excalibur (J. Borman)
- Fargo (Frères Cohen)
- Le barbier de Sibérie (N. Mikhalkov)
- Soleil trompeur (N. Mikhalkov)
- Night Watch (T. Bekmambetov)
- Stalker (A. Tarkovsky)
- L'enfance d'Ivan (A. Tarkovsky)
- Andreï Roublev (A. Tarkovsky)
- Brat (A. Balabanov)
- J'ai même rencontré des tsiganes heureux (E. Kusturica)
- Short cuts (R. Altman)

Anonyme a dit…

J'ai même rencontré des tziganes heureux est un film de 1967-68
d'Alexandre Petrovic et non d'E. Kusturica !!!