25 novembre 2008

Carlone Academy n° 3











"La ligne verte" et "La ligne rouge"

Après la littérature et la peinture, mes 623 étudiants ce sont prononcés sur leurs goûts cinématographiques.

Pour le film préféré, cela a donné :

1- La ligne verte, de Frank Darabont (22 citations)

2- Into the Wild, de Sean Penn (21 citations)

3- Moulin rouge, de Baz Luhrmann (17 citations)
La vie est belle, de Roberto Benigni (17 citations)

5- Titanic, de James Cameron (15 citations)

6- Fight club, de David Fincher (14 citations)

7- L’effet papillon, d’Eric Bress (13 citations)
Le parrain, de Francis Ford Coppola (13 citations)
Pearl Harbor, de Michael Bay (13 citations)

10- Requiem for a dream, de Darren Aronofsky (9 citations)
Pulp fiction, de Quantin Tarentino (9 citations)
Le seigneur des anneaux, de Peter Jackson (9 citations)
Gladiator, de Ridley Scott (9 citations)
American history, de Tony Kaye (9 citations)

A une exception près, que des films américains.

Je dois avouer, à ma grande confusion, que j’ai longtemps confondu « La ligne verte » avec le superbe film de Terrence Malick, « La ligne rouge », et « L’effet papillon » avec « Le papillon et le scaphandre »… mais maintenant, grâce à Google et quelques amphis goguenards, j’ai rectifié le tir !

Côté réalisateurs, une certitude : Tim Burton, avec plus de 35 citations pour 7 films différents, se détache nettement d’un peloton très dispersé où surnagent à peine Almodovar (3 films cités) et la fille à son papa, Sofia Coppola (citée pour ses trois films).

Le cinéma français se résume à quelques citations de Klapisch (pour « L’auberge espagnole », bien sûr...) et de Besson.

Mais savez-vous quel est le film préféré de mon étudiant Ouïghour ?... « Bienvenue chez les ch’tis ». Pas de doute, le village planétaire, c’est déjà aujourd’hui…

9 commentaires:

Dominique a dit…

Tant qu'à confondre, ça aurait pu être avec quelque chose de vert... Un rayon ou un soleil par exemple...

Mon choix pour le film : "Cria cuervos" de Carlos Saura (je sais, je sais, ce n'est pas tout neuf mais allez donc revoir - et réécouter - cette scène...).

DesireWings a dit…

Oh là là mais faut reconnaitre que tu poses des questions dérangeantes Péhèm !!!!
Quelle idée de demander q'UN seul film, UN seul livre, UN seul tableau... mmpff !!
Et pourquoi pas demander laquelle de nos deux oreilles on préfère hmm? lequel de nos parents? (oh ça serait marrant ça...)
Bon, bah obligée de tricher, bah oui y a pas moyen...
rien à voir avec la choucroute mais...
J'ai Un Neveu Silencieux qui vit tous les jours la Chronique d'une disparition et les Faux-Semblants...
J'ai un york qui marche en Cadence, Comme un Chien Enragé, qui serait tout droit sorti du Secret de Térabithia...
Je suis contente de la victoire d'Obama qui évitera Le Déclin de l'Empire Américain !!
Et si je continue ainsi je vais devenir Sheherazade...

Bon, j'ai pas d'idée !!!!!

Clotilde a dit…

tu as fini de te moquer multipseud? vilaine va. :)
Un peu consternée quand même. Pas du tout par l'aspect américain du palmarès, mais par son aspect hollywoodien.
Quitte à citer Sean Penn, j'aurais préféré The Indian runner, autrement mieux que Into the wild (et y a Viggo Mortensen aussi dedans, pour les fans du Seigneur des Anneaux).
Faut dire aussi que si une grande majorité de tes étudiants sont de la région, faut pas s'étonner, vu que les films sympas restent genre 3 jours au cinéma par ici. On ne peut pas leur demander de connaître et d'apprécier des trucs qu'ils n'ont aucune chance d'avoir vu.

(PM, c'est pas "le papillon et le scaphandre", c'est "le scaphandre et le papillon", fâché avec les titres hein).

Patrick Mottard a dit…

"Cria cuervos" bien sûr... Saura cinéaste des derniers moments du franquisme comme Almodovar sera celui de la Movida... Viva Espana!
Desiwings oui, "Faux semblants" est un film crépusculaire et magnifique, "le declin de l'Empire américain", un des films les plus importants de ces dernières années avec sa suite "Les invasions barbares".

Claudio a dit…

Les pauvres ! Ils n ont eu encore beaucoup des questions comme ça ?
Je répons sans trop réfléchir et comme d'habitude avant que ça s'bouscule dans ma tête : "Mon oncle d'Amérique"

Anonyme a dit…

irene a dit...

je retiendrais une chose ( non non je ne fais pas la léche!!!...) mais cette année 623 étudiants de CARLONE ont la chance d avoir un prof....qui ne se contente pas de donner ses cours traditionnels mais d apporter une ouverture d esprit à la fois culturelle et artistique... super PM.... ( je vais peut être reprendre mes études hihi... )

Sylvie a dit…

Ca fait trop du bien de plus entendre parler du PS...!
La ligne rouge est un très beau film.

alain a dit…

Je resterai sur Little Big Man et sa tragi-comique ambiance, Pulp Fiction, ses versets bibliques et l'auto critique de Travolta devant la glace de la salle de bains, Tati et les vacances de M. Hulot, Nicolson dans Vol au dessus d'un nid de coucou, et tant d'autres...

Patrick Mottard a dit…

@ Alain, je suis un "tatiphile" convaincu : j'ai vu et revu tous ses films. Une prime à "Mon oncle". Je me souviens encore de la surprise de "Pulp fiction", vu avec Dominique au Festival de Cannes où il a obtenu la palme (un abruti avait même sifflé le palmarès parce que le film était américain).

@ Claudio, entièrement d'accord pour "Mon oncle d'Amérique" : j'aime beaucoup Resnais, même si, comme tu le sais, j'ai une préférence pour "Hiroshima mon amour" :-)))

@ Irène, là c'est vraiment de la lèche !!!

@ Clotilde, même si tu as globalement raison, on peut voir quand même un cinéma différent au Mercury, à la cinémathèque, et parfois au Rialto.