03 juin 2006

Dernière reprise de "Fragments de Nice"



Vidéo envoyée par rolivez
Reprise de FRAGMENTS DE NICE
(avec deux nouveaux Fragments)


Une pièce écrite par Patrick MOTTARD
(qui parle de Nice, mais pas seulement...)

avec Bernard GAIGNIER, Pauline BOUCHERAT et Alice MARZUOLA

THÉÂTRE DE L’ALPHABET
10 boulevard Carabacel Nice
9 et 10 juin 2006 à 21 h
Réservations : 04 93 13 08 88

10 commentaires:

ANTONIN a dit…

Ca y est! J'y vais le 10 avec ma femme et mon fils.

ANTONIN

bernard gaignier a dit…

t'as raison antonin on va tout faire pour que tout le monde se régale!!!

Claudiogène a dit…

Pour ma part, je n'irai pas.
Trop cher. Beaucoup trop cher pour moi.

Je suis allé aux arènes, c'est gratuit.

En 2008, aurons-nous le bonheur d'y voir les pièces de notre maire, gratuitement ? J'espère.

Patrick Mottard a dit…

Je n'aurais rien contre la gratuité... Mais le prix des places permet au théâtre de l'Alphabet de continuer à exister.

Et si un jour je suis maire de cette ville, le (très) modeste auteur dramatique que je suis se mettra entre parenthèse. N'étant pas Néron, je ne réquisitionnerai pas les salles municipales pour y faire jouer mes propres "oeuvres" !

Claudiogène a dit…

Bravo monsieur Mottard, vous avez déjoué mon piège. (amical)

Ou, peut-être n'ai-je préparé celui-ci que pour vous permettre de le déjouer ?

Merci pour cette réponse.

Anonyme a dit…

quand on aime on ne compte pas !!!

je vous trouve trés drole ,je pensais que vous plaisantiez.Vous me semblez trés attaché à ce blog :toujours un avis sur tout
et vous ne laissez pas indifférent puisque l'auteur en personne prends le temps de vous répondre.
10 €uros ...en retour du "bonheur" de découvrir la piéce et ses 2 nouveaux fragments .
2 euros/jour jusqu'à dimanche et le compte est bon
Eva

Claudiogène a dit…

Chère Eva,
Je ne me déplace pas sans ma femme, donc 20 € et mon fils pour le théatre, donc 30 €
avec l'ASS (dernière indemnité des ASSEDIC et depuis longtemps) les temps sont durs et j'ai beau apprécier l'auteur, c'est un peu juste.

Bon spectacle à vous

bernard gaignier a dit…

Une réponse à Claudiogène.Aux arenes c'était pas gratuit, c'était payé par le contribuable. Tout a un cout et la culture aussi. Entretenir un théatre, payer ceux qui le gèrent quant on n' a pas de subvention et bien il faut payer; 10 euros.. comnbien une place au match de foot?
Jouer une pièce c'est un travail la produire s'en est un; considérer que la culture doit etre gratuite, ça n'est pas une bonne démarche. Pour ma part je joue gratuiteement mais je refuse de jouer devant des gens qui ne paient pas; a chaque fois que j'ai joué dans des spectacles gratuits, ça a été la galère car le public ne respecte pas considérant que gratuité = sous produit

ANTONIN a dit…

Non Patrick, ne t'illusionne pas.
Une fois à la tête de cette ville, jamais tu ne pourra te prendre pour Neron. Peyrat a déjà tout incendié à Nice. Travaux incendiaires et, pour certains de son entourage, immolation dans le feu des "affaires".

ANTONIN

Claudiogène a dit…

Cher Bernard,
soyez certain que pour ma part, je fais la différence entre gratuité et médiocrité.
Par ailleurs, je n'ai jamais remis en question le fait de faire payer un spectacle et, bien entendu, tout a un coût.
Je ne parlais que de moi et si j'avais plus de moyens (comme c'est arrivé, heureusement, dans le passé) je ne rechignerais pas.
Sachez que pour VIVRE avec le RMI pendant 3 ans et l'ASS, il faut faire des miracles. En bons gestionnaires, nous les faisons, sans responsabiliser les autres ou la société et sans gémir.

Jouez, jouez, Bernard, pour le moment, j'ai d'autres priorités, mais, j'espère, un jour, venir vous applaudir en ayant, dignement, payé ma place.