28 janvier 2006

Million dollars baby


Samedi 11 heures. Le plateau de l'émission Témoin dans les locaux de France 3 La Brague.

J'accompagne Dominique, car il s'agit de son baptême du feu en matière de débat télévisé. L'adversaire est de taille puisqu'il s'agit de Christian Estrosi, un homme politique souvent raillé à ses débuts et qui a fait des progrès surprenants au point même d'être redouté par beaucoup d'entre nous. J'ai confiance car Dominique a fait preuve, lors d'émissions antérieures, de réelles qualités de communicante. Reste l'épreuve du débat.

Samedi 12 h 15. Le générique de fin s'enclenche. L'émission est terminée. Incontestablement Dominique a gagné son pari. Avec la pugnacité qu'on lui connaît dans la vie extra médiatique, elle a cassé la belle mécanique des explications consensuello-estrosiennes. Plus important encore, à travers ses explications sur le CPE et sur le logement social, elle a su faire passer cette fraîcheur de convictions qui avait fait son succès lors de la campagne dans le 7e canton. En un quart d'heure, elle a trouvé une partie de la solution pour contrer un Christian Estrosi visiblement ébranlé par cette résistance inattendue.

En regardant journalistes et témoins féliciter Dominique, en constatant le flot de SMS qui saturent nos téléphones portables, je ne peux m'empêcher de penser qu'il y a à peine deux ans, une coalition de médiocres n'avait pas jugé Dominique digne de figurer sur la liste du PS pour les élections régionales... Comme quoi les électeurs sont parfois plus lucides que certains militants. Après tout, ce n'est peut-être pas une si mauvaise nouvelle que cela pour la démocratie.

10 commentaires:

Stéfanie a dit…

J'ai vu l'émission aujourd'hui : bien joué Dominique! Marie Antoinette Estrosi dépité ça faisait du bien à voir...
Bises
Stéfanie
PS: merci de l'invitation pour la soirée agcs c'était très intéressant à bientôt

Minnie a dit…

Je n'ai pas vu l'émission mais tant mieux si le ministre s'est fait bousculer. Il serait temps de prendre conscience qu'il représente un danger plus grand que Peyrat. Du fait de mon travail, je sais de quoi je parle.

Coyotte a dit…

Mme BM a été un peu trop agressive (ça plait aux militants mais pas forcément aux électeurs "lambda") mais a plutôt bien tenu la comparaison face à ce qui reste malgré tout un poids lourd de la politique locale

Richard a dit…

Il est trop fort Estrosi, donner des leçons de démocratie à Dominique, quand tout au long de son interview, il n'a cessé de dire je fais ceci, je fais cela. A croire qu'il représente à lui tout seul le conseil général.
Je suis heureux de constater que je n'emploie pas les mêmes méthodes pour assumer mes fonctions de président de conseil syndical de ma copropriété...
Mais il est vrai que je suis socialiste...
En tout cas, bravo Dominique.
Amitiés

Escoffier Gilbert a dit…

Tu feliciteras Dominique de ma part pour sa prestation face à Estrosi. Je n'ai pas vu l'émission mais on m'en a dit de grands biens. Amitiés à vous deux et à bientôt.

Gilbert

Richard a dit…

Je voulais juste répondre à la critique de "coyotte". Je ne sais pas si agressive est le bon terme. Moi je dirais excédée, mais il y a de quoi. Elle se l'était tapé toute la journée de la veille je crois.

ANTONIN a dit…

Si l'on peu s'exprimer ainsi, on peu donc dire que Dominique s'est fait Estrosi. Il est vrai que le president du CG semblait tout ébranlé à la fin du face à face.
On pouvait même remarquer qu'il fuyait le regard de Dominique lorsqu'il repondais à la fin du débat. Pour le reste, le PS ne peu pas se passer d'une personne de cette qualité, qui passe son temps pres de ses élécteurs etsur le terrain, pendant que d'autres s'enferment dans d'obscures arrieres salles pour de sombres machination qui finiront par desservir la gauche locale.

Bravo "Marie Antoinette", le peuple n'attends pas de brioches mais des mesures sociales.

ANTONIN

Henri a dit…

J'ai été surpris par le dernier texte de Patrick, surtout quand on le compare aux autres. Patrick voudrait nous fait croire qu'il a découvert les talents de Dominique au cours de cette émission... Quant à moi, je n'ai jamais été inquiet (Dominique en avait vu d'autres ! Ne serait-ce qu'au PS). Je savais qu' Estrosi n'aurait pas la tâche facile et je n'aurais pas aimé être à sa place.
Pour nos camarades du PS, leur attitude et leur acharnement à l'époque pour éliminer Dominique m'avaient, paradoxalement, conforté dans l'idée qu'elle était la meilleure et qu'il fallait, puisqu'on l'écartait d'un scrutin de liste, qu'elle gagne toute seule son canton ( et quel canton !), ce qu'elle a fait magnifiquement bien. Elle a ainsi, je l'espère, donné naissance chez nos camarades femmes à quelques désirs et ambitions légitimes. Je suis prêt à m'impliquer à leur côté comme je l'ai fait au côté de Dominique. C'est comme cela que je conçois la vie militante et politique. Continuons notre travail et réjouissons nous des résultats.

Anonyme a dit…

merci dominique

bien peu de camarades te connaissent;
Continue à être toi-même et merci pour ta prestation charles

benji06 a dit…

oui ce fut une trés bonne prestation de dominique,pour rejoindre antonin pendant que d'autre ne cherche qu'a glaner l'investiture ps officielle pour la municipale ce qui n'est pas forcement une chance(je crois que in fine pour les nicois mieux vaut une liste divers gauche nice plurielle)dominique et patrick arpentent le terrain que ce soit sur le département ou sur la ville