31 janvier 2006

Nuit et brouillard

Réunion annuelle de la Fédération départementale des déportés et internés, résistants et patriotes des Alpes-Maritimes (FDIRP).

Comme chaque année, ils sont un petit peu moins nombreux…

Comme chaque année, les veines de leurs bras sont un petit peu plus bleues…

Comme chaque année, je pense au corps abandonné de mon grand-père sur un ballast de nulle part, entre Flossenburg et Prague.

Comme chaque année, je pense au corps martyrisé de mon père après deux ans de lointaine Germanie entre Nuremberg et Dachau.

Comme chaque année, malgré les souvenirs de nuit et de brouillard, je retrouve au fond d’un regard l’étincelle de la vie, celle qui vous donne la certitude que l’homme n’est pas un loup pour l’homme, celle qui vous suggère : « Nous avons relevé le défi, désormais plus rien ne pourra empêcher la chaîne d’union des vivants et des morts, d’œuvrer à l’achèvement d’une humanité réconciliée… »

3 commentaires:

Olivieri Fabrice a dit…

Il faudrait expliquer et écrire << Nacht und Nebel >> et dire que c'est l'acte pris le 7 decembre 41 par Keitel contre les énnemis du III Reich

Patrick Mottard a dit…

Merci de l'avoir précisé.

En effet, le décret "Nacht und Nebel", signé par le Maréchal Keitel, prévoyait la déportation pour tous les opposants ou ennemis du Reich. C'est ainsi que les personnes représentant un danger pour la sécurité de l'armée allemande, les "NN", seront transférées et disparaîtront dans le secret absolu.

Laurène a dit…

Merci pour cette pensée qui me touche personnellement, elles se font si rares de nos jours.

En espérant que jamais, l'oubli ne se fasse sur cette partie de l'histoire!

Laurène