02 mai 2008

Du brouillard sur le boulevard

Juin 2007 : Christian Estrosi, à peine élu, renonce à son siège de député pour rester ministre. Mars 2008 : il démissionne du Gouvernement pour devenir maire de Nice. Mai 2008 : il décide de reconquérir son siège de député en provoquant une partielle. Cette valse hésitation a de quoi donner le tournis à des électeurs de la 5e circonscription qui risquent d'apprécier très modérément le rôle qu'on leur fait jouer. Si l'on ajoute l'impopularité record du Président, la grogne sociale, le déficit qui se creuse, l'inflation qui augmente, et le chômage qui repart à la hausse, il faut bien admettre que cette élection partielle ouvre un boulevard à une gauche locale en quête de réhabilitation après le fiasco des municipales de Nice.

Mais un certain nombre d'erreurs risque d'assombrir bien vite cet horizon que l'on croyait dégagé.

- Tout d'abord, le choix du candidat : Paul Cuturello n'est pas sans qualités (c'est notamment un bon spécialiste de la question du logement), mais, homme d'appareil, il est singulièrement dépourvu de charisme. A un point tel que, dans cette circonscription longtemps tenue par la gauche grâce à Jean-Hugues Colonna, Cuturello n'a jamais réussi, malgré de nombreuses tentatives, à se qualifier pour le deuxième tour. Et cela, même au moment où, Premier secrétaire fédéral, il était le leader du PS 06. Et cela bien avant l'affaire des fax qui, on s'en doute, n'a rien arrangé.

- La campagne initiée par le Parti socialiste est axée sur le cumul des mandats du candidat UMP. Sur cette question, quelle est la crédibilité d'un candidat conseiller municipal, conseiller communautaire, conseiller général, qui aspire à être député ? Quelle est la crédibilité d'un candidat, lieutenant de Patrick Allemand, qui est, quant à lui, Vice Président de la Région, conseiller municipal, conseiller communautaire, conseiller général et Premier secrétaire fédéral ? Quelle est la crédibilité d'un parti qui, au niveau national, a capitulé devant ses propres notables en renonçant à imposer son programme anti cumul à la droite pour la Révision à venir ?

- Enfin, en ce qui concerne le fond politique local, le candidat PS est pieds et poings liés par Christian Estrosi puisqu'il fait partie de l'équipe qui a accepté de cogérer la Ville de Nice avec son adversaire en présidant deux des commissions les plus stratégiques.

Cela fait, vous me l'accorderez, beaucoup de brouillard sur ce boulevard qui devait conduire à une victoire facile. Heureusement que le contexte national est si défavorable à l'UMP qu'on a l'impression que la gauche en ce moment pourrait même faire élire un raton-laveur... Alors, pourquoi pas ?

A défaut d'une victoire "pour", une victoire "contre" est toujours possible, mais, ne nous y trompons pas, elle serait plus un symptôme qu'un remède.

15 commentaires:

chrchefiguranpourla5ème a dit…

Ah ah qu'est-ce que j'aime quand tu parles comme ça !! et y en a encore qui espèrent penser que tu sais pas ou n'oses pas le faire? les truffons !! Tu m'étonnes que le couple est dérangeant... hmm!!
en fait il y a deux possibilités pour expliquer le phénomène que tu décris là...
1- certains ferment plusieurs fois de suite leur porte, d'autres se lavent les mains sans cesse, d'autres refont leur lit jusqu'à ce qu'il n'y ait plus un pli microscopique... et d'autres... se présentent à toutes les élections possibles... compulsif (convulsif aussi d'ailleurs)
2- il y a le tyrosemiophile qui bave devant une boite de camembert (vide !!), il y a le fabophile qui furète dans l'espoir de trouver une fève, le placomusophile lui s'émerveille devant le muselet d'une bouteille de champagne sans bulles (tiens j'vais entamer une collec' de bouchon de champomy moi !!) et puis il y a l'hyper-cumulard qui collectionne les élections en vue d'avoir plus de postes... sauf que... l'hyper-C lui, il n'a jamais de doubles et surtout il n'échange JAMAIS avec les autres hypers-C... bah ouais... à chaque collection ses règles hein...
Et nous, bah on est super chanceux parce qu'on collectionne les hypers-C... mais on serait d'accord pour les échanger avec des hypers-Non-C...

alain a dit…

Pourquoi la politique et ses remous finissent par lasser autant que "noël au quatre vent" cet interminable et interminé feuilleton, pour ne pas dire "Dallas", avec un D qui pourrait très bien être un S, ... Pantins du pouvoir, noblaillons d'un jour, ils singent Jules César ou Attila, amassant les titres comme eux les conquétes, mais sans leur noblesse et courage de guerrier, juste enrobés de paraître et de fourberie, usant du copinage comme clef de leur réussite. On se croirait dans Astérix et le domaine des dieux, ou quelque chose comme la Zizanie.
M'enfing, où est le coeur dans tout celà? Ou est la pensée et le moteur de notre avenir?
Ne pas faire de la politique un métier, comme thème de campagne, j'ai au bas mot "adoré" , imaginons notre président et ses ministres en hommes simples et sincères, en hommes et femmes de foi et de courage, en mesdames et messieurs tout le monde... J'ai un peu de mal à imaginer, mais qu'est ce que ce serait bien...

Anonyme a dit…

...dire que nous allons vers les gens, tractons tous les jours pour nos idées de gauche dans la 5ème! c'est bien mal payé par votre post!! ceci dit.... après tout je n'ai qu'à plus lire votre blog!

Sylvie a dit…

Effectivement, électrice de la
5ème circonscription, j'ai le tournis de retourner encore aux urnes.
Il y a bien du brouillard sur le boulevard de la Madeleine...à cause de ces élections qui, je pense, ne déplaceront pas grand monde, et aussi à cause des propriétaires de maisons qui débroussaillent leurs terrains sur les collines et enfument tout le monde jour et nuit...
Quant à M.Estrosi, j'aurais préféré personnellement qu'il laisse le Conseil Général à un de ses acolytes ainsi que son poste de député à M.Ginési et qu'il se consacre exclusivement à la ville de Nice vu qu'il y a tant à y faire pour réparer les erreurs de son prédécesseur et entamer de nouveaux projets.
Les super-héros c'est bien pour mon fils de 7 ans, mais pour les adultes raisonnables il me semble qu'un mandat de maire suffit à un seul homme, non?

Patrick Mottard a dit…

Anonyme,

"Avoir des idées de gauche" ne suffit pas... Encore faut-il que les actes soient en accord avec le propos.

Ane_Aux_Nimes a dit…

Juste une précision pour Anonyme... je ne crois pas que ce soit les personnes qui tractent et qui vont vers le citoyen dont il est question là... je n'ai pas vu dans ce post de récriminations de quelque sorte que ce soit sur toutes les personnes qui se bougent dans la 5ème... uniquement sur ceux qui prennent le pouvoir (du moins qui essayent)... alors, à moins que tu ne fasses partie de cette catégorie, tu n'as pas à te sentir visé(e)...

Anonyme a dit…

ou est passée l'opposition? inaudible!

Richard a dit…

Cher Patrick, si je trouve ton analyse politique juste, je te trouve injuste envers les ratons laveurs, qui font partie de la sympathique famille des procyonidés (le petit panda ou le coati). La famille de Paul Cuturello est le PS niçois. Et je ne suis pas certain que le raton laveur se livrerait aux mêmes usages:
Envoi de fax anonyme, envoi de lettres d'intimidation ou calomnieuses à ton égard aux adhérents etc.
En plus, le dépeçage de nos sections ayant commencé, je ne suis pas certain que ce pauvre raton laveur serait heureux d'être assimilé à la famille des accipitridés.

Anonyme a dit…

....parce que vous pensez faire des "actes" de gauche? .... plus personne n'y croit!!!!

Face2Face a dit…

Anonyme,
parle pour toi... j'y crois aux actes de gauche (et aux pensées aussi qui vont avec en général dans ce sens là) des Mottard... et je ne suis pas un "cas" isolé... d'ailleurs, je n'éprouve pas le besoin d'aller fureter sur le blog de la "concurrence" moi... pas besoin de me rassurer...
Mais bon là tu retournes la situation je crois... il était question de VOS idées et de VOS actes de gauche...
si c'est à cela que tu réponds "plus personne n'y croit" alors je pense que tu as bien raison et que tu es très lucide...

Anonyme a dit…

Monsieur Mottard,
j'ai voté pour vous aux municipales, et je n'ai pas voté au 2eme tour, parce que j'étais un peu ékoeuré qu'on ne vous ait pas remis sur la liste alors que vous etiez vraiment celui qui avait droit (je vous ai rencontré quand vous avez marié ma cousine en 2005)

Mais la quand même est-ce que vous voulez nous dire qu'on ne doit pas voter pour Paul Culturello qui est le candidat du Parti Socialiste?

Moi je vote dans la 5° et en face il y a seulement Estrosi, le candidat du front national et celui du parti communiste qui n'a aucune chance!

Patrick Mottard a dit…

Je n'ai rien dit de tel,j'ai simplement fait un constat amer...

nicolas Knecht a dit…

En effet, la campagne anti cumul serait sans nul doute plus audible dans l'hypothèse où le premier opposant ne se trouverait pas en situation sursitaire de cumul autorisée par un recours en provenance de l'un de ses alliés de gauche.

Sylvie a dit…

Dans la 5ème circonscription il y a aussi un candidat écologiste indépendant qui se présente depuis plusieurs années...

Anonyme a dit…

...indépendant... de la mouvence Brice Lalonde! faites votre choix...si amer soit-il ;-)