30 novembre 2006

Une mosquée républicaine

La première réunion du comité de réflexion sur l’opportunité d’une mosquée à Nice s’est enfin tenue cette semaine. Composé d’élus de la majorité et de l’opposition, de représentants des différentes confessions et des consulats des pays du Maghreb, ce comité a enregistré positivement la volonté (nouvelle) du maire de Nice d’avancer sur cette question. Au nom du groupe, Yann Librati a défendu avec pugnacité les positions de Nice plurielle.

Parce que nous sommes républicains, nous voulons qu’à Nice chacun soit traité avec équité et respect. Il n’est pas normal que certains de nos concitoyens soient obligés d’exercer leur culte dans des conditions indignes ou dangereuses. Je pense tout particulièrement aux prières du vendredi sur les trottoirs de la rue de Suisse ou à la tragédie, de justesse évitée, dans le quartier des Moulins quand, il y a quelques années, une salle de prières avait brûlé.

En étant juste, la République se protège. L’islam des caves est, on le sait, un terreau propice à l’intégrisme. Celui-ci aime la clandestinité et l’opacité car il a tout à redouter d’une pratique transparente et raisonnable de la religion.

Cette future mosquée ne doit pas avoir un statut extra territorial. Ce ne sera ni une ambassade, ni une zone de non droit : elle sera territoire de la République. Les valeurs et les lois de notre pays y seront respectées. Supposer le contraire serait faire un procès d’intention insupportable à nos concitoyens musulmans. Laïques, nous sommes humanistes. Aussi pour nous, la confiance est le prolongement naturel du respect.

15 commentaires:

ALEX 06 a dit…

Je n'ai jamais compris pourquoi il y avait un tel débat sur cette question!
L' Islam est la 2ème religion en France, la majorité des musulmans, sur le territoire sont français, l' histoire l'a encore récemment prouvée ils ont le droit de le revendiquer. Faire un amalgame entre musulmans et terroriste est non seulement stupide mais
dangereux. Il faut une fois pour toute cesser de considérer les personnes d'origines "arabes" de possibles terroristes islamistes! L'Islam est une religion de paix.
La construction d'une mosquée, comme celle d'une église, d'une synagogue ou d'un temple n'est que la reconnaisance de ce qui fait la richesse de notre pays. La diversité, la fraternitè, l'égalité qui sont les principes d'un état républicain.
ALEX06

Laurent Weppe a dit…

La chose la plus fascinante dans l'opposition à la construction d'une mosquée à Nice, c'est que le grand argument invoqué est justement le "risque intégriste" c'est à dire le risque de dérive sectaire.

Pourtant, en parlant de dérive sectaire, on trouve, à deux pas du chantier Jean Médecin une énorme vitrine de la scientologie, située à... combien... 50 mètres de la rue de Suisse? Il est étonnant que ceux là même qui font blocage à la construction d'un lieu de culte musulman se montrent silencieux quand une authentique secte, indéniablement dangereuse, fait sa pub en plein centre ville.

Anonyme a dit…

Je suis pour une mosquée a Nice , mais il faut d'abord que les imams soient formés par un organisme officiel car aujourd'hui n'importe qui peut se prétendre imam et les dérives intégriste peuvent en découler

ALEX 06 a dit…

Il est important de rappeler que l'Islam n'a pas de "clergé" et que tout ces prétendus ayathollas ne sont que des imposteurs.
Pour celui qui a lu le Coran (je ne suis pas pratiquant mais respectueux de toutes religions) l'individu est directement en contact avec "Dieu" et n'as besoin de personne pour le représenter.Il suffit de voir comment se passe la prière, après les ablutions tu t'isoles et tu pries.
Nul ne se place entre "Dieu" et toi.
Tout cela pour dire que ceux qui prônent des actions terroristes au nom de l'Islam sont des imposteurs et font du mal à l'humanisme, et à l'égalité Républicaine lorsqu'ils sont sur le sol français. L'Islam, la religion musulmane peut être présente en France comme toutes les autres religions simplement en respectant ses propres préceptes, sans y mêler des actions politiciennes.
Alex06

Anonyme a dit…

La France est certes plurielle mais même si elle est laique nos valeurs sont CHRETIENNES ... Alors si cela choquent que nous soyons contre la construction d'une mosuqée ( Les Bouddhistes on ne les entend pas 3 eme religion) qu'ils reprennent le code civil et pénal et qu'ils le comparent aux 10 commandements ... c'est un début d'explication du NON ...
Bien à vous

Di Pietro a dit…

Pour ma part, je pense que, si notre histoire est empreinte de culture chrétienne, nos valeurs sont bien celles de la laïcité et de la République. Et je ne vois pas au nom de quoi on empêcherait les musulmans (quand même "légèrement" plus nombreux que les boudhistes...) de pouvoir pratiquer leur religion dans des conditions décentes. Je suis catholique et je trouve tout à fait normal qu'une mosquée soit construite à Nice, même si nous devons être vigilants sur l'origine des fonds qui permettront cette réalisation.

katia Djanaieff a dit…

Que Nice soit acceuillante envers les musulmans,comme elle a su l'être avec les russes par exemple, et qu'elle fasse tout pour que cette mosquée soit belle avec de beaux jardins autour, et que les croyants en soient fiers. Les lieux de culte sont nos joyaux, ne l'oublions pas.

joël a dit…

comme Alex06 je ne vois pas l'objet du débat. Nous avons une loi de 1905 qui régit les relations entre les églises et l'état. Son application pure et simple devrait permettre l'implantation de mosquées comme de tout autre lieu de culte sans problème majeure si ce n'est le mode de financement qui ne peut être celui de la chose publique et qui devrait être contrôlé quant à l'origine des fonds.
Joël

Laurent Weppe a dit…

Les valeurs sont chrétiennes?

Encore faudrait-il être capable de démontrer que les valeurs qui font consensus en France ont quelque chose à voir avec la Chrétienté et que ces "valeurs chrétiennes" sont uniquement chrétiennes.

Outre que les lois de la République et ses principes fondateurs ne sont pas inspirée de la bible (sinon le PACS devrait être interdit et la constitution réécrite au nom du Chapitre 18 Verset 22 du Lévitique; sinon, la polygamie comme l'esclavage seraient légaux et il serait permis à un homme d'acheter une femme comme épouse et de revendre les enfants qu'il lui fait -Exode Chapitre 21, Versets 1 à 11-; sinon la lapidation serait légale, comme l'affirment une vingtaine de versets, et les femmes adultères seraient non seulement condamnées à mort, mais leurs enfants subiraient le même sort -Ézéchiel Chapitre 23 Verset 47-; sinon les femmes seraient inéligibles puisque l'épître aux Corinthiens l'affirme, et elles devraient être soumises à leur époux -Éphésiens Chapitre 5, Colossiens Chapitre 3, Premier épître de Pierre, et j'en passe- autant dire que la France est sur ce point en train de se préparer un énorme blasphème pour les fêtes de Pâques de 2007), le fait qu'on puisse trouver des points communs entre les valeurs de la république et les textes bibliques n'est pas en soit une preuve quelconque puisque l'ancien testament fait partie du corpus religieux du Judaïsme ET de l'Islam, et c'est par dessus le marché une synthèse de légendes et de dogmes qui existaient déjà du temps des Sumériens, 4.000 ans avant que n'apparaisse le petit Jésus. Alors, la France est un pays... quoi? Judéo-islamico-sémito-sumérino-chrétien? Et je n'ai même pas pris en compte l'influence gréco-romaine.

Par dessus le marché, la logique de dire que la France est de valeurs chrétiennes génère de nombreux problèmes (outre le fait que ce n'est pas en soit un fait si indiscutable que cela): Un quart au moins des Français ne sont PAS Chrétiens (Juifs, Musulmans, Animistes, Agnostiques... On les oublie un peu trop souvent ceux-là): doivent-ils être considérés comme moins Français, avoir moins de droits que les autres citoyens, doit-on considérer que le fait d'avoir un lieu de culte est un privilège réservé aux seuls chrétiens parce qu'ils sont majoritaires (Qu'en est-il des Chrétiens d'Orients qui ne sont pas majoritaires dans leurs pays? Doit-on détruire les églises coptes parce que les chrétiens sont minoritaires en Égypte?)? Mais c'est vrai que l'Égalité républicaine n'apparaît pas dans les évangiles.

Anonyme a dit…

En terre d'islam les chrétiens sont persécutés et leurs églises souvent profanées. Quand la tolérance existera chez eux nous verrons alors à permettre l'implantation d'une mosquée chez nous. En attendant c'est totalement NON.

bernard gaignier a dit…

C'est fou ce qu'on peut dire comme connerie sous couvert de l'anonymat!!!

Laurent Weppe a dit…

C'est fou ce que le mot "mosquée" peut créer comme trollisme, enfin, en tout cas, un islamiste pourra toujours dire:

«En terre chrétienne les musulmans sont persécutés et leurs mosquées souvent interdite de construction. Quand la tolérance existera chez eux nous verrons alors à permettre le maintient d'une église chez nous. En attendant c'est totalement NON»

Toute ressemblance avec un message précédent serait bien entendu inconcevable.

LV a dit…

Un anonyme a dit: "En terre d'islam les chrétiens sont persécutés et leurs églises souvent profanées. Quand la tolérance existera chez eux nous verrons alors à permettre l'implantation d'une mosquée chez nous. En attendant c'est totalement NON."

Oui, appliquons donc la loi du talion et soyons aussi stupides que ceux que nous dénonçons...
Le paradoxe ne te saute pas aux yeux? Ah ce doit donc être tes cheveux fluos qui te cache la forêt!

Ceci étant, je trouve que c'est une bonne nouvelle qu'enfin Nice ait une mosquée...

SAM a dit…

Depuis quand,le Maire de Nice s'intéresse au culte musulman?
Une parti de la réponse est la suivante :
le groupe Nice Plurielle à toujours souhaité un islam respecté et respectueux des règles républicaine.Patrick Mottard à toujours défendu ce projet et à toujours interpellé la bande à Peyrat sur le grand respect que les Nicois devait avoir envers la communauté musulmane .
Peyrat à compris l'intérêt politique et surtout que les musulmans nicois sont avant tout des électeurs francais potentiellement dangereux pour les prochaines échéances électorales et non pas des terroristes qui viendrait d'une terre inconnu!

Pour une viibilité a dit…

Nous en sommes à plus de 3 générations de musulmans à Nice (Afrique,Europe de l'Est et reconvertis). Il est important d'accorder un espace de culte pour une meilleure visibilité de cette confession afin de ne pas laisser les esprits sombrer dans une clandestinité ou des dérives extrêmes.Si la ville accepte de mettre en place une infrastructure pour la prière des musulmans, elle développera d'autant plus son potentiel: La Fraternité. L'Islam est une religion de paix et de tolérance. Lui refuser cette visibilté, c'est encourager un pouvoir invisible et donc non contrôlable. On risque par ce refus d'encourager les dérives.
Michael Moore disait :
"L'ignorance engendre la peur, la peur engendre la haine, voilà l'équation"
Il est compréhensible par de nombreux paramètres que des gens aient peur car ils ne connaissent pas. Les représentations sociales et les stéréotypes véhiculées par les médias encouragent les clivages. La maîtrise du pouvoir sur le peuple s'effectue souvent par la peur. Il est temps d'instaurer un climat de confiance et de convivialité dans nos espace de vie quotidien!C'est uni que la France sera forte
La construction des identités passe par la reconnaissance,(et je parle pour toutes les confessions religieuses et les multiples communautés ethniques). Ce qui est favorable à la paisibilité des individus, c'est qu'on leurs accorde un espace de vie.