08 novembre 2008

Les images d’Epinal du PS

Redescendre du Mont Washington pour les terrasses de Solferino, celles-là mêmes où paradait au soir de sa défaite aux Présidentielles la candidate du PS, n’est pas un exercice aisé. Mais tentons l’aventure…

En effet, dans la soirée de jeudi, le PS a voté. Ce qui a donné l’occasion à la presse française, pourtant globalement circonspecte, de nous offrir toute une série d’images d’Epinal sur l’événement.

Pour elle, les militants du PS ont choisi entre quatre orientations politiques. Ils ont créé la surprise en plaçant Ségolène Royal,la candidate de la rénovation, devant les candidats de l’appareil du vieux Parti. Elle va donc pouvoir organiser autour d’elle une majorité permettant au PS de redevenir le grand parti d’opposition national.

Une telle lecture appelle quelques observations :

- Sur les quatre orientations politiques
Bien malin est celui qui pouvait véritablement différencier sur le fond ces quatre textes (*) qui ont peu de chances de se retrouver un jour au Panthéon de la littérature politique. Le choix des militants s’est donc fait sur d’autres critères.

- Sur la notion même de choix des militants
Ce choix, on le sait tous (et dans les Alpes-Maritimes nous ne sommes pas à la traîne) est souvent en fait un acte de clientélisme, un renvoi d’ascenseur à un élu, parfois même à un patron. Sinon, comment expliquer les 73% quasiment tunisiens réalisés par Royal dans la Fédération des Bouches-du-Rhône ? Ou les 100% royalistes dans la célébrissime section de l’Ariane ? En réalité, ce phénomène, qui a toujours existé, s’est aggravé ces dernières années avec les nombreux succès locaux du PS dans le pays.

- Sur la rénovation « royaliste »
Sans les Bouches-du-Rhône, Ségolène Royal ne serait pas arrivé en tête de la compétition. Or, cette Fédération, c’est le Jurassic Park du PS, l’archétype de l’archaïsme politique. Et les raisons de son soutien étant rarement idéologiques, il y aura, n’en doutons pas, une exigence de retour sur investissement…

- Sur la constitution d’une nouvelle majorité autour de la «rénovation»
L’éclatement du PS en quatre tendances (qui, on l’a compris, sont autant d’écuries présidentielles) à peu près équivalentes condamne celui qui « dirigera » à d’invraisemblables contorsions d’appareils. Royal, Delanoë, Aubry, et DSK en embuscade : il y a désormais au moins quatre candidats pour les prochaines présidentielles et c’est autour de cette compétition que se dessinera l’avenir pas très rose du Parti.

Conclusion : Epinal ne sauvera pas Solferino. Après ce vote, les mâchoires Besancenot et Bayrou du piège électoral se sont un peu plus refermées sur un PS en bien mauvaise posture.

(*) Dominique a essayé, sans a priori, de réaliser un comparatif entre les textes. Elle y a finalement renoncé.

Pour une analyse locale voir le billet d'Henri Cottalorda : Triste constat.

11 commentaires:

LOLO a dit…

Eh oui Ségolène est repartie pour un tour!
Ce qui est malheureux c'est que les socialistes n'ont vraiment pas retenu la leçon de la défaite des dernières présidentielles!
Sarkosy doit vraiment se réjouir de ce résultat et pourra avec la complicité des militants socialistes qui ont largement reconduit Ségo continuer à mener sa politique de destruction!
Pauvre Gauche et pauvre France!!!!!

Christophe a dit…

100% POUR SEGOLENE A L ARIANE!
JE NE PENSE PAS ME RAPELER QUE SEGO S EST RENDU DANS CE QUARTIER LORS DE SA VISITE A NICE!
LE BUREAU DE VOTE ETAIT IL REPRESENTE PAR TOUS LES MOTIONS?
EST CE LE REMBOURSEMENT DES ADHESIONS PROMISES PAR SEGO QUI A FAIT LA DIFFERENCE?
LE CONSEILLER MUNICIPAL DE L ARIANE A T IL REELLEMENT MENER CAMPAGNE SOUS INFLUENCE DE SON FEDERAL?
BREF , TOUT CELA RESTE COMPLIQUEE ET APRES TOUT CA SENT VRAIMENT LA MAGOUILLE DEGUISEE!!!

Claudio a dit…

Que des bonnes nouvelles, finalement!
On ne se réjouit pas des malheurs des autres mais on a droit à des exceptions.

jean françois a dit…

Bonjour cheres et chers camarades (non ce mot n'est pas périmé !).

Le souci avec ces élections internes, c'est que tout le monde arrive à peu près à égalité, et qu'aucun leader n'apparait clairement, contrairement avec Obama au parti démocrate américain!

Et pour cause, les candidats actuels du P.S ne font vraiment pas rêver !

Ils semblent plus préoccupés par des contingences bassement matérialistes: tel mandat va me rapporter tant, tel soutien va me permettre ceci ou cela, si je pouvais avoir une prime en étant membre d'une commission, ça serait bien pour mes finances personnelles.......

Comment dés lors s'étonner de voir Les Français se désinterresser de ce parti aussi alimentaire au final que les autres !

Peut-etre que DSK est le plus compétent, mais ces derniers tracas sexuels au FMI ne plaident pas en sa faveur ! Et c'est vrai qu'il s'est un peu "laché" quand même sans faire de pudibonderie excessive !

Alors, que faire ?

Attendre l'arrivée d'un Obama Français ? Peut-être, mais encore faudrait-il que les partis Français favorisent l'éclosion de gens comme lui.

Prendre le risque de choisir Aubry (sans charisme), Delanoé (Paris-plage et les v-libs ne résoudront pas la crise), Ou Hamon (un illustre inconnu pour l'ensemble des Français) ne servira qu'à perdre les prochaines présidentielles (mais c'est peut-être ça le deal entre l'UMP et le P.S).

Reste donc Ségolène, ah Ségolène !
Car si elle n'est pas parfaite, ses derniers excès quand par exemple elle s'est prise pour un pasteur, m'ont laissé dubitatif, elle peut néanmoins apporter un vent nouveau propre à fédérer au delà du PS.

Je ne suis plus membre du PS, mais si j'avais à choisir, ça serait sans hésiter en faveur de Ségolène Royal.

Par ailleurs, j'apprécie aussi Gérard Filoche qui marche pour Benoît Hamon, mais dont les analyses sont justes, réalistes, qui est vraiment de gauche, et qui ne la joue pas perso.
C'est peut-être pour ça d'ailleurs qu'on ne l'entend pas plus souvent, et c'est bien dommage !

Salutations à toutes et à tous.

Richard a dit…

@Jean François...Auvergne ?

Pas entendu non plus, Jacques Généreux.
Il a été très présent lors du dernier congrès. C'est lui qui est venu présenter la motion "Emanuelli" à Nice. Et très présent aussi lors des investitures. il soutenait Lolo.
C'est dommage car comme Filoche, c'est un vrai plaisir de l'écouter.
Mais bon, j'ai suivi ce congrès d'une oreille distraite, puisque exclu. Et qu'en plus, j'aurais eu du mal à suivre une motion particulière, tant sur le plan local les choses me semblaient...troubles.

Sylvie a dit…

Et si tous les "exclus", tous les "déçus" se retrouvaient au niveau national et reformaient le Parti sur de nouvelles bases ?
Sûrement je rêve...
En fait, ce serait "Gauche Autrement" national...
Et là, on pourrait avoir notre Barack Obama à nous... ou, pourquoi pas notre Rama Yade... on ferait coup double... une femme noire ! Je la trouve formidable, elle devient de plus en plus libre dans ses propos et a une vitalité d'esprit extraordinaire.

DBT a dit…

Si vous saviez ce qui se trame au parti socialiste chez les petits jeunes (par le biais des moins jeunes ?)... C'est croustillant à souhait. Si certaines choses venaient à être dévoilées, cela ne serait pas triste... Quand vous ne marchez pas sur le même chemin, aveuglément, prenez garde à vous ! Fermez bien vos fenêtres, guettez les bruits alentours.
C'est triste à en vomir, mais cela leur ferait trop plaisir.
Ne leur faisons pas plaisir en entrant dans leur jeu. Gardons-nous de ces coups bas.
Ils s'en fichent bien, de leurs concitoyens. Du moment que leur fief est bien gardé.
Cordialement

Sylvie a dit…

Ségolène se présente au Poste de Premier Secrétaire du PS...
C'est l'apogée de la catastrophe !
Elle ne laisse donc plus aucun choix, ce sera elle ou personne d'autre !
C'est donc l'agonie du PS ?

chantal Maimon a dit…

Bonjour,
je suis désolée de vous contredire même si je suis exclus du PS, je continue à soutenir Ségoléne Rpyal, mes idées et mes convictions n'ont pas changées et non pas parce qu'elle est soutenue par PA puisque comme vous sans doute pas pour les même raisons,je n'ai pas voté tu vois Patrick , même moi que tu as cité comme étant la chouchou de PA j'en ai pris plein la tête.
Sans doute ce billet ne paraitra pas , mais tant pis.

Patrick Mottard a dit…

Désolée, Chantal, mais je ne vois pas du tout à quoi tu fais allusion : je ne pense pas jamais avoir dit à ton propos que tu étais la "chouchou" de PA.

chantal Maimon a dit…

Patrick ou Nice matin à détourné tes paroles comme souvent, mais cela figurait sur Nice matin pendant la campagne des municipales.
Mais tu sais j'ai vu et entendu pire que ça, sans rancune.