12 novembre 2008

Carlone Academy n° 1

Pour mieux connaître les goûts culturels des 18-24 ans, j’ai interrogé en début d’année mes 611 étudiants sur leurs préférences littéraires, picturales, musicales, théâtrales et cinématographiques.

Avant cela, je me suis engagé doublement : je leur donnerai le résultat global de l’enquête et je m’abstiendrai de tout commentaire qualitatif.

Le fait que 150 d’entre eux soient étrangers n’a pas vraiment influencé les résultats dans la mesure où, à part peut-être les Chinois et quelques Slaves, les goûts des jeunes français et ceux de leurs collègues étrangers semblent synchrones. La mondialisation de la culture est donc en bonne voie, pour le meilleur et pour le pire.

La première question était : « Quel est le titre de votre livre préféré ? ». Et voilà le classement des ouvrages le plus souvent cités :

1- Da Vinci Code, Dan Brown (14 citations)

2- 1984, George Orwell (13 citations)

3- Et si c’était vrai, Marc Lévy (12 citations)
L’alchimiste, Paolo Coelho (12 citations)

5- L’étranger, Albert Camus (11 citations)

6- Le Guépard, Lampedusa (8 citations)
Les liaisons dangereuses, Choderlos de Laclos (8 citations)

8- Les misérables, Victor Hugo (7 citations)
Dix petits nègres, Agatha Christie (7 citations)

10- Le parfum, Patrick Süskind (5 citations)
Orgueil et préjugés, Jane Austen (5 citations)
Anges et démons, Dan Brown (5 citations)

Par ailleurs, deux étudiants pieux ont cité la Bible alors que quatre autres ont apparemment gardé leur âme d’enfant en citant… Harry Potter.

Côté auteurs, Marc Lévy est largement en tête avec plusieurs ouvrages devant Dan Brown (pour les deux livres précités) et Paolo Coelho (trois titres). Sont également cités une dizaine de fois pour au moins trois romans : Amélie Nothomb, Stephen King, Anna Gavalda, Frédéric Beigbeder, Guillaume Musso (que je connais aussi comme « voisin » : il était en effet à côté de moi l’an dernier au Salon du Livre de Nice) et Bernard Werber.

Mes deux auteurs favoris, Proust et Kundera, n’ont été cités respectivement que deux et trois fois. Sur 600, dur, dur !

Ainsi le livre le plus cité est ce Da Vinci Code que, sur ce blog, je qualifiais en 2006 d’ouvrage « habile, manipulateur, parfois jubilatoire, mais qui n’est au fond que du sous Umberto Eco, du X-Files à la sauce catho et une version spiritualiste du célèbre "On nous cache tout, on nous dit rien" de Jacques Dutronc. »

Oui, c’est vrai, j’ai promis ! Pas de commentaires qualitatifs !

29 commentaires:

Claudio a dit…

Moi je n'ai rien promis.
Alors je me lâche :
Sans commentaires !

Clotilde a dit…

Moi j'ai rien promis du tout.
Dan Brown et Coehlo qui cohabitent avec Orwell et Camus, ça fait mal quelque part. En même temps, de quoi je parle me direz-vous, je n'ai jamais lu les deux premiers, juste les premières pages au magasin, ça m'a bien suffi.
Bon, la prochaine fois, demande leur quels sont leurs 3 livres préférés, on élargira peut-être un peu le champ.

Fleur2Pivot a dit…

Oh ben quand même y a une petite différence entre Orwell et Brown !! Enfin, je trouve...
Après, c'est sur que Brown, Lévy, Coelho, Nothomb, Musso, pour moi c'est le même moule de prod littéraire...
Lampedusa je connais pas, Les Liaisons pfff trop bof, Les Misérables je l'emmènerais pas sur une île déserte et Potter encore moins...
Reste le quarté Austen, Suskind, Camus, Christie... c'est pas si mal quand même...

S'il faut en citer 2 de mes préférés, ce sera Mc Cullers et Pennac, les 2 qui me viennent à l'esprit immédiatement en bousculant sauvagement ceux qui suivent...

Sylvie a dit…

Pour être "politiquement incorrecte", je dois dire que j'ai lu "Da Vinci Code" et que j'y ai pris beaucoup de plaisir.
Même si je sais que tout est faux et invraisemblable, ça passe de bons moments et ça entraîne dans une aventure originale et passionnante.
Quant à Camus, il reste, depuis 30 ans, ma référence, presque ma bible, avec St Ex, pour leur vision de l'humanité réaliste et crue, en même temps que remplie d'espérance.

Dominique a dit…

Ce qui me surprend le plus, c'est que, en dehors des bouquins à succès qui ont fait l'objet d'une forte médiatisation, on ne trouve pratiquement que des livres étudiés au lycée pour le Bac... Ne lirait-on que si c'est "obligatoire" ?

Anonyme a dit…

Sans vouloir offensé PM qui a mon avis donne trop son avis et moi je me garderai bien de donner mon avis sur l’avis de PM..-)
Ne lirait-on que si c'est "obligatoire" ?surement et de rajouter que les valeurs littéraires sont fortement concurrencées, à l’école, par la culture scientifique, et hors l’école, par d’autres médias .
Les medias visuels et auditifs qui attirent les jeunes par le son et l'image : regarder la TV, surfer sur Internet, ou affronter des jeux vidéo
Ou bien je remarque que parmi les romans lus nombreux romans ont été portés à l'écran.
Le roman de Jane Austen, 'Orgueil et préjugés' a été porté à l'écran par Ang Lee. 'Le Parfum..le guepard .a si c'était vrai ..
Au fait PM :
Dans quel film adapté d'un roman
de Marcel Proust l'actrice Ornella Muti a t-elle joué ? 'Un amour de Swann' "à l a recherche du temps perdu » "du coté de chez Swan"?
a bientot
Pénélope

Claudio a dit…

Pas un étudiant pour répondre "Fragments de Nice".
Même pas le sens de la stratégie !!! C'est désespérant ;-)

Anonyme a dit…

ce n'est pas un scoop, le niveau en fac de lettres est de plus en plus bas. il suffit de lire leurs fautes d'orthographe. La faute aussi à mon avis à certains profs de fac qui mettent des bonnes notes aux partiels alors que les étudiants n'ont pas le niveau (aussi bien sur le fond que sur la forme).. Etant précisé que ces jeunes ont réussi le bac.. Ce qui démontre le pauvre niveau des élèves au lycée puis en fac.
Toutefois, je préfère voir quelqu'un qui prend du plaisir à lire (même un livre un peu béta) qu'un pseudo intello qui pense avoir des idées sur tout. Pour ma part, je pense que l'on peut apprécier un bon bouquin pour se détendre comme da vinci code et aimer camus ou baudelaire. ce n'est pas contradictoire. je me méfie des pseudos intellos moi...

ExFanDu18th a dit…

Sans vouloir offenser Pénélope, ce n'est pas Ang Lee Orgueil & Préjugé, c'est Raison & Sentiments... Orgueil & Préjugés à part l'adaptation bollywoodienne (ça compte?) et Le journal de Bridget Jones par certaines allusions, c'est un illustre inconnu dont j'ai zappé le nom qu'il l'a fait tout récemment me semble...


En lisant le post ce matin je me suis fait la même remarque sur la forte médiatisation... ça m'étonne même qu'Austen fasse partie du "palmarès"... c'est quand même toujours la même rengaine et si la société anglaise est bien dépeinte (ce qui fait le principal intérêt à mon sens de toute son œuvre) le thème récurrent du mariage est un chouïa lourdingue...

F2N en book de chevet, je sais pas si ça serait crédible... mouarf...

Dominique a dit…

@l'anonyme,

En matière de littérature et de fautes d'orthographe, il faut se garder de jeter spécialement la pierre aux étudiants de fac de lettres : c'est quelque chose de largement partagé, notamment par les scientifiques... Il semblerait que personne n'y échappe.

Bien sûr qu'on peut prendre plaisir à lire Da Vinci Code, mais la question n'était pas là. Il s'agissait de donner le titre de son livre préféré : c'est sur ce point que, sans être un intello (pourquoi ceux qui méprisent les intellos, les qualifient-ils toujours de "pseudos" ?), on peut s'étonner du résultat. J'ai lu Da Vinci Code, mais il ne me viendrait jamais à l'esprit de le considérer comme mon bouquin préféré... Je dois être une "pseudo intello"...

Anonyme a dit…

à mon avis, il est plus ennuyeux pour un étudiant de lettres de faire des fautes que pour un scientifique, non ?... Mais enfin, passons... Si vous trouvez que "personne n'y échappe", triste constat. Il est vrai qu'en lisant de temps à autre ce blog, j'ai pu remarquer de grosses fautes de la part d' internautes. Personnellement, cela me choque. Par ailleurs, je n'ai pas d'ego mal placé et je me fiche royalement de tenter de montrer ma petite culture littéraire. Je n'ai pas besoin de me justifier sur le fait d'être un intello ou pas. Et pour moi, il y a une grande différence entre un intellectuel et un intello... Un véritable intellectuel se montrera toujours humble et ne tentera jamais d'étaler une pseudo culture et n'aura pas besoin de se justifier non plus sur le "pseudo".

Clotilde a dit…

oh la la, faudrait discuter de rien, au risque de faire pseudointello... Pfff, on se demande à quoi pourrait servir internet si ce n'est à trouver des infos, et notamment des envies de lire tel ou tel bouquin raconté ou vanté par d'autres, ou tel ou tel film etc...
Maintenant on peut aussi considérer qu'on n'a besoin de personne ou qu'on a la culture infuse, mais pour mon cas perso, j'adooore quand les intellos, pseudo ou "véridiques", étalent leur culture comme la confiture.
ça me donne faim.

jaitudilailetre a dit…

à no nime...
c'est vrai qu'un livre bêta peut être divertissant... et les pseudo-intellos qui en parlent le plus savent surement pourquoi...

Sait bien connu la fac de letre ai un vivié de sans cultes qui se la pête grave avec leur français écorchait dans le vif... la preuve, j'en suit !!

Richard a dit…

@ Dom,
souvent, les personnes qui critiquent le niveau scolaire de nos élèves, et par là même, le résultat de notre travail sont elles même allées peu à l'école. Et en plus elles savent pas écrire leurs noms puisqu'elles signent : anonyme.
En revanche, tu es un peu sévère avec ces pauvres étudiants qui ont dû se creuser les méninges pour citer des bouquins qui aillent bien dans le contexte.

Mille excuses pour les fautes.

ANTONIN a dit…

Encore un effort et dans quelques années les lectures preferés des jeunes seront "TEXTO", "BLOG" et "MSN"?

ANTONIN

jean françois a dit…

Bonjour patrick.

Quelle bonne idée que d'organiser un sondage sur les goûts littéraires de tes étudiants !

Je te propose donc de l'éttendre à ton blog pour que chacun puisse établir son classement (les 5 ou les 10 meilleurs livres).
On pourrait même ensuite faire la même chose pour les films et la musique !

Qu'en penses-tu ?

Voici mon classement pour les livres:

1) Mort à crédit de Louis-Ferdinand Céline
2) Les lettres persanes de Montesquieu
3) Boule de suif de Guy de Maupassant
4) Clérambard de marcel Aymé
5) De l'inconvénient d'être né d'Emile Cioran
6) Les particules élémentaires de Michel Houellebecq
7) En attendant le vote des bêtes sauvages d'Ahmadou Kourouma
8) Kaputt de Curzio Malaparte
9) Lettre à mon juge de Georges Simenon
10) 1984 de Georges Orwell

Salutations.

Patrick Mottard a dit…

Jean-François,

J'ai déjà fait ce que tu suggères pour le cinéma il y a deux ans (Les trente glorieuses ).

Pour la littérature, je le ferai avant la fin de l'année : pour toi, ce sera facile !

Anonyme a dit…

Tout d'abord, je mettrai avec plaisir mon nom pour vous répondre, mais aparememnt, il faut disposer d'une adresse gmail pour mettre son identité. Je n'en ai pas tout simplement ! Mon prénom Isabelle.
Enfin, bref, si je résume, le fait que les étudiants fassent des fautes et qu'ils aient un niveau particulièrement bas n'est pas génant pour vous. En revanche, si leur bouquin préféré est da vinci code ou musso, là, ça devient problématique. J'ai du mal à suivre... En tout cas, je persiste à dire que savoir écrire correctement est capital. LOrsque vous recevez des lettres d'embauche de la part de jeunes diplomés de la fac, on prend peur en les lisant.. Ces personnes ont bac +4 ou 5 et ont un niveau CM1... Désolée mais c'est véridique, même si cela ne vous fait pas plaisir.

Cultureolienne a dit…

Isabelle, je pense que vous faites un gros amalgame et que vous vous battez contre des moulins à vent !! il n'y a pas de débat là... par ailleurs vous vous contredisez... vous condamnez un niveau bas mais acceptez une culture que vous qualifiez vous-même de bêta... faudrait savoir...
Doms a juste fait une remarque sur le fait que Da Vinci Code ne soit pas pour elle une référence littéraire... doit-elle avoir honte de son exigence et son gout en la matière? A savoir que ça n'engage qu'elle en plus...
Honnêtement je ne vois pas où est le lézard là...

Pour finir, pas besoin de gmail pour blogguer ici, suffit de cocher sur Nom/URL, dans la case NOM vous mettez ce que vous voulez... et au pire si vous n'y arrivez pas, rien ne vous empêche de signer votre msg à la fin...

Claudio a dit…

Bon, il faudrait peut-être quelqu'un pour épauler Isabelle ici. Ce sera moi.
Au moins sur le point de l'orthographe. Moi qui ne suis pas allé à l'école ou si peu, je n'en fait pas ou si peu. Alors pourquoi a-t-on laissé croire qu'on pouvait avoir des bacs + x sans exigences. C'est accepter la décadence. J'ajoute que mes enfants (Bac+4, Bac+4 et Bac+2 pour l'instant) ne font pas de fautes d'orthographe ou si peu. (Je les menaçais de leur couper les mains ; ça marche plutôt bien)
Courage Isabelle. Non mais !

Isabelle a dit…

Chère cultorolienne, pour vous répondre, je ne considère absolument da vinci code comme une une référence littéraire, j'ai bien précisé au contraire qu'il s'agissait d'un divertissement et que l'on pouvait tout à la fois apprécier un livre comme da vinci et aimer d'autres auteurs comme céline ou proust. je précise également que je répondais à dom qui considère q'il est presque normal de faire des fautes. Ai- je le droit d'avoir un avis différent du sien ?
Enfin, pour répondre à claudio, je suis bien d'accord avec lui sur le fait qu'on ait fait croire à des jeunes qu'ils pouvaient faire des études longues sans faire d'effort. Claudio, souvenez vous qu'à une certain époque, certains arrétaient l'école avec un simple certificat scolaire et avaient toutes les bases acquises au cours des premières années d'école.
bonne soirée

PsykorigiduMatinchagrin a dit…

le certif !!!!! Mais bien sur suis-je bête !!
Excusez moi j'étais niaisement restée à mon époque...
Dites Isabelle, au certif on vous apprenait pas la différence entre j'interviens dans un débat et je réponds à la place de l'autre? On ne vous apprenait pas non plus "si j'ai un avis différent y a des chances pour que d'autres aussi"?
Ah ce bon vieux certificat d'études... ah oui, Isabelle, quitte à être exigeant soyons le jusqu'au bout, c'est pas un certificat scolaire... bah oui hein, appelons un chat un chat !!
Souvenez-vous Isabelle, la belle époque où des gamins finissaient leur scolarité à 12 ans et partaient bosser dans des mines... ah oui ça nous manque c'est bien vrai... et c'est sur que savoir écrire ça leur a changé la vie, y a pas photo !!
Faut vraiment être bien pauvre pour s'accrocher à ce genre de considération...
Tiens allez, il est l'heure de rejoindre Doms... à la fac de lettres... avec un peu de chance ce soir je n’aurai toujours pas mon certificat d’études, mais une chose est sure, je saurai réfléchir… mon choix est tout fait…

isabelle a dit…

ah bon ? tout le monde intervient ici pour donner son avis et moi lorsque je le fais, cela signifie "intervenir à la place de l'autre "?...Sans comentaires..
En tout cas, j'ai appris un sccop, toutes les personnes qui ont eu le certificat ont travaillé à la mine ! pas mal cette nouvelle version de l'histoire!
je crois qu'il vaut mieux en rire et que je vous laisse entre vous.

En fait, si l'on veut donner son avis sur votre blog, il faut être automatiquement d'accord avec l'auteur sinon les amis interviennent à la rescousse pour répondre.. un peu pitoyable cette manière de procéder.
Alors vive les fautes d'orthographe, vive l'intolérance et bonne route chers amis. Je préfère vous laisser entre vous avec le manque d'ouverture qui vous caractérise. Je ne vois pas l'intérêt de ce site.

Dominique a dit…

C'est dingue ça ! Elle est quand même bizarre cette Isabelle ! Où a-t-elle vu qu'on était des fans des fautes d'orthographe ? Elle se monte le bourrichon toute seule...

Pour ma part j'avais dit qu'il y avait autant de fautes chez les scientifiques que les littéraires... Cela relève du constat et pas du jugement de valeur. Je pourrais ajouter les juristes que je connais le mieux... Mais nulle part je n'ai prétendu que je trouvais ça normal !

Non seulement il convient de savoir écrire mais il faut aussi apprendre à lire... Ainsi, on évite de faire dire aux autres ce qu'ils n'ont pas dit... Ou alors c'est qu'on est tout simplement de mauvaise foi et qu'on aime débarquer sur les blogs pour se défouler de je ne sais quelles frustrations.

C'est marrant comme il peut arriver que les débats partent en vrille sur le Net et s'enfoncent dans des considérations qui n'ont rien à voir avec le billet de l'auteur du blog...

Allez donc faire votre blog perso Isabelle, puisque vous ne vous sentez pas à l'aise avec les intolérants que nous sommes. Et bon vent ! Moi c'est l'intérêt de vos commentaires volontairement malveillants que je ne vois pas.

Claudio a dit…

Isabelle, moi je l'ai ouvert mon blog.
Et j'ai mon certif. Même que j'ai eu une très bonne note. Même qu'on nous obligeait à apprendre La Marseillaise. Même que je sais lire et que je ne suis jamais allé dans une mine. Oui, quand même je suis pauvre, c'est vrai ; ça fait quand même des dégâts alors le certif ? Mais peut-être que je pense comme un frustré d'études ? Peut-être que je pense de travers ? Je ne sais pas.

Anonyme a dit…

IRENE A DIT...

EH BIEN AU MOINS AU FINAL DE CE "DIALOGUE...UN PEU MONOLOGUE AUSSI".... CLAUDIO ET SYLVIE UNE BELLE HISTOIRE QUI COMMENCE.... LA MAGIE DU BLOG

Courdusoirdesespoir a dit…

Isabelle, franchement vous êtes à l'ouest là...
quand je dis intervenir à la place des autres c'est à moi que je faisais référence, pas à vous... je savais pas qu'il fallait mettre des sous-titres, mais bon passons...
Et puisque vous voulez jouer la maligne allons-y gaiment... le certificat d'études primaires fut créé en 1866, l'école obligatoire jusqu'à 14 ans c'est à partir de 1936 et 16 ans c'est 1959... En 1936, moins de la moitié des titulaires du CEP suivent une autre formation, ils entrent dans la vie active... alors, je vous le demande madame science diffuse, d'après vous, ils faisaient quoi ces enfants certifiés? Ma grand-mère a eu son certif à 14ans, et son premier taf c’était boniche ok... les mines c'était un exemple dont la liste n'est pas exhaustive... Alors la prochaine fois que vous chercherez à me vanner, tâchez de me faire l'honneur d'être à la hauteur, vous serez bien urbaine !!
Ensuite, OUI je prends fait et part quand on agresse gratuitement des personnes dont je connais les valeurs, ça vous défrise? tant pis...
Pour le reste Doms vous a très bien répondu, comme quoi vous voyez elle sait le faire, toute seule comme une grande, elle y met le fond et la forme, en plus elle sait lire ELLE, et écrire... c'est fou ces gens qui savent tout faire hein mouhaha...

Claudio, même pas j'ai envie de te répondre, pas envie de pourrir le blogo dans un dial de sourdingues... Je connais ton opinion définitive sur la question, c'est bon...

Anonyme a dit…

Interessant, quelqu'un qui cite C.Mc Cullers,(Fleur2pivot). Voilà une écrivain US que j'ai découvert voilà bien 30 ans et qui m'a vraiment marqué, je vous le (la) conseille... même si elle ne fait pas partie de ce que l'on trouve dans l'enseignement dit "supérieur".
A ce sujet je suis à la recherche d'un de ses ouvrages: 'La ballade du café triste" si quelqu'un a un tuyau!

Paul

Sijavéssu a dit…

Sorry Paul (Vautel?), je ne l'ai pas, je n'ai que "Le coeur est un chasseur solitaire" et "Frankie Adams"...