02 novembre 2007

Génération "Nice Autrement"

Salah est propriétaire de trois agences de voyages (dont deux dans le quartier Gambetta à Nice). Cet admirateur de Jean-Pierre Chevènement organise la quasi totalité des pélerinages au départ de notre cité pour La Mecque. De fait, il connaît très bien nos compatriotes musulmans. Egalement très impliqué dans les syndicats professionnels de voyagistes ("Aretha après Ségo"), il a décidé de metre son expérience et son enthousiasme au service de notre liste.

Irène est une dynamique et sportive mère de famille qui habite le quartier Vauban à l'est de la ville. Elle a la responsabilité administrative d'un cabinet médical regroupant une dizaine de médecins rue Pastorelli. Ayant voté pour Bayrou au premier tour des Présidentielles, elle se reconnaît une sensibilité de centre gauche, même si elle ne s'était jamais engagée politiquement. Elle aussi a décidé de nous rejoindre avec le trousseau de clés qui lui permet de nous ouvrir les portes de nombreux réseaux amicaux ou professionnels auxquels elle appartient.

Christophe était mon étudiant l'année de l'accident qui fut à l'origine de son handicap. Depuis, nous ne nous étions jamais perdus de vue. Habitant Nice nord, il s'est impliqué très fortement dans la vie associative au point d'être un membre influent de la plupart des commissions d'accessibilité de notre cité. Je ne me souviens pas avoir jamais parlé avec lui de politique nationale. C'est donc sur la base de notre projet local qu'il nous a rejoints il y a quelques semaines, car sa volonté d'améliorer le vivre ensemble à Nice est forte.

Salah, Irène, Christophe : trois solides maillons d'une chaîne qui ne cesse de s'enrichir...

3 commentaires:

Claudio a dit…

(vous allez encore me trouver taquin)
"Le trousseau de clés" ; c'est donc ça la politique. J'aurais dû y penser.

Anonyme a dit…

hugo mcenroe a dit...
je suis donc le fils de cette dynamique et sportive mère de famille(bon ça va, elle en éleve qu'un seul).
Je suis fier qu'elle participe.
C'est la première fois qu'elle s'investit autant dans la politique et je trouve cela très bien.

Dominique a dit…

Hugo, nous sommes ravis que tu ne nous en veuilles pas de t'emprunter aussi souvent ta maman. Tant mieux, parce que c'est pour la bonne cause !