27 mars 2006

Les premiers qui disent la vérité…



La nouvelle vient officiellement de tomber : Thales sort du marché du tram de Nice.

Dès l’origine, nous avions, avec Jean-François Knecht, dénoncé les conditions baroques dans lesquelles la CAO (commission d’appel d’offres) de la CANCA avait statué. Tellement baroques que nous avions déposé une plainte pour préserver les intérêts des contribuables niçois. Très vite, grâce à notre recours, il fut démontré que le ver de la corruption s’était installé dans le fruit juteux du marché, l’affaire Monleau en étant la face visible.

La nouvelle d’aujourd’hui vient confirmer ces faits, en laissant un chantier désorganisé, des délais dépassés et des coûts explosés.

Le moins que nous puissions dire, avec JFK, est que nous avons bien travaillé pour l’intérêt général.

Pourtant, à l’époque du dépôt de plainte, nous avions subi une volée de bois vert de la Fédération du Parti socialiste. Le premier secrétaire lui-même avait pris la plume pour dire que nous en faisions trop sur le dossier du tramway de Peyrat, et qu’il y avait un moment où il fallait savoir s’arrêter de s’opposer. Évidemment, avec JFK, nous ne nous étions pas laissé intimider et nous avions poursuivi notre mission.

Aujourd’hui, les événements nous donnent spectaculairement raison. Élus de terrain, à l’écoute de la population, travaillant passionnément les dossiers de la ville, cet épisode ne peut que nous conforter dans notre volonté de creuser notre sillon pour faire triompher la transparence dans notre ville. Et si, pour cela, il faut un peu bousculer un appareil déconnecté des réalités locales, et bien, nous le ferons.

C’est ce que les Niçois attendent de nous.

4 commentaires:

XXL a dit…

Ce n'est pas la première fois que P.A. est à côté de la plaque... Si mes souvenirs sont bons, il était au départ favorable au port de grande croisière à Nice et il avait bien failli entraîner la région PACA dans ce qui aurait été une très mauvaise affaire pour son Président ! Heureusement il a fini par comprendre qu'une telle position n'était pas terrible pour son avenir et il a retourné sa veste.

Anonyme a dit…

Seront ils guillotinés ?

Je croyais que la peine de mort était abolie !

jourdan-gassin a dit…

Ce n'est pas la première fois en effet que P.A. a une attitude inadmissible vis à vis des siens. Pour qui roule-t-il ? Pour lui seul sans doute ?
En tout cas ça me permet de vous rappeler son attitude lorsque,2éme de liste de Jean Icart, j'ai appelé à voter Mottard au second tour pour la Mairie de Nice et que P.A., rencontré dans un bureau de vote s'est montré très hostile à ma position et me l'a dit très désagréablement ?

Lucien Recrosio a dit…

Que faut-il faire pour dégoûter les électeurs de la politique, et les pousser dans les bras de ceux "qui n'en font pas"?
Je crois que nous le savons tous.
C'est assez désespérant.