12 octobre 2006

Avec JFK

Déstabilisé par des menaces inadmissibles, déçu par l'absence de solidarité du premier fédéral de son parti, épuisé par tant de combats au service de l'intérêt général, Jean-François a le blues. Au point même de se poser la question de son retrait de la vie politique. Je peux le comprendre mais je ne peux pas le suivre.

Non, Jean-François, il n'est pas question que tu capitules devant les imbéciles et les médiocres, cela ne te ressemblerait pas. Fort du soutien de tes amis de Nice plurielle, de tes camarades - les vrais - , de tes électeurs, tu dois poursuivre ta tâche. Au service de la cité.

Voir JFK et Les premiers qui disent la vérité...

19 commentaires:

Zineb a dit…

A JFK,
Patrick a raison, tu dois au contraire continuer, tu as le soutien des vrais amis, des vrais combattants de la démocratie.
Tu dois continuer ton travail oh combien important au sein de Nice plurielle.
Je sais que c'est difficile, tu en as vu d'autres, comme lors de l'investiture aux législatives que nous avons perdue, mais comme tu me l'as dit, nous avons gagné toi une amie et moi un ami. Tu dois continuer, nous serons nombreuses-eux à tes côtés. Tu peux compter sur mon amitié.
Zineb

Clotilde a dit…

Jean-François, on ne se connaît pas bien, mais je te connais suffisamment pour savoir que tu as énormément travaillé à ce que la ville de Nice soit une ville "normale", qui n'aurait plus à rougir des affaires. J'ai pu me rendre compte de tes compétences, de ton raisonnement et de tes idées au cours des quelques réunions de préparation du conseil municipal auxquelles j'ai assisté.
Quant à ton canton, même si je n'y habite pas, j'y ai quelques connaissances qui seraient extraordinairement déçues si tu jetais l'éponge.
Il est vrai que parfois (trop souvent...), on a à faire à la médiocrité, voire à la stupidité et à la lâcheté dans quelque milieu que ce soit, la politique n'étant pas à l'abri, loin s'en faut. Raison de plus pour ne pas laisser du terrain à ceux-là qui s'y vautrent.

Par contre, des fois, il faut savoir prendre quelques petites vacances pour mieux repartir ensuite! ;)

P. GRIMAUD NOW a dit…

A JFK,
Le blues né des mêmes raisons que celui que tu éprouves actuellement je l'ai connu. Il a fallu se convaincre que prendre de la distance était (peut-être) le bon choix. C'est un autre chemin dur à emprunter surtout lorsque l'on fait de la politique uniquement au nom de ses convictions. En prenant ce recul forcé j'ai forgé au fil du temps et des comportements des uns et des autres une autre conviction : avancer en laissant le "temps au temps" pour choisir et préparer le moment du retour... Tu es élu depuis des années, un retrait provisoire peut être une parenthèse positive. Pas facile, certes mais bon courage.
Bon courage.

Escoffier Gilbert a dit…

JFK,
Je ne te connais pas physiquement, mais je sais que tu es un combattant infatiguable de la démocratie, ne lache pas, on a besoin d'hommes de combat comme toi.

Amitiés Gilbert

Henri COTTALORDA a dit…

Pour JFK. Plus que jamais continue le combat, tu n'es pas seul, pense à tes camarades, aux militants, et à tes électeurs. Tu en as vu d'autres, Nous te faisons confiance . Ne cède pas aux menaces, dépasse (pour l'instant) les trahisons et les coups bas, écarte " la tentation de Venise" . Nous avons besoin de toi. N'oublie jamais :" Il n'y a que ceux qui sont dans les batailles qui les gagnent " Henri COTTALORDA

richard a dit…

Jean-Franois Knecht, est durement attaqué par des supporters de l'OGCN. Ceux-ci se comportent comme les plus extrémistes des extrémistes dont nous avons à plusieurs reprises condamné l'attitude. Nous préférons (et je crois pouvoir m'adresser au nom de tous les adhérents de RM06) lui apporter tout notre soutien, plutôt que de lui proposer "une mise au vert" de quelques jours.

Très amicalement à toi; JFK
Richard

Dino a dit…

Que P.A. ne s'intéresse qu'à lui ce n'est pas une surprise comme le note judicieusement et non anonymement une personnalité de la ville dans un commentaire sur le post Les premiers qui disent la vérité...

Hélène Jourdan-Gassin a dit…

En ce qui concerne Jean-François Knecht dites-lui toute mon amitié et qu'il doit rester. Dites-lui aussi qu'on a besoin d'hommes courageux et intégres comme lui pour que la politique niçoise et autre.. ne se transforme pas en repère d'arrivistes, de "peopolisés" et de voyous.

Clotilde a dit…

les petites vacances, c'était une semaine Richard! ;)

ANTONIN a dit…

Alors quoi Jean François, si tu part, si tu jette l'éponge cela voudrais donc dire que dans cette ville, la malhonneteté serait érigée en véritable vertu? En norme?, en habitude?

Non Jean François, Nice a besoin d'élus comme toi. D'élus qui oeuvrent jours après jours pour améliorer la vie quotidienne des citoyens, d'élus qui n'ont pour perspective que de donner le meilleur d'eux même dans l'implication et le travail des dossiers dont ils ont la charge, même des plus sensibles, et on le voit encore aujourd'hui.

Tu m'a toujours impressionné par le travail que tu effectue au sein de Nice Plurielle, sur la connaissance approfondie des dossiers dont tu t'occupe, notamentt ceux,helas, qui ont un rapport direct avec la justice, et sur lesquels tu a toujours démontré que c'était rarement toi qui avait tort.

Pour tout ça, pour les Niçois, pour notre ville, pour la France et les Français qui devraient s'interesser un peu plus à nos "particularités locales", il faut que dans cette tempete tu garde le cap et le bon.

ANTONIN

Anonyme a dit…

sans flagornerie aucune, je te dis :nous avons besoin de toi §
Merci pour ton courage, pense à nous les humbles, << les petits >>

Charles

Henri a dit…

Henri Ponti dit que, comme pour Patrick Mottard, on ne combat plus les idées mais les hommes. Surtout lorsqu'ils dérangent !!!
Continuez à avoir cet esprit collectif, pour de la politique au sens propre du terme : le bien de la cité.
Il est dommage que certaines personnes qui aspirent à certaines responsabilités n'aient pas cette notion et surtout pas ce courage. La machine à perdre est enclanchée à Nice si on ne reconnait pas la valeur des élus qui travaillent tous les jours pour le bien de notre belle citè. J'ai dit.

Ange a dit…

Cher ami et camarade,
je suis, avec tout le service d'ordre, de tout coeur avec toi dans ces moments dificiles. Tu ne te retrouves pas seul, sache que nous sommes là, à tes cotés. Si tu as des sorties où tu penses avoir besoin des camarades du s.o. n'hésite pas nous sommes à ton entiére disposition.
Amitiés socialiste
Ange

électeur du 11ème canton a dit…

Jean-françois, ne tombe pas dans le panneau !! Il y a tellement de gens qui tremblent à l'idée d'un ticket Mottard-Knecht aux élections municipales que tous les moyens sont utilisés pour l'empêcher..

ricciarelli a dit…

Bonsoir

Pour ma part, je connais JFK, surtout au tarvers de ses mises en garde, parues dans la presse, sur la légalité des récents marchés publics nicois.
Force est constater que l'avenir lui a souvent donné raison.
Je pense que la principale qualité d'un homme politique est d'être visionnaire.
Alors, JFK, continuez les gens honnêtes seront toujours derrière vous.
Bon courage

RICCIARELLI alexandre

Claudiogène a dit…

Monsieur Knecht,
vous avez tout mon soutien, même s'il se borne à ce commentaire.
Moi, qui ne sait être qu'un observateur, j'avoue être impressionné par vos actions.
Acceptez mes encouragements et mon profond respect.

FX a dit…

Pas de panégyrique mais surtout pas d'épitaphe !

Je ne souhaite en aucun cas à avoir à participer à l'écriture collective d'un objet de ce type.

Donc continu...

FX

Grinda Michel a dit…

Jean François,
Je t'invites à écouter cette vidéo.
Dans laquelle Laurent Fabius est l'invité de l'émission "Etats généraux" sur France 5, présenté par Paul Amar. Il débat avec les jeunes invités sur le plateau.
Tu y trouveras j'espère des réponses à tes interrogations dans les épreuves personelles que tu traverse actuellement, en effet Laurent Fabius à connu lui aussi des moments difficiles.
http://www.dailymotion.com/video/xhj3h_etats-generaux
A+
Michel GRINDA
la Trinité

Anonyme a dit…

A JFK

vous êtes et serez toujours le meilleur quelque soit votre décision.
vous êtes un mec bien jean-françois, je vous l'ai écrit il y a quelques semaines.

comme vous dénotiez au milieu de tous ces pinguoins carrieristes
qui ne savent faire que de l'alimentaire et ont soif de pouvoir......continuez seul jean-françois, vous êtes trop bien pour eux.