08 janvier 2007

Joindre l'utile à l'agréable

Un an, un an déjà. Le 10 janvier 2006, je créais ce blog en me posant un certain nombre de questions sur son utilité, son efficacité et même sa finalité, et en me fixant un certain code éthique (engagement de régularité, écriture personnelle, refus de polémiques subalternes) Pourquoi un blog ?

Pour fêter en quelque sorte cet anniversaire, je vais consacrer en ce début de semaine quelques posts pour analyser cette petite aventure communicationnelle.

Sur un plan strictement quantitatif, le blog est un succès. Mes 225 posts ont été lus au cours de plus de 51 000 visites, avec une fréquentation en constante augmentation qui a doublé en quelques mois. Le temps de visite tourne autour de 9 minutes, ce qui n’est pas rien. Des centaines de commentaires attestent de son interactivité. Il a par ailleurs fait l’objet de plusieurs observations dans les médias.

Qualitativement, il m’a permis, tout au long de l’année, d’expliquer les conseils municipaux de l’intérieur, de mettre en perspective l’action et la réflexion de Nice plurielle, d’informer sur les activités du Conseil général (par contre, j’ai préféré continuer à mettre sur mon site les différents discours et interventions). Nous avons pu aussi, ensemble, suivre des événements politiques nationaux comme la lutte anti-CPE ou l’investiture présidentielle du PS. Mais parce que j’ai voulu lui donner une dimension généraliste, j’ai pu également évoquer ma vie professionnelle ou lancer le débat sur des questions aussi diverses que le foot, les chanteuses de la nouvelle variété française, les séries TV, le Tour de France, ou les dialogues de Michel Audiard. J’ai même joué avec une certaine délectation à l’envoyé spécial sur le front du référendum au Haut Karabagh… ou du Festival de Cannes.

J’ai pu tester la réactivité du blog en repoussant en un temps record une tentative de déstabilisation « municipale » particulièrement perverse (Les grandes manœuvres 1, Les grandes manœuvres 2, 1+100+LEA).

Mais analyser cette expérience sur le simple plan de l’efficacité serait terriblement réducteur. En fait, en rédigeant ce blog, jour après jour, je pris du plaisir, beaucoup de plaisir.

C’est ce qui s’appelle, il me semble bien, joindre l’utile à l’agréable.

3 commentaires:

Claudiogène a dit…

Bon anniversaire Patrick ; ça m'a donné des idées et je m'essaie au blog.
Sur le vôtre :
J'aime la culture et le côté intello et tant pis si certains pensent que c'est élitiste.
J'aime pas le manque d'interactivité immédiate, due à la modération.
Bonne continuation.

http://claudiogene.canalblog.com/

Patrick Mottard a dit…

Cher Claudiogène, on attendait avec impatience cette bonne nouvelle. Je me réjouis d'avance de pouvoir faire de la claudiogénitude sur votre blog ! A très bientôt, ici ou là.

tyneb a dit…

Découvert récemment et toujours agréable à lire ,ce blog exceptionnel se démarque par son originalité et sa touche de fantaisie!
Continue à nous séduire en attendant les 10ans!
Bravo patrick!