06 décembre 2006

Stars are not born

Lundi soir, pour une réunion en principe interne au PS (il s’agissait de préparer la campagne présidentielle), même scénario que pour le meeting de la Fête de la Rose ou de quelques unes de nos dernières réunions publiques : une madame Loyal ou un monsieur Loyal présente les orateurs (c’est-à-dire nous) dans un style « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil » et surtout « tout le monde il est un élu formidable ». Cette emphase est un peu déplacée ; de nombreux militants m’en ont fait la remarque.

S’il s’agit d’affirmer que les élus du PS font leur boulot, je serais tenté de dire que c’est la moindre des choses. S’il s’agit de prétendre que les élus du PS font un travail exceptionnel, le fait que ce soit dit par d’autres socialistes nuit beaucoup à la crédibilité du propos. Laissons les électeurs le confirmer. Quand, en plus, l’inimitié entre l’encenseur et l’encensé est de notoriété publique, on ne fait que nourrir l’accusation d’insincérité dont on suspecte souvent les élus.

Par les temps qui courent, il est de bon ton de prétendre faire de la politique autrement. Contentons-nous déjà de la faire simplement.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

salut à toutes et tous,

je dirais de la faire sincérement, cela suppose d'avoir sa propre vie a l'exterieur, d'avoir un emploi et d'y s'épanouir, a moins que certains ne veuillent faire de la politique un métier salarié,et donc pas alues-s du peuple, alors là je lâche l'affaire, car moi pas comprendre. zineb

Franck a dit…

"Je retourne ma veste toujours du bon côté" comme dit la chanson...
voir le blog:"Rebuts de presse", de Didier Jacob (http://didier-jacob.blogs.nouvelobs.com/) avec les informations sur le livre de Jack Lang "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur moi", qui n'est pas sorti...Pour certains la place est plus importante que les idées, bien sur, mais quand même...